AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Livres populaires du moment voir plus


Dernières parutions voir le calendrier des sorties


Dernières critiques
Amours plurielles

« Ce n’est pas toujours simple le polyamour, je suis entraînée dans des vagues émotionnelles fortes et une myriade de contradictions. Mais que c’est bon d’aimer plusieurs personnes et de s’apporter autant les un.e.s les autres… je me sens vivre. »



Le polyamour, tel est le sujet abordé par cette bande dessinée intitulée « Amours plurielles », de Laureana Alycja et Héléna Coussy, parue aux éditions Leduc, que je remercie pour leur envoi dans le cadre des #LectricesLeduc2024.



C’est quoi, au juste, le polyamour ? Selon notre ami Wikipédia, c’est « une orientation relationnelle qui désigne la capacité à aimer et/ou affectionner plusieurs personnes en même temps, pouvant se traduire par la pratique de relations non exclusives, avec le consentement éclairé de tous les partenaires. Ce terme est souvent confondu à tort avec l'adultère, l'échangisme, la polygamie ou le libertinage. Les relations non exclusives se veulent basées sur la liberté, l'égalité et l'honnêteté entre partenaires, le respect des choix individuels et de l'autonomie de chacun, ainsi que le consentement sexuel. » Je n’aurais pas dit mieux, car, moi aussi, j’avais quelques idées reçues sur cette manière d’aimer. Pourtant, il y a peu, j’ai commencé à m’interroger sur ce type de relations, donc cette bande dessinée tombe à pic !



L’autrice retrace son parcours vers le polyamour et ses différentes relations, à travers les époques et sa quête identitaire avec cette Autre qu’elle rencontre aux moments clés de sa vie. Même si je me suis parfois perdue dans les différentes temporalités et les nombreux personnages qu’elle rencontre, j’ai apprécié les différents questionnements qu’elle soulève. Elle montre combien il est compliqué et complexe de relationner de cette manière avec autrui et de se faire accepter, de l’accepter soi-même. Et pourtant, un message extrêmement positif se dégage de cette histoire : l’héroïne en ressort grandie et accomplie, forte d’aimer librement et de vivre pleinement ses relations aux autres.



Les dessins d’Héléna Coussy, artiste bordelaise, sont originaux et pleins de poésie, adaptés à ce que raconte Laureana. Imagés, affirmés, doux et sensibles à la fois, ils illustrent parfaitement les contradictions et la beauté du polyamour.



Pour conclure, j’ai beaucoup aimé cette bande dessinée qui aborde un sujet peu traité dans la littérature et dans la vie de manière générale. Le polyamour reste encore discret et quoi de mieux que cette semi-fiction pour commencer à en parler ? L’autrice dévoile son parcours vers l’acceptation de cette part de son identité et de sa manière d’aimer et d’être au monde. Je te recommande vivement cette belle découverte !
Lien : https://www.wendybaqueauteur..
Commenter  J’apprécie          31
Le passager

Une BD qui nous permet de cerner le quotidien de cette jeune femme atteinte d’une SEP. Sans tomber ni dans la caricature ni dans l’apitoiement. Un graphisme agréable. Le tout est bien rythmé, elle est bien accueillie par publique adulte plutôt féminin d’ailleurs

Commenter  J’apprécie          00
Dis bonjour sale pute

Lu en 2022. Une lecture nécessaire, à recommander dès 13-14 ans.

Il a l'avantage de donner des clés, basées sur des chiffres, des témoignages et des organismes, pour savoir se protéger ou réagir face à une situation de harcèlement sexuel (témoin comme victime).
Commenter  J’apprécie          00

{* *}