AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.04 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 4 janvier 1974
Biographie :

Yvan Michotte est un auteur et éditeur normand qui a écrit 7 livres à ce jour. Ses premiers ouvrages étaient des romans policiers. Son premier livre, Rouge Turner, a reçu en 2012 le label Normandie Impressionniste. En 2016, il crée sa maison d'édition, Le cargo imaginaire. Son quatrième roman, Louise des ombres, a obtenu le prix sang pour sang polar en 2017.
Son dernier livre, L'école des rives, paru en septembre 2018, est un roman d'apprentissage, historique, de terroir. On y suit les aventures de Jules, jeune garçon, dans les années 1930 en Normandie.
En 2019, son premier ouvrage ressort avec un nouveau titre dans une version retravaillée: L'affaire Rouge Turner.
En 2020, vient de sortir un nouveau roman policier: J'irai brûler tes larmes. Un polar avec ses détectives fétiches, Agathe et Pastorius, se déroulant dans le Cotentin.
Ses différents ouvrages:
Rouge Turner, édition Cogito, 2012.
GI's tombeau, édition Cogito, 2013.
Mes singes en hiver, nouvelle in Pol'Art au sang, édition Cogito, 2013.
On tue davantage par temps de neige, éditions Cogito, 2015. Réédition poche 2020.
Louise des ombres, éditions Le cargo imaginaire, 2016, prix sang pour sang polar 2017.
42 rue des mômes, Le cargo imaginaire, 2017.
L'école des rives, le cargo imaginaire, 2018.
L'affaire Rouge Turner, le cargo imaginaire, 2019.
J'irai brûler tes larmes, le cargo imaginaire, 2020.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Présentation de L'école des rives par Yvan Michotte. Roman de terroir en Normandie dans les années 1930.
Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Astazie   17 mai 2020
J'irai brûler tes larmes de Yvan Michotte
En Normandie, comme dans les pays à la météo parfois capricieuse, il suffisait d un ciel bleu pour changer les humeurs.
Commenter  J’apprécie          20
ETOILEE   08 août 2013
Rouge Turner de Yvan Michotte
Oui enfin c'est très difficile de savoir ce qu'il y a dans la tête d'un artiste, c'est une matière impénétrable pour le commun des mortels ; la seule manière de les comprendre est d'observer leurs toiles et là, je pense que nous avons un lien direct avec ce qui se passe dans leur foutu cerveau.
Commenter  J’apprécie          40
VeroneLixelle   29 avril 2020
J'irai brûler tes larmes de Yvan Michotte
Et maintenant, elle ne sort plus de Tatihou, plus jamais. C’est grotesque, elle devrait aller de l’avant, penser à elle et non à sa soeur. Camille n’est plus là, c’est terrible mais c’est comme ça.

Elle est toujours présente dans son coeur, et quand le coeur parle, la raison défaille.

Déraille plutôt ! Je me souviens de la dernière fois que je lui ai parlé, c’était à l’enterrement de Camille. C’était dix jours après le drame, les corps avaient été remontés par des plongeurs, quelle affaire ! Il parait qu’ils étaient carbonisés comme des merguez trop cuites. Blanche tremblait de partout, on aurait cru qu’elle allait mourir sur place. Elle est un peu morte aussi ce jour-là, il faut la comprendre. Très peu pour moi. Je la vois souvent en haut de sa tour la nuit, je ne veux pas aller la rencontrer, elle m’énerve à faire sa folle. On a bien raison de la traiter de « folle de l’île », moi, je vous le dis. Ce dont elle a besoin, c’est un bon coup de pied au cul !
Commenter  J’apprécie          20
VeroneLixelle   16 octobre 2016
Louise des ombres de Yvan Michotte
p 6 « Un fusil de chasse entre les mains, ou bien un flingue. Vu l’endroit insolite, Pastorius penchait plutôt pour cette hypothèse. La corde, peu probable. Quand

on veut se tuer, on fait simple, on a le sens pratique.

Ses mains étaient-elles moites ? Et son front ? Mal au ventre ? Il pensait à quoi ? Ses clés de bagnole, dans sa poche ?

Ses factures, il les avait payés ? Il se pissait dessus peut-être, avait peur d’être repéré, de se louper, de manquer de cran.

Petit joueur ? Gros client ? Non ! Elles devaient être fermes et sèches, ses mains. Il était prêt. On ne vient pas là, dans un endroit pareil sans être certain d’aller au bout.«
Commenter  J’apprécie          20
VeroneLixelle   29 avril 2020
J'irai brûler tes larmes de Yvan Michotte
Blanche avait gagné la tour. Fidèle rendez-vous nocturne. Elle était montée tout en haut, s’était assise sur le rebord.



