AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302030508
Éditeur : Soleil (19/06/2013)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Vous qui possédez flair, sensibilité et goût de l'aventure, munissez-vous de votre carte des copinoux et lancez-vous dans cette fabuleuse chasse au trésor ! "T'es sûr qu'en passant par là, on va arriver plus vite ?". Ainsi commence l'extraordinaire chasse au trésor lancée par Le Camp du bonheur. Munis dune carte, monsieur je-suis-le-meilleur, son petit frère qui s'imagine être un robot et leur copain, fils d'un chasseur en sont sûrs : ils seront les vainqueurs ! C'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
jamiK
  26 décembre 2018
On commence par un conte du genre des contes classiques européens, Grimm, Perrault… puis on se retrouve soudain dans une histoire contemporaine avec des enfants d'aujourd'hui, perdus dans une forêt. Ils vont y faire de bien curieuses rencontres avec des animaux fantastiques, on passe de “Hansel et Gretel” à “Mon amis Totoro” et le mélange prend superbement bien, servi par un graphisme original, tantôt en dessin noir et blanc, au trait fouillis et brut, comme de vieilles gravure en pointe sèche, tantôt en couleurs diluées qui se répandent dans un lyrisme échevelé, aux nuances violettes et froides, et tout cela nous embarque dans une féerie un peu angoissante et pleine de poésie. Superbe !
Commenter  J’apprécie          210
cicou45
  13 juillet 2013
Reçue lors du dernier Masse critique consacrée à la bande-dessinée, je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Soleil qiui m'ont permis de découvrir cet ouvrage.
"Monsieur je-suis -le-meilleur", son frère qui se prend pour un robot et leur ami, en réalité trois jeune garçons prénommées Elliot, Charlie et Arthur s'aventurent dans une chasse au trésor dans une mystérieuse forêt. Bien que munis d'une carte et respectant les instructions indiqués par cette dernière à la lettre, ils apprendront bien vite que la forêt peut parfois se révéler impitoyable et pleine de surprise, pas toujours très agréables. Aussi, lors de leur excursion, feront-ils la connaissance d'un renard monté sur échasses qui a perdu son vélo, d'un hibou gigantesque qui peut retrouver sa taille normale d'un seul coup, d'un mouton géant, d'une bande de porcs-épics et de bien d'autres créatures étranges...
Peut-être se sont-ils aventurés sur un terrain trop dangereux car il n'est pas toujours recommandé que certains endroits soient visités, dérangés...sutout par une bande de trois jeune enfants inexpérimentés. Chaque lieu a sa propre histoire et il n'est parfois pas toujours bon de réveiller de veux souvenir !
Une bande-dessinée, plus à contempler qu'à lire avec des dessins où se mêlent à la fois le monde oriental (je pense notamment au Japon avec ses mangas) et occidental (avec la bande-dessinée telle que nous la connaissons), où s'altèrent dessins en couleur et en noir et blanc...enfin bref, un ouvrage complètement atypique qui est un vrai régal pour les yeux ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Lucile-
  17 juillet 2013
Attention : coup de coeur !
Au hasard de mes pérégrinations dans une ville qui m'est étrangère, au détour d'une rue dissimulée, une petite librairie qui m'attire et, en flânant parmi les rayons, une couverture que, du coin de l'oeil, je perçois. Ainsi, je découvre Chemin perdu. Une perle. Une révélation.
Le graphisme sublime et le travail tout en finesse jusqu'à placer une couture sur la 4ème de couverture m'a plu du premier regard. Je feuillette l'ouvrage et, oh joie, l'intérieur est tout aussi splendide où se mêle avec symbiose noir et blanc et couleurs attrayantes. Les dessins sont impressionnants de détails, j'ai eu un réel plaisir à contempler, je dirais même plus, à scruter chaque page à la recherche d'indices qui se dissimulent partout.
L'histoire, tout aussi exaltante, met en scène des enfants qui se perdent en voulant emprunter un raccourci lors d'une chasse au trésor. Ils pénètrent alors dans un monde loufoque, qui n'est pas sans rappeler Alice aux Pays des merveilles et néanmoins de manière différente, où ils se retrouvent confronter à une histoire beaucoup plus grande qui ne les concerne pas et dont ils ne comprennent pas tout. Comme nous. Comme s'il s'agissait d'une poussière dans le temps, d'un passage éphémère qui nous a laissé entrapercevoir une réalité plus profonde et complexe mais dont nous ne faisons pas partis. Avec poésie se mélangent des influences européennes et japonaises, avec délice, nous pénétrons ce monde dont nous aimerions certes en apprendre davantage mais dont le plaisir réside dans la brièveté.
Le petit plus : la carte de la forêt placée au début et à la fin de l'ouvrage qui en apparence semble vide mais qui lorsque l'on s'y attarde en révèle beaucoup.
En somme, tout est dans le détail et dans la finesse. Un pur moment de rêve !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
DawnG
  25 juillet 2013
J'ai un avis un peu mitigé sur cette bande dessinée, il y a des choses que j'ai beaucoup aimé et d'autres moins.
Déjà la couverture épaisse de cette BD est magnifique, c'est vraiment une belle BD-objet ! Et elle est fournie avec "La carte des copinoux", très jolie (remplie de détails dont certains qu'on ne comprend qu'à la fin), classe quand même !
Le début traite une sorte de légende, sur une forêt mystérieuse dont il parait que personne ne peut ressortir. Un couple intrigué s'y rend, découvre une charmante demeure, et s'y installe. Mais la femme se sent épiée et oppressée, elle finit par s'enfuir terrifiée, persuadée que des créatures malfaisantes sont toutes proches. Elle s'égare et chute dans un abime où elle meurt sans d'abord avoir maudit la forêt et son mari. Ce dernier se laisse dépérir de n'avoir pas su comprendre son épouse. La forêt a fini par avaler ceux qui y vivaient.
De nos jours, 3 copains, deux frères et leur ami, participent à une chasse aux trésors dans un forêt. Monsieur-je-sais-tout-je-suis-le-plus-fort les entraine sur un raccourcit mais ils finissent par se perdre. C'est alors qu'ils vont croiser un monde inattendu et ses habitants.
On découvre 3 enfants totalement différents, une grande gueule, son petit frère qui se prend pour un robot et leur ami un peu peureux mais brave quand même. le trio est assez spécial, on sent l'ami rapidement saoulé par le plus grand de deux frères mais il ne s'impose pas. le petit ne parle pas, il est chou, dans son monde de robot, il s'invente des combats et des aventures. le plus grand des deux frères est agaçant au possible, prétentieux et imbu de lui-même, on a tous eu un camarade comme ça non ?
Concernant l'histoire, j'ai aimé cette traversée dans l'inconnu, le développement de l'imaginaire. Mais l'intrigue n'est intéressante que pour découvrir sur qui ou quoi les 3 copains vont tomber. La fin m'a laissé perplexe, j'ai trouvé que ça se finissait trop vite et qu'on avait pas vraiment toutes les réponses aux questions que le lecteur se pose (une suite prévue peut être ? en tout cas, la liberté d'imaginer ce qu'on veut). le conte en lui même m'a laissé un peu dubitative mais ça devrait plaire aux enfants car il laisse une grande place à l'imaginaire.
Dans les rencontres effectuées par les 3 garçons, dont on apprendra qu'ils s'appellent Elliot, Arthur et Charlie, certaines seront hallucinantes, d'autres troublantes, voire dangereuses ou complètement barrées… J'ai beaucoup aimé l'atmosphère qui se dégage de la forêt et des créatures qui l'habitent. Mais je pense que je m'attendais à autre chose quand même. le mélange des styles m'a chagriné un peu je crois.
Concernant les planches, on retrouve deux voire trois styles différents. le début (l'histoire du couple et la carte) dans les 3 couleurs : marron clair, noir et blanc sont très belles, elles m'ont fait pensé aux illustrations de certains contes de mon enfance, un air de nostalgie.
La majorité des planches dont en N&B. Elle peuvent sembler peut-être brouillonnes de prime abord mais il y a plein de détails (façon manga). J'ai bien aimé et à la fois pas. J'ai trouvé que ça permettait de créer une atmosphère particulière (un peu terrifiant, un peu oppressant, plus sombre, plus noir) mais elles contrastes beaucoup trop avec les planches en couleur, que je trouve magnifiques ! Les couleurs utilisées et un effet aquarelle, donnent de superbes planches. Dommage qu'il y en ait pas plus dans la bd. Les planches A4 (pleine page) de ce style m'ont laissées rêveuse, dans les tons marron, vert, gris, orange, noir, … et le détail, je suis conquise !
