AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Elyzad


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
alexandrapaule
  29 avril 2019
L'impasse de Bab-Essaha de Khalifa Sahar
joli moment de lecture ; Sahar Khalifa est une véritable conteuse. Elle nous immerge dans le quotidien de Cisjordanie où les hommes sont traqués, où les femmes et les enfants résistent aussi à leur manière

Commenter  J’apprécie          00
Mimeko
  26 avril 2019
Égypte 51 de Khlat Yasmine
Égypte 51 est un roman épistolaire où l'on découvre Mia, une très jeune fille, qui se remet difficilement d'un chagrin d'amour platonique car inconcevable par la différence de milieu social et Stéphane, médecin, la quarantaine, qui se présente comme rassurant, protecteur à l'écoute de la jeune femme un peu perdue....En cette année 1951, l’Égypte n'est pas encore dans le tourment de la révolution qui va aboutir à la conquête du pouvoir par Nasser et la nationalisation du canal de Suez, et pourtant la tension monte au fil des échanges de lettres qui permettent d'imaginer les premiers heurts au Caire.

Vingt-cinq ans plus tard, c'est à Beyrouth que l'on retrouve une deuxième génération qui va connaître également les tourments de la guerre, tout en continuant le récit familial et en donner une autre version dramatique...



Si j'ai aimé l’ensemble du récit, j'ai eu un peu de mal avec les premiers échanges épistolaires, avec une relation sentimentale que j'ai trouvée un peu mièvre, Mia m'apparaissant plus comme une petite fille capricieuse et son histoire d'amour très éthérée, peu touchante...les évènements relatés sont quelquefois amenés de façon maladroite - écrire une lettre où l'on se déclare et bifurquer sur l’historique de la construction du canal - m'a paru mal adapté. En revanche, la partie concernant les enfants - devenus adultes m'a intéressée, peut-être parce que plus contemporaine et plus réaliste et dramatique.

Égypte 51 est écrit sous forme de conte, c'est Joe, le vieux gardien qui a connu parents et enfants qui relate la chaîne des évènements et qui confie les lettres de la famille à un interlocuteur que l'on ne connaîtra pas... Du Caire à Monrovia, en passant par le Liban et Paris, c'est l'histoire tumultueuse et contrariée de l'Afrique et du Moyen-orient qui est évoquée au travers cette correspondance intime mais aussi universelle.

Un roman intéressant et touchant qui m'a permis de découvrir la belle prose de Yasmine Khlat, une auteure dont je vais lire, sans doute, d'autres écrits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
soleil
  06 avril 2019
Égypte 51 de Khlat Yasmine
Egypte 51. S'ouvre l' échange épistolaire conduit par Mia et Stéphane. Issus de familles syro-libanaises, il aura suffi d'une rencontre pour que l'un s'amourache de l'autre. Le coeur de Mia est encore occupé par l'ombre d'un homme. Les lendemains égyptiens verront-ils enfin la naissance d'une idylle réciproque ?

-----------------------------

Je lis les soixante-dix premières pages sans être réellement sensible aux mots de ces deux jeunes gens quand arrive l'année 56. Là, je pressens que l'émotion va me gagner, petit à petit.

56. Agression tripartite contre l'Egypte. L'exil. Monrovia racontée par Jo m'attrape. Je découvre cet homme, suis touchée par sa solitude, ce qu'il me raconte. ça y est. Les mots de Jo et l'évocation de ses souvenirs m'ont ferrée. Je suis prise dans les rets de cette histoire familiale dont je n'avais vu que l'ébauche. Mon coeur est touché.

Liban 75. Quelques lettres de Mia et Stéphane. Je les retrouve. Il est des exils et des guerres qui rassemblent et d'autres qui séparent. Pourtant je suis confiante, l'amour est là. Fuir Beyrouth. Gagner ensemble Faraya. Oui, rester ensemble à tout jamais.

Liban 84. J'esquisse un sourire me disant que les histoires familiales peuvent se répéter, prendre une même tournure lorsque je découvre les mots de Téo. Mon coeur se serre à la lecture de sa fragilité, sa solitude et cet espoir qui s'écrivent sous mes yeux. Je voudrais la sérénité pour lui, voir ses espérances prendre forme. Quelques-uns en auront décidé autrement. Mon coeur se serre, explose, fait jaillir mes larmes. Bouleversée par cette fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40