La Lune, austère et froide, la dévisageait comme un gardien de prison. Ni pleine ni belle, encore moins lumineuse, elle se contentait d’être là. Souvent effacée par les brumes épaisses, elle resurgissait parfois avant de fuir.



L’île où Blanche vivait était un minuscule bout de terre à deux doigts de la côte. On l’appelait Tatihou, un nom étrange et drôle, léger comme une friandise.



Mais cette île n’était pas légère, et drôle encore moins. Quant à la friandise, elle avait un goût amer, celui des jours sans passion.
Commenter  J’apprécie          10
VeroneLixelle   16 octobre 2016
On tue davantage par temps de neige de Yvan Michotte
p 49 … Étonnant duo ... « Parce qu’il aurait été intéressant de voir comment l’empereur Napoléon aurait réagi face au prince des conquérants suborbitaux, au roi de sabre laser, au destructeur maléfique tout en plastique et composants électroniques fabriqués en Chine sous licence américaine, j’ai nommé le magistral, l’incroyable, le

ténor des étoiles et des lunes, le grand, le fort et l’infâme Dark, Vador de son nom. Dark contre Napo, voilà une affiche surprenante qui n’aurait pas manqué d’intérêt pour les amateurs de duos insolites. … » Vraiment étrange tout ça !! mais pourquoi pas !! Il faut vraiment « ouvrir son esprit » et se laisser bercer par l’histoire … bien qu’on se demande si c’est une bonne idée de se détendre !! Et si ils nous arrivaient quelques choses … un truc bizarre !! donc rester vigilant !!
Commenter  J’apprécie          00
VeroneLixelle   16 octobre 2016
On tue davantage par temps de neige de Yvan Michotte
p 61 » Les jolies filles s’étaient mises en cercle autour de lui. Elles étaient toutes jeunes et souriantes. Chacune essayait de capter l’attention de Kowski. Elles se passaient les mains dans les cheveux, se mettaient un doigt dans la bouche, bougeaient les jambes, se cambraient, se caressaient. C’était un vrai cirque érotico-porno-psychédélique. La température était montée d’un coup. Le privé nouveau roi frôlait l’insolation. » …

» Il avait compris. Ces filles étaient des tarées, des cannibales, des allumées de la jungle. »

… « Elles lui fondirent dessus avec des mines de sorcières. Il se mit à quatre pattes, se faufila entre les jambes de l’une d’elles et traça un cent mètres plus rapide que le record des J.O. »
Commenter  J’apprécie          00
VeroneLixelle   16 octobre 2016
Louise des ombres de Yvan Michotte
p 21 « Pastorius était désespéré. Qu’est-ce qu’ils avaient tous à s’en prendre à lui ? Qu’est-ce qu’il leur avait fait à la fin à ces excités du bulbe ? »

p 171 « La Clio filait à 150. Agathe ne pouvait pas aller plus vite sous peine de passer le pied à travers le plancher.

– Et les flingues, ça te branche ? fit Pastorius.

– Pas vraiment, mais j’ai rien contre.

– Et foutre des bourre-pifs à des clampins ?

– C’est le foire aux questions à ce que je vois.

– Alors, les bourre-pifs, motivée ?

– Pas spécialement mais faut voir. Mais pourquoi cet interrogatoire ? »
Commenter  J’apprécie          00
VeroneLixelle   16 octobre 2016
Louise des ombres de Yvan Michotte
p 176 « Il faisait nuit sur la Seine. Ciel opaque. Louise était assise sur le muret le long du fleuve. Les lettres passaient, repassaient dans sa tête. Elle n’avait pas pu continuer à les lire, avait dû fuir, se viser, respirer, s’éloigner.

Horizon de cheminées, flamme de la torchère. Ce lieu glauque la dévastait. Elle ne cessait de se demander pourquoi son père en était arrivé au suicide. Questions lancinantes : pour quelle raison avait-il quitté sa mère ? Que s’était-il passé entre eux ? »
Commenter  J’apprécie          00
VeroneLixelle   16 octobre 2016
On tue davantage par temps de neige de Yvan Michotte
« Avertissements aux lecteurs !! Ce polar est à conserver par moins 10 degrés. Évitez de le lire près de la cheminée, d’un radiateur ou d’un malheureux en combustion spontanée.Il risquerait alors de vous fondre entre les doigts. N’hésitez pas à vous munir de gants, d’une écharpe et d’un bonnet pour un confort de lecture approprié. Restez vigilant, couvrez – vous bien, détendez – vous … et laissez – vous aller … »
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur