AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Métronome : L'histoire de France au rythme du métro paris.. (44)

Stemilou
Stemilou   15 juillet 2010
Nous voici enfin sur la rive droite. A la station Louvre, nous quittons le monde romain pour entrer dans l’ère des Francs. Venus du Sud, les romains avaient colonisés le sud de Paris, c’est-à-dire la rive gauche. Les Francs venus du Nord vont tout naturellement développer l’axe nord de la ville la rive droite.

Le musée du Louvre jadis palais jadis encore château voire place forte, recèle les vestiges d’un donjon et des tours de l’ancienne forteresse :

Sous Philippe Auguste, cette forteresse était encore un ouvrage militaire, voire une prison. Il faudra attendre Charles V, vers 1370, pour parler de résidence royale, avec de nombreux embellissements. Puis la guerre de Cent Ans éloigna les rois de France de Paris. Ce ne fut qu’avec François Ier que le Louvre, devenu un palais, accueillit de nouveau les souverains.
Commenter  J’apprécie          210
Stemilou
Stemilou   15 juillet 2010
Lutèce, ville impériale, va devenir, en cette même année 360, ville ecclésiale. Les évêques gaulois décident de convoquer à Paris un important concile dont le but essentiel est de réunir les ouailles pour condamner les hérésies chrétiennes, particulièrement l’arianisme, qui ne reconnaît ni la divinité du Christ ni l’autorité du pape. Paris devient ainsi, momentanément, le lieu de l’expression la plus dogmatique du catholicisme romain.


Dans sa géographie, la ville moderne n’a pas effacé le souvenir du saint… La voie romaine du nord, où il a guéri jadis le lépreux, est aujourd’hui la rue Saint-Martin.
Commenter  J’apprécie          170
Wiewowas
Wiewowas   08 mai 2018
En s’arrêtant à la station Saint - Germain - des - Prés, le promeneur pense à l’existentiolisme, aux caves de jazz, aux écrivains attablés près du poêle des Deux -Magots, aux amants du Flore dont les ombres, jamais , n’ont déserté les lieux... Illusion, car Jean-Paul Sartre , Simone de Beauvoir, tout comme Boris Vian, Jacques Prévert et les autres ont disparu depuis longtemps. Dans sa quête, le badaud ne trouve qu’ une plaque dérisoire fixée sur un piquet en bord de trottoir : « Place Sartre -Beauvoir »...
Commenter  J’apprécie          150
Stemilou
Stemilou   02 août 2010
En regardant vers l’Arc de Triomphe, vous verrez, au bout du parvis, un peu perdue parmi les constructions nouvelles, l’ancienne statue de la Défense, érigée en 1883 en hommage à la résistance des Parisiens lors de l’invasion prussienne de 1970. Le quartier lui doit son nom.

Quoi qu’il en soit, pour Paris, notre siècle sera celui d’une expansion vertigineuse. Ce sera le siècle du Grand Paris, le triomphe d’une agglomération tentaculaire, qui franchira le Périphérique pour avaler tout ou partie de sa banlieue, supprimant quelques départements au passage.

[…] Et en se développant vers l’ouest, Paris, le Grand Paris de demain, aura fait de ce quartier d’affaires aux tours agressives une partie de lui-même, un témoin de son passé, une fenêtre ouverte vers son avenir. Et la capitale continuera naturellement de se prolonger vers l’ouest pour englober Nanterre, juste derrière la Défense.
Ainsi la ville remonte lentement à sa source… On s’en souvient, la Lutèce gauloise se situait au bord de la Seine, à l’emplacement de l’actuelle Nanterre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Stemilou
Stemilou   20 juillet 2010
Un an plus tard, en novembre 887, le mécontentement est général dans l’empire. Pour apaiser la noblesse, Charles le Gros se voit contraint de convoquer une diète à Trebur, près de Mayence.

[…] Au mois de février suivant, les seigneurs francs réunis à Compiègne acclament Eudes : le comte de Paris est nommé roi de Francie occidentale.

[…] L’ennemi a définitivement renoncé à Paris, mais la ville panse ses plaies. Les invasions vikings ont ruinés ses édifices : de la Basilique Saint-Germain-des-Prés, il ne reste que la partie inférieure d’une tour carrée ; Sainte-Geneviève, Saint-Julien-le-Pauvre, Saint Marcel, Saint-Germain-l’Auxerrois et de nombreuses autres églises ont été mises à sac et incendiées.

