AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020300214
Éditeur : Seuil (01/01/1997)

Note moyenne : 4.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :


Oeuvre de référence de la prière mariale. Selon l'auteur la Vierge Marie est source d'esperance pour les chrétiens, car elle est associée au salut de manière unique. ©Electre 2015
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
huguesdepayns
  31 octobre 2015
"Cette dévotion à la Très Sainte Vierges est un chemin assuré pour aller à Jésus-Christ et acquérir la perfection en nous unissant à lui" Avec cette citation tout est dit sur ce livre! Connaitre la Vierge Marie et Marcher à ses cotés vers son fils.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
fernandsanchisfernandsanchis   18 juillet 2014
Le meilleur traité existant sur la nature et le rôle de la Vierge Marie dans le Plan de Dieu. Pourquoi nous devons aimer Marie, comment elle nous mène vers son Fils, en quoi elle est notre meilleurs secours dans les épreuves de la vie, tout est dit dans ce petit livre, dont le style peut nous paraître un peu désuet, mais dont les fruits peuvent être grandioses. Un must dans la littérature religieuse, livre de chevet du pape Jean-Paul II.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
jeanlouisrjeanlouisr   18 février 2019
Car on a toujours remarqué que ceux qui portent la marque de la réprobation, comme tous les hérétiques et impies, orgueilleux et mondains, haïssent ou méprisent l'Ave Maria et le chapelet.
Les hérétiques apprennent et récitent encore le Pater, mais non pas l'Ave Maria, ni le chapelet ; c'est leur horreur : ils porteraient plutôt un serpent sur eux qu'un chapelet. Les orgueilleux aussi, quoique catholiques, comme ayant les mêmes inclinations que leur père Lucifer, méprisent ou n'ont que de l'indifférence pour l'Ave Maria, et regardent le chapelet comme une dévotion de femmelette qui n'est bonne que pour les ignorants et ceux qui ne savent point lire. Au contraire, on a vu, par expérience, que ceux et celles qui ont d'ailleurs de grandes marques de prédestination aiment, goûtent et récitent avec plaisir l'Ave Maria ; et que plus ils sont à Dieu, et plus ils aiment cette prière. Je ne sais pas comment cela se fait ni pourquoi, mais cela est pourtant vrai ; et je n'ai pas un meilleur secret, pour connaître si une personne est de Dieu, que d'examiner si elle aime à dire l'Ave Maria et le chapelet. Je dis : elle aime ; car il peut arriver qu'une personne soit dans l'impossibilité naturelle ou même surnaturelle de le dire, mais elle l'aime toujours et elle l'inspire aux autres. L'Ave Maria bien dit, c'est-à-dire avec attention, dévotion et modestie, est, selon les saints, l'ennemi du diable, qui le met en fuite, et le marteau qui l'écrase, la sanctification de l'âme, la joie des anges, la mélodie des prédestinés, le cantique du Nouveau Testament, le plaisir de Marie et la gloire de la Très Sainte Trinité.
L'Ave Maria est une rosée céleste qui rend l'âme féconde ; c'est un baiser chaste et amoureux qu'on donne à Marie, c'est une rose vermeille qu'on lui présente, c'est une perle précieuse qu'on lui offre, c'est un coup d'ambroisie et de nectar divin qu'on lui donne. Toutes ces comparaisons sont des saints. Je vous prie donc instamment, par l'amour que je vous porte en Jésus et en Marie, de ne vous pas contenter de réciter la petite couronne de la Sainte Vierge, mais encore votre chapelet, et même, si vous en avez le temps, votre rosaire, tous les jours, et vous bénirez, à l'heure de votre mort, le jour et l'heure que vous m'avez cru ; et, après avoir semé dans les bénédictions de Jésus et de Marie, vous recueillerez des bénédictions éternelles dans le ciel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
huguesdepaynshuguesdepayns   06 mai 2015
Or, si les conciles, les pères et l'expérience même nous montrent que le meilleur moyen pour remédier aux dérèglements des chrétiens est de les faire ressouvenir des obligations de leur baptême et de leur faire renouveler les voeux qu'ils y ont fait, n'est-il pas raisonnable qu'on le fasse présentement d'une manière parfaite par cette dévotion et consécration à Notre Seigneur par sa sainte Mère?
Commenter  J’apprécie          50
huguesdepaynshuguesdepayns   06 mai 2015
Dieu, voyant que nous sommes indignes de recevoir ses grâces immédiatement de sa main, dit saint Bernard, il les donne à Marie, afin que nous ayons par elle tout ce qu'il veut nous donner: et il trouve aussi sa gloire à recevoir par les mains de Marie la reconnaissance, le respect et l'amour que nous lui devons pour ses bienfaits.
Commenter  J’apprécie          40
huguesdepaynshuguesdepayns   31 octobre 2015
Cette dévotion à la Très Sainte Vierges est un chemin assuré pour aller à Jésus-Christ et acquérir la perfection en nous unissant à lui
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Louis-Marie Grignion de Montfort (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis-Marie Grignion de Montfort
La Passion, cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort
autres livres classés : ordreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1140 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre