AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Paroles d'esclaves

Liste créée par Pecosa - 11 livres. Thèmes et genres : témoignage , récits , esclavage , esclaves , traite des nègres , Traite des esclaves

Témoignages directs.


1 Ma véridique histoire : Africain, esclave en Amérique, homme libre
Olaudah Equiano
1 critique 2 citations

La Véridique histoire d'Equiano est un passionnant récit d'esclave, publié à Londres en langue anglaise en 1789. De la naissance d'Olaudah Equiano en Afrique, dans l'actuel Nigeria, à sa vie de jeune garçon, nous le voyons vivre libre. Mais à onze ans, il est enlevé par des chasseurs d'esclaves. Un navire de traite l'embarque vers la Barbade où, après un voyage épuisant, il est vendu à une plantation. Il passe en Guadeloupe, puis à la Martinique, avant d'être revendu à un planteur de Virginie, en Amérique. Là, il est racheté par un commandant de vaisseau : il reste esclave mais devient marin et fait le tour du monde. Equiano est baptisé, apprend à lire. A vingt-deux ans, il rachète sa liberté pour quarante livres et s'installe à Londres, où il devient une figure célèbre. Les abolitionnistes lui enjoignent d'écrire le récit de sa vie. Le texte d'Equiano est certes un acte militant, mais c'est également un journal intime, un récit plein de rebondissements, de rencontres, de découvertes. L'homme sait raconter son histoire et illustre toutes ses "identités" : Noir africain, esclave, voyageur, self-made-man et emblème de la liberté. Ce récit est célèbre aux Etats-Unis et en Angleterre ; devenu un classique étudié dans les universités, il est largement diffusé. Ajouter à mes livres
2 Mémoires d'un esclave
Frederick Douglass
1 critique 5 citations

Il y a deux siècles, nombreux étaient ceux qui considéraient l'esclavage, cette " institution particulière ", comme une chose acceptable, morale, voire tout à fait normale. Face à tant de cruauté, d'injustice et d'impunité, des voix se sont élevées, aux États-Unis et dans le monde entier. Aujourd'hui, plus personne ne pense que l'esclavage est une bonne chose. Lire ces Mémoires d'un esclave, c'est non seulement travailler contre l'oubli et la banalisation des luttes, mais c'est aussi une manière de rappeler que, au milieu d'un océan de phénomènes tenus pour acceptables, moraux, voire tout à fait normaux (capitalisme sauvage, exploitation des humains et de l'environnement, course aveugle au profit), il n'est pas vain de résister. Ajouter à mes livres
3 Le récit de William Wells Brown, esclave fugitif, écrit par lui-même
William Wells Brown
1 critique

Après celui de Frederick Douglass (1845), le récit de William Wells Brown (1847) est le plus célèbre des récits d'esclaves fugitifs publiés aux États-Unis avant la guerre de Sécession. Dans ce témoignage incomparable d'un auteur sachant manier l'émotion, l'ironie et l'amertume, Brown retrace l'expérience de sa vie d'esclave et les péripéties de sa fuite vers le nord et la liberté. Une introduction, des notes et des cartes replacent l'auteur et son récit dans le contexte de l'esclavage et du mouvement abolitionniste aux États-Unis pendant la première moitié du dix-neuvième siècle. L'ouvrage est accompagné d'une bibliographie détaillée à l'intention du lecteur - qu'il soit amateur ou spécialiste - désireux d'en apprendre davantage sur cette période cruciale de l'histoire américaine. Ajouter à mes livres
4 L'oncle Tom : Mémoires
Josiah Henson
Si l'histoire de l'Oncle Tom est devenue un classique de la littérature mondiale, les mémoires, publiées en 1849, de l'homme qui inspira à Harriet Beecher Stowe son célèbre personnage étaient, jusqu'à aujourd'hui, tombées dans l'oubli depuis leur seule parution en français en 1881. Derrière le héros de fiction de Beecher Stowe, se cache un personnage réel à la vie hors norme : Josiah Henson. Ce dernier, qui passa 30 ans comme esclave dans une plantation, s'évada, rejoignit le Canada où il devint pasteur méthodiste, fonda une coopérative d'anciens esclaves, milita en faveur de l'abolitionnisme, avant de donner des conférences fort écoutées. Ajouter à mes livres
5 Confessions
Nat Turner
2 critiques 1 citation

Le 21 août 1831, en Virginie, des esclaves prennent les armes contre leurs maîtres blancs. Sus aux esclavagistes ! En deux jours, ils vont de plantations en plantations et assassinent de sang froid hommes, femmes et enfants. L?instigateur du massacre est arrêté. Il se nomme Nat Turner. Emprisonné, il reçoit la visite de l?avocat Thomas R. Gray et lui raconte la ferveur religieuse qui a motivé son ???uvre de mort??. Depuis son enfance, Nat a l?étoffe d?un prophète : l?Esprit lui parle, lui envoie des signes et, bientôt, lui confie une mission. Il décrit, impassible et troublant, les préparatifs, la fuite, les morts et la soif de violence. Insurgé ou fanatique ? Libérateur ou illuminé criminel ? Après son exécution en novembre 1831, Thomas R. Gray publie le récit qu?il a recueilli sous le titre de Confessions de Nat Turner. Au-delà de la ??littérature de potence??, c?est un document historique incontournable : pour éviter d?autres rebellions, les États du Sud durciront la législation sur l?esclavage qui mènera à la guerre de Sécession... Ce texte, l?un des premiers à faire entendre une voix noire, éclaire aujourd?hui la place de ce personnage dans l?histoire des États-Unis et de la culture afro-américaine. Ajouter à mes livres
6 Autobiographie d'une esclave
Hannah Crafts
6 critiques 4 citations

En 2001 à New York, un professeur d' Harvard, spécialiste d'histoire afro-américaine,fait l' acquisition d' un étrange manuscrit. A l' issue d'une minutieuse enquête, il publie l'année suivante ce qui s'avère être le premier roman écrit aux Etats-Unis par une esclave ayant réussi à s'échapper, et très certainement le premier livre écrit par une Noire, avant la guerre de Secession. Ainsi, dans les années 1850, à l' époque de l'immense succès de "La case de l'oncle Tom", oeuvre d'une Blanche, une femme noire rédigeait dans l' intimité de sa chambre une autobiographie romancée qui ne connaîtrait le succès qu'un siècle et demi plus tard. Loin de la Caroline du Nord, elle avait enfin conquis sa liberté dans le New Jersey où elle était devenue l'institutrice au sein d'une communauté afro-américaine. Le joug s' était fait d' autant plus lourd pour la narratrice qu'elle avait pu recevoir une réelle instruction. Si son manuscrit tient du roman gothique et sentimental, s'il est fortement i!mprégné par la lecture clandestine de Scott et Dickens dans la bibliothèque des maîtres, c'est avec un talent bien à elle, par-delà les rebondissements de la fiction, qu'Hannah Crafts décrit l'esclavage au quotidien. "Ai-je réussi à rendre les aspects si particuliers de cette institution ?" se demande-t-elle. Il n'y a pas a en douter : "Autobiographie d'une esclave" nous fait directement pénéter dans la conscience et le coeur d'une ancienne esclave qui, à la veille de la guerre de Sécession, a choisi le roman populaire pour décrire et comprendre le monde impitoyable qu'elle avait fui. Ajouter à mes livres
7 Incidents dans la vie d'une jeune esclave
Harriet Ann Jacobs
2 critiques

