AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

L`Association

L`Association est une maison d`édition française de bande dessinée, fondée en mai 1990 par Jean-Christophe Menu, Lewis Trondheim, David B., Mattt Konture, Patrice Killoffer, Stanislas et Mokeït (ce dernier s`en retirant peu après). Issue directement de l`AANAL et de Labo, et indirectement de Futuropolis, elle domine la scène de la bande dessinée alternative depuis les années 1990 et garde le statut associatif de ses débuts. Se signalant par la diversité et l`originalité de ses projets (de Comix 2000 à L`Éprouvette), la qualité formelle (matériaux comme mise en page sont pensés avec soin) de ses ouvrages, en contrepartie souvent chers, elle a contribué à faire connaître, outre ses fondateurs, des auteurs majeurs de la fin du xxe siècle tels que Joann Sfar ou Marjane Satrapi. Elle a également réédité Massimo Mattioli, Gébé, Charlie Schlingo ou Jean-Claude Forest et a publié les meilleures œuvres d`Edmond Baudoin depuis 1995.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de L`Association



Dernières critiques
natpiment
  12 août 2020
Broderies de Marjane Satrapi
Ni dentelle, ni chiffon, la broderie en question est bien une affaire de femmes mais rien à voir avec colifichets ou autres accessoires de mode. Non,

On retrouve le trait noir, épais, simple et un peu enfantin, caractéristique des dessins de Marjane Satrapi . On retrouve aussi les personnages de Persépolis, l’ambiance de ce premier roman paru quelques années plus tôt et l’ambiance de l'Iran de son enfance.

Ce roman graphique parle des femmes, de leur émancipation et du poids très lourd des traditions dans ce pays encore patriarcal. Nous suivons le déroulé d'une discussion à l'heure du samovar, avec les femmes de la famille tandis que les hommes sont partis se reposer. ça parle d'amour, de mariage, de convention, de déception, de la sacro-sainte virginité déflorée le soir des noces. Des mariages arrangés, les jeunes filles données au premier venu pourvu qu'il ait une belle situation et si il vit en Europe c’est encore mieux, des mariages sans que les futurs époux ne se soient vus et qui évidemment finissent mal . La conversation est libre et si le divorce (qui semble courant en Iran et les femmes peuvent en avoir l’initiative) n'est pas une « tâche », ne plus être vierge est un déshonneur pour la jeune fille et sa famille....

Et la broderie dans tout ça ? c'est le nom de code entre femmes pour le raccommodage des hymens, une « broderie » qui semble aussi courante que refaire son nez..

J'ai beaucoup aimé retrouver Marjane ( que j'aime ce prénom ! ) et sa grand-mère, le franc-parler de cette dernière, et la vie de ces femmes qui rêvent d’amour mais subissent bien souvent ces mariages arrangés pour les conventions. « Faire un beau » mariage a plus à voir avec le compte en banque de l’époux qu’avec une réelle histoire d’amour. Une belle liberté de ton pour des choses qui changent certainement trop lentement .

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
laurent35
  12 août 2020
Humains, la Roya est un fleuve de Troubs
Reportage saisissant avec des portraits très beaux

L'immigration est un sujet d'hier d'aujourd'hui et de demain

Malgré les nombreuses difficultés des bénévoles aident de leurs mieux les gens de passage

Ceci est un grand reportage ou il y a du sens

C est une mise

en lumiere sur le monde et une main tendue vers l'avenir



Merci
Commenter  J’apprécie          70
laurent35
  12 août 2020
Couma acò de Baudoin
Un retour en enfance auprès de son grand père très lié a la nature

On fait en même temps son propre chemin intérieur ou nos souvenirs d'enfance reviennent ....

C'est souvent après que l'on se rend compte du bien etre de notre existence et de la chance que l'on a

Les anciens ,les anciennes,nous transmettent plus que nous le croyons mais malheureusement ils et elles sont mis de côte aujourd'hui....

On ne découvre la vie que part nous même mais les personnes âgées sont comme des guides
Commenter  J’apprécie          60