AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le petit loup rouge (19)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Jumax
  29 juin 2014
Un superbe conte détourné, les illustrations sont vraiment magnifiques mais le texte m'a un peu moins plus et m'a parfois laissé assez perplexe, néanmoins l'histoire est très mignonne.

Le petit loup rouge vit dans la forêt avec sa famille bien à l'abris du chasseur et de sa fille. Lorsque ce petit louveteau va porter des lapins à la grand-mère édentée, il rencontre une petite fille qui va s'avérer moins inoffensive qu'elle en à l'air.
Commenter  J’apprécie          220
MllePeregrine
  27 juillet 2014
magnifique ouvrage, je me suis dirigée vers lui dans la librairie, comme happée! Les illustrations sont splendides. L'histoire, quant à elle, est une très intelligente réadaptation du conte du Petit Chaperon Rouge. Cette fois , c'est le petit loup qui doit faire attention au méchant chasseur et à sa perfide petite fille. Cependant, et c'est mon seul bémol, je suis restée un peu sur ma faim.
Commenter  J’apprécie          142
trust_me
  11 juillet 2014
Il était une fois un petit louveteau toujours de rouge vêtu qui devait apporter un lapin à sa grand-mère. Une seule recommandation lui fut faite par sa mère: éviter de s'aventurer près de la demeure du chasseur et de sa fille. Mais en chemin le louveteau s'éloigna du sentier et se perdit dans la forêt. Il rencontra une charmante fillette qui lui proposa son aide. Mais les apparences sont parfois trompeuses et la fillette était loin de n'être que pureté et innocence...

Une réécriture libre et ambitieuse du conte de Perrault. Les rôles sont d'une part inversés et plus ambiguës mais l'histoire est également fort différente. L'intérêt majeur tient à l'ambiance si particulière qui se dégage de chaque page. Ambiance graphique tout d'abord, avec des illustrations d'une richesse incroyable, d'une texture et d'un grain vraiment particuliers. le travail sur la lumière et les couleurs renforce les aspects angoissants de certaines scènes et éclaire les passages plus légers. Ambiance propre au récit ensuite, où l'intensité dramatique va crescendo, distillant le zeste de frisson nécessaire pour tenir le lecteur en haleine jusqu'au soulagement final.

J'ai aimé également l'intelligence du propos, le fait que le monde décrit ne soit pas tout noir ou tout blanc, qu'il se décline en de nombreuses nuances de gris. Et puis l'air de rien, il est toujours bon de rappeler qu'il ne faut pas donner une confiance aveugle au premier inconnu qui croise notre chemin.

Un superbe objet-livre, des dessins somptueux, une écriture élégante au ton délicieusement poétique, bref, une pépite à déguster et à partager sans retenue.


Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
oukouloumougnou
  24 juillet 2014
Nous connaissons tous le fameux conte du petit chaperon rouge. En voici l'étonnante réécriture, où le loup n'est pas le méchant de l'histoire, mais bel et bien la victime. Cette BD met en avant l'innocence du loup et la méchanceté de qui peut sortir de l'être humain qui pense "faire le bien" en tuant les "méchants animaux". Voilà une réécriture anti-humanisme (mais pas complètement) comme je les aime. Evidemment, tous les êtres humains ne sont pas montrés comme des bêtes sauvages et sans coeur, non. C'est bien la différence avec le conte original qui montrera un loup représentatif de tous les loups, alors qu'ici l'homme sera représentatif de sa propre personnalité qui ne sera pas généralisée. le loup n'est d'ailleurs pas non plus tout innocent, il mange quand même des petits lapins ! On est dans un entre-deux intéressant : rien n'est tout beau, rien n'est tout noir.
Cet hybridité est aussi montrée à travers les merveilleux dessins qui nous plongent dans une forêt à la fois glauque et accueillante, subtil mélange entre des images supra-mignonnes et d'autres beaucoup plus noires. L'oeuvre nous plonge dans une ambiance unique qui se dégage de chacun des pages que l'on tourne. Une magnifique oeuvre que l'on voudrait moins courte.
Lien : http://oukouloumougnou.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Cyelle
  27 février 2017
Un ravissant conte détourné du conte classique le petit chaperon rouge. Malgré une interprétation libre l'histoire est fidèle à la construction d'un conte et respectueuse d'une morale qui conduit à une réflexion. Les thèmes abordés: l'autonomie, la relation de confiance, le deuil.

Le petit loup rouge vit dans une forêt avec sa famille. Sa maman lui confie une course: apporter un lapin à sa grand-mère. Mais en chemin, le louveteau se perd en forêt. Il rencontre une petite fille qui lui propose son aide. le louveteau aurait-il raison de la suivre ?

Attendez-vous à chanter ! Pas obligé, me direz-vous mais ma fille est puriste. Alors j'ai chanté ! Demain il pleut ...

Les illustrations sont magnifiques et plongent le lecteur dans une ambiance unique à la fois charmante et inquiétante.
Commenter  J’apprécie          70
Aroumbo
  30 octobre 2015
Illustrations splendides et découverte pour ma part de l'univers d'Amélie Fléchais... Réécriture intelligente du petit chaperon rouge, j'aime qu'on voit le point de vue du loup...
C'est le genre d'album que j'envisage de m'acheter, pour les regarder encore (et pas seulement pour ma fille de 5 ans).
Commenter  J’apprécie          60
Lucile-
  18 janvier 2015
C'est avec plaisir que je plonge à nouveau dans l'univers d'Amélie Fléchais qui a un style bien particulier. Les dessins sont magnifiques, plein de finesses et de détails, un brin enfantin mais qui cache toujours quelque chose de plus profond.

Le conte du Petit Chaperon rouge revisité aborde les thèmes de la folie, du deuil et de l'erreur des stéréotypes. L'univers n'est pas non plus manichéen car il n'est pas caché que les loups sont carnivores et mangent des lapins tout mignons. A la fois détourné, le conte d'origine garde tout de même les fonctions de ce genre : éduquer les enfants à certaines morales à travers une histoire, également accessible aux adultes du fait des thèmes forts.
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-Flore
  10 novembre 2018
Au départ, "Le petit loup rouge" est largement inspiré du conte du "Petit Chaperon rouge". Sauf que cette fois-ci, la bête à craindre n'est pas le loup mais l'être humain.

Amélie Fléchais illustre magnifiquement bien son livre. C'est tellement beau que les images sont presque suffisantes - même si j'ai eu un petit pincement au coeur pour le pauvre lapin.
Le texte est, quant à lui, assez bon dans l'ensemble. Seule la fin m'a laissée un peu perplexe parce qu'elle est un peu brusque et sans réelle conclusion.






Commenter  J’apprécie          30
bouma
  17 mars 2015
Vous aurez vite reconnu le conte dont s'est largement inspirée Amélie Fléchais : le Petit Chaperon rouge. Elle a choisi d'y inverser les rôles. le petit louveteau se fait ainsi piéger par la fille du chasseur puis sauver par son père le loup.
Toutefois, il ne faudrait pas réduire cette histoire a une simple réécriture du conte de Perrault. En effet, l'auteure créée une genèse à l'intrigue en expliquant les raisons qui ont amené hommes et bêtes à se faire la guerre. Elle les traduit dans une comptine chantée par les deux camps ayant pour thème la défunte femme du chasseur. Je ne vous dévoilerai pas le contenu de cette comptine (ou plutôt de ces comptines) mais le scénario rappelle au final que chaque histoire à plusieurs versions et que notre propre vision d'un évènement peut ne pas être entièrement vraie.

Pour les illustrations, Amélie Fléchais livre une fois de plus de splendides compositions sur de pleines doubles pages. On est très loin des bd traditionnelles découpées en cases. Les tons utilisés transmettent parfaitement les ambiances, tantôt joyeuses, tantôt angoissantes, qui parcourent le chemin du petit loup rouge.

La merveilleuse Amélie Fléchais transpose le Petit Chaperon rouge de Charles Perrault dans son univers onirique et lui insuffle tout son savoir-faire pour donner une bd enchanteresse. Un vrai coup de coeur.
Lien : http://boumabib.fr/2015/02/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Julver
  13 décembre 2014
"Promenons-nous dans les bois"... oui mais voilà, dans ce drôle de conte détourné, c'est un loup qui se perd dans la forêt et risque de se faire bouloter par les humains...on commence par craindre pour des lapereaux grignotés en route par le petit loup, mais c'est bien pour sa propre survie que l'on s'inquiète ensuite!!
Tout comme pour son précédent album "Chemin perdu", Amélie Fléchais signe des illustrations splendides, qui se marient parfaitement à l'univers onirique du conte originel. L'histoire détournée me semble dure pour des bout de choux, mais après tout, chaque conte contient une part de cruauté et de terreur enfantine! Un très bel album à savourer...
Lien : http://lesbavardagesdejuliet..
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Amélie Fléchais (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1068 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre