AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Seuil

Créées par Henri Sjöberg en 1935, les Éditions du Seuil font partie des plus grandes maisons d'éditions françaises et sont présentes dans tous les domaines éditoriaux : littératures française et étrangère, thrillers et policiers, sciences humaines, documents, spiritualités, sciences, jeunesse et beaux-livres.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Seuil



Dernières parutions chez Seuil


Dernières critiques
sweetie
23 mai 2017
Les écailles d'or de Parker Bilal
Un bon début pour ce roman policier dont l'intrigue se déroule au Caire mais ça se gâte assez vite par des dialogues plaqués, des personnages aux traits caricaturaux et des ficelles grosses comme le bras. L'auteur, qui a étudié à Khartoum et vécu dans la capitale de l'Égypte, connaît bien le pays, son histoire et sa politique; à mon avis, le seul élément valable et intéressant de cette lecture.
Commenter  J’apprécie          00
manue14
23 mai 2017
En Mémoire de Fred de Lindemuth Clayton
Ce roman m’a complètement chamboulé. Je savais dés le début qu’en me risquant à lire ce roman je pouvais ou ne pas du tout aimer ce livre ou au contraire vraiment l’apprécié. Heureusement même si certaines scènes sont très éprouvantes à lire j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l’histoire que malheureusement beaucoup de chiens vivent…

L’auteur fait passer un message dans ce roman, ce n’est pas un simple livre que l’on peut refermer après l’avoir lu et oublier cette histoire. A travers le personnage principal on découvre un homme dont son seul but va être la vengeance.



Pour moi un animal doit être bien traité. On l’accueil chez nous il faut donc lui offrir l’amour dont il a besoin. Que l’on soit riche ou pauvre le chien s’en fiche et n’a besoin que de manger et de l’amour de son maitre. Dans ce roman Clayton Lindemuth met en avant cette relation homme/chien mais aussi malheureusement certaines pratiques qui sont censé ne plus exister. On se rend compte très rapidement que tout le monde sait mais que personne ne fait rien pour arrêter les choses. Jusqu’au jour où…



C’est un roman que je vous conseille parce qu’il montre l’attachement d’un homme à son meilleur (et seul !) ami et ce qu’il va faire pour lui. Au contraire si comme moi vous êtes un peu sensible à la cause animale si vous avez envie de lire ce livre (que je vous conseille tout de même) je vous préviens d’avance, certaines scènes sont assez difficiles.



Les retournements de situations ne sont pas très nombreux mais s’enchaînent bien. L’auteur n’a pas cherché à montrer l’horreur de certaines pratiques mais il a surtout voulu que le lecteur ouvre les yeux et que s’il est confronté à ce genre de chose qu’il ne se taise pas !

Les descriptions sont bien présentes. Il n’y en a ni trop ni pas assez. Bien sur j’aurais peut-être apprécié que certains passages, notamment ceux centré sur la relation homme/animal soient un peu plus décrit mais dans l’ensemble l’auteur nous plonge vraiment dans son univers. On partage le quotidien des personnages dès le début du roman !

Ce que j’ai bien apprécié c’est le fait que l’auteur alterne les points de vue. On peut ainsi découvrir ce qui se passe à plusieurs endroits mais aussi les ressentis des différents personnages.



La fin m’a beaucoup plu et touchée. Je m’attendais à ce genre de fin mais je n’aurais pas vu un autre épilogue pour ce roman.

En résumé, un thriller très réaliste et qui nous fait ouvrir les yeux sur l’enfer que peuvent vivre certains chiens comme Fred ou Joe… malheureusement beaucoup plus qu’on ne le pense. Je pense que ce roman devrait être lu par tous pour nous faire prendre conscience de certaines choses.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MadameTapioca
23 mai 2017
Les vies privées de Pippa Lee de Rebecca Miller
Un livre que j'ai beaucoup aimé. Au début, on pense avoir à faire à un personnage de de série américaine ou être dans un roman d'Alison Lurie. La résidence, les voisins, le milieu littéraire, les repas, les amis intellectuels…. Sauf que Pippa va remonter le cours de sa vie et tout ressurgit : une mère shootée aux amphétamines, des relations mère-fille difficiles qui se transmettent d’une génération à l’autre, une jeunesse baignée dans les abus des 70'. "Les vies privées de Pippa Lee" rappelle à toutes que la vie ne s’arrête pas à 50 ans, et qu’il n’est jamais trop tard pour (re)vivre. Le roman parle entre autre de cette seconde vie, une fois les enfants partis. Du réveil de la femme et du besoin de laisser s’exprimer sa liberté et sa sensualité.

Un livre aussi sur la complexité et la multiplicité de chaque personne.
Commenter  J’apprécie          00