AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377330711
Éditeur : Numeriklivres (31/07/2017)

Note moyenne : 4.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Lors d'une perquisition de routine, Cécile, jeune policière désabusée et limite borderline, vit une expérience hors du commun qui va faire basculer son existence. Audrey, jolie infirmière de vingt-cinq ans, met fin à ses jours dans la salle de bain de son luxueux appartement du XVe arrondissement. Elle ne s'y trouve pas seule. Contactée par le Lieutenant Kermarec, Cécile n'a pas d'autre choix que d'écourter ses vacances forcées. Et après tout, il est bien le seul... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
sonfiljuliesuit
  17 octobre 2017
Waouhhh !!! Moment d'arrêt, de « statufaction » (j'ai décidé que ça existait…) Mon esprit a subit un bug livresque! Une couverture étrange, sombre, très belle et un titre intrigant…
Tous les ingrédient sont réunis pour un excellent thriller avec ce mélange des genres : romance, mais sans tomber dans le gnangnan, fantastique que la lectrice que je suis adore.
L'auteur ne laisse rien au hasard avec cette écriture fluide et addictive, j'ai fais une très belle découverte. Autant par l'écriture d'une grande qualité, que par l'intrigue déconcertante et extrêmement bien construite. On ne s'imagine pas un thriller doublé de fantastique, paranormal et pourtant l'auteur réussit le tour de force de présenter un récit crédible.
Marlène Charine - Auteure arrive à ferrer son lecteur et l'embarque dans son récit, au point qu'il ne peut le lâcher !
Lors d'une perquisition de routine, Cécile, jeune policière désabusée et limite borderline, vit une expérience qui va faire basculer son existence. Audrey, jolie infirmière de vingt-cinq ans, met fin à ses jours dans la salle de bain de son luxueux appartement du XVe arrondissement. Elle ne s'y trouve pas seule. Contactée par le Lieutenant Kermarec, Cécile n'a pas d'autre choix que d'écourter ses vacances forcées. Et après tout, il est bien le seul à ne pas la prendre pour une cinglée…
On pourrait trouver bizarre que le surnaturel côtoie cette enquête hors norme, mais bien au contraire. L'auteur arrive à maintenir une tension sur une grande partie du récit avec des éléments que l'on ne voit pas venir, du moins que l'on a du mal à imaginer tellement c'est déconcertant…
On lit en apnée pour reprendre son souffle et se poser pour digérer, car c'est un livre qu'on ne peut lire que vite tellement on a envie de comprendre, de savoir et en même temps on se dit, non mais sérieux ? Oui sérieux, c'est tellement crédible qu'on se dit : « mais pourquoi pas ! Après tout ! » Pourquoi certaines personnes seraient douées de perceptions particulières et surtout pourquoi celles qui le seraient ne travailleraient pas dans la police ?
Lorsque l'on pense que l'auteur distille des infos comme ça, plus loin on comprend que les choses sont beaucoup plus compliquées que cela n'y paraît et l'auteur arrive à relier le tout d'une manière très surprenante.
Cécile, complètement perdue, mais on le serait à moins… Merlin, supérieur attachant meurtri par la vie… Et les autres : une équipe de choc, chacun avec ses qualités et surtout une équipe d'une grande empathie et d'une cohésion à toute épreuve.
Une lecture qui m'a fait passé par plusieurs sentiments… La révolte face au sexisme… L'empathie pour Cécile, perdue entre ses peurs, ses visions et ses envies et même cette petite romance, entre deux être meurtris par la vie est belle au point de trouver belle cette rencontre. La haine face aux découvertes et comme toujours on découvre que l'homme est un être vil, malsain et manipulateur, prêt à tout pour assouvir ses travers…
J'ai refermé ce livre en ayant un grand besoin de souffler, de respirer, de me remettre de mes émotions…
Merci aux éditions Numeriklivres pour cette lecture et la confiance qu'elle m'accorde.
Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Marie-Nel
  13 septembre 2017
Je viens de terminer cette lecture, et ma réaction à chaud est juste Wahou !! je suis à la fois stupéfaite, enchantée, toute retournée par cette histoire, qui est très bien écrite, la plume de Marlène Charine est d'une fluidité incroyable et elle sait mettre beaucoup de rythme dans ses chapitres. Cela donne une lecture addictive, impossible à laisser tomber tellement je me suis retrouvée prise dans ce suspense haletant, j'ai suivi les personnages, me suis accrochée à eux, à leurs vies, je n'ai pas vu le temps passer que je me retrouvais déjà à la fin où le thriller prend toute la place et devient oppressant. J'ai été mélangée dans un sentiment où il fallait que la fin arrive vite, et en même temps, je voulais rester encore dans le roman !!
On fait donc la connaissance de Cécile, une jeune policière parisienne, un peu paumée, ne sachant trop que faire de sa vie. Elle est en plus avec un coéquipier un peu lourd dans ses vannes qu'elle ne supporte pas ! Ils sont appelés une nuit pour tapage nocturne dans un appartement. Personne ne répond, Cécile entend bien quelque chose mais pas son équipier...ils repartent...mais ça titille trop Cécile, qui décide au matin d'y retourner, et là elle tombe sur le Lieutenant Kermarec et apprend que la personne habitant cet appartement,, est morte, mais cela ne s'est pas passé cette fameuse nuit où elle a entendu du bruit, ni dans cet appartement d'ailleurs...Lors de la fouille de l'appartement, Cécile voit des ombres, elle sait que le fantôme de la morte est encore sur les lieux et cherche à s'échapper... Étonnamment, le lieutenant la croit, mais Cécile va commettre une erreur pour laquelle ses supérieurs la forceront à prendre des vacances...
Entre temps, on est témoin, en tant que lecteur, du suicide de Audrey, une jeune infirmière. le Lieutenant Kermarec a des doutes sur celui-ci et va demander à avoir Cécile comme stagiaire sur cette affaire. Elle va accepter la proposition de Kermarec et mener l'enquête sur Audrey, savoir qui aurait pu commettre ce crime ? le peintre amoureux fou de Audrey ? Ils vont devoir enquêter aussi sur les agissements un peu louches de la jeune femme au sein de l'établissement pour personnes âgées où elle travaillait...Tout cela va les mener vraiment très loin, dans les bas-fonds de tout ce que l'on pourrait imaginer.
Ce côté surnaturel donné à l'histoire avec les visions de Cécile ne m'ont pas choquée, et je trouve même que cela va très bien avec le thriller mis en place par l'auteure. Cécile est un personnage auquel je me suis vite attachée, malgré ses changements d'attitude où elle devient une jeune femme avide et éperdue. Elle se fait si forte et est pourtant si fragile, elle ne se lie avec personne, même sa soeur n'arrive pas à avoir de confidences. L'équipe policière qu'elle intègre est très sympathique, un peu déjantée aussi, mais elle la soutient coûte que coûte, même lorsqu'ils apprendront le côté bizarre de Cécile. L'auteure a vraiment bien su retranscrire chacun des caractères de ces nombreux personnages, sans en faire de trop. En plus du suspense du déroulement de l'enquête, elle a inséré des chapitres où on peut découvrir Audrey avant sa mort, ses relations avec les différents suspects, on va même avoir certaines révélations avant les policiers. À partir de ce moment, on rentre vraiment dans le thriller pur, avec des personnes abjectes. D'autres chapitres concernent toujours Audrey, mais après, c'est-à-dire morte, elle assiste aux interrogatoires, elle suit Cécile de près...
Ces moments sont tellement criants de vérité que l'on y croit, les interventions d'Audrey nous font voir le danger arriver, et j'ai vraiment ressenti de la peur à la fin. Une fin qui est vraiment hors du commun, à l'image de ce roman. Celui-ci est rempli de colère, de petits bonheurs, d'espoir, de peur, de sympathie et même d'empathie, on ne peut pas rester indifférent à sa lecture...en tout cas, moi pas..
Tombent les anges a été pour moi une excellente lecture, un coup de coeur pour cette rentrée, j'ai beaucoup de mal à quitter les personnages et à sortir de l'histoire, je ne pense pas les oublier de sitôt. Un excellent moment de lecture grâce à la plume de l'auteure, à son style, à ses mots, à sa façon de raconter, à retranscrire les émotions. Cela faisait longtemps que je n'avais pas versé une larme en lisant, décidément je n'aimerai jamais les quais de gare....
Je ne peux que remercier Marlène Charine pour m'avoir fait vivre tout cela, un grand bravo !
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kadeline
  27 août 2017
Tombent les anges est un thriller qui commence de manière assez banal mais finit par prendre une tournure vraiment chouette. Après une ronde étrange, Cécile une jeune gardienne de la paix rencontre le Lieutenant Kermarec et entre dans son équipe. le suicide d'Audrey, une jeune infirmière s'est produit en présence d'une autre personne ce qui lance l'équipe dans une histoire plus complexe que prévue. Dès le début, le point fort de ce roman est l'écriture qui nous plonge dans une ambiance qu'on ne veut pas quitter et fait oublier que le point de départ est un patchwork d'éléments déjà vus. Quand on arrête de lire on se rend compte que rien de très original n'est amené dans un premier temps mais qu'entre la structure et l'ambiance on n'en a pas vraiment conscience pendant la lecture. La pointe de fantastique du début prend de l'ampleur petit à petit et complexifie le récit. Pendant 50/60% du roman on est tenu par l'ambiance et les personnages et passé ce cap ça explose, c'est le feu d'artifice. On se retrouve avec une histoire beaucoup plus complexe, avec des liaisons entre les éléments assez inattendues et on passe en apnée pour continuer d'avancer. du côté des personnages, si l'on a encore une fois des policiers torturés, ils le sont sans excès ce qui les rend crédibles et originaux malgré tout. Cecile, Merlin et toute l'équipe forme un groupe équilibré et attachant avec une cohésion qui se crée au fur et à mesure.
C'est une excellente lecture portée par une plume percutante, immersive et fluide qui crée une ambiance dans laquelle on plonge sans se poser de questions. Merci à numeriklivres et simplement.pro pour cette excellente découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesangdeslivres
  16 septembre 2017
La couverture est jolie, sombre et touchante à la fois. On sent une part de mystère en sortir et nous comprenons pourquoi une fois que nous lisons ce roman.
