AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Éditions Numeriklivres


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Éditions Numeriklivres


Dernières critiques
Laurie_lucas
  17 novembre 2017
SORCIERS, l'intégrale de Lionel Cruzille
J’ai découvert l’auteur, Lionel Cruzille, à travers sa nouvelle « SORCIERS : Wakiza » (que l’on retrouve dans ce recueil). J’avais beaucoup apprécié ma lecture, la découverte d’un nouvel auteur et d’une partie de son univers. Alors, lorsqu’il m’a contacté en me proposant de découvrir ce recueil, regroupant toutes les nouvelles « SORCIERS », je n’ai pas hésité une seconde. Je me suis donc replongée avec plaisir dans l’univers rempli de magies, de sorciers et de sortilèges de l’auteur. Ce recueil, composé de 5 nouvelles, est un grand voyage à lui tout seul. Un séjour parmi les peuples Indiens et leur coutumes. Ou encore un autre en Jamaïque, où sortilèges et autres magies côtoie une légende de la musique. C’est un voyage hors des sentiers battus. Chaque nouvelle est écrite à la première personne, comme pour nous embarquer davantage entre ses lignes. Elles sont divisées en plusieurs chapitres, une façon de laisser au lecteur le temps de reprendre ses « esprits » avant la prochaine salve de magie. Des informations historiques, ou encore musicales très agréable, mais aussi des notes de bas de page explicatives, ponctue notre lecture. Cela donne le sentiment, l’impression, que l’auteur nous accompagne au fur et à mesure, au fil des nouvelles, jusque la fin… Si je devais choisir une nouvelle parmi ce recueil, j’accorderai ma préférence à la première « Ousamequin, Souvenirs d’Outremonde ». J’ai beaucoup aimé découvrir le passé, l’enfance et toutes ces petites choses qui était caché derrière le voile de ce personnage, que l’on rencontre au côté du guerrier dans la nouvelle « SORCIERS : Wakiza ». Pour finir, je conseille ce recueil de nouvelles, à tous les amateurs de magies, de sorciers, ou encore de sortilèges. Mais aussi à tous ceux qui, comme moi, aiment sortir des sentiers battus, de leur zone de confort. Quant à moi, je vais poursuivre ma découverte de l’auteur, avec son roman « 2048 » et sa suite. Et ouvrir les portes d’un autre pan de son univers.
Lien : https://laurielucasetseslect..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marie-Nel
  13 novembre 2017
Le Sablier des âmes de Frédéric Barrès
Entrer dans un roman de Frédéric Barrès, c'est entrer à chaque fois dans un monde empli de poésie, de charme, d'odeurs et de couleurs. C'est une valeur sûre, je sais que je ne vais pas être déçue lorsque je commence la lecture, j'attends même ses écrits avec impatience, car c'est à chaque fois un beau voyage au sein de sa Provence, que j'aimerais tant visiter. Il a l'art pour la rendre vivante et belle grâce à ses descriptions légères et subtiles, on se complait à sentir chaque parfum, à goûter chaque met, à regarder chaque paysage, tout ceci dans une profonde émotion. Je vais essayer de vous retranscrire dans cette chronique tout ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman, mais je ne pourrais jamais faire aussi bien que l'auteur-poète de celui-ci !

Le sablier des âmes est la suite de L'amour plus fort que l'amour, l'auteur m'avait laissée à la fin de celui-ci complètement pantoise, perplexe, triste...je me suis demandée comment le personnage allait pouvoir se sortir d'une telle situation, si celle-ci était réelle..je me posais plein de questions et j'ai eu avec ce deuxième opus les réponses à ces dernières. J'ai donc retrouvé avec plaisir Camille, cette jeune femme douce et fragilisée par l'accident qu'a eu son compagnon Thomas. Il est le rescapé d'un terrible accident, et comme tout rescapé d'un tel cauchemar, le mal-être s'est emparé de lui avec le flot de questions que chaque être vivant la même chose se pose : pourquoi moi ? Il entre dans un malaise qui le touche profondément, ses nuits sont agitées, il n'a plus de travail, il n'arrive plus à écrire, la page blanche s'invite bien souvent, et son couple subit également les conséquences de ce drame. Il vit toujours avec Camille, mais elle aussi est profondément blessée, plus moralement que physiquement, elle a chuté dans une profonde dépression, l'empêchant de travailler dans la librairie qu'elle affectionne tant. Le couple est ainsi chahuté et ballotté par des émotions très fortes, il n'ose pas se toucher, ils survivent... Ils ont heureusement la bonne idée de suivre une thérapie ensemble pour pouvoir se sortir de cette impasse dans laquelle ils se trouvent. Nous allons donc tout au long du roman assister à la renaissance de leur couple et de chacun d'eux. Camille va reprendre contact petit à petit avec son patron, Michel, un homme d'une très grande bonté. Elle va essayer de se réinvestir dans cette librairie qui périclite et subit une baisse de ventes frôlant la fermeture. Thomas va petit à petit reprendre confiance en lui et postuler pour des emplois.