[…] Par leur défense obstinée, les Parisiens se sont imposés au reste du royaume, et même si, à sa mort, le comte de Paris Eudes redonnera la couronne de Francie occidentale aux descendants directs de Charlemagne, ce sont eux, les Parisiens, qui désormais font l’Histoire, ce sont eux qui font les rois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Stemilou
Stemilou   15 juillet 2010
Childéric, le roi franc qui règne à Tournai, dans le Nord, se soumet à Odoacre, roi en Italie.
[…] Childéric, fils du roi Mérovée, voit dans cet enchevêtrement d’intérêts et de fricotages l’occasion d’assurer sa lignée, celle des Mérovingiens.


Clovis, jeune homme de seize ans, soudain promu roi des Francs, est bien décidé à perpétuer avec une belle piété filiale la politique paternelle. Il poursuit le combat contre Syagrius et continue d’assiéger Paris.


Paris, le bourg gallo-romain, la ville-citadelle, devient capitale du royaume des Francs en 508


Sainte Geneviève mourut en 502, neuf ans avant son roi chrétien qui fut inhumé à son côté dans cette église Saint-Pierre-et-Saint-Paul sur le mont Lucotitius (la montagne Sainte-Geneviève)

[…] L’église, devenue abbaye au XIIe siècle, fut remplacée en 1744 par l’église Sainte-Geneviève voulue par le roi Louis XV. C’est aujourd’hui le Panthéon, mausolée des grands personnages de l’Histoire de France.
Commenter  J’apprécie          130
Stemilou
Stemilou   02 août 2010
La station de métro Bastille fait un effort méritoire pour se mettre à l’heure de la Révolution et secouer la nostalgie du Parisien en goguette : une fresque colorée retrace quelques grands moments tricolores et des images anciennes évoquent la forteresse qui se dressait ici jadis. Mais surtout, sur le quai de la ligne n°5, on voit apparaître des pierres jaunâtres… ce sont les fondations d’un mur de la Bastille !

Aujourd’hui, la Bastille, c’est un opéra ! Ce lourd bunker de verres et de dalles, qui a vieilli prématurément, domine la place de sa masse fatiguée. Construit pour fêter le bicentenaire de la prise de la Bastille, il s’effrite et n’aura sans doute même pas besoin d’une révolution pour disparaître de lui-même.
Commenter  J’apprécie          120
jppoprawa
jppoprawa   12 novembre 2018
L'Histoire prend parfois des détours étranges. Aux cinq cent quatre martyrs de la Révolution de 1830 enterrés sous la colonne se mèlent quelques momies égyptiennes, plus vieilles de deux ou trois milliers d'années.
(P336)
Commenter  J’apprécie          110
Stemilou
Stemilou   15 juillet 2010
Que les hommes détalent, s’ils le veulent et s’ils ne sont plus capables de se battre. Nous, les femmes, nous prieront Dieu tant et tant qu’Il entendra nos supplications !
La jeune femme de vingt-huit ans qui lance cet appel à la population parisienne s’appelle Geneviève.

[…] Fais silence, prophétesse du malheur ! hurlent quelques âmes noires.
Et les plus excités des Parisiens parlent maintenant de jeter Geneviève dans un puits, manière radicale de la faire taire.
Commenter  J’apprécie          110
Stemilou
Stemilou   11 juillet 2010
La plaine de Garanella est devenue la commune de Grenelle, annexée à Paris sous le second empire. Mais les Romains, impressionnés par la vaillante défense des Gaulois, ont baptisé « Champ de Mars » l’endroit précis où se déroula la bataille entre les légionnaires de Labienus et les soldats de Camulogène. Champ de Mars… le champ de la guerre.
Bien plus tard, à l’endroit même où reposent les restes du chef gaulois et de ses hommes, s’éleva la tour Eiffel… comme un tumulus qui aurait été construit pour honorer ces guerriers. Les Parisiens, indifférents, viennent ici s’ébrouer le dimanche, sans savoir qu’ils foulent une terre qui, depuis plus de vingt siècles, a avalé les ossements de ces Parisii qui ont offert à leur peuple le sacrifice suprême.
Commenter  J’apprécie          110




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    «Métronome» de Lorànt Deutsch

    Dans son ouvrage "Métronome", au rythme de quoi, Lorànt Deutsch fait-il découvrir l'histoire de France ?

    du métro parisien
    des routes nationales
    des sentiers de grandes randonnées

    10 questions
    58 lecteurs ont répondu
    Thème : Métronome : L'histoire de France au rythme du métro parisien de Lorànt DeutschCréer un quiz sur ce livre