AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Perle (16)

Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
« Ça va passer, X, avec la Sainte Nuit, les huîtres et le vin, mes baisers et ma queue, les flammes et les marais. Tu es Lilith, enfantée par la nuit. Lilith ne pleure pas, la nuit de la naissance de l’enfant divin, elle le bouffe tout cru. »
Commenter  J’apprécie          40
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
Je m’appelle Perle et suis née sous X, cette mystérieuse lettre cruciforme qui ne dit que l’innommable. On ne peut être plus concis : X. La langue française ne sait pas dire ni concevoir l’abandon maternel avec un vrai mot. Cette croix d’illettré ne dut pas suffire à ma destinée, on peaufina mon pedigree en me nommant Perle. Sans doute ma génitrice vit- elle en ce nourrisson extrait de sa chair la plus grosse bévue de son existence, ce minuscule corps parasite entré par effraction dans son ventre, cultivé contre son gré, transformé en un joyau trop beau pour elle. Le prénom de Perle s’imposa alors pour nommer ce qu’elle allait abandonner. Mais peut- être est- ce l’administration perverse qui m’affubla de ce saugrenu prénom, allez savoir… Perle née sous X, ça vous expédie la plus sage des enfants dans un monde interlope.
Commenter  J’apprécie          30
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
Ce sont ces nuits- là où j’aimais particulièrement qu’il m’encule. J’aimais être enculée, j’aimais le mot qui horrifie et scandalise, le préfixe en qui engouffre dans l’abyssale syllabe cu , pensez donc le cul, l’anus, le sale qui sent louche, pas fait pour ça, contre nature alors que cette même nature l’a fait érogène, allez comprendre…
Commenter  J’apprécie          10
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
Ça m’excitait toujours de basculer aux frontières du laid, là où la volupté peut se faire fulgurante.
Commenter  J’apprécie          10
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
Lorsqu’il m’avait demandé mon nom, bien après avoir exploré mes trois orifices, je lui avais répondu me prénommer X. Ça l’avait perturbé dans un premier temps, il n’aimait pas ne pas comprendre. J’avais dû lui expliquer que je n’étais pas encore informée à ce jour de mon identité. Il avait finalement beaucoup apprécié, voyant en cette consonne obscure une promesse d’incognito et de pornographie qui l’émoustillait.
Commenter  J’apprécie          10
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
À peine adolescente je concentrai mon attention sur mon corps en plein chantier. Ces fesses, ces hanches et ces seins le difformaient, je n’étais sûre ni qu’ils m’appartiennent vraiment, ni d’être seule à me terrer dans cette chair, et je profitais de mes nuits sans sommeil pour explorer cette architecture mouvante dont tout m’avait toujours échappé depuis ma petite enfance, du simple fait de respirer, d’exister, de déféquer, de ressentir la faim et le froid, enfin et surtout d’être poreuse, ouverte, fendue entre les jambes.
Commenter  J’apprécie          10
liliba
liliba   02 novembre 2012
Je crois avoir fermé les yeux, les narines palpitantes comme des ouïes de poisson en quête d’eau, sans doute avec un air de béatitude idiote. II n’a pu que me prendre en flagrant délit de shoot. Mon batelier avait des airs de Bernard Lavilliers avec son débardeur, il a repris la pigouille pour diriger la barque dans un recoin difficile d’accès près d’un îlot. On était planqués dans des roseaux gigantesques, il a manœuvré pour immobiliser le bateau et m’a tirée brusquement vers lui par la main, me fourrant le visage sous son bras gauche en le refermant contre son flanc pour me caler la tête dans son aisselle, le nez écrasé clans ses algues noires engluées du jus de son corps alors qu’il relevait ma jupe sur mes fesses et baissait ma culotte pour les exposer à la lumière de la Brière
Commenter  J’apprécie          10
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
Faire l’amour à tes yeux et baiser ton cul, ça sera mon cadeau de Noël. Et toi, X, que veux- tu ? »
Commenter  J’apprécie          00
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
Il s’est retourné en m’attirant contre lui pour se rendormir, le dos, les fesses et les jambes très exactement encastrés dans le S que formait mon corps. L’intense intimité du contact de sa peau lovée contre la mienne me médusait, son sexe en moi n’eût pas mieux fait, l’empreinte de son épiderme était un étonnant mot de passe qui forçait ma cuirasse. À l’intérieur j’étais toute guimauve, une barbe à papa filée au sucre de bite, princesse chaudasse en socquettes roses qu’Alanik bourrait de sa romantique et fantasque verge.

Commenter  J’apprécie          00
Bouvy
Bouvy   01 mai 2015
Ma respiration profonde avait délocalisé ma conscience dans mon sexe devenu prodigieusement hypertrophié : il avait colonisé mon corps, bouffé mes viscères et mes organes, c’était un précipice érogène, la frénétique tumeur absorbait tout jusqu’à mon cerveau.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Les Amants de la Littérature

    Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

    Hercule Poirot & Miss Marple
    Pyrame & Thisbé
    Roméo & Juliette
    Sherlock Holmes & John Watson

    10 questions
    3414 lecteurs ont répondu
    Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre