AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Akata

Akata est une société d`adaptation et d`importation d’œuvres asiatiques en France créée en 2001. Dès sa création, Akata collaborera avec les éditions Delcourt et contribuera au développement de la partie japonaise du catalogue de l`éditeur de bandes dessinées. Mais le partenariat entre les deux maisons sera rompu en 2013, date à partir de laquelle la société Ataka se lancera elle-même dans l`édition. Dans son catalogue on compte de nombreux titres populaires comme Beck, Nana ou encore Dororo d`Osamu Tezuka.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Akata



Dernières parutions chez Akata


Dernières critiques
MangAstra
  24 octobre 2020
Duellistes, knights of flowers, tome 2 de Nishikata Mai
☼ Mon avis ☼





Tout d'abord, je trouve que cette jaquette est beaucoup plus jolie que la précédente.

J'aime beaucoup les différentes postures des personnages ainsi que le choix des couleurs.

Dans ce tome, plus de la moitié du manga est consacrée à l'événement d'Isagi Hojo.

Pour moi, cette séquence s'éternise beaucoup trop, l'auteur tarde à faire avancer son récit et prend énormément de temps sur des petits détails qui ne sont pas assez passionnants.

J'ai remarqué aussi que les conversations entre les personnages ne sont pas assez recherchées et n'apportent aucune nouveauté.

J'ai l'impression de lire les mêmes paroles à chaque fois comme quoi, il n'y a pas forcément besoin des scènes de combat pour trouver la série redondante.

En fin de compte, une seule page a été consacrée pour une scène de combat et elle a été complètement bâclée.

J'aurais quand même aimé voir plus de travail durant cette scénette, elle est beaucoup trop courte et n'est pas très intéressante.

J'aurais également aimé apprécier les différents personnages de l'histoire malheureusement, je n'adhère absolument pas, je les trouve tous froid et ils n'apportent aucune émotion dans le récit. Cependant, durant ce tome, on apprend d'avantages de choses sur certains protagonistes, ce qui est un très bon point.

Durant la lecture du premier tome, j'avais eu beaucoup de mal à apprécier le style graphique de l'auteur et pourtant à la lecture de celui-ci, je me suis habitué aux style de dessin même si je le trouve encore assez moyen.

Duellistes est un manga qui possède des scènes assez prévisibles dans l'ensemble, mais elle reste quand même sympathique à lire.



En conclusion : Je trouve que cette lecture reste passable, j'espère voir une nette amélioration du côté des personnages et des dialogues.


Lien : https://mangastra.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lectiole
  24 octobre 2020
Don't fake your smile, tome 2 de Kotomi Aoki
"Don't fake your smile" est certes un shojo mettant en scène des lycéens, mais on est loin de la bluette.



Niji, en apparence fragile mais vice-capitaine du club de judo, a été victime d'une agression.



Gaku, qu'elle connaît depuis l'enfance, est amoureux d'elle mais manque de tact au point d'apparaître à plusieurs reprises dans ce second tome comme un goujat contrairement à son meilleur ami, Hiyori, qui tarde à lui faire son coming out (d'où une série de malentendus dont un au moins a été dramatique).



À cette trame déjà complexe mais fondée sur une approche intelligente et sensible s'ajoute le fait que l'agresseur de Niji (si c'est bien lui !) apparaît dès ce second tome. C'est un personnage psychologiquement instable mais également intelligent et retors. Il s'approche du trio central comme une menace qui rôde, et on comprend que cette série est addictive malgré une tonalité assez sombre qui contraste avec les notes humoristiques de l'autrice.



En résumé : un shojo qui bouscule les règles du shojo, qui amène à se questionner sur la société, sur la place des femmes, avec des dialogues percutants et une atmosphère réaliste.

Les illustrations sont plus consensuelles et moins susceptibles de plaire... mais si vous passez outre et laissez une chance au scénario, vous verrez qu'il nous entraîne, de tome en tome, loin des sentiers battus.


Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lectiole
  24 octobre 2020
Don't fake your smile, tome 3 de Kotomi Aoki
La fin du troisième tome de "Don't fake your smile" de Kotomi Aoki se révèle un cliffhanger mémorable et qu'on ne voit pas venir.

Cette série est intéressante à plus d'un titre. D'abord si vous vous attendez à un shojo avec une héroïne frêle, mignonne, à la recherche du grand amour... Niji y correspond au niveau du graphisme mais pas au niveau du caractère. Même après son agression, elle garde la tête sur les épaules, essaye de contrôler son destin, et même si elle aime Gaku, elle lui tient tête. Gaku, quant à lui, est fort, en théorie chevaleresque, sauf qu'à plus d'une reprise, il se comporte comme un gamin et ne comprend rien. Tous les a priori sur les genres volent en éclats.

Enfin, on assiste souvent dans les shojos à des triangles amoureux : ici, Hiyori, le meilleur ami de Gaku, est amoureux du héros, pas de l'héroïne, et s'avère comme Tôma dans "Blue Flag" un personnage lucide sur lequel les deux autres peuvent compter.

Enfin, le personnage du nouveau professeur, sans doute l'agresseur de Niji, beau parleur un peu retors et machiavélique s'activant autour du trio, apporte un aspect policier à l'ensemble qui montre que le genre de la romance gagne à être questionné et à s'enrichir d'autres genres, ce qui est le cas ici.

Bref, si vous voulez être surpris(e), lisez "Don't fake your smile" car cette série gagne en densité et en attractivité de volume en volume.


Lien : https://www.instagram.com/fo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00