AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781795260008
222 pages
Éditeur : Auto édition (30/01/2019)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
La monade est une vérité universelle contenant et contenu de toutes ses vérités individuelles. Le premier atome divin. Le point sans dimension Images et pensées sans étendues de la demeure dématérialisée de l'âme et de sa vitalité. L'unité et son multiple. La source, l'intuition originelle de la pluralité de toutes choses assemblé en un seul aspect. L'être étant métaphysique, l'intégralité infinie et absolue de tout ce qui peut être visité par la conscience de son u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Jipi
  06 novembre 2019
Bonjour à tous.
Voici un extrait figurant dans l'univers dans le néant Aphorismes récursifs et Guematria qui vous permettra de mieux vous familiariser avec le mécanisme de mes deux essais.
Cordialement Jean-Paul Desverchère
Le journaliste fictif.
Votre essai bourdonne d'un bout à l'autre d'une essence identique, seriez-vous un infime reflet littéraire du compositeur de musique répétitive Philip Glass?
L'auteur.
J'aime beaucoup les partitions répétitives de Philip Glass, Mon but n'est pas de lasser le lecteur par un radotage pompeux mais plutôt de le faire voyager dans une matrice rotationnelle, antinomique unitaire et interactive.
Le journaliste fictif.
Certains passages me rappellent la structure du livre de Raymond Queneau Exercices de styles.
L'auteur
La possibilité de naviguer sur un même océan thématique à l'aide de termes différents.
Des formes diverses alimentent un même fond.
Le journaliste fictif.
Un risque de lassitude risque de s'emparer d'un lecteur exaspéré devant ce régiment de phrases déclaratives plus ou moins répétitives.
L'auteur.
Si le cas se produit, j'en serais franchement désolé.
Comme son sous titre l'indique, l'univers dans le néant est un essai que je qualifie de boomerang d'aphorismes constitué de nombreuses phrases, dont la fonction est de rapatrier volontairement dans une sonorité récursive, un consultant curieux et interrogatif acceptant d'augmenter paradoxalement le volume de ses ressentis, en cheminant dans une lecture récurrente perçue comme un refuge fidèle et sincère envers la constance de son parcours.
Sa mission est de fournir de l'ampleur à une pensée unique dont le développement s'exécute de la même manière qu'une série de cercles concentriques devenant suite aux résultats de leurs méditations de plus en plus volumineux.
Pour mieux comprendre ce système, il faut mémoriser tout le long de sa lecture la citation.
Le plus grand des secrets ne cache que lui-même.
Il suffit de faire progresser cette citation dans son multiple ou elle deviendra une substance vêtue de tous les attributs possibles n'étant finalement qu'elle même.
Elle adoptera suite à toutes les interrogations qu'elle suscitera un niveau supérieur ou en relation avec un état précédent.
Cela ne doit surtout pas engendrer une récurrence péjorative de la part d'un lecteur ayant l'impression de lire toujours la même chose.
Ce n'est bien évidemment pas le cas malgré les apparences.
L'unique but de cet essai est d'intégrer dans un chapelet progressif une fusion affective, absolue et interactive entre une même information et son devenir.
Le journaliste fictif.
C'est le moment ou jamais de me donner votre définition de la monade.
Selon moi et afin de mieux comprendre mon travail, une monade symbolise l'unité parfaite entre plusieurs modules confortant de manière différente ou identique l'identité d'un archétype dont ils sont eux-mêmes la signification.
Servons-nous du carré magique de la gravure Melencolia d'Albrecht Dürer afin d'affiner davantage cette définition.
La cité substance attributs. La Monade de ses monades. L'être étant. La multiplicité dans son unité.
Une façade numérique symbole de l'univers entier dont chaque module n'est que la reproduction de son archétype sous ses différents aspects ceci par la similitude de ses résultats.
"Je suis celui qui est".
Chaque partie projette une image identique malgré ses différentes apparences sur la totalité de son ensemble.
Pour me rapprocher au plus près du fonctionnement d'une cité, il me suffit de consulter le guide pratique de ma ville.
Chaque enseigne concernant chaque discipline mentionnée est une monade dont la ville a besoin pour fonctionner.
A l'origine, il n'y a aucun point commun entre un charcutier et un garagiste ou entre un fleuriste et un coiffeur mais chacun d'entre eux ajouté à tous les autres assure un service.
Le fonctionnement nécessaire de leur cité étant eux-mêmes les Monades de leurs monades ceci par les nombreux éléments constituant leurs différentes structures internes.
Un nombre impressionnant de prestations diverses dont la ville par son périmètre renforce l'unité.
Vue d'en haut, une ville est faite de perspectives thématiques.
Elle exprime un contenant objectif que ses attributs aménagent en contenu subjectif.
Une vision contemplative tissée dans son énergie.
C'est ce que tente de faire mon essai du mieux qu'il peut.
Choisissons une ville circulaire et donnons-lui la valeur numérique 7.
Positionnons 6 ressources numériques en 6 points différents de sa périphérie.
Vous constatez qu'en divisant chaque ressource par l’appellation numérique la ville (7) chacun des résultats donne un bloc de chiffres identiques mais constitué à chaque résultat de manière différente.
Une sorte d'anagramme. Comme si chacune des ressources voyaient les mêmes choses mais disposées différemment selon son point de vue.
Seule la division de la ville par elle-même 7/7=1 se voit dans sa monade générale, son unité, c'est à dire sa substance simple.
Tout ceci n'est j'en conviens qu'une ouverture d'esprit qui vous sera bien nécessaire si vous voulez vous connecter au plus près de mon travail.
1 / 7 = 0.142857
2 / 7 = 0.285714
3 / 7 = 0.428571
4 / 7 = 0.571428
5 / 7 = 0.714285
6 / 7 = 0.857142
7 /7 = 1
Le journaliste fictif.
En schématisant tout ceci, cela veut dire que la monade est une unité. Un ensemble divers ou identique constituant la totalité d'une même substance.
L'auteur.
Exactement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JipiJipi   14 novembre 2019
A chaque fois que l'on tourne un film, que l'on écrit un livre, que l'on joue une pièce de théâtre ou une symphonie, que l'on peint une toile ou que l'on fait une poésie notre raison offre à notre univers la maintenance de son répertoire ou le développement de son imaginatif.

Prenons comme exemple 1984 de Georges Orwell.

Cette matrice dystopique reconstituant de manière très réaliste un monde virtuel cauchemardesque s’alimente d’un unique ressenti celui en relation avec la teneur dramatique de son récit.

Tout cela signifie que chaque production en fonction de son sujet ne mettra toujours en lumière que le sensitif pour lequel il a été conçu par son créateur.

Il ne sera jamais autre chose que l’unique ingrédient émotionnel de son propre environnement.

Nous possédons certainement dans notre conscience tous les ressentis possible en mode pré-formatés que nous ne pourrons télécharger qu’individuellement et par thème en fonction des prestations encourageantes ou pénalisantes de nos différents accompagnateurs dont le jugement bon ou mauvais aura des conséquences bénéfiques ou désastreuses sur toute notre vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JipiJipi   17 décembre 2018
La connaissance est une condamnation.
Sumerki Dmitry Glukhovsky

Je sais que l'on ne sait jamais.

Sisyphe en accomplissant l'absurdité de sa tache consistant à déplacer sa pierre de bas en haut de la montagne sachant qu'une fois arrivée en haut la dite pierre retournera en bas de la montagne ceci le forçant à recommencer la même action à jamais ne progresse pas intellectuellement mais ne semble pas en souffrir.

La rotation annuelle de la terre autour du soleil ne change pas son quotidien. Le notre non plus d'ailleurs. Sisyphe est l'égal du plus grand des savants dans la mesure ou l'ignorance ou la connaissance la plus haute ne protège ni l'un ni l'autre des contingences de la vie quotidienne.

"Selon Camus, en renonçant à tout ce qui dépasse l'expérience immédiate, en abandonnant la recherche d'un sens profond à toute chose, Sisyphe triomphe."
Brian Greene La magie du cosmos.

Faut-il s'immoler dans son quotidien plutôt qu'être comme le souligne William Blake que Les yeux de l'homme qui s'agrandissent et qui regardent les profondeurs de mondes en cohabitant avec toutes les incertitudes jalonnant nos retraits ou nos investissements.

Le droit de retrait pour certains, l'étude perpétuelle pour d'autres. Nos recherches et nos découvertes ne seront à jamais que des poires pour la soif. La chose en soi épurée de toutes définitions nous est à jamais interdite car comment s'approcher d'un concept entièrement dévêtu de toutes ses senteurs empiriques.

Le silence meurt quand on prononce son nom.

La véritable chose en soi d'un objet disparaît quand on le détermine. Par sa nécessité de tout définir, la conscience dénature la vacuité de sa propre inconscience.

Il existe certainement un passage raccordant la conscience à son inconscience, l'instant zéro, la lumière du néant mur de Planck fusionnant le verbe et son omerta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2-2
mcd30mcd30   19 octobre 2018
Ce livre n'a qu'une seule mission, répondre de manière atypique à certaines questions que la plupart d'entre nous ne se posent jamais.
Commenter  J’apprécie          110
mcd30mcd30   19 octobre 2018
Laissez tomber la certitude. L'inverse n'est pas l'incertitude. C'est l'ouverture, la curiosité et la volonté d'embrasser le paradoxe, plutôt que de choisir les bons côtés. Le défi ultime est de nous accepter exactement tels que nous sommes, mais sans jamais cesser d'essayer d'apprendre et de grandir.

Tony Schwartz
Commenter  J’apprécie          40
mcd30mcd30   19 octobre 2018
Une loi naturelle veut que l'on désire son contraire, mais que l'on s'entende avec son semblable.

Françoise Parturier
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : métaphysiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
603 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre