AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.5 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Case-Pilote, en Martinique , le 3/01/1932
Mort(e) le : 19/08/2001
Biographie :

Xavier Orville est né le 3 janvier 1932 à Case-Pilote, en Martinique. Il effectua ses études secondaires au lycée Schoelcher de Fort-de-France où il décrocha son baccalauréat de philosophie. Puis, il quitta la Martinique en 1952. Il continue ses études par une agrégation d'espagnol et un doctorat du IIIe cycle à la Faculté de Lettres de Toulouse. Le sujet de sa thèse était « Le Monde caraïbe dans l'œuvre romanesque de Alejo Carpentier ». Il enseigna l'espagnol au lycée polyvalent du Mirail (Toulouse).

Plus tard, il devint le conseil culturel du président sénégalais Léopold Sédar Senghor (1979-1981) puis à son successeur, Abdou Diouf (1981-1982). Par la suite, il fut chef de la mission d'action culturelle au Rectorat des Antilles-Guyane et fut aussi chargé d'enseigner à cette université. Il décéda des suites d'un cancer le 19 août 2001.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
PatrickCasimir   30 août 2017
La parfum des belles de nuit de Xavier Orville


EDITA BLANCHE



Il se mit à pleuvoir sans autre raison qu'une incontinence de rires qui s'était emparée le vendredi d'avant d'un couple d'amants s'amusant à réinventer l'amour.



Il plut pendant deux jours, puis pendant toute la semaine pour faire bonne mesure. Le temps ne paraissant pas disposé à éclaircir les choses, je fis un saut par dessus l'almanach et retombai loin en arrière, à l'époque où.



La première chose que j'entendis ce fut un hurlement prolongé : ainsi criait Edita Blanche, quand ses orgasmes violents lézardaient les nuits de chaleur.



En ce temps-là, elle vivait avec John Smart, un baryton jamaïcain d'une telle profondeur de voix qu'il fallait plusieurs bathyscaphes pour espérer descendre là où il allait. Cet homme sans moustache était pourtant doté d'un organe puissant : il faisait trembler les miroirs. Il avait traversé la mer et était venu s'installer ici. Ses goûts étaient simples ; il n'aimait que la soupe de pied de veau à cause de la gélatine qui s'en dégageait. "C'est elle qui donne du bronze à ma voix", disait-il.



Il y avait trois mois à peine qu'il avait débarqué, quand Edita Blanche le rencontra ; c'était un jour de mauvais temps, mais elle l'avait trouvé si beau, que le soleil avait aussitôt provoqué une éclaircie par où, elle avait glissé dans l'amour.



Lorsqu'elle l'entendit chanter pour la première fois, elle était revenu chez elle, avait pris ses bijoux et les objets auxquels elle tenait, puis avait abandonné tout le reste à son mari, y compris un vieux perroquet qui s'essoufflait à répéter des gros mots.



Elle installa son coeur et son corps chez John, tomba dans l'exaltation la plus extrême. Jusqu'ici, elle avait passé pour discrète. On la savait silencieuse et voilà que, brusquement, elle se mis à troubler, par ses cris, le sommeil des voisins.



Certains soirs, elle criait si fort que la nuit prenait peur. dans tout le quartier, ses cris poussaient des piquants dans la tête des adolescents et des hommes. Nous avions beau nous boucher les oreilles, nous les entendions jusque dans la galerie de nos os.



Moi, je mettais beaucoup de temps à retrouver le sommeil. Le plus souvent, j'entrais dans un paysage de lianes obscures que j'écartais pour épier les gestes d'Edita. Je la voyais s'avancer nus jusqu'au pied de mon lit, son sexe tiédi de poivre.



Je la mangeais des yeux, mais tellement troublé que je n'arrivais pas à donner le branle à mon désir. Je me suis mis à rêver d'elle toutes les nuits, même celles où elle ne criait pas. J'ai tellement rêvé d'elle que je suis tombé malade. On m'a hospitalisé le 23 janvier...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
On ne pouvait plus se confier, même entre amis ; la franchise valait son pesant de chaînes depuis que, d'une manière ou d'une autre, les masques paraissaient trop crispés pour être honnêtes. C'était toujours Un tel qui avait dit qu'Un tel avait dit à Un tel... Mais qui, Un tel ? En fin de compte on ne savait jamais au juste et les gens se rabougrissaient de peur, rentraient dans la coquille du silence, serrant les fesses, fermant les yeux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
Cette chose triste, d'avoir des yeux pour rien ! Moi qui aimais tellement la lumière, me voilà en exil. J'aurai beau retourner mes veines refaire le chemin de mon sang, je sais maintenant qu'au bout de mes yeux, il n'y a qu'une longue nuit vide. Le soleil brille ailleurs. Mon cœur a froid. La vie ne donne plus sur mon visage. Il ne me reste qu'à me souvenir des choses que j'ai connues. Je deviens moi-même une chose.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
Chair de sa chair et os de ses os, toujours la terre est plus sensible à l'endroit des racines, et quand on arrache un jeune plant, le cœur saigne à vie.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
Il fallait faire attention, ne rien gaspiller, tirer le maximum de ce qu'on avait. Un sou était un sou. La vie refermait sa paume sur les gens. Alors ils se débattaient farouchement pour tenter de s'échapper sans une plainte toutefois, les yeux secs et durs, les mâchoires serrées. Lorsqu'ils ne pouvaient plus lutter, ils se couchaient, se dépêchant de mourir pour ne pas encombrer les autres d'un corps inutile.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
On jouait à faire semblant, comme les enfants : tu serais un vrai homme et moi je serais une vraie femme, et tu me verrais et tu tomberais amoureux de moi et moi de toi, et nous aurions une vraie maison avec des enfants dedans, des bêtes dehors, des fleurs autour, et tu serais le papa et moi la maman, et puis on s'aimerait toute la vie et puis et puis...
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
La saison de l'agonie n'en finit pas. Quand je pense que c'est le dernier pas, le sentier toujours s'allonge et la vie pèse chaque fois plus ; renaissent les douleurs, les vieilles plaies mal fermées, les visages qui pleurent, les mots qui font mal. Les souvenirs que je remue me brûlent. Je consume un bois déjà calciné.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
Les couples d'à présent étaient comme la queue des poules, penchant au moindre vent. Rien de solide. On se prenait comme on prend l'air qui passe, pour le plaisir, sans se soucier de durer. On se quittait aussi au premier courant d'air : la poussière flottant dans un rai de soleil n'était pas plus légère.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
Malheur au merle qui prétend voler dans les voies de l'intelligence oubliant celles de l'amour. Les graines que nous mangeons mûrissent bien à l'intérieur de deux membranes. Le merle lui aussi mûrit au creux des deux écailles que sont le jour et la nuit, le soleil et la lune, la raison et l'émotion.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   02 août 2013
Délice et le fromager de Xavier Orville
Les souvenirs affluent avec cette eau.

Ils glissent comme des gouttes à la surface des feuilles, le long des troncs, imbibent la terre, pénètrent et suivent le tracé des racines jusqu'aux recoins les plus secrets, là où la mort et la vie poursuivent leur dialogue millénaire.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur

.. ..