AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 30/09/1942
Biographie :

Xavier Baron est un journaliste français spécialiste du Proche-Orient à l'Agence France-Presse (AFP).

Il a été en poste à Beyrouth de 1971 à 1978 et de 1982 à 1984, puis directeur régional de l'Agence au Proche-Orient de 1987 à 1993.

Xavier Baron a été, à l'AFP, responsable de bureaux en Afrique, au Proche-Orient, en Europe et en Asie, rédacteur en chef pour la France, rédacteur en chef central et directeur de la région Moyen-Orient.

Son livre, "Les Palestiniens : Genèse d'une nation" (1977), est le livre de référence sur l'émergence de la revendication nationale palestinienne.

Il a également publié en collaboration avec Pierre Vallaud un "Atlas géostratégique du Proche et du Moyen-Orient" (2010) et "Les conflits du Proche Orient" (Perrin, 2011).

Historien, il est auteur d’"Aux origines du drame syrien. 1918-2013" (2013), le premier livre à effectuer une plongée détaillée dans un siècle d’épreuves et de tragédies.

+ Voir plus
Source : Perrin
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Dans le cadre des rencontres du Club Histoire et en partenariat avec la Fondation Napoléon, conférence de Xavier Baron sur l'Histoire du Liban des origines à nos jours.

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   04 novembre 2016
Aux origines du drame syrien 1918-2013 de Xavier Baron
Les druzes ont établi leur refuge à une centaine de kilomètres au sud-est de Damas, dans les replis du massif volcanique du Haurane dont la grandiose solitude s’habille de roches noires et de cendres rouges pétrifiées. Les amas de lave, les replis de terrain, la désolation des lieux offrent un refuge idéal à tous ceux, pas nécessairement druzes, qui ont des raisons de se cacher : persécutés, rebelles ou criminels. Cette formidable forteresse de lave s’est souvent tenue à l’écart de la loi.

À l’origine de la communauté druze, il y a le calife fatimide al-Hakim, personnage énigmatique, despote pétri de contradictions. Son règne est sans doute l’un des plus violents qu’ait connus le Proche-Orient. Pourtant, il apparaît comme un personnage généreux dans Les Mille et Une Nuits, et sa personnalité a stimulé l’imagination de Gérard de Nerval. Al-Hakim naît en 985 et, dès l’âge de onze ans, à la mort de son père, il règne au Caire comme sixième calife de la dynastie chiite fatimide sur un empire qui s’étend de l’Afrique du Nord à la Syrie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   04 novembre 2016
Aux origines du drame syrien 1918-2013 de Xavier Baron
Si les nations d’aujourd’hui vivaient au temps du Moyen Âge où la force seule faisait le droit et l’épée seule tranchait les litiges, votre conduite aurait été parfaitement conforme aux lois établies. Cependant, si la grande guerre que nous avons menée aux côtés des Alliés pour obtenir notre liberté et notre indépendance a réellement atteint son but qui est la consécration du droit par le droit et l’écrasement du militarisme, si les principes du congrès de la paix – qui a proclamé la liberté des peuples et le droit de se gouverner par eux-mêmes – ne sont pas de vains mots et le pacte de la Société des Nations – qu’Alliés et ennemis ont signé –, abolissant la guerre et l’asservissement des peuples, reste à l’honneur, la force française qui a occupé la zone est dont j’ai la direction ne peut être considérée que comme un instrument d’oppression et devra être traitée comme tel.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 mai 2019
Aux origines du drame syrien de Xavier Baron
"Chez nous, il n’y a pas d’églises ou de mosquées à proprement parler. Il y a le majliss, c’est-à-dire le conseil, un lieu où se rassemblent les initiés chaque jeudi soir pour prier ensemble. Ce n’est pas un endroit spécifiquement consacré au culte et où il soit obligatoire d’aller ; les druzes peuvent aussi bien prier chez eux. On peut y aller ou ne pas y aller. On est libre. »
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   04 novembre 2016
Aux origines du drame syrien 1918-2013 de Xavier Baron
Pendant que les grandes puissances observent avec attention les dernières années de l’Empire ottoman, la Syrie est le témoin des premiers frémissements du nationalisme arabe. Le mouvement a été amorcé par les réformes, parfois éphémères, lancées tantôt par les Égyptiens, tantôt par Constantinople. La langue et la culture arabes connaissent un renouveau qui débouche sur la revendication d’une plus grande autonomie administrative, voire politique chez l’élite musulmane et chrétienne de Syrie et du Liban. Quelques journaux arabes apparaissent au milieu du XIXe siècle et développent peu à peu l’idée qu’Arabes et Turcs ne doivent plus voir leur destin lié au sein de l’Empire ottoman. Les événements des Balkans ont d’ailleurs montré que le ferment nationaliste peut permettre à un peuple de faire sécession.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 mai 2019
Aux origines du drame syrien de Xavier Baron
Le principal texte sacré des druzes n’est pas le Coran mais Le livre de la sagesse qui n’est connu que d’eux. Cette religion fait des emprunts aux philosophes grecs, au judaïsme et au christianisme tout en écartant certaines règles fondamentales de l’islam sunnite, comme le jeûne du Ramadan et le pèlerinage à La Mecque. Les druzes s’éloignent ainsi de la secte ismaélienne à laquelle appartiennent les Fatimides et qui est déjà un schisme de l’islam chiite. Pour Kamal Joumblatt, chef druze libanais assassiné en 1977, le dogme des druzes est fondé sur l’initiation : « Seuls les initiés savent lire et comprendre les livres sacrés qu’on nomme Livres de la sagesse...
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 mai 2019
Aux origines du drame syrien de Xavier Baron
La Syrie telle que nous la connaissons aujourd’hui est un territoire né il y a près d’un siècle de la volonté de Paris et de Londres, l’un et l’autre désireux de préserver leurs intérêts dans cette région du monde. Bien des Syriens n’ont pas oublié que les frontières actuelles de leur pays ne recouvrent qu’une partie de ce qui fut historiquement, sous l’Empire ottoman, le Bilâd el-Châm, s’étendant des monts Taurus jusqu’aux frontières du Hedjaz, de la Méditerranée au désert. Ce territoire de 300 000 kilomètres carrés a été réduit à 188 000 kilomètres carrés lors des tractations anglo-françaises après la Première Guerre mondiale.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 mai 2019
Aux origines du drame syrien de Xavier Baron
L’Empire ottoman ne survit pas à la Grande Guerre. Après avoir dominé l’Orient pendant plusieurs siècles, il doit laisser la place aux puissances européennes – et d’abord à l’Angleterre et à la France –, qui découpent et remodèlent cette région d’une façon durable. Tout ce qui agitera le Proche-Orient pendant le XXe siècle trouve son origine et son explication dans les négociations, les promesses contradictoires, les accords contractés publiquement et les ententes agréées secrètement, essentiellement par Londres, pendant et après les années de guerre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 mai 2019
Aux origines du drame syrien de Xavier Baron
La Syrie avait cessé de ressembler à un pays en état d’urgence au lendemain d’un coup d’État, image qu’elle n’avait cessé d’offrir pendant la période de Hafez al-Assad. Il n’y avait plus de forces spéciales aux carrefours des villes ni de contrôles de miliciens sur les grands axes. Dans les villes de Hama ou d’Alep, les touristes étaient plus nombreux que les policiers, de jour comme de nuit. Et pourtant, le réveil a été brutal, révélant que pour une partie des 22 millions de Syriens le calme n’était qu’une forme de soumission à un système répressif.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 mai 2019
Aux origines du drame syrien de Xavier Baron
À l’origine de la communauté druze, il y a le calife fatimide al-Hakim, personnage énigmatique, despote pétri de contradictions. Son règne est sans doute l’un des plus violents qu’ait connus le Proche-Orient. Pourtant, il apparaît comme un personnage généreux dans Les Mille et Une Nuits, et sa personnalité a stimulé l’imagination de Gérard de Nerval. Al-Hakim naît en 985 et, dès l’âge de onze ans, à la mort de son père, il règne au Caire comme sixième calife de la dynastie chiite fatimide sur un empire qui s’étend de l’Afrique du Nord à la Syrie.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   04 novembre 2016
Aux origines du drame syrien 1918-2013 de Xavier Baron
Un autre intellectuel, Abdel Rahman al-Kawakibi (1849-1903), musulman d’Alep, séjourne longuement à La Mecque et au Caire et devient un avocat de la purification de l’islam. Il considère qu’il appartient aux Arabes de régénérer l’islam, car ce sont eux qui ont joué historiquement le rôle primordial dans la diffusion des enseignements de Mahomet. Le titre de calife doit être retiré au sultan pour être confié à un Arabe descendant du Prophète établi à La Mecque. Chez lui également se trouve l’idée de séparer les Arabes des Turcs.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La IIe Guerre Mondiale en 20 questions de plus !

Quelle bataille mit fin à la progression de l'AfrikaKorps de Rommel ?

El Galzaoui
El Gazala
Bir Hakeim
El Alamein

20 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre mondialeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..