AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1093640022
Éditeur : Baillencourt (21/09/2015)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
De retour du Kedhba, Taëk et ses compagnons se voient remettre le statut de « Bienfaiteur de la Confédération » par le Parlement Sináréen.

Cependant, de lourdes responsabilités incombent à ce rang. Tiraillé entre ses différents devoirs envers la Confrérie et la Confédération, le jeune homme va vite ressentir le besoin de prendre en main son destin. S’il ne peut choisir la place qu’est la sienne, il entend bien avoir toute latitude quant à la manière d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
soline7121
  27 novembre 2015
ENFIN !! Après plusieurs mois d'attente, j'ai enfin pu découvrir les aventures de Taëk, d'Aëlie et de leurs compagnons. Et je ne suis pas déçus, loin de là !!
La joyeuse compagnie n'a pas encore remis la main sur le fameux sceptre nytthahâne mais ils ne baissent pas les bras. Devenus "Bienfaiteurs de la Confédération", ils poursuivent leur chemin qui va les conduire dans des contrées où le danger rôdera en permanence autour d'eux.
On commence également à en savoir un peu plus sur Taëk et ses pouvoirs. On comprend que sa destinée est toute tracée et comment il peut avoir deux pouvoirs contradictoires en lui, à savoir la pouvoir de la Confrérie et le don lunaire. Il va d'ailleurs apprendre à maîtriser de plus en plus ce dernier, ce qui va lui permettre de se sortir, avec ses compagnons, de nombreuses situations périlleuses.
Mais ce que je trouve vraiment intéressant, c'est que Taëk commence à prendre son destin en main, ce qui le rend encore plus attachant. Pour la première fois il décide de ne, pas suivre les directives de la Confrérie mais mené sa propre quête à lui : retrouver l'Antésienne qui lui a sauvé la vie lors de l'attaque des écumeurs. Malgré le danger de cette quête, tous ses compagnons le suivent, sans se poser de questions, formant une véritable troupe joyeuse d'amis malgré les dangers, troupe à laquelle vient se greffer d'autres membres au fil du temps. Les notions de loyauté et d'amitié sont extrêmement présente dans ce deuxième tome, ce qui permet de devenir encore plus addict de ses joyeux lurons, malgré les défauts de chacun.
Mais une ombre s'élève au dessus de Nezubse, qui risque de compliquer la quête de nos amis ; en effet, un nécromancien serait à l'oeuvre et serait sur le point de déverser son pouvoir sur la population...
Taëk et ses compagnons parviendront-il à retrouver la trace du sceptre ? Taëk retrouvera-t-il l'Antésienne et surtout que découvrira-t-il sur lui même?
Je vous laisse le découvrir dans ce deuxième tome, qui est mon coup de coeur de cette fin d'année !! Moi j'ai plus qu'à prendre mon mal en patience en attendant le tome 3...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
fglire
  05 décembre 2017
Suite aux événements du premier tome, le sceptre Nycthahane, Taëk et ses 3 acolytes dont la phalène Aëlie sont considérés comme des héros.
En tant que tels, ils se voient confiés une mission en rapport avec le sceptre Nythahâne (je ne vous dirais pas laquelle pour ceux qui n'ont pas fini le T1). Ils doivent la mener de front avec les obligations que Taëk a contracté auprès de la Confrérie qui semblent avoir plus d'une ramification et dont l'origine se troublera dans ce volume. de plus, Taëk a ses propres objectifs : en découvrir plus sur son double don, mais aussi retrouver la mystérieuse antésienne qui lui est venu en aide contre la Voile Rouge.
Un long trajet les attends jusqu'à leur but ultime. Ils vont devoir traverser les montagnes d'Hagrabonze et le désert d'Harmony alors même qu'ils sont traqués par de nombreux ennemis.

On pourrait considéré ce deuxième opus comme une transition entre deux moments de l'histoire (T1 et T3) ajouté d'une maturation des personnages, en particulier de Taëk.
Si les pérégrinations des personnages s'y prolongent un peu trop à mon goût, quelques éléments ponctuent leur itinéraire, en particulier la rencontre avec Soïgue, l'alchimiste qui va en apprendre beaucoup (mais pas encore assez) à Taêk sur la Confrérie et ses deux factions principales ainsi que sur les pouvoirs lunaires du jeune homme. Une pause bienvenue dans le voyage d'autant que la ville d'Ur est intéressante tout comme celle de Baalilu dans laquelle ils ne font (hélas) qu'une très brève halte.
Paradoxalement, alors que je reproche quelques longueurs à cette partie du récit, malgré ce trajet précis qui nous invite à découvrir la géographie et la géopolitique de Nezubse, il est souvent frustrant de ne pas se pauser plus longtemps en certains lieux pour les découvrir un peu plus tant ils semblent riches. Une réflexion qui me font penser que ce monde à un fort potentiel pour y développer des histoires annexes.
Notons le passage dans la crevasse qui dynamise l'histoire à un moment où elle en avait besoin. Cet événement fracassant met en danger l'équipe à plus d'un titre et nous sommes piégés avec eux même s'il aurait pu être encore plus oppressant.
Arrivé environ au deux tiers du roman, l'histoire prend de l'ampleur. Là où le voyage impliquait quelques répétitions d'actions (marches, campements, soirées, décors...), même si l'équipe reste en mouvement, les événements relancent notre intérêt qui risquait de s'affadir. La rencontre de Tah et la découverte de l'évolution des Antésiens, tout comme l'ajout au quatuor de base de (entre autres) Futan et Lyda apportent un second souffle à l'équipe donc à la quête. de nouvelles personnalités, de nouvelles responsabilités également. Dès lors l'histoire nous emporte à nouveau dans un souffle épique.
Vous l'aurez compris, et ce malgré toute la sympathie que j'ai pour l'auteur Nicolas Baillencourt, j'ai trouvé que ce tome avait un peu de mal à décoller, même si de nombreux éléments viennent enrichir l'intrigue et apporter quelques réponses tout au long du roman. Bien heureusement, le décollage est finalement réussi et on sort du livre avec l'envi d'en savoir plus et donc de lire le T3 qui ne devrait plus tarder.
Les personnages sont intéressants et, au final, Aélie, bien que puissante (un reproche que je faisais dans le tome 1) a ses failles. L'évolution de Taëk est palpable. Je parle là de ses pouvoirs, mais aussi de sa maturité comme il l'expliquera très bien lui-même lorsqu'il songera aux comportements de Lyda.
Le monde de Nezubse est vaste et son exploration nous fait découvrir avec plaisir quelques nouveaux pays, villes et peuples aux moeurs parfois bien étranges.
Si nous n'avons pas toutes les réponses aux coïncidences que je notais dans la T1, certaines commencent à s'expliquer ou, en tout cas, à s'esquisser. D'autres questions sont soulevées et laissées en suspens jusqu'au prochain et dernier tome qui devra démêler pas mal de choses. Il promet d'être épais et très dense. (petit rectificatif suite aux commentaires de l'auteur qui suivent : le T3 ne sera pas le dernier, puisqu'il y a 6 tomes de prévus).
Malgré mes bémols, mon opinion reste bonne. Nezubse mérite de faire son chemin auprès des lecteurs avides de nouveaux mondes et d'aventures. Un fois encore, je vous invite donc à vous plonger dans ces chroniques faite de magies et d'une mortelle menace qui commence à dire son nom.
Lien : http://lecycledeleveil.e-mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
soline7121soline7121   27 novembre 2015
- Je tiens à te remercier à nouveau pour tout ce que tu fais.
Il plongea ses yeux gris dans ceux d'Aëlie.
- Malgré toutes les épreuves pas lesquelles nous sommes passés, tu persistes à me suivre. J'ignore pour quelles raisons exactement, et je sais bien que tu ne peux pas me le dire, mais cela ne doit pas m'empêcher de te remercier. Merci d'être toujours là.
Les iris de la phaëne se dilatèrent étrangement. La douceur, la chaleur, la bienveillance de son amie occupaient tout l'espace. Aëlie n'était pas un être lunaire, aucun canal ne les reliait. Pour autant, à ce moment précis, il pouvait sentir la force du lien qui les unissait. Une forme de magie tout autre. Une magie universelle : celle de l'amitié sincère et immuable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
soline7121soline7121   19 octobre 2015
Bienvenue dans le royaume d'Hägrabönze,
héritage de ses ancêtre.

Respect des anciens,
force et volonté,
honneur et gloire.

Puissiez-vous être touché par la grâce
et la hardiesse qu'abritent nos cimes.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Nicolas Baillencourt (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Baillencourt
Trailer du livre "Le Sceptre Nythahâne" - Les Chroniques de Nezubse Tome 1
autres livres classés : géopolitiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr