AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Liana Lévi [corriger]

Cette maison d`édition fondée en 1982 par la journaliste italienne Liliana Lévi édite une trentaine de titres dont une dizaine de poches par an. Elle dispose d`un catalogue de 400 titres, dans les domaines les plus divers : essais, témoignages historiques, romans policiers, beaux livres, et littérature étrangère et française qui se répartissent sur les sept collections de la maison.

Livres populaires voir plus


Dernières parutions


Collections de Liana Lévi



Dernières critiques
Venise.net

Un petit livre mélange d'histoire policière, société secrète et vie du peintre Tintoretto.

La prochaine fois que je vais à Venise j'irai visiter la Scuola di San Rocco pour voir ces peintures. L'obtention de la commande de la décoration de la scuola est rocambolesque et ajoute encore de l'intérêt au livre.

Un petit livre sympathique
Commenter  J’apprécie          00
Ada et Graff

Graff est un gitan d’origine roumaine, rescapé d’un accident de cirque qui l’a laissé muni de deux plâtres l’empêchant pour un bon bout de temps de poursuivre sa vie de funambule. La caravane est partie vers d’autres horizons, l’abandonnant en compagnie de son cheval blessé dans un pré, quelque part dans la campagne stéphanoise où le chapiteau s’était posé le temps de quelques représentations. Pas loin de ce pré vit Ada, une anglaise, la veuve de Guy Deletang, ancien médecin humanitaire venu s’installer dans le petit village de La Roque où sa femme a jadis tenu une librairie. Elle aussi est rescapée d’une vie d’errance et vit très mal la séparation avec sa fille, partie s’installer dans une secte qui n’en est pas une, officiellement du moins, tout en étant bel et bien sous la coupe d’un gourou bénéficiant de "protections". Ces deux écorchés vifs n’auraient jamais dû se rencontrer mais vont pourtant vivre une belle histoire d’amour, à un âge déjà bien avancé. Les souvenirs s’égrènent, leur histoire chaotique se dévoile pas à pas et on espère qu’ils vont pouvoir vivre au grand jour leur bonheur dans cette campagne reculée où il ne fait pas bon être taxé d’étranger. Un roman attachant, humaniste et plein de poésie, malheureusement affublé d’une fin rock’n roll laissant le lecteur assez déçu…

Commenter  J’apprécie          30
Le pays du commandeur

Je sors un peu mitigée par ce roman. J'adore les caricatures, les pamphlets humoristiques, mais j'ai trouvé que cela ratait sa cible. je l'ai trouvé plutôt consensuel au final, avec quelques belles sorties, mais plutôt inégales. Comme si l'auteur n'osait pas. C'est dommage ! Et puis la fin m'a laissé un peu dubitative. Bref, je ne sais pas j'ai trouvé que le sujet était survolé. j'ai passé un bon moment mais pas mémorable.
Commenter  J’apprécie          10

{* *}