AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Panama


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
PaulineBouquine_
  10 janvier 2021
Comme une tombe de Peter James
Peter James a une écriture hyper fluide, on ne peut plus addictive, qui m'a tout de suite embarqué dans ce roman. Il ne fait pas de détour, entre rapidement dans le vif du sujet, fait monter crescendo la pression, et j'avoue ne jamais avoir su a quoi m'attendre.

L'intrigue est parfaitement mise en place et l'angoisse ne m'a jamais quitter au cours de ma lecture. Je pensais pourtant, en découvrant comme l'auteur a mis en place son histoire, que j'allais trouvé le temps long pour celui qui est toujours en vie mais malheureusement enterré, mais pas du tout, bien au contraire.

L'auteur a su me mener la où il le souhaitais à chaque fois, sans que jamais je ne démêle le vrai du faux. J'ai cru, à tord, plusieurs fois m'être approché du but, être enfin sur le bon chemin. Jusqu'à ce qu'un élément remette en doute toutes mes certitudes, et ça à chaque fois que je pensais tenir enfin le suspect.

En bref, Peter James m'a encore fait succomber, et une chose est sur, je compte bien retrouver le commissaire Roy Grace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MurmuresNumeriques
  29 décembre 2020
La cité des livres qui rêvent de Walter Moers
On a tous des livres qu’on a lu petit, qu’on a adoré, qui nous ont accompagné, qu’on a relu plus tard… et qui finalement ont eu plus d’importance que prévu.



C’est comme ça que j’ai eu ce livre : un roman Young Adult pour une adolescente.



J’étais déjà une grosse lectrice alors un dragon qui écrit dans une ville consacrée aux livres, pourquoi pas ? J’aimais les livres… et je confesse que ça n’a pas beaucoup changé depuis !

Mais depuis j’ai commencé une collection de livres parlant de livres, de bibliothèque, etc.



Cela fait 10 ans qu’il m’accompagne (paru en 2006), et je vais faire de mon mieux pour vous le présenter.



Ce roman nous raconte la vie d’un dragon, Hildegunst qui quitte la cité des dragons pour partir sur les traces d’un écrivain génial. Sa quête le menu dans une ville (paradisiaque) dédiée aux librairies où lecture à l’heure de la buche et livres mystérieux cohabitent dans un bazar total.



Le coeur de la cité est constitué par un labyrinthe souterrain servant de stock quasi illimité… mais il est arpenté par de dangereux êtres qui peuvent vous dévorer pour protéger leur précieuses bibliothèques. Malheureusement je ne vous en dirais pas plus, j’adorerai me perdre dans les circonvolutions du récit mais ce serait gâcher le plaisir de ceux qui ne l’ont pas encore lu.



Je possède ce texte dans une vieille édition, chez Panama, qui a eu du mal a survivre aux 10 derniers années… la reliure a souffert. Elle est cassée à plusieurs endroits, certaines pages commencent à prendre leur indépendance. Mais cette version est illustrée et offre un univers typographique magnifique ! Les lignes sont longues ce qui ralentit la lecture, et pour une fois ça colle bien avec l’histoire.

Je n’aimais pas particulièrement les images au départ et puis au fil du temps je m’y suis faite et je pense que je ne pourrai pas l’aimer autant avec d’autres.



Tout est en noir et blanc mais l’esthétique vient du visuel livresque : ils s’empilent, s’accumulent, s’entassent autour des textes, sur des pages qui leur sont abandonnées. Les symboles qui remplacent les nombres des chapitres ajoutent également à cette impression de monde construit.



L’édition offre des respirations qui collent vraiment très bien à l’ambiance et nous mettent le nez dans notre appétit… Je pense que c’est un excellent « page turner ». J’ai vraiment développé une forme de passion pour ce livre qui prend le temps de nous parler de typographie, de papier, de colle… de tout ce qui fait qu’un livre est un livre, un objet que l’on peut promener, manipuler… et CONSERVER. C’est rare, ça prend du temps, ça expose à des termes peu connus, bref ça pourrait être vu comme « élitiste », mais quel plaisir de parler livres avec quelqu’un qui semble aussi passionné que soi.



En plus il y a des portraits d’écrivains, dont les noms sont « déguisés » mais dont les caractéristiques sont flagrantes. Ils parsèment le texte, bien sur, comment parler de livres sans parler d’auteurs ? haha ! Quelle foule peuple ce monde éditorial parallèle ! Je me suis souvent demandé si tel auteur aurait sa place dans les catacombes et si oui quelle elle serait ? Nombre de nos auteurs classiques auraient bien mérité leur place dans la grotte de cuir…



Et croyez moi j’aurais pris le risque de descendre dans ces tunnels ! qu’est ce que j’aurais aimé chasser les livres de la liste d’or…



et lire pour de vrai les récits de Clairedepluie.



La couverture est majoritairement argenté et si celle de mon exemplaire s’est usée (oups…) l’effet reste très classe : il y a des reflets, des brillances, qui rendent l’objet « précieux ».



Je connais peu de monde qui l’ont vécu aussi fort, mais peut être que ma bibliophilie et ma décision d’étudier l’édition ont un lien avec ce livre, allez savoir… Pour ma part je remercie le traducteur de Zamonnien vers l’allemand qui a du s’arracher les cheveux pour réussir à rédiger ce livre 🙂 …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Louis111222
  11 décembre 2020
Mort ... Ou Presque de James Peter
J'ai aime ce livre...bon il faut avoir le temps de le faire , pour ne pas mourir ou presque avant d'arriver au bout. On sait depuis le début que le coupable que tout accuse n'est pas le bon. Pas grave, on se ballade dans Brighton et ses alentours. On se ballade dans une enquête complexe. l'auteur ne manque pas d'humour. La police me semble bien simpliste dans ses recherches de preuves. Mais comme dans Zorro, elle trouve les coupables à la fin , au bout de plusieurs centaines de pages, ou le lecteur, mort ou presque de fatigue ne peut plus apprécier. C'est un livre voie de chemin de fer avec toutes ces lignes qui se croisent avant d'arriver en gare....sur le bon quai...à point d'heure....Avant d'arriver en gare...le train va toujours si lentement...
Commenter  J’apprécie          80