Il y a donc de très belles choses dans cette bd, un conte contemporain très sympa qui m'a fait penser à Alice aux Pays des Merveilles croisé avec le Bois de Quatr'sous. Un air de nostalgie avec une emprise contemporaine. Des planches magnifiques, un travail précis et fin. Je suis charmée par les planches couleurs, vraiment magnifiques. Mais je suis quand même un peu perplexe sur l'alternance des planches couleurs et N&B, sur la fin trop rapide, sur certaines choses moins explicites par rapport à ce que j'attendais. Même si je suis mitigée sur cette bande dessinée, c'est une jolie découverte, je pense qu'elle plaira beaucoup aux plus jeunes comme aux moins jeunes ;)
Livre lu en partenariat avec Babelio, opération Masse Critique, que je remercie, ainsi que les Éditions Soleil
Lien : http://lesdecouvertesdedawn...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  05 août 2016
Pour être franche, je ne suis pas sûre d'avoir apprécié cette lecture. Pourtant, je reconnais que le graphisme d'Amélie Fléchais est de toute beauté. Indéniablement, elle possède un style unique en son genre. Son univers onirique, aux profonds contrastes noir et blanc, nous conduit hors des sentiers battus. On pourrait même dire qu'Amélie Fléchais prend un malin plaisir à nous égarer. En même temps, quoi de plus logique puisque son album s'intitule "Chemin perdu"!
Si je me suis laissée sans peine envoûtée par ses illustrations, son intrigue m'a laissée... dubitative. J'ai trouvé qu'elle manquait de cohérence (bien que ce ne soit pas tout à fait le terme qui corresponde étant donné qu'on se trouve dans un univers onirique qui échappe donc à notre compréhension). Disons qu'à plusieurs reprises lors de ma lecture, j'ai eu le sentiment de complètement passer à côté de l'histoire. D'ailleurs, je me suis même demandé quelle était l'histoire de cet album, à part celle de trois enfants perdus en forêt. D'ordinaire, j'aime les univers oniriques mais j'ai trouvé celui d'Amélie Fléchais trop étrange à mon goût. Honnêtement, si je devais résumer l'intrigue en un mot, "bizarre" serait le seul qui me viendrait en tête !
"Chemin perdu" est incontestablement un très bel album. le graphisme invite à un dépaysement total, tant et si bien qu'on a l'impression d'être en train de rêver (ou cauchemarder, au choix!) Néanmoins, je n'ai pas été convaincue par l'histoire, à l'image de la fin, qui, pour moi, n'en est pas une. Mais il ne s'agit là que d'un ressenti personnel. Il ne tient qu'à vous de vous forger votre propre opinion !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
BoDoi   10 septembre 2013
Belle surprise que cette poétique et étrange promenade.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   28 juin 2013
L'album tire alors toute sa richesse de cette matière presque inaccessible et envoutante. On rencontre des êtres qui discutent, qui s'emportent, qui s'interrogent et les trois gamins traversent tout ça quelque peu perdus, emportés par ce qui les entoure sans forcément y comprendre grand chose.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   13 juillet 2013
_"Tu devrais mieux élever ta bicyclette, elle roulait à fond la caisse, elle a failli nous tuer !
_Quelle diablesse !"
Commenter  J’apprécie          140
Lucile-Lucile-   17 juillet 2013
On raconte que loin du monde des Hommes s'étend une forêt cruelle et mystérieuse. Elle appâte en son sein les voyageurs égarés à la recherche d'un foyer, afin de les dévorer pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          80
ColibrilleColibrille   04 août 2016
Dans l'obscurité, elle courut aussi vite qu'elle put, mais déjà une triste fin l'attendait.
La forêt ne relâche, en effet, pas si facilement ce qui lui appartient...
Commenter  J’apprécie          40
ColibrilleColibrille   05 août 2016
- Tout ça... C'EST TA FAUTE ! On est perdus parce que t'es pas foutu de lire une carte !
- Non, c'est la carte qui est moisie !!!
- Depuis le début on est paumés à cause de toi !
- T'avais qu'à pas me suivre comme un gros mouton !
- C'est toi, le gros blaireau !
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   04 août 2016
Mais peu à peu, la vérité s'insinua dans cette idyllique vision. Des ombres malfaisantes dansaient au clair de lune, de sinistres mélodies retentissaient du fond des racines, un œil géant les épiait.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Amélie Fléchais (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amélie Fléchais
Bergères guerrières T.3 - Trailer
autres livres classés : forêtsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Amélie Fléchais (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3521 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..