AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Omnibus

Les éditions Omnibus est une maison d'édition parisienne fondée en 1988 et spécialisée dans la réédition des livres classiques de la littérature française et étrangère sous forme de sommes et d'intégrales. Omnibus fait partie du groupe des éditions Belfond. Ces éditions ont en particulier réédité l'œuvre complète de Georges Simenon. mnibus propose un catalogue de 370 titres : trouvailles ou redécouvertes, littérature classique, populaire ou de genre, anthologies d'auteur ou thématiques, dictionnaires ou ouvrages de référence.

Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Polars_urbains
  19 novembre 2017
Le chien jaune de Georges Simenon
Peut-être le premier Maigret que j’ai lu, dans le Livre de poche, quand la collection avait encore ses splendides couvertures (celle de l’époque évoquait une ambiance à la Francis Carco). Tout a été dit sur ce roman de Simenon : l’énigme est parfaitement maîtrisée (tout comme sa résolution), l’atmosphère est humide et froide à souhait et la description d’un Concarneau inquiétant concoure à traduire une noirceur absolue qui n’empêchera pas la rédemption. Car l’on trouve dans ce roman du tout début de la série (1931) ces notables de province veules et méprisables que Simenon excelle à décrire (Claude Chabrol lui doit beaucoup) mais aussi des braves gens, humbles et victimes des premiers. Ce sont pourtant la compassion et l’humanité qui l’emporteront grâce à un commissaire déjà dans son rôle de « raccommodeur de destinées ». A coup sûr un des grands Maigret, dans une écriture très nerveuse faisant une très large place aux dialogues. Les amateurs de séries télévisées aimeront la version noir et blanc tournée par Claude Barma en 1968 (période Jean Richard), à mon avis l’une des meilleures adaptations d’un roman de Georges Simenon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Arthur409
  19 novembre 2017
Les Rougon-Macquart, tome 1 : La Fortune des Rougon de Émile Zola
Quand j'ai décidé, à l'exemple d'autres lecteurs Babeliotes, de me lancer dans l'intégrale des Rougon-Macquart, je craignais de rencontrer quelques difficultés, et que ce soit une tâche rendue ardue par l'évolution de la langue et des styles. Mais j'ai vite été rassuré, puis conquis : quel romancier que ce Zola, c'est un des plus grands maîtres ! Jamais d'ennui dans ces pages, que ce soit dans la description des lieux, des ambiances, et la peinture des personnages.

Le récit varie admirablement les techniques, en alternant les scènes intimes, les grands panoramas, les scènes d'action. Quant aux personnages, ils sont dépeints de façon si exacte qu'on a l'impression de les voir de l'intérieur, le lecteur est amené à penser comme eux : il est simple et pur comme Miette et Silvère, arriviste et retors comme Félicité, ambitieux et égoïste comme Pierre Rougon.

Outre la description de caractères qu'on retrouve de tous temps dans la société française, le roman présente un grand intérêt historique. Dans ce premier épisode de la saga, j'ai appris beaucoup de choses sur l'arrivée au pouvoir du futur Napoléon III, avec la répression sanglante qui a suivi son coup d'état.

Le premier chapitre se termine avec la description de Miette drapée dans sa cape rouge, marchant à la tête des insurgés, scène qui rappelle beaucoup le tableau de Delacroix "La Liberté guidant le peuple".

En définitive, ce roman n'a pas vieilli du tout, il est passionnant de bout en bout. J'en recommande la lecture à tous, et je vais me lancer dès que possible dans le second volume, "La Curée".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
RaphaelK
  19 novembre 2017
Les rois maudits de Maurice Druon
A la fois très romancé et très "historique". Le style correspond parfaitement à la période (les puristes diraient "presque", mais je ne suis pas un puriste), et les faits sont tous plus haletants les uns que les autres.

Bref, très immersif!



Une seule critique : la qualité baisse (un peu) au fur et à mesure des différents tomes, l'intrigue devient de plus en plus linéaire (alors qu'au début c'était vraiment agréable de se perdre d'un personnage à l'autre).
Commenter  J’apprécie          00