AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Peynet F (Autre)
EAN : 9782205082111
80 pages
Dargaud (11/03/2022)
3.69/5   32 notes
Résumé :
Le sculpteur Pygmalion éprouve une fascination pour sa création qui représente une jeune femme sous le nom de Galatée. À travers cette oeuvre le sculpteur a façonné un idéal féminin, au point d'en perdre la raison et de tuer son maître... Pygmalion ne remarque pas l'amour que lui voue une autre femme, Agapé, bien réelle, elle. Désespérée face à l'indifférence du sculpteur, elle finira par se donner la mort. Aphrodite, la déesse de l'amour, décide pourtant de donner ... >Voir plus
Que lire après Pygmalion et la vierge d'ivoireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Des années après ces deux chefs d'oeuvre du genre que sont « Tirésias » et « La gloire d'Héra », le tendre revient avec un nouveau dessinateur Frédéric Peynet pour nous raconter l'histoire de Pygmalion et de la vierge d'ivoire qui est également tiré de la mythologie grecque.

Je ne connaissais pas cette histoire dans laquelle un jeune sculpteur Pygmalion tombe amoureux de sa création à savoir Galatée, une statue rendue vivante grâce à Aphrodite, la déesse de l'amour. Il faut dire qu'aucune femme ne trouvait grâce à ses yeux. Sans doute est-ce lié lié au drame ayant pour origine l'infidélité de sa mère durant son enfance.

Jouer les pygmalions consiste à façonner une personne pour la conduire au succès. Cela désigne précisément la personne qui aide un artiste pour faire évoluer sa carrière. C'est tout le rapport entre un créateur et son objet de désir qui prend vie dans son esprit.

Cela me rappelle un peu « Pinocchio » qui suit le même procédé de création. C'est un thème assez récurrent dans la littérature.

Parfois, on ne voit pas non plus l'amour qu'on a sous les yeux alors qu'on idéalise dans des fantasmes impossibles à atteindre. La pauvre Agapé en sait quelque chose. Mais bon, tout a un prix à payer.

Encore une fois, j'ai bien aimé ce récit qui est magnifiquement dessiné et qui nous réserve de bonnes surprises. Cela a pour cadre la belle île de Chypre. Certes, ce n'est pas tous les jours qu'on peut tomber amoureux d'une statue d'ivoire.

Au final, on risque également de tomber sous le charme de cette BD où l'auteur donne sa propre version du mythe.
Commenter  J’apprécie          420
Pygmalion, sculpteur de génie, ne s'intéresse à personne. Aucune femme ne trouve grâce à ses yeux, ce qui désespère la pauvre Agapé dont l'amour ne trouve aucune réponse car Pygmalion va se lancer dans une quête de la perfection absolue. Elle sera de pierre, aucun coeur de battra à l'intérieur de sa poitrine et pourtant... Pygmalion deviendra fou amoureux de sa sculpture.

Belle revisite du mythe de Pygmalion où vont se mélanger amour, quête de la perfection, et interventions divines.
Si Pygmalion n'est pas vraiment un héros sympathique, il garde son côté hautain jusqu'à la belle leçon que lui offrira Aphrodite. En revanche Agapé est vraiment touchante dans son amour inconditionné à ce goujat de Pygmalion. Elle n'est pas vraiment belle Agapé, mais son coeur est grand, et malgré toutes ses prières à la déesse de l'amour, Pygmalion ne veut pas d'elle, obnubilé qu'il est par la beauté parfaite de sa statue d'ivoire.
Le dénouement est beau et tragique à la fois, comme savait le faire les grecs dans leur mythologie.

Le dessin est particulièrement réussi. Il est particulièrement expressif tout en restant réaliste, et les mouvements sont également très réussis. Cela donne beaucoup de dynamisme à l'histoire, sans oublier parfois quelques cotés drôles très bien mis en scènes. Les couleurs sont un autre point fort du dessin, c'est joyeux, c'est lumineux. Peynet est vraiment au top de sa forme avec cette BD!
Commenter  J’apprécie          160
Belle adaptation du mythe de Pygmalion et Galatée que nous avait rapporté Ovide dans ses Métamorphoses. le graphisme rend hommage à cette belle histoire et le lecteur se délecte non seulement de la beauté de Galatée, mais aussi de la beauté des paysages chypriotes.

Dans cet album, l'artiste épris de sa recherche d'esthétisme se détourne du monde des vivants pour vivre dans ses chimères. Son voeu le plus cher trouvera son incarnation dans le sacrifice de celle qui l'aime.

L'histoire est très bien traitée avec des Dieux, qui comme dans les plus beaux récits homériques, s'incarnent pour venir se jouer des vivants.

La morale de l'histoire : il n'est de beauté qu'intérieure.
Commenter  J’apprécie          160
Pygmalion est un sculpteur au grand désarroi de son père qui ne rêve que de le marier avec la fille du voisin, un riche négociant. Celle-ci se prénomme Agapè et est très intéressée par le jeune homme qui lui n'en a cure. Suite à un accident en pleine mer qui le tiendra dans une sorte de coma pendant 3 jours, Pygmalion va avoir une vision. Dans son rêve, il va voir la déesse Aphrodite. Depuis ce jour, il n'a qu'une idée en tête, réaliser la sculpture parfaite, Galatée...
 
Pygmalion et la Vierge noire est dessiné par Frédéric Peynet. Son dessin est superbe. Les décors sont très bien réalisés et la mise en couleur est éblouissante. Rien que pour ça je vous conseille de lire l'album. le livre va-t-il attirer les lecteurs alors que la concurrence a déjà de nombreux albums sur le sujet mythologique ? J'ai envie de dire que oui car le récit est agréable à lire. de plus, Serge Letendre revisite l'histoire à sa façon. Un récit convaincant qui met en scène un mythe éternel entre un artiste et sa création. 

 Un autre album est déjà prévu "à paraître" Astérios et le Minotaure avec le même duo d'auteurs.
Commenter  J’apprécie          40
Revisite d'un trio amoureux : Pygmalion, Galatée et Agape. Reprenant le mythe mille fois revisitée (un sculpteur tombe amoureux de sa sculpture qui prend vie), le scénariste fait revivre des personnages secondaires, truculents et drolatiques, qui met en place le contexte qui fait qu'Agapé, amoureuse sans espoir de Pygmalion, sculpteur buté et asocial, va faire le plus grand des sacrifices pour qu'enfin son aimé la regarde. Pourquoi Pygmalion est il rigide? La faute de la séparation compliquée de ses parents? Comment as t'il obtenu le bel ivoire à partir duquel il va créer sa sublime créature? C'est une jolie histoire qui rend hommage à Agapé, amoureuse paisible mais entière. le dessin est sublime, Peynet est le digne successeur de Rossi (La gloire d'Hera). A lire!
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (2)
BDGest
03 mai 2022
Succédant à Christian Rossi, Frédéric Peynet continue une collaboration fructueuse avec le co-scénariste de La Quête de l'Oiseau du Temps, qui se poursuivra avec Astérios le Minotaure, d'ores et déjà annoncé pour ce prochain semestre. Son dessin juste et élégant sert une intrigue bien construite. Spectaculaire quand cela est nécessaire, il est aussi à l'aise dans les moments plus intimes. Cet album au classicisme assumé est parfaitement exécuté, modernisant intelligemment un récit ultra-connu.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario
18 avril 2022
Une superbe revisite du mythe de Pygmalion à découvrir urgemment et qui déjà nous lance une invitation pour une autre légende, celle d’Astérios le Minotaure.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Ce qui peut surgir en un instant a parfois mis des années à cheminer.
Commenter  J’apprécie          220
Ô Aphrodite, fille du maître des champs du ciel, voici que tu nous révèles que l'éclat de la beauté n'est qu'illusion pour nous, simples mortels… Que la beauté éternelle vit en réalité dans nos âmes… Créatrice de ce sentiment que nous appelons amour.
Commenter  J’apprécie          30
De toutes les passions que les Dieux de l’Olympe partagent avec les humains, seul le véritable amour leur est inconnu. La merveilleuse Aphrodite, elle-même, l’a souvent suscité mais elle ne l’a jamais rencontré.
Commenter  J’apprécie          30
Ô Aphrodite, fille du maître des champs du ciel, voici que tu nous révèles que l’éclat de la beauté n’est qu’illusion pour nous, simples mortels… Que la beauté éternelle vit en réalité dans nos âmes. Créatrice de ce sentiment que nous appelons l’amour. Que l’amour n’est jamais que le moteur du monde. Et qu’enfin l’amour et la beauté se confondent pour se fondre dans le sein du firmament divin.
Commenter  J’apprécie          00
Le passé est un tombeau qui ne se referme jamais.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Serge Le Tendre (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Le Tendre
Mythologies Pygmalion  Astérios
autres livres classés : mythologieVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (55) Voir plus



Quiz Voir plus

Monstres de la mythologie grecque

Je suis une créature hybride, mi-homme mi-cheval.

Le Minotaure
Le Centaure
La Cavale
La Manticore

12 questions
3383 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , mythologie grecque , créatures mythologiques , mythologie , mythesCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..