AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.04 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , 1976
Biographie :

Hvedrung Laymore est plasticien et écrivain.
Il décrit son travail dans son site :"Etant autodidacte, j’ai commencé de rien, je n’avais comme expérience de la peinture que le travail des ombres et des lumières sur de petites statuettes. Je suis très attaché à l’ancien, aux mythes, aux légendes, aux religions et à leurs iconographies, tout en étant athée. Je puise dans ces images sans les hiérarchiser ou les idolâtrer, comme des ressources issues du même corpus humain. Comme je suis inspiré par la littérature fantastique, notamment par le mythe de Cthulhu, mais aussi l’astrophysique, la xénobiologie et par dessus tout encore, la fascination que j’ai pour la femme. C’est de là que vient mon approche en relief de la peinture et du travail sur les textures, imiter la pierre, imiter le bois, rendre l’apparence de ce qui est lourd, ancien, charnel, brisé, perdu en partie, oublié, des visages esquissés, des énigmes, des références presque invisibles, donner une forme aux émotions, donner une forme à la colère, la déception, l’amour, tracés à coups de couteaux dans le mortier, giflés sur la toile à l’acrylique. Rarement je laisse place à la réflexion sur une oeuvre, je travaille dans l’instinct, dans l’urgence, dans la pulsion et ma propre analyse de certaines œuvres pourrait se résoudre par un cri primal. Je laisse libre chacun de voir dans mes fenêtres ouvertes sur l’ailleurs, ce qu’il désire y voir, c’est tout l’intérêt de vouloir jouer sur l’imaginaire, on s’enrichit toujours de celui des autres, spectateur, créateur, nous sommes les voyageurs de l’infini."

Facebook www.facebook.com/ob.hlaymore
Site : http://hlaymore.com/
+ Voir plus
Source : http://hlaymore.com
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Akyah   12 février 2017
Lyon des Cendres, tome 1 : Le serment du corbeau de H. Laymore
Ni le Rhône, ni la Saône, ni les fortifications de la Croix-Rousse ou le fort de Sainte Foy, tombé par trahison, n'avaient pu protéger Lyon de la colère de la Convention. De ses traboules reliant secrètement une rue à une autre, de ses souterrains unissant les égouts romains aux plus récentes galeries de drainage des eaux de la colline de Fourvière, Lyon cultivait le goût du caché, du non-dit et du paradoxe. Lyon la catholique avait toujours vu croître les ombres les plus étranges dans les plis de sa très sainte chasuble, et ses ruelles tordues, ses passages cachés, expliquaient certainement qu'elle ait toujours été une porte ouverte vers un ailleurs étrange et interdit.
Commenter  J’apprécie          60
jonatjackson   04 juin 2019
Lyon des Cendres, tome 1 : Le serment du corbeau de H. Laymore
Au Diable leur Révolution, plutôt riche ailleurs que livre et crève-la-dalle en France, ajouta petit Paul.
Commenter  J’apprécie          60
lilice_brocolis   23 février 2017
Lyon des Cendres, tome 1 : Le serment du corbeau de H. Laymore
Depuis le petit bois tout proche, des dizaines d'ailes noires claquèrent. Montant depuis les branches, le peuple croassant s'éleva jusqu'à dépasser le sommet de la chapelle. Le corbeau isolé s'envola à son tour pour les rejoindre, et ensemble, ils plongèrent jusqu'au cœur de la ville.



Déjà, les cendres commençaient à tomber.
Commenter  J’apprécie          20
lilice_brocolis   23 février 2017
Lyon des Cendres, tome 1 : Le serment du corbeau de H. Laymore
Qui parle des commissaires ou des députés ? Je vous parle de la foule, de l'ire populaire, de ce serpent qui se repaît de sang, littéralement. Vous pouvez tenir tête à un décret, mais pas à une horde en colère.
Commenter  J’apprécie          20
Elyan   10 mars 2017
Lyon des Cendres, tome 1 : Le serment du corbeau de H. Laymore
Un soleil lactescent finissait de choir sur la ville. Les nuages qui avaient plongé le jour dans un bleu dépressif avaient finalement été repoussés par le vent. Sur le front percé de leur empire, les nuées se voyaient déchirées par des lames d'un jaune pâle à la lumière diffuse. Patiente et placide en dessous de cette intrigue céleste, la ville noire feignait d'être insensible au bleu, au blanc et à l'or qui la caressait.
Commenter  J’apprécie          10
jonatjackson   04 juin 2019
Lyon des Cendres, tome 1 : Le serment du corbeau de H. Laymore
La fosse commune était certainement le point culminant de cette infamie. Et lorsqu'il soufflait un peu plus fort qu'à l'accoutumée, le vent apportant dans la mort une juste vengeance aux anonymes au travers d'un souffle putride.
Commenter  J’apprécie          10
H. Laymore
Elyan   10 mars 2017
H. Laymore
Des ombres et des allées, de la poussière, des ruines, encore des ombres, encore de la poussière, encore des ruines.

- La rue des Flandres ? Vous faites dis pas rue des Tristes Mines, puis vous prenez à droite sur l'Allée des Singes Morts. Vous ne pouvez pas vous perdre.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjackson   04 juin 2019
Lyon des Cendres, tome 1 : Le serment du corbeau de H. Laymore
Tout le monde se découvre innocent au moment d'embrasser la mort...
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

les fiancés de l'hiver

Quel est le nom de l'héroïne ?

Ophélie
Aurélie
Roseline
Bénédicte

9 questions
149 lecteurs ont répondu
Thème : La Passe-Miroir, tome 1 : Les Fiancés de l'hiver de Christelle DabosCréer un quiz sur cet auteur