AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'Egorgeur de Westminster Bridge (8)

Crazynath
Crazynath   10 décembre 2014
Charlotte, en revanche, avait commis un sacrilège en épousant un policier, créature socialement aussi peu respectable qu'un chasseur de rats ou un huissier.
Commenter  J’apprécie          140
Crazynath
Crazynath   07 décembre 2014
C'était une prostituée ordinaire, comme des milliers d'autres à Londres en cet an de grâce 1888. Une fille publique, peut être un peu voleuse, qui propagerait involontairement des maladies vénériennes et qui mourrait jeune.
Commenter  J’apprécie          80
Crazynath
Crazynath   10 décembre 2014
une femme célibataire était pour la plupart un objet de compassion, une créature ayant échoué dans la mission qui lui était impartie : fonder un foyer et élever des enfants.
Commenter  J’apprécie          40
Heureuse
Heureuse   08 juillet 2012
En rédigeant son testament, il a le droit de disposer comme il l'entend des biens meubles et immeubles que vous possédiez avant votre mariage. Il peut même faire cadeau de vos bijoux à ses maîtresses si l'envie lui en prend.
Commenter  J’apprécie          30
wentworth23
wentworth23   24 mai 2014
Drumond – (Il se tient debout devant le feu, les mains croisées dans le dos. Bientôt il s’écarte pour laisser son employé se réchauffer) Alors, du neuf ?
Pitt – Malheureusement pas grand-chose de plus, monsieur.
Drumond – (Avec une lueur d’espoir dans les yeux) Avez-vous interrogé les députés ayant vu Lockwood juste avant son assassinat ? (témoins principaux dans l’horrible affaire qui nous occupe – il va sans dire que Pitt aurait pu omettre ce précieux élément)
Pitt – Oui, monsieur. Nous avons aussi interrogé les boutiquiers, les prostituées qui vendaient leurs services sur et sous le pont (pas dans la Tamise il fait froid en ce moment) . Et aussi la vendeuse de fleurs, le vendeur de sandwichs, le cocher et le chien errant qui traînait sur le pont au moment du meurtre. Aucun n’a vu quoi que ce soit de suspect.
Drumond – (Les sourcils froncés) Bon. Bon. Eh bien, comme vous le savez, la presse est après nous. Il faut impérativement résoudre cette affaire. (Mais pas les autres)
Pitt – Oui monsieur, je mets tous mes hommes dessus. (Enfin comme apparemment c’est sa seule affaire…)
Pitt s’éloigne en gouttant sur le plancher.
Pitt - Drumond a raison. On ne peut pas laisser cet égorgeur en liberté plus longtemps, ou bientôt ce sera l’émeute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
wentworth23
wentworth23   24 mai 2014

(Après le 3e meurtre)
Drumond – Ah, c’est vous Pitt !
Pitt – Bonjour Monsieur. Nous piétinons. Nous avons interrogé une 5e fois les députés, les boutiquiers, les prostituées, la vendeuse de fleurs, le vendeur de sandwichs, le cocher et le chien errant qui était toujours là.
Drumond – (une nouvelle lueur d’espoir dans les yeux) ça a donné quelque chose ?
Pitt – Hélas non monsieur, nous n’avons pas du tout avancé (Avouez que c’est étrange, puisque depuis 5 mois on interroge toujours les mêmes personnes sans rien leur demander de nouveau)
Commenter  J’apprécie          00
wentworth23
wentworth23   24 mai 2014
Charlotte Pitt – Tante Vespasia, vous m’avez fait venir de toute urgence.
Vespasia – Oui Charlotte. Ma vieille amie Zenobia Gunne s’inquiète pour sa nièce. On semble vouloir l’accuser de meurtre ! Elle abrite une femme à qui on a enlevé la garde de sa fille et qui aurait commis ces horribles meurtres sur Westminster Bridge (Bizarrement, c’est ce que Charlotte a entendu le soir précédent en dînant avec Pitt, l’inspecteur chargé de l’affaire ! Quel ha-sard- euh !!)
Charlotte – Oh c’est affreux !
Vespasia – Sa nièce s’appelle Africa Dowell.
Charlotte – Oh ? (et de rosir joliment. Mon Dieu ! il s’agit « donc » du meurtre sur lequel Pitt était en train de travailler ?!!)
Vespasia – Qu’allons-nous faire ? Je connais l’épouse de Lockwood, Lady Hamilton. C’est une femme très gentille.
Charlotte – Dans ce cas je propose que nous allions voir Amethyst Hamilton (vous remarquerez que Charlotte est si intelligente qu’elle a deviné elle-même le prénom d’Hamilton, que personne n’avait avant cela mentionné devant elle).
Vespasia – (souriant à son amie Zenobia également présente) Je vous avais bien dit que Charlotte saurait nous conseiller !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Heureuse
Heureuse   08 juillet 2012
Si vous travailliez, vos gains lui revenaient de droit et il pouvait demander à les percevoir directement, sans que vous puissiez vous y opposer. Pensiez-vous établir un testament en faveur d'une soeur, d'une amie, d'une fidèle domestique? Vous le pouvez, oui, à condition que votre époux donne son accord! Mais s'il change d'avis vous n'avez aucun recours. il peut modifier les termes du testament même après votre mort!
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

    Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

    ils indiquent toujours le type de crime commis
    ils indiquent toujours le lieu du crime
    ils indiquent toujours l'heure du crime
    ils indiquent le nom de l'assassin

    8 questions
    84 lecteurs ont répondu
    Thème : Anne PerryCréer un quiz sur ce livre