AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1799020819
Éditeur : Auto édition (07/03/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Délaisser les grands axes pour se reconstruire, tel est le choix d'Aurore, une jeune femme confrontée soudainement à un drame. Prendre les contre-allées, c'est le chemin de vie de Mamé, une vieille tzigane contrainte à vivre en marge d'une société qui méprise la différence. Deux femmes fortes, deux parcours, deux vies aux antipodes pour une rencontre hors trajectoire, hors du temps, et qui répare, tout simplement...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
livrement_ka
  01 septembre 2019
Titre : EN CETTE HEURE, JE TE PARDONNE TOUT
Auteur : Alex MALLOUEZ
Editions : auto édité
Genre : roman
Nombre de pages : 154
Date : 2019
Prix : 

Présentation physique du livre :
Un livre de format moyen comprenant un peu plus de 150 pages.
La couverture représente une route déserte bordée d'arbres feuillus.

4ème de couverture :  

Délaisser les grands axes pour se reconstruire, tel est le choix d'Aurore, une jeune femme confrontée soudainement à un drame. Prendre les contre-allées, c'est le chemin de vie de Mamé, une vieille tzigane contrainte à vivre en marge d'une société qui méprise la différence. Deux femmes fortes, deux parcours, deux vies aux antipodes pour une rencontre hors trajectoire, hors du temps, et qui répare, tout simplement...

AVIS

J'ai été contactée via instagram par l'auteur pour chroniquer son livre.
Début du livre
En cette heure, je te pardonne tout.
Je ne me battrai plus pour l'avenir.

Deux femmes totalement différentes vont faire une rencontre qui va changer leur vie.
Entre Aurore, cette jeune femme qui rêve au grand amour , et Mamé, cette vieille tzigane, une relation extraordinaire va se construire.
Le passé des deux femmes est composé d'un drame qui va les obliger à prendre la fuite et à vivre en marge de cette société où si on ne suit pas les règles de la vie dite "normale" on se perd.
Dès que l'on s'écarte du chemin prévu, il est difficile de regagner la confiance de la société et de se réattribuer la place qui était la sienne avant le drame.
Aurore est une jeune femme qui pensait avoir connu le grand amour et qui est tombée de très haut.
Quant à Mamé, la seconde guerre mondiale l'a entraînée dans une vie de retrait, isolée de tous .

Le style de l'auteur
Je pense qu'il s'agit d'un roman assez difficile, mais dont j'ai vraiment apprécié et l'histoire et le style d'écriture.
Ce parallèle entre deux personnes a priori que tout oppose et qui face à un tournant de leur vie vont voir leur destin se lier.
On ne peut pas parler d'amitié, de camaraderie, mais plutôt de respect, de compréhension et de tolérance.
A aucun moment, l'un d'elle n'attend de l'autre des remerciements ou de la reconnaissance. Tout ce qu'elles font, elles l'assument et n'attendent rien en retour.
Je pense que chacune d'entre elle se reconnaît dans l'autre.
On se retrouve dans une sorte de huit clos où l'indifférence n'est pas pesante. Tous leurs gestes sont non pas dictés par une espèce de code ou d'obligation, mais juste par la logique, le bon sens et surtout l'envie.
L'auteur nous démontre le rapport humain presque au naturel entre deux femmes que la vie n'a pas épargnées. Deux femmes qui se retrouvent en marge de la société car différentes.
Quant à la construction du livre, on retrouve des chapitres courts qui entraînent le lecteur dans une lecture vive et rythmée.
La plume est très fluide et le texte aéré, ce qui en fait une lecture agréable.
La liaison entre les chapitres est bien réalisée.
A certains moments l'auteur va s'attarder à détailler une situation, quant d'autres fois certains événements se déroulent à une vitesse grand V.
Peut être serait-il plus intéressant de détailler un peu plus la rencontre entre les deux femmes qui je pense amènerait une richesse à l'histoire.
Les personnages, de leur côté, sont vraiment à leur place et surtout leurs caractères, leurs situations sont magnifiquement travaillées par l'auteur : ils nous apprend les difficultés rencontrées par les tziganes, ce peuple qui peut faire peur ou étonner.
La société est vraiment sur les principes, et attache une importance énorme à la normalité quelle qu'elle soit.  En effet, dès tous petits, on s'aperçoit de la rigidité de la société, notamment dans le cursus scolaire.
Soit on suit le régime général, soit on sort du système scolaire. Et alors après la route est parsemée d'embûches.
La différence fait peur plus qu'elle ne gêne.
Malheureusement, les principaux concernés se sentent mis à l'écart, isolés et rejetés par leurs pairs.
Ils sont donc obligés de rivaliser d'ingéniosité et de prendre sur eux pour mener la vie qu'ils souhaitent.
Au regard de l'histoire d'Aurore et Mamé, on va être confronté à la maltraitance morale et psychologique, et surtout à un mal-être d'Aurore qui va la pousser dans un déni de tous sentiments.
Heureusement, Mamé et sa manière de faire et d'agir va l'entraîner dans une sorte de renaissance qu'elle ne sera pas seule à affronter.


Une belle leçon de vie qui nous montre la vie vue par des gens dits "différents" et qui essaient de s'en sortir avec de belles valeurs.


Sur l'auteur et son univers
Premier roman d'Alex Mallouez. Ce jeune auteur partage son temps entre sa vie professionnelle et sa passion pour l'écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Lavieestunlongfleuvetranquille
  26 août 2019
La trajectoire de deux femmes au passé difficile et non conventionnel va se rejoindre et permettre à l'une de partir en paix et l'autre de tourner la page.
Le parti pris de l'auteur qui a choisi de mettre en lumière deux problèmes de société au travers de la vie de ces deux femmes n'est pas anodin.
La première vivra sa vie sans aucune référence, aucun souvenir, aucun lien familial, dans l'obscurité la plus complète sur l'origine de sa venue au monde puisqu'elle est née "sous X". Il n'y a pas plus violent comme ressenti, et cette violence, sous des apparences réservées et dociles, se révèlera dans la profondeur de ses réactions, dans le choix d'un pervers narcissique qu'elle choisira d'aimer malgré tout, dans le déni de sa grossesse à l'image de sa vie personnelle qui ne possède aucune antériorité.
Celle qui recueillera Aurore, une vieille tzigane qui a subit avec plus ou moins de philosophie les affres de la marginalisation de son ethnie, l'aidera à passer à autre chose tout en finissant sa vie avec la justesse de la matriarche qui a accomplit l'essentiel, la transmission de la vie, le respect de cette nature à qui nous devons tout, et une certaine sérénité pour ne pas dire un détachement vis-à-vis des turpitudes de notre monde.
Au-delà de ces deux cadres bien chargés, les messages sont nombreux et très bien dosés dans cette magnifique première oeuvre d'un auteur qui possède déjà une excellente plume, et qui a su nous plonger dans l'esprit de cette jeune femme avec une violence étourdissante et aussi profonde que le silence lumineux de cette vieille tzigane.
Evoluer, envisager un avenir ne peut se faire qu'à partir d'un passé, aussi ténu soit-il.
Enfin, la défiance sociale et primaire de la différence, tant raciale que sur le mode de vie, est trop profondément enfouie dans notre morale pour être corrigée dans l'instant. Vivre, c'est accepter la différence, qui n'est finalement qu'une autre facette de nous-même.
Bravo pour cette première oeuvre, écrite avec force et subtilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
lemelidesmots
  14 octobre 2019
"En cette heure, je te pardonne tout", est un court livre de 150 pages, développé en 3 parties. Croyez-moi, il n'en fallait pas plus.
Durant la première partie, on est pas bien sûr d'avoir compris la situation, on se questionne, on émet des hypothèses (plutôt fausses pour ma part ).
La deuxième, nous fait découvrir le passé de deux femmes fortes que la vie n'a pas épargné.
Puis, c'est le moment de la rencontre. Une rencontre qui va apaiser leurs âmes. Les actions sont touchantes, viennent du coeur et sont sans contrepartie.
Et quand finalement, j'ai fini ce livre, j'ai décidé de relire la partie 1. Si j'avais déjà compris que la plume de l'auteur était très belle, c'est en relisant cette partie que cela m'a marqué. L'auteur a su utiliser des mots au sens double, et ainsi exprimer le ressenti, le parcours d'Aurore d'une manière poignante.
En bref, je ne peux que vous conseiller de lire ce livre qui est un concentré de beauté humaine.
Commenter  J’apprécie          00
christelle28300
  25 septembre 2019
Tout d'abord, je tiens à remercier Alex MALLOUEZ pour le service presse et sa confiance envers mon blog.
Vous allez découvrir une histoire d'une très belle sensibilité.
Aurore et Mamé, deux femmes que tout oppose vont devoir rester souder pour faire face à une terrible épreuve ressortant de leur passé.
Marginal face à la société, il va être dur pour elle de retrouver une vie sociale dite normale.
L'auteur a su écrire un texte fort et dur tout en restant fluide et à la portée de tous types de lecteurs.
Les chapitres sont courts, ce qui entraine une lecture rapide et sans temps morts.
On va également en apprendre beaucoup sur le monde des Tziganes, et je me suis rendu compte que je connaissais que très peu leur culture et leur mode de vie. C'était très passionnant et instructif.
Plein de réflexions me sont venues à la fin de ma lecture. C'est toujours agréable de fermer un livre et de s'interroger, car du coup on en ressort vraiment enrichi.
Un bel ouvrage écrit avec maturité pour un premier roman. C'était ma crainte au début, car souvent un premier roman manque de rythme où l'on y retrouve des coquilles, mais là, pas du tout. L'auteur a fait un excellent travail sur son écrit.
Une belle réussite, une plume dynamique, originale et très addictive. Voilà ce que je retire de cet écrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
luciled18
  29 juillet 2019
Tout d'abord je tiens à remercier chaleureusement Alex Mallouez qui m'a fait parvenir gracieusement son roman pour que je puisse le lire puis le chroniquer.
Un réel coup de coeur pour ma part comme je n'en avais pas eu depuis des mois pour mes dernières lectures. L'auteur a su parfois me tromper au point de me surprendre tant je ne m'attendais pas à certains retournements de situation qui n'en sont finalement pas. Il ne s'agissait que de mon interprétation après relecture de certains passages!
L'écriture est à la fois recherchée, poétique et prenante. J'ai lu ce livre d'une traite et vous serez obligés vous aussi d'en faire autant tant il est prenant. Les chapitres courts facilitent justement cette lecture fluide.
L'auteur aborde là des sentiments d'une puissance rare, la mort, la différence mais aussi la rencontre.
Je me suis beaucoup attachée au personnage d'Aurore qui inspire compassion de part sa sensibilité.
L'auteur aborde aussi le sujet de la persécution des tsiganes durant la seconde guerre mondiale et cet aspect historique donne encore plus de corps au contenu de ce roman qu'on imagine être une fiction.
Ce premier roman est une vraie réussite et rencontrera le succès qu'il mérite. Hâte de lire l'éventuel prochain écrit d'Alex Mallouez!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lemelidesmotslemelidesmots   14 octobre 2019
Dans ses coutumes, arrêter de marcher, arrêter le mouvement, c'était être déjà à moitié mort.
Commenter  J’apprécie          00
alexmallouezalexmallouez   09 août 2019
C'était en effet sans compter la puissance que les vivants sont capables d'accorder aux morts, sans compter la force des promesses secrètes faites à des fantômes invisibles, ces serments inconscients pour maintenir l'indestructibilité du lien qui nous unit à eux, pour les perpétuer, ne pas les tuer une seconde fois par l'oubli, par la vie qui reprend ses droits.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : tziganesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz Petit Pays

Comment s'appelle le personnage principal ?

Martin Faye
Gaël Faye
Gabriel Faye
Claude Faye

10 questions
62 lecteurs ont répondu
Thème : Petit pays de Gaël FayeCréer un quiz sur ce livre