AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le chant des âmes (22)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
kuroineko
  12 juillet 2019
Ouille ouille ouille, le style m'a tuée!
"Mais je crois qu'il y a autre chose d'autre derrière ce meurtre." Plus des coquilles, des erreurs de concordance des temps qui font mal aux yeux, un personnage auquel je ne parviens pas à croire.... Et je n'ai pas atteint la page 70!

Alors ce sera sans moi. J'ai suffisamment de livres prometteurs qui m'attendent pour ne pas m'astreindre à cette "lectorture".
Commenter  J’apprécie          258
Anatemnein
  21 octobre 2013
Marc Torkan, ancien journaliste, retrouve le goût de l'investigation après la mort d'une jeune femme retrouvée crucifiée dans la forêt de Brocéliande avec l'aide de Katie, une photographe, ils vont mener l'enquête.
Bon, en général, je ne suis pas une grande fan de thriller mais j'essaye d'en lire un minimum quand même, ce livre m'avait particulièrement plu par sa couverture et par son résumé mais finalement il se trouve que j'ai ressenti le contraire en lisant ce livre. Petite déception...
Commenter  J’apprécie          180
SophiedesBonheurs
  24 avril 2012
Un thriller qui se passe dans le milieu de la musique techno/électro, original non ? L'enquête nous plonge dans l'univers très spécifique des DJ et des rave partys, et découvrir leurs codes et fonctionnements est très instructif.

C'est Marc, un ex grand reporter et Katie, une photographe, qui mènent l'enquête et nous font voyager aux quatre coins de la planète. L'un est brisé par la vie et s'interdit d'aimer, l'autre est une fonceuse et va prendre les choses en main. N'oublions pas Jillian, DJ en vogue et élément déclencheur. La course poursuite du tekno killer par ces deux journalistes commence à Brocéliande pour se poursuivre entre autres en Thaïlande, en Ukraine, en Pologne ou encore à Bali. le style est impeccable, l'intrigue est prenante et on ne s'ennuie pas une seconde. La musique techno est omniprésente et certaines pratiques underground font froid dans le dos si elles sont réelles. La motivation du serial Killer est effrayante mais malheureusement crédible.

La fin est frustrante (dans le bons sens du terme) et appelle une suite qui est d'ailleurs en préparation. "C'est une fin qui donne faim" selon l'expression très juste de Frédérick Rapilly.

A noter que l'auteur a choisi de nous faire partager la play list des morceaux écoutés durant l'écriture du livre, de très bons morceaux qui collent parfaitement à ce très bon moment de lecture au titre magnifique.

Vivement la suite !
Lien : http://lesbonheursdesophie.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
sonfiljuliesuit
  17 octobre 2016
C'est rigolo de lire un livre qui débute là où tu as passé tes vacances ! J'ai apprécié ce côté d'entrée de jeu ! Ah Baden, Vannes, le Golfe du Morbihan.... Bon après on prend le large dans tous les sens du terme... l'Espagne, la Pologne, la Thaïlande.... On bouge pas mal, mais ans avoir le tournis et on en redemande !

Le thème des raves et de la techno, j'ai trouvé ça génial ! Oui j'aime bien de temps en temps écouter un morceau de ce genre musical et m'éclater les tympans! Même si je n'ai jamais assisté à une rave, mais qui sait un jour ... Cela fait rire mes enfants et ils me regardent avec de gros yeux ronds.... et j'aime les surprendre ...

Bon revenons à nos moutons, oups à ce bouquin !

«Cela pourrait être elle. Ou elle ! Ou encore elle ! Son regard glisse d'une silhouette à une autre. La pulsion est là. La migraine aussi. Il doit se contrôler. Ce n'est ni le lieu, ni le moment.»

Le premier livre de Frédérick Rapilly est un vrai choc livresque ! Non seulement l'ambiance est bien glauque mais le thème choisi, même si les tueurs en série foisonnent, du monde de la techno fait l'originalité de ce bouquin ! Même si on y est totalement étranger, on ne se sent pas complètement à l'ouest, les descriptions des prestations des Dj et les différences dans les sons et les tempo sont parfaitement décrits ! J'ai trouvé que l'auteur connaissait son sujet et le faisait vivre pour nous.

En tout cas j'avais bien envie de le lire avec une bonne musique techno ;)

L'univers technoïde sert de toile de fond à ce thriller, mais la musique d'une manière générale, du classiques au rock en passant par la pop et l'électro, est également très présente.

Tous les ingrédients sont là, des personnages attachants, des chapitres courts et une intrigue avec un bon rythme.

Cela fait un moment que ce livre était dans ma PAL ! Attirée par le titre au départ et par la couverture, que je trouve superbe, je l'ai mis de côté, pensant que le côté techno prendrait trop le dessus.

J'ai été happée par l'intrigue de l'auteur, d'un bout à l'autre et sans temps morts.

Il y a un peu de tout dans ce livre ! Un mélange subtile de Patrick Süskind avec "Parfum" et "les rivières pourpres" de Jean-Christophe Grangé.

Un livre que l'on dévore d'un bout à l'autre, qui va vous promener dans un univers captivant, qui mêle habilement la musique et l'enquête policière.

Ce que j'ai particulièrement apprécié c'est que ce thriller ne tombe pas dans les clichés du milieu technoïde et propose une enquête menée tambour battant d'une main de maître.

La fin m'a laissé totalement chamboulée et j'ai déjà attaqué la suite, une fois qu'on a plongé dans l'univers de Frédérick Rapilly on n'en sort pas indemne et quitte à souffrir autant aller jusqu'au bout ;)

Bref c'est un vrai coup de coeur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Kittiwake
  14 juillet 2011
Forêt de Brocéliande : une jeune femme est retrouvée morte, atrocement mutilée. Les soupçons se portent rapidement sur un groupe de musiciens adeptes des rites sataniques. Mais comment expliquer la découverte d'une mise en scène similaire en Thaïlande ? Marc Torkan, un journaliste reconverti dans la brocante à la suite d'un drame personnel, va partir sur les traces du psychopathe à l'oeuvre

L'histoire commence lentement, avec une description minutieuse (un peu trop ? tout n'est pas utile pour l'intrigue) des personnages et des scènes, un peu comme si cela était écrit pour un scénario. Puis cela démarre et s'accélère, crescendo et jusqu'à la découverte du meurtrier. Quel est le motif de ces meurtres ? le coupable sera-t-il piégé ? L'auteur manie avec brio l'art des pistes incomplètes qui crée un suspens haletant

La lecture avait mal commencé, en raison grosse faute de typographie dans la première page : cela me transforme immédiatement en machine de guerre à débusquer les fautes d'orthographe, autant dire que c'est fichu pour s'accrocher à l'histoire. Heureusement la tendance ne s'est pas confirmée, et hormis une ou deux concordances de temps approximatives, j'ai pu continuer sereine (si l'on peut être serein en lisant un thriller) !

J'ai bien entendu apprécié le fait que l'intrigue prenne place dans ce lieu mythique de Brocéliande que j'aime parcourir : regarderai-je différemment l'Arbre d'Or lors de ma prochaine balade ?

Les références, indispensables au récit, à la musique techno n'ont pas vraiment constitué un obstacle, mais ne m'ont pas aidée non plus : je ne connais pas un traitre nom des morceaux ou des musiciens évoqués, et pas envie d'approfondir : je me réfèrerais plutôt à la photographe Katie qui se délecte de l'Adagio de Samuel Barber…

Merci de tout coeur à Bibliofolie et aux éditions Critic de m'avoir permis de passer ce bon moment de lecture


Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Arieste
  25 mars 2013
Pour une raison que j'ignore, je lis très peu de thrillers. Pourtant, ce livre est définitivement la preuve que j'apprécie ce genre de récit.

Voilà un thriller qui a su me tenir en haleine d'un bout à l'autre du récit. le découpage du livre en petits chapitres y a sans doute fait beaucoup (encore un petit chapitre ? puis un autre… un autre… oups j'ai fini le livre), mais c'est surtout grâce à son intrigue originale que j'ai été emportée dans l'intrigue.

Le début m'avait pourtant mis un peu mal à l'aise, car le meurtre se passe dans la Forêt de Brocéliande, non loin de chez moi, et étant dans l'âge critique des-filles-qui-se-font-trucider-dans-les-thrillers, il m'était difficile de ne pas m'identifier à la victime. Mais rassurez-vous, cette sensation s'est vite dissipée. Mon estomac en profite d'ailleurs pour préciser qu'il n'a pas été perturbé par les descriptions, détail important à signaler, en particulier pour ceux qui sont d'habitude rebutés par ce genre de détails macabres.

Revenons-en à l'intrigue, originale du fait qu'elle tourne autour de la musique techno (inutile d'être fan du genre pour apprécier le livre, perso je n'en écoute pas vraiment). Ici , nous le comprenons au fil du récit, la musique tient une importance capitale dans le modus operandi du meurtrier. Nous en profitons donc pour découvrir un monde peu connu, celui des raves-parties. La musique tient également une grande importance dans les descriptions, je n'ai d'ailleurs pas le souvenir d'avoir lu une telle description de la musique qui nous permet presque de l'entendre quand on lit. On arrive à s'immerger dans ce monde sonore, à approcher ce que peuvent ressentir les gens qui participent à des raves (tout en évitant les clichés autour de ces pratiques). Les citations de chansons au début de chaque chapitre nous maintiennent dans cette ambiance musicale un peu sombre.
L'autre originalité de l'intrigue tient au fait que l'enquête est menée par des journalistes et non par des policiers, l'auteur est également journaliste, et cela se sent dans le dévoilement des dessous de la presse (négociations, rivalités…). Marc Torkan est un personnage brisé par la mort de sa femme, et il n'en parle qu'avec pudeur, ce qui le rend attachant. Katie la photographe est plus fonceuse, plus audacieuse, et le duo fonctionne bien. le fait qu'ils soient journalistes a laissé à l'auteur une marge de manoeuvre plus grande et lui a permis de faire voyager ses personnages jusque dans de lointaines contrées (Thaïlande, Ukraine, Dubaï, Canaries). Ici, pas de domaines réservés, moins de règles à respecter, ce qui permet à Marc et Katie de faire des découvertes que la gendarmerie aurait bien été incapable de faire.

Ces multiples changements de lieux, accompagnés de changements de narrateurs (Marc, Katie, le meurtrier…) rendent l'intrigue captivante et évitent une narration trop linéaire qui pourrait lasser.

Quant à la fin… elle me donne juste envie d'aller à la librairie me procurer la suite !

En bref : une intrigue prenante et originale, des personnages attachants… vous attendez quoi ?
Lien : http://arieste.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ericescande
  26 août 2015
Un super thriller qui se lit d'une traite !
Commenter  J’apprécie          40
JoyeuxDrille
  04 mars 2015
Un thriller sur fond de musique techno, mais pas seulement, la musique sous toutes ses formes, du classiques au rock en passant par la pop et l'électro, est omniprésente. Cette plongée dans les milieux technoïdes ne tombe pas dans les clichés faciles et propose une enquête inquiétante et bien menée.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          40
lys
  17 novembre 2014
En commençant ce livre, je pensais rester en Bretagne, mais ce n'etait sans compter sur l'auteur qui nous a fait voyager dans le monde entier à travers l'univers particulier des DJ. L'idée originelle m'a plu et je me suis laissée embarquer facilement, mais, au fil des billets d'avion, je me suis perdue dans les salles d'embarquement voir même restée dans quelques unes d'entre elles. Dommage. Un petit plus tout de même pour la fin.
Commenter  J’apprécie          40
hurledesanges
  25 août 2014
Une pure merveille. Un livre original et maîtrisé. Rien que d'y penser, j'ai l'inpression d'entendre le son dans mes oreilles. Fréderick Rapilly est un grand pami les grands, sans doute l'un des auteurs français les plus géniaux. Courez acheter ce livre et découvrez son univers.
Ghislain GILBERTI
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1734 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre