AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Au lac des bois (14)

Renod
Renod   08 février 2016
Toutes ces années à grimper comme un fils de pute, à se hisser centimètre par putain de centimètre, et tout s’était écroulé d’un seul coup. Tout, semblait-il. Sa détermination. Sa fierté, sa carrière, son honneur et sa réputation, sa foi en un avenir qu’il s’était rêvé tellement magnifique.
Commenter  J’apprécie          70
Renod
Renod   08 février 2016
La politique, c’était de la manipulation. Comme un spectacle de magie : ficelles invisibles et trappes secrètes. Il imagina une ville dans la paume de sa main, il fermait le poing et transformait la ville en un lieu plus heureux. La manipulation, c’était là que résidait tout le plaisir.
Commenter  J’apprécie          50
Corboland78
Corboland78   16 mars 2015
La manière dont je vois les choses, c’est qu’il est rentré bien secoué, bien ravagé, puis il a épousé Kathy et ils se sont embarqués dans cette grande histoire d’amour. Jamais vu deux personnes aussi tripoti-tripota. Donc il reconstruit sa vie. Ne dit pas un mot de cette saloperie au Vietnam – ni à sa femme ni à moi ni à personne. Et puis, au bout d’un moment, il ne peut plus rien dire. Il est comme pris au piège, vous comprenez ? C’est ma théorie. Je ne pense pas que ça ait commencé comme un mensonge volontaire, simplement il n’a pas moufté – mais qui aurait déballé ça ? – et assez rapidement il a sans doute dû s’auto-persuader que ça n’avait jamais eu lieu. Ce gars-là était un magicien. Il savait tromper son monde. Sûr qu’il m’a bien baisé…
Commenter  J’apprécie          30
Rhodopsine
Rhodopsine   13 novembre 2012
Peut-être un paradis, peut-être pas.
Peut-être n'avait-elle pas la force de lui dire. Peut-être avait-elle tout manigancé. peu probable, mais pas complètement invraisemblable. Les motifs ne manquaient pas - excédée, effrayée, épuisée par le malheur. Peut-être s'est elle réveillée tôt le lendemain matin, glissée hors du lit et habillée, avant de sortir sur la véranda, fermer doucement la porte et marcher sur la route de terre jusqu'à l'endroit où une voiture l'attendait.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    1737 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre