AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.92 /5 (sur 10715 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Godalming, Surrey , le 26/07/1894
Mort(e) à : Los Angeles, Californie , le 22/11/1963
Biographie :

Aldous Leonard Huxley est un écrivain, romancier et philosophe britannique, né dans une famille appartenant à l'élite intellectuelle britannique.

Il est le petit-fils de Thomas Henry Huxley, célèbre biologiste, le frère de Julian Huxley, premier directeur de l'Unesco, le fils de l'écrivain et herboriste Leonard Huxley. Sa mère et sa soeur meurent en 1908 et son frère ainé Trev se suicide en 1914. À seize ans, une maladie des yeux le rend quasiment aveugle. Une fois rétabli, notamment grâce à la méthode Bates à laquelle il consacrera plus tard son ouvrage "L'Art de voir" (The Art of Seeing, 1942), il étudie la littérature anglaise au Balliol College d'Oxford et obtient son diplôme. C'est à cette époque qu'il se lie d'amitié avec D. H. Lawrence, Lytton Strachey, Bertrand Russell. Il donne également des cours de français à Eton College.
Il se tourne de façon décisive vers l'écriture à l'âge de vingt ans. Son premier livre, un recueil de poèmes, paraît en 1916.
Journaliste, critique musical et critique d'art, il voyage et fréquente l'intelligentsia européenne de l'époque. Il écrira de nombreux essais littéraires sur ces thèmes.
En 1919, il fait la connaissance de Maria Nys (1899-1955), une réfugiée belge, qu'il épouse. Ils auront ensemble un enfant, Matthew (1920), qui deviendra épidémiologiste. Installés à Londres, ils voyagent en Inde et aux États-Unis. Au début des années 1920, les Huxley partent vivre en Italie.
En 1926, Aldous Huxley écrit un roman à fort succès "Contrepoint" ("Point Counter Point", publié en 1928), où il donne une vision ironique de la société.
En octobre 1928, la famille s’installe à Suresnes près de Paris. Ils passent l’hiver 1929 chez D. H. Lawrence, à Bandol. Le 3 mars 1930, ils sont auprès de lui lorsqu’il meurt à Vence.
En avril 1931, quatre mois lui suffisent pour écrire "Le meilleur des mondes" (Brave New World, 1932), une dystopie qui restera sa plus grande œuvre et qui connut rapidement un succès mondial.
En 1937, la famille embarque pour les États-Unis (Huxley deviendra scénariste pour Hollywood). Ils passeront les vingt-six années suivantes en Californie. Aldous Huxley meurt le 22 novembre 1963, et est enterré en Angleterre.
+ Voir plus
Source : POCKET
Ajouter des informations
Bibliographie de Aldous Huxley   (65)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués, par Guy Boulianne : https://www.amazon.ca/dp/177076738X. Ce livre n'est pas sans rappeler les livres de Serge Monast (L'intégrale), de Yann Moncomble (L'irrésistible expansion du mondialisme) et Jacques Bordiot (Une main cachée dirige). Mais celui auquel il paraît le plus proche est celui de Epiphanius, « Maçonnerie et sectes secrètes, le côté caché de l'histoire ». Après avoir tracé un historique, terreau sur lequel a pu s'établir la Société Fabienne – la City de Londres et la vogue du socialisme et du communisme – l'auteur s'attache à démontrer comment cette société s'infiltre partout dans le monde et dans toutes les couches de la société, par l'intermédiaire de leurs promoteurs et de son école à formater l'esprit de ses élèves, la London School Economics, dans le but de diffuser leurs idées de domination du monde. de quoi s'agit-il ? Comme les Illuminés de Bavière de Weishaupt, la Société Fabienne vise à renverser les acquis de l'ancien monde. Seulement elle ne le fait pas comme les Bolchéviques (dont elle est proche idéologiquement comme l'a démontré Pierre Elliott Trudeau), dans la révolution et la violence, non, elle le fait progressivement, graduellement, patiemment. L'auteur affirme que : « le plan est très ésotérique et rusé, et difficile à comprendre pour la majorité des gens. » C'est un plan qui vise à abolir les nations (le Canada se vante d'être le premier État post-national qui se définit par son multiculturalisme et non plus par son histoire), la propriété comme l'impose le communisme. Ce plan vise à faire du monde un grand village où toutes les races et les religions sont mélangées, les particularités des peuples anéanties, les individualités niées, ou tout est formaté, uniformisé, tracé, comme dans « le meilleur des mondes » de Aldous Huxley. Les Fabiens sont non seulement des immigrationnistes forcenés, mais également des eugénistes convaincus. L'humanité doit être réduite coûte que coûte, vaille que vaille, afin que leur plan reste viable. Pour eux tout est bon pour casser l'ancien monde. La promotion des drogues et d'une contre-culture satanique telle que celle des Beatles et des Rollings Stones vise a égarer la jeunesse. Rendre faux, idiot, bête, inculte, docile, perméable à tout et n'importe quoi, éloigner de l'essentiel, couper l'être humain de son humanité, voilà le programme que les adeptes de la Société Fabienne réserve à l'humanité entière et qui est sur le point de réussir, malheureusement. L'auteur enchaîne avec précision sur les technologies qui permettent d'asservir l'humanité en un chapitre terrifiant qui aborde les problèmes de l'intelligence artificielle, de la puce RFID et de la 5G, véritable « soupe » d'ondes qui entoure la planète Terre, aucun être vivant n'y échappant ! — Philippe Pfeiffer
+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (1105) Voir plus Ajouter une citation
Sachenka   13 mai 2012
Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley
- Mais je n'en veux pas, du confort. Je veux Dieu, je veux de la poésie, je veux du danger véritable, je veux de la liberté, je veux de la bonté. Je veux du péché.

- En somme, dit Mustafa Menier, vous réclamez le droit d'être malheureux.

- Eh bien, soit, dit le Sauvage d'un ton de défi, je réclame le droit d'être malheureux.
Commenter  J’apprécie          2555
AnthonyNourry   25 février 2014
Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley
la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude
Commenter  J’apprécie          2452
AireLibre   04 février 2008
Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley
L'expérience, ce n'est pas ce qui arrive à quelqu'un, c'est ce que quelqu'un fait avec ce qui lui arrive.
Commenter  J’apprécie          1761
Tokhrane   05 août 2010
Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley
Si l'on est différent, il est fatal qu'on soit seul.
Commenter  J’apprécie          1242
Aldous Huxley
BigDream   10 juin 2016
Aldous Huxley
Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore.
Commenter  J’apprécie          1230
Aldous Huxley
Luna26275   23 novembre 2016
Aldous Huxley
Comment savez-vous si la Terre n'est pas l'enfer d'une autre planète ?
Commenter  J’apprécie          1167
cathcor   20 juin 2012
Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley
La plus grande partie de l'ignorance peut être vaincue. Nous ne savons pas, parce que nous ne voulons pas savoir.
Commenter  J’apprécie          1150
Analire   02 octobre 2012
Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley
Les mots peuvent ressembler aux rayons X : si l'on s'en sert convenablement, ils transpercent n'importe quoi.
Commenter  J’apprécie          980
Aldous Huxley
wellibus2   03 mai 2015
Aldous Huxley
Ne remettez jamais à demain le plaisir que vous pouvez prendre aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          971
Aldous Huxley
Pavlik   22 décembre 2015
Aldous Huxley
Pour son chien, tout homme est Napoléon. C'est ce qui explique la grande popularité des chiens.
Commenter  J’apprécie          961

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le métier de Sam ?

cuisinier
ébéniste
jardinier
tavernier

15 questions
4278 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur cet auteur

.. ..