Quand nous le commençons, nous voyons que les chapitres ne sont pas très gros ce qui est plus agréable et surtout nous pouvons nous arrêter quand nous voulons.
On voit aussi que les chapitres sont alternés, c'est à dire, une fois dans le présent avec Cécile qui est le personnage principal de cette histoire, l'autre, avec Audrey, qui est un personnage secondaire au départ, mais qui par la suite, va évoluer au premier plan.
On fait la connaissance de Cécile, une jeune femme au caractère plutôt développé, mais qui cache un mal être. On se rend vite compte qu'elle est sensible et fragile. Par moment, nous n'arrivons pas à comprendre comment elle fonctionne ni où elle veut aller, mais on se rend vite compte qu'elle même est assez perdue.
Nous faisons également la connaissance de ses collègues, sa famille et ses amis qui sont tous plus différents les uns que les autres, mais ont tous cette empathie pour l'être humain, ce qui les rends très touchants. On ne peut que s'attacher à eux quand nous voyons cela, mais il y a surtout un personnage que nous adorons et qui est très présent pour Cécile.
L'intrigue de l'histoire est vraiment prenante, on ne comprend pas ce qu'il se passe et encore moins qui est le criminel jusqu'aux quelques pages avant la fin. On reste un moment bouches-bées, parce qu'à aucun moment nous nous étions dit : « Ah tiens, je suis sûr que c'est celui-ci ! » Et bien non, là pour le coup, nous étions dans le flou total, ce qui prouve que tout est vraiment bien créé et de ce fait, que c'est un très bon thriller.
Quand nous voyons la seconde histoire en parallèle, nous comprenons pas tout au début. On se demande quel est le lien entre les deux histoires, car obligatoirement, il y en a un. Mais rapidement, nous commençons à savoir et aussi nous sommes tristes de voir ce qu'il s'est passé auparavant.
Ce qui est très sympathique, c'est que l'auteure y a inséré une partie ésotérique et quelque peu magique. Nous comprenons tout de suite le rapport vers la fin avec un personnage qui rejoint cette partie et nous sommes éberlués encore une fois.
Ce qui est beau, c'est de voir qu'il y a toujours des personnes très attentionnées et aimantes auprès de nos personnages favoris et qui les aident à avancer.
Quand nous arrivons à la fin, nous craignons de savoir ce qu'il va se dérouler sous nos yeux. Dans un sens, nous voulons avancer tandis que dans un autre, nous voulons rester sur ces pages sans en connaître la suite. Mais très vite, tout s'accélère. Nous voyons l'horreur arriver, la bonté aussi, la terreur et la mort. Tout se mélange et nous angoissons.
À la toute fin, nous avons le coeur qui bat et aussi nous sentons qu'une suite est susceptible d'arriver.


Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Pas une seule seconde je ne me suis ennuyée. J'ai eu beaucoup d'empathie pour Cécile qui m'a beaucoup touchée. L'écriture de l'auteure est très belle et très enivrante ce qui m'a donné encore plus envie de continuer cette histoire, un peu terrifiante je dois l'avouer.
C'est un thriller horrifique, touchant où nous ressentons tout l'amour des personnages environnants.
Je vous le conseille !
Lien : https://lesangdeslivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Malavita
  08 septembre 2017

Je commencerais presque à devenir exigeante. Très bien ne me suffit plus, il faut que ce soit vraiment très bien.
Alors pourquoi ce bouquin?
Parce que l'histoire tient diablement la route et qu'elle risque de vous aimanter.
Cécile Rivère n'est pas un exemple de stabilité. Quand elle se met à voir des morts, c'est le moment de faire un break: même Batman jetterait l'éponge, c'est elle qui le dit. Débarque Merlin Kermarec, qui lui demande de rejoindre son équipe. Ambiance poltergeist et franches bourrades, elle va devoir bousculer le naturel cartésien de ses nouveaux collègues. Heureusement, elle est tenace.
Et puis parce que le paranormal est intelligemment exploité et la patience malmenée. Que le style est accrocheur, les descriptions nerveuses, on s'y croirait. Les personnages sont profondément humains, Rivère et Kermarec souvent maladroits, touchants, ballotés entre leur boulot et leurs soucis persos. Au-delà de l'enquête, il se passe des jolies choses, ça sonne vrai, jamais mièvre. Ça tourne à l'américaine, le côté too much en moins.
Voilà pourquoi ce bouquin!
Si le coeur vous en dit, jetez un oeil au catalogue de Numeriklivres, vous ne serez pas déçus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
bibliobleuebibliobleue   19 septembre 2017
Perdue. Elle aurait pu éprouver de la tristesse, de la colère, même de la rage. Mais pour le moment, Audrey se sentait juste perdue. Elle marchait à toute vitesse, enfilant les rues au hasard, les unes après les autres. Par réflexe, elle s’essuyait parfois le visage, mais ses mains ne rencontraient aucune larme. Elle était peut-être encore trop sous le choc pour pleurer.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Marlène Charine (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1201 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre