AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le journal d'Aurélie Laflamme, tome 5 : Championne (11)

DocBird
DocBird   09 janvier 2016
Je ne suis pas pour autant anonyme. Parce que, avec ceux qui m’aiment, je peux être complètement moi, c’est-à-dire une fille totalement déconnectée du reste de la planète.
Commenter  J’apprécie          60
DocBird
DocBird   09 janvier 2016
C’est dur d’oublier. En même temps, quand on commence à oublier, on se sent coupable d’oublier. Quand on aime quelqu’un d’autre, qui pourrait prendre la place de la personne qu’on est en train d’oublier, on se sent coupable de ça aussi.
Commenter  J’apprécie          60
Slay
Slay   25 août 2012
Et, entre nous, je croyais que c’était moi la plus forte parce que je ne pleurais pas autant qu’elle, mais finalement, c’était peut-être elle. Parce qu’elle a accepté ce qui est si difficile à admettre pour moi: que, de mon vivant, je ne reverrai jamais mon père.
Commenter  J’apprécie          60
cerisiers
cerisiers   01 février 2017
Poème:
Mon amie pour la vie

Tu étais mon amie
Nous sommes maintenant désunies
Je voudrais te parler
Mais tu ne veux pas m'écouter

Reste-t-il quelque chose de notre amitié?
Ou tout s'est-il effacé?
Sommes-nous devenues des inconnues?
Notre amitié est-elle à jamais perdue?

J'ai peur qu'entre nous un malaise s'installe
Et que ce ne soit plus jamais pareil
Vivre l'une sans l'autre nous fait du mal
Mais nous continuons à faire la sourde oreille

Qui, en fait, à raison?
Cela sert à quoi de nous poser cette question?
Est-ce que ça changera quelque chose au fond?
J'espère simplement qu'un jour nous nous reviendrons
Commenter  J’apprécie          50
DocBird
DocBird   09 janvier 2016
Que même lorsque j’ai tout pour être heureuse, je ressens un vide en moi.
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
Tout va bien! (Si je n'étais pas devenue hyper prudente face au réchauffement de la planète et que je n'avais pas le souci de sauver des arbres, je remplirais cette page de points d'exclamations pour illustrer la réelle intensité de mon bonheur.) Tout va tellement bien que je me demande si ça se peut de se sentir si heureuse! A tel point que je n'ai absolument rien à raconter, rien. Je fais maintenant partie de la catégorie des gens heureux qui n'ont pas d'histoire. Je fait partie d'une catégorie de gens. Moi! Ca, c'est quelque chose de nouveau dans ma vie. Moi qui me sens si souvent comme si des extraterrestres m'avaient oubliés sur Terre après un voyage intergalactique (oui, oui, à part le fait que E.T. soit vraiment laid, je me suis longtemps identifiée à ce personnage. Dommage, car tant qu'à m'identifier à un personnage de film, j'aurais préférée me reconnaître dans un personnage féminin qui embrasse soit Chad Michael Murray, soit Daniel Radcliffe, soit Zac Effron, mais bon, tout ça, c'est du passé maintenant que je fais partie d'une catégorie de gens! Wouhouuuu!).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
Sybil est fâchée contre moi parce que je n'ai pas voulu lui donner des spaghettis et que je l'ai repoussée vivement quand elle a sauté dans mon assiette. Elle me boude, on dirait.

Je crois qu'elle ne sait pas du tout ce que c'est d'avoir une vie extrêmement complexe, alors elle se fâche pour des futilités ( ne pas pouvoir sauter dans une assiette de spaghettis constitue pour elle une cause de frustration extrême).
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
Dans la voiture, avec ma mère.

Je passe ma langue sur mes dents qui sont très douces.

Ma mère : Tu as compris ce qu'elle a dit ? J'espère que tu vas te passer le fil dentaire plus souvent.

Moi : Arrêtez de stresser avec votre fil dentaire ! C'est bon, là ! J'ai compris.

Ma mère : Comme ça, tu as la salive acide...

Moi : Hé ! C'est pas ma faute, hein ! C'est toi qui m'a faite ! T'avais qu'à pas me mettre au monde si c'est pour te plaindre que j'ai la salive acide et que ça va te coûter cher en soin dentaire ! J'ai ton ADN, je te ferais remarquer ! C'est génétiques, ces choses là !

Ma mère (en riant) : On ne s'énerve pas, miss. Je blaguais ! (Elle me regarde). De toute façon, d'après ce que j'ai compris, ce n'est pas en soin dentaire que ça va me coûter cher, mais en fil dentaire. Ha ha ha !

Moi : ARRRRRRRGGGGGGGHHHHH !

Ma mère rit aux larmes (vraiment, je trouve qu'elle est un public facile pour ses propres blagues), mais (même si je suis semi-insultée) la voir rire comme ça me pousse moi même à rire.

Note à moi-même :
À l'avenir, ne plus associer le plaisir de tomber sur un bon clip avec la certitude que ce sera une journée parfaite.

Note à moi-même n°2 :
Dans la vie, tenter de trouver une cause ayant un peu plus d'envergure que celle de convaincre les gens de se passer du fil dentaire -style paix dans le monde, écologie ou justice sociale.

À l'agenda (urgent) :
Tenter de révolutionner le monde avec des nouvelles technologies plus avancées dans le domaine des soins dentaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
J'aimerais beaucoup que ma vie soit déjà toute écrite dans un livre (qui n'aurait pas été écrit par moi) et que je puisse parfois aller le consulter quand j'ai un choix à faire. Je n'aurais qu'à regarder vingt pages plus loin. Ou même la fin. Comme ça, je saurais quoi faire comme métier. Je saurais quoi faire avec ma vie amoureuse. Je saurais avec qui manger le midi. Je n'aurais à prendre aucune décision, car tout serait décidé d'avance.
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
Ma mère : Tu crois qu'on a besoin d'un humidificateur ?

Nous sommes au super marché depuis au moins une heure, alors que nous étions entré ici pour acheter du savon. Je ne sais pas ce qu'il se passe dans la tête de ma mère quand elle entre dans un super marché, mais elle devient carrément folle. Depuis que nous sommes arrivés, elle a acheté trois millions (je n'exagère pas du tout) de trucs. Nous n'avons pas un savon, mais au moins dix, de dix parfums différents parce que ma mère trouve que c'est bien de "varier", car on se lasse d'une odeur de savon. Ensuite, elle a vu du papier de toilette en promo et on a décider d'en acheter six paquets "pour faire des réserves" (comme si elle préparait un abri anti nucléaire ou un truc du genre), elle a acheté un nouveau balai (alors que le notre est en parfait état surtout parce que c'est ma tâche et que je ne m'en sers pas si souvent, on peut dire qu'au lieu de faire le ménage avec le balai je ménage le balai. Hi hi ! Je suis tellement spirituelle !). Le pire, c'était dans le rayon de produit de beauté, quand la vendeuse lui a donné pleins d'échantillons. (Ma mère se sent mal de ne rien acheter à quelqu'un qui lui donne des choses, alors elle achète presque tous les produits qu'on lui a fait essayer. Elle fait la même chose à l'épicerie lorsque les gens lui font déguster de nouveaux mets. Elle adore quand il y a des dégustations, mais elle est incapable de partir sans acheter le produit.) Bref, six paquets de papier toilette, vingt-quatre étuis de mouchoirs, deux démaquillant, une crème de jour avec la crème de nuit assortit, une boîte de teinture (au cas où sa coiffeuse serait en congé de maternité ou ferait un burn-out) et deux bouteilles de shampoing plus tard, elle est devant l'humidificateur à ce demander si notre environnement est assez humide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    le journal d'aurelie laflamme

    comment s'appelle la meilleure amie à Aurélie ?

    Katy
    Kateryne
    Catherine

    4 questions
    117 lecteurs ont répondu
    Thème : Le journal d'Aurélie Laflamme ( tome 1 ) : Extraterrestre... ou presque ! de India DesjardinsCréer un quiz sur ce livre