AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 867 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alger , le 02/04/1959
Biographie :

Christophe Léon est un auteur et romancier français.

Après une enfance tro­pé­zienne, il étudie aux Beaux-Arts de Marseille. Il sera tour à tour professeur de tennis, appareilleur orthopédiste et artiste peintre avant d’être écrivain.

Ayant commencé par écrire des romans pour adultes, en 2006, suite à la demande d’une des filles, il se lance dans l’écriture jeunesse avec "Longtemps".

Christophe Léon a publié, outre des romans et essais en littérature générale, plus de 40 romans jeunesse pour les ados et + en l'espace de 11 ans, dont plusieurs traduits à l'étranger, et a été récompensé par de nombreux prix.

La protection de l'environnement, les faits de société et les dangers de la mondialisation sont les thèmes qu'il aborde à travers ses livres.

Depuis octobre 2015, il est directeur de la collection "Rester Vivant" aux éditions du Muscadier.

Il propose également un site écologique sur lequel il publie des chroniques de livres et de films : www.ecologitheque.com. Ce site n'est plus alimenté depuis 2009, mais toujours consultable.

L'auteur vit en Dordogne.

site officiel : http://www.christophe-leon.fr/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Rencontre avec Christophe Léon autour de "Silence, on irradie !"
Podcast (1)

Citations et extraits (136) Voir plus Ajouter une citation
rabanne   31 octobre 2017
Les mangues resteront vertes de Christophe Léon
Très tôt, mes parents m'ont appris à lire le temps dans les nuages, à distinguer chaque plante, leurs vertus ou bien leur dangerosité, à respecter mon environnement comme s'il était une partie de moi-même.
Commenter  J’apprécie          240
rabanne   31 octobre 2017
Les mangues resteront vertes de Christophe Léon
Avoir été l'objet de leur accrochage me fit trembler de tous mes membres. J'avais la peau noire et, parce que je n'y pouvais rien, je me sentais démunie.
Commenter  J’apprécie          190
orbe   15 juin 2012
La balade de Jordan et Lucie de Christophe Léon
- Je sais que je suis différent, dit-il.



Tant mieux pour lui. Un bon point. Grand bien lui fasse
Commenter  J’apprécie          140
orbe   17 mars 2014
Mado m'a dit de Christophe Léon
Petit

Teigneux

Le poil roux

Le genou cagneux

Les cheveux hirsutes

Des dents plantés de travers

Crache toutes les deux minutes entre ses pieds

Dit avoir quinze ans mais n'en a que treize selon sa

carte d'identité

Commenter  J’apprécie          120
mclcdi   01 avril 2013
Argentina, Argentina de Christophe Léon
J'aimais les signes, les lettres et les mots, voyez-vous. Je me souviens m'être dit qu'ils étaient le reflet de la réalité. Un chêne n'était plus seulement un arbre planté dans la terre qui se dressait vers les cimes, c'était aussi un mot que je mâchais et remâchais. L'arbre, le seau, la pompe à eau, le puits, la camionette... Oui, tout avait une saveur différente pour moi : le goût des mots. (...)

(....) Je le lisais d'abord en distinguant chaque syllabe, puis de plus en plus vite. A la fin, j'avais le sentiment d'être l'inventeur de l'objet lui-même. Et quand j'apprenais un mot dont la référence visuelle me manquait -par exemple "paquebot"- j'avais l'impression de découvrir un trésor.
Commenter  J’apprécie          110
michelekastner   16 février 2013
Argentina, Argentina de Christophe Léon
Mon innocence ? C'est étrange comme, quand on est un enfant de six ans, les mots sonnent singulièrement. Pour moi, innocence était doux comme du velours. Il glissait en bouche. Il avait une saveur particulière, celle de la réglisse qui noircit les lèvres. Je ne savais pas encore qu'il était synonyme de crime et de châtiment. En 1978, l'innocence n'était pas une valeur à la mode.
Commenter  J’apprécie          110
barbelia   23 décembre 2012
Argentina, Argentina de Christophe Léon
"Voilà, Pascal, comment je suis devenu l'un des leurs. Qui ne dit mot consent. Un dicton français, n'est-ce pas ? J'ai consenti. Ai-je renié mes parents ? Ce n'est pas aussi simple. Il ne faut pas juger cet enfant de sept ans, car cet enfant c'était moi, Pascal. Et Ignacio Gutiérrez, c'est aussi moi."
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz   07 août 2012
La balade de Jordan et Lucie de Christophe Léon
Pourquoi crois-tu que les curés vous confessent à l'abri d'un isoloir ? Ils ont compris depuis longtemps que l'ombre et le secret sont propices aux aveux. (p. 51)
Commenter  J’apprécie          110
Jangelis   27 septembre 2014
La randonnée de Christophe Léon
La pente est parfois rude. Les jeunes doivent user de toutes leurs forces pour la gravir. Batailler avec les épineux qui accrochent leur vêtements. Réajuster les sacs à dos. S'affranchir de la souffrance physique, d'une respiration haletante, de l'envie de tout plaquer, d'envoyer paître l'éducateur et de s'asseoir pour ne plus bouger - jamais.
Commenter  J’apprécie          100
Ninochka   08 janvier 2014
Argentina, Argentina de Christophe Léon
Ce n'est pas uniquement son histoire, c'est celle des enfants volés de la dictature argentine.
Commenter  J’apprécie          110
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Christophe Léon (777)Voir plus


Quiz Voir plus

Delit De Fuite

Qui est l'auteur

Florance Cadier
Christophe Léon
Benoit severac

7 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Délit de fuite de Christophe LéonCréer un quiz sur cet auteur
.. ..