Née esclave en 1813 à Edenton en Caroline du Nord, H. Jacobs, dès son plus jeune âge, refuse d'être considérée comme du bétail et de tomber sous le joug d'un maître pervers. Emancipée en 1852, après s'être cachée pendant sept ans et avoir fui dans le Nord des Etats-Unis, elle commence la rédaction d'un récit-confession. Ajouter à mes livres
8 Up from Slavery, Ascension d'un Esclave Emancipé
Booker T. Washington
Born in a Virginia slave hut, Booker T. Washington (1856-1915) rose to become the most influential spokesman for African-Americans of his day. In this eloquently written book, he describes events in a remarkable life that began in bondage and culminated in worldwide recognition for his many accomplishments. In simply written yet stirring passages, he tells of his impoverished childhood and youth, the unrelenting struggle for an education, early teaching assignments, his selection in 1881 to head Tuskegee Institute, and more. A firm believer in the value of education as the best route to advancement, Washington disapproved of civil-rights agitation and in so doing earned the opposition of many black intellectuals. Yet, he is today regarded as a major figure in the struggle for equal rights, one who founded a number of organizations to further the cause and who worked tirelessly to educate and unite African-Americans. Ajouter à mes livres
9 Esclave pendant 12 ans
Solomon Northup
47 critiques 32 citations

Solomon Northup, un menuisier et violoniste noir, est enlevé alors qu'il voyage pour être vendu comme esclave. Il retrouve son statut d'homme libre au bout de douze ans. Il entreprend alors de raconter son histoire en analysant et en décrivant l'utilisation de cette main d'oeuvre peu coûteuse, essentielle à l'économie agraire du Sud des Etats-Unis. Adapté pour le cinéma par S. McQuenn en 2013. Ajouter à mes livres
10 Mémoires écrits par lui-même pouvant servir à l'histoire de sa vie. Suivi du Journal du général Caffarelli
François-Dominique Toussaint-Louverture
Ancien esclave né en 1743 dans une plantation de l'île de Saint-Domingue (Haïti), Toussaint-Louverture prend la tête de la révolte des esclaves contre les colons blancs en 1791, soutenu par les Espagnols, mettant ainsi la plus riche des colonies françaises à feu et à sang.Trois ans plus tard, Toussaint se rallie à la République Française qui vient d'abolir l'esclavage et devient ainsi le premier général noir de l'armée française. Ses succès militaires et son sens politique lui permettent de devenir le gouverneur incontesté de la colonie de Saint-Domingue.Mais l'arrivée au pouvoir du premier Consul Bonaparte et le rétablissement de l'esclavage conduisent Toussaint-Louverture à reprendre les armes. En 1802, il capitule face à l'armée du général Leclerc. Capturé, Toussaint est aussitôt transféré en France et enfermé au château de Joux (Doubs). C'est là qu'il rédige ses Mémoires : il sait que ses jours sont comptés, qu'il lui faut préparer sa défense pour un hypothétique procès. Son texte doit donc être bref, précis, saillant.Dans cette cellule, loin d'Haïti, sous l'?il du général Caffarelli qui, missionné par Napoléon, note ses faits et gestes dans son Journal, Toussaint écrit ce qu'il veut que l'Histoire retienne de son combat. Ajouter à mes livres
11 Esclave à Cuba
Miguel Barnet
1 critique 1 citation

Esteban est un «cimarron», c'est-à-dire un esclave noir fugitif, dans la Cuba coloniale et sucrière.Il a cent quatre ans lorsqu'en 1963 Miguel Barnet, jeune écrivain et ethnologue de La Havane, le découvre grâce à un entrefilet de presse et décide d'enregistrer ses souvenirs au magnétophone.Ce n'est pas seulement la vie dans les barracones des plantations, la fuite dans les montagnes, les appels à l'indépendance, la guerre de Cuba contre les Espagnols qui ressuscitent au fil de la mémoire longue. Mais c'est Esteban qui se détaille, vieil original individualiste et charmant qui égrène les travaux et les jours, la sorcellerie, les jeux, les châtiments, les ingénieurs, les brigands, les révolutionnaires et les superstitions : «Il y a des choses que je ne m'explique pas dans la vie. Tout ce qui dépend plus ou moins de la nature est pour moi très compliqué, et les dieux encore plus. C'est eux qui manigancent tout...» Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          327