AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Le muscadier


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
tichoulit
  08 novembre 2019
Le silence du serpent blanc de Arnaud Tiercelin
Plutôt intéressant cette histoire courte.

On a souvent joué au roi du silence, mais ici, c'est du concret: le roi a interdit le bruit, la musique. Il impose un quota au mots, chacun doit chuchoter, porter des chaussons... Des caméras sont là pour contrôler qu'on respecte bien cette règle. Ainsi commence le récit, dans l'exposition de cette dictature à laquelle se plie les habitants. Un monde silencieux c'est vrai que dans un premier temps, ça peut faire rêver tant le monde d'aujourd'hui est bruyant, mais la parole, les sons, les musiques, on en a besoin finalement. Comment vivre dans le silence ?



Et puis, Pamina arrive dans l'école de Thibault... Elle va alors parler fort en classe, poser des questions, se faire arrêter mais recommencer... Autant dire que tout ça chamboule Thibault qui remet en cause cette règle injuste. Il est fasciné par l'indépendance d'esprit de cette jeune fille, quitte à la suivre dans ses méfaits.

On s'interroge en même temps que notre héros. Pourquoi rejeter le bruit ? Pourquoi le roi impose cette règle ? Pourquoi Pamina se permet de ne pas la respecter et pourquoi ses camarades ne se révoltent pas ?



Une histoire qui devient conte, un peu fantastique sur les bords avec une un monde étrange qui pourrait très bien être réel. L'importance de la solidarité et de la musique s'ajoute à l'atmosphère poétique. C'est plaisant à lire, intriguant. Mais la fin... et bien, je n'ai pas accroché. Facilité de cette fin onirique qui trouve une explication que j'ai trouvé trop simple, dommage. Il y a deux fins pour moi, et je me serais contenté de la première.



Des sujets complexes, mais une intrigue simple pour aborder plein de points avec les plus jeunes. Un bémol sur la fin cependant !
Lien : http://lelamaquilit.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sylviedoc
  07 novembre 2019
Je voulais juste être libre de Claire Gratias
La collection "Rester vivant" propose des romans courts et percutants bien ancrés dans le monde d'aujourd'hui sur de thématiques fortes touchant au quotidien des jeunes sous différents aspects. Ils sont destinés principalement aux ados (certains aux pré-ados), mais sont également des lectures salutaires pour toute personne ayant des contacts avec la jeunesse : professionnels, parents...

Cet opus est divisé en 5 actes, comme une pièce de théâtre. Chaque chapitre est un monologue-témoignage d'un personnage ayant côtoyé Manon, l'héroïne, une jeune fille de 16 ans mystérieusement disparue depuis plusieurs mois. Ces témoins, amis, mère, voisins, sont interrogés par des enquêteurs ou par un avocat, dont les questions ne sont pas retranscrites, on ne voit que les réponses. Quelques dialogues passés entre Manon et l'un ou l'autre d'entre eux sont également rapportés, ce qui permet de cerner un peu mieux la personnalité de la jeune fille. Cette présentation originale fait peu à peu comprendre ce qui s'est réellement passé, jusqu'à la fin dont je ne dirai rien. Autre particularité : chaque acte est introduit par une citation tirée de "Manon Lescaut " (de L'Abbé Prévost), dont ce roman est (très) librement adapté.

J'apprécie beaucoup cette collection, dont je fais régulièrement découvrir les nouvelles parutions à de jeunes lecteurs. Faciles d'accès et traitant de sujets qui les touchent de près, ces romans peuvent aider à susciter l'envie de lire. Celui-ci connaîtra sans doute un beau succès auprès des 14-17 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sami33
  07 novembre 2019
Mon Éden de Hélène Duvar
Je vous propose de découvrir un livre ô combien poignant qui nous montre le mal intérieur qu'un ado peut ressentir, surtout dans un cas aussi particuliers où il s'agit de jumeaux...







C'est un livre touchant, poignant, larmoyant. Une boîte de mouchoirs n'est pas du luxe, vous pouvez me croire, ce livre vous fera passer par tout un panel d'émotions incroyable et effroyable à la fois.







Erwan a perdu sa sœur jumelle Eden qui a décidé de mettre fin à ses jours. On va suivre ce frère dans sa chute, dans sa reconstruction, dans son étape du deuil, à tous les niveaux. Erwan souffre énormément de cette perte, il ne sait pas comment la gérer surtout qu'il se sent coupable du mal être d'Eden qu'il n'a jamais su voir ou ressentir. J'ai développé beaucoup d'empathie pour ce jeune ado qui est seul, livré à lui-même. J'ai ressenti sa détresse, sa peine, sa culpabilité. A la mort de sa sœur, une partie de lui s'est éteinte à tout jamais...







L'intrigue de l'histoire est très émouvante, ça nous prend aux tripes, on reste avec une boule coincée qui ne veut pas sortir tant le récit est crédible ! Les personnages sont touchants et bluffant de réalisme. Malgré qu'Eden ne fasse plus partie de ce monde, son spectre est toujours présent sans alourdir le récit.







L'originalité de ce récit ne s'arrête pas aux jumeaux mais il va plus loin sur la forme où nous avons des extraits du journal intime d'Eden, des coupures de presse sur les jumeaux ou encore le suicide.







La plume de l'auteur est simple, sensible, émotive, d'un réalisme à tout épreuve.







Tout ça pour vous dire que ce roman fort en émotion est bouleversant, renversant. Vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture...
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00