Autour de ce couple, nous retrouvons également Léna, pareille à elle-même, reprenant aussi contact avec Camille, son ancienne colocataire et amie, elle est toujours aussi baroudeuse, mais elle se rattache à cette vie d'avant, s'ancre plus dedans, on se rend compte qu'elle est beaucoup plus mature et cherche enfin à se poser. Michel, le patron de Camille, est toujours là lui aussi, essayant de sauver sa librairie, en quête d'idées pour lui donner un second souffle, et Camille va nous montrer une fois de plus ses talents novateurs. Élise, avec qui nous avons à peine pu faire connaissance dans le précédent opus, est là également, elle vit dans l'ancien appartement de Camille où va venir se réinstaller Léna et former ainsi un nouveau duo de colocation. Cécilia, nouveau personnage du roman, fait une belle entrée dans celui-ci, elle « remplace » Camille à la librairie, aidant beaucoup Michel, elle va savoir trouver sa place près de sa collègue. Toutes ces personnes gravitent autour de Camille et Thomas, leur apportant joie de vivre, frâicheur, leur redonnant goût à la vie malgré les problèmes que certains vivent personnellement dans leur famille. Ils forment un socle pour ce couple, ce sont des amis sur qui ils peuvent compter et sont très importants dans le processus de guérison de Thomas et Camille.

Avec beaucoup de douceur et de poésie, l'auteur transforme ces êtres, chacun d'eux rentrent en résilience et font d'une force le malheur qu'ils ont vécu. Chacun a sa propre façon de renaître, Camille va enfin affronter ses démons qui la hantaient depuis longtemps et l'empêchaient d'avancer. Le traumatisme qu'a vécu Thomas va permettre à chacun de se rendre compte que la vie est belle et qu'il faut la vivre à chaque instant pleinement. L'entropie de chacun d'eux est puissante. Leur histoire est une magnifique leçon de vie, dans laquelle nous pouvons nous retrouver nous-même.

Évidemment tout ceci baigne dans la Provence qu'affectionne Frédéric Barrès, il arrive avec ses mots à la faire vivre, j'ai pu apprécier les odeurs, les paysages, les saveurs de chaque plat, de chaque vin. C'est décrit avec beaucoup de finesse, les sentiments eux le sont avec beaucoup de tact et d'humilité. C'est un roman rempli d'espoir et de beautés de la vie, où l'auteur nous démontre que de chaque drame que nous vivons, nous pouvons en ressortir une telle force qu'elle nous transforme à tout jamais et fait de nous des êtres passionnés et passionnants.

Une fois de plus, je suis trop bavarde, je voudrais tellement vous donner envie de lire ce roman. J'ai vraiment apprécié chaque mot, j'ai ressenti tous les sentiments qui l'animent. La lecture est intense et se fait très facilement, elle dure toujours pour moi trop peu de temps, je suis transportée à chaque fois dans l'univers de l'auteur, j'ai toujours beaucoup de mal à en sortir et comme à chacun de ses romans, j'ai toujours envie de m'y replonger au plus vite ! J'ai vraiment été happée du début à la fin ! Camille et Thomas sont devenus des amis que j'ai vus évoluer, je suis triste de les quitter, mais ils ont leurs vies à faire, à continuer de construire. L'auteur a rajouté à la fin de son ouvrage une des idées lumineuses qu'a eues Camille pour faire revivre la librairie, un « Imagimots » dans lequel le talent de Frédéric Barrès prend encore plus forme. J'ai retrouvé dedans ses publications imagées et ses interprétations que lui seul sait faire...

Une magnifique lecture, un roman très touchant, je remercie Frédéric Barrès de m'avoir une fois de plus fait voyager, oublier mon quotidien et me montrer combien la vie est belle et remplie de petits bonheurs qu'il faut savoir apprécier. Cher Auteur, chacun de vos écrits est un petit bonheur pour moi...j'ai hâte d'en déguster un nouveau...
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dragondefeu
  12 novembre 2017
2048, tome 2: Apokalupsis de Lionel Cruzille
Commenter  J’apprécie          00