AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dargaud

Dargaud est une maison d`édition spécialisée dans la bande dessinée fondée par Georges Dargaud en 1936. Depuis 2010, elle est rattachée au groupe Média-Participations.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Dargaud



Dernières parutions chez Dargaud


Dernières critiques
Nonode
  17 mai 2021
Ludwig et Beethoven de Mikaël Ross
Voila un roman graphique atypique qui ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant ! Le petit Ludwig ne détonne pas uniquement par son génie perceptible à chaque coin de page, mais aussi par son langage châtié qu'il ne rechigne pas à utiliser. Au début, cela surprend, crée une distance avec le personnage, et puis on s'attache à ce petit diablotin de génie.

Je n'ai pas été sensible aux dessins de Mikaël Ross ; je les trouve trop abruptes, trop secs, trop tiraillés. Je n'ai ressenti aucune chaleur ni aucune poésie dans sa manière de dessiner ; mais reconnaissons que son trait de crayon à quelque chose de vibrionnant et de bouillonnant qui siéent à ravir avec le caractère et le talent hors normes du jeune Beethoven.

Ce roman graphique est l'opportunité de découvrir un musicien de génie, ses moments de joie et ses fêlures personnelles tout en voyageant au sein des grandes cours d'Europe.
Commenter  J’apprécie          00
VeroClaire
  17 mai 2021
L'homme qui inventait le monde de Rodolphe
Tout ça pour ça… Voici une bande dessinée qui m’a laissée perplexe.



L’histoire : une guerre oppose la Terre à une autre puissance, certainement extraterrestre mais on n’en sait pas davantage. Notre héros est un navigateur mis en congés à la suite d’une mission où son vaisseau a été pris dans une pluie de météorites et où il aurait été en contact avec une mystérieuse matière noire. Dans le « village vacances » où il se repose, il fait la connaissance de sa voisine tout juste arrivée. Ne supportant plus d’être surveillés dans tous ses faits et gestes, il décide avec sa nouvelle amie de s’enfuir. Mais les autorités sont à ses trousses, intéressées par les pouvoirs qu’il pourrait détenir.



J’ai été assez emballée par le dessin, qui met bien en scène le scenario. Mais, malheureusement, celui-ci pèche par bien des aspects. Il n’est pas assez développé, on arrive à la fin de ce « one shot » en n'en sachant guère davantage qu’au début, que cela soit au niveau de ce qui est arrivé à notre héros, la nature de ses pouvoirs, ce qu'est cette guerre, quel est le contexte géopolitique… Je n’ai pas eu le temps de m’attacher aux personnages, de rentrer dans l’univers que c’est déjà fini…. Une jolie déception… dommage

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
l-ourse-bibliophile
  17 mai 2021
Loup de Renaud Dillies
Loup est amnésique. Trouvé nu dans les bois, il ne sait plus qui il est, ce qu’il aime, ce qu’il sait faire. Jusqu’à une révélation, une guitare entre les mains. Il ne connaît toujours pas son nom ou sa vie d’avant, mais ses mains, elles, savent la musique.

C’est pour le nom de Renaud Dillies que j’ai emprunté cette BD, lui qui m’avait émerveillée par ses dessins sur Abélard et Alvin, lui qui m’avait séduite par sa poésie sur Saveur Coco…

Une quête identitaire, avec la musique pour fil conducteur. Une détresse, une question, « qui suis-je ? ». Des mains, presque des inconnues, si sûres d’elles quand elles font vibrer les cordes. Des rencontres, des surprises, des déceptions. Une vie atypique certes, pleine de brume, mais une vie quand même avec des succès et des peines.

Seule la fin m’a laissée perplexe. Un peu abrupte, rapide, comme balancée là pour terminer l’album, pour boucler la boucle.

Encore une fois charmée par le trait de Dillies et ses personnages anthropomorphes, bien que j’avais trouvé Saveur Coco plus créatif, plus foisonnant, plus éblouissant. Ici, c’est régulier, six cases par page, à l’exception de quelques pleines pages pour les moments forts, les moments de grâce ou les chutes.

Une balade dans une existence, quelques notes de musique, des interrogations, une angoisse qui parfois s’atténue, un personnage attendrissant, des dessins efficaces, de la poésie, une jolie découverte.
Lien : https://oursebibliophile.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10