AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de VALENTYNE


VALENTYNE
  29 septembre 2020
Dans ce roman, Ron Rash nous emmène dans un coin perdu au fin fond des USA : d'une part en 69 et d'autre part de nos jours (2016).
L'action est vue du côté d'Eugène, le frère cadet. Il parle également de Will son grand frère, devenu chirurgien.
Ce roman raconte en parallèle l'été 69, la rencontre des deux frères avec Jane qui préfère se faire appeler Ligeia . Celle-ci partira à la fin de l'été : Officiellement, elle a fugué ; pour les deux frères la version est que le grand frère Will a mis Jane dans un car en destination de la Floride. Or, 46 ans après, on découvre un corps et on apprend très rapidement qu'il s'agit de Jane. Eugène est sidéré : Il revisualise les 46 ans qui se sont écoulés et en vient à s'imaginer que son frère est coupable du meurtre de Jane.
Vérité ? Mensonge ? Accident ? Meurtre ?
Comme pour « un pied au paradis », ce n'est pas l'enquête policière qui est la plus importante mais bien les ressentis et les émotions des différents personnages. En à peine deux cents pages l'auteur arrive à nous brosser un portrait (très très) crédible de Eugène, 60 ans actuellement, 15 ans en 1969 ; de Will son grand frère, de leur mère et du grand-père, véritable tyran domestique. le portrait de la jeune fille assassinée est également convaincant.
Quelle prouesse dans la narration car on se met tour à tour dans la peau de chaque personnage, j'ai soupçonné tout le monde, j'ai compatis devant l'ivrognerie d'Eugene, a un moment j'ai détesté Will puis je l'ai admiré puis encore un retournement de situation…
Bref une réussite...

Le titre « par le vent pleuré » est extrait d'un poème de Thomas Wolfe dans « l'ange exilé », qui est un livre qui a énormément marqué la mère des garçons et qui a également énormément influencé Eugène lui-même (Eugène étant le prénom d'un des personnages de l'ange exilé.)
Commenter  J’apprécie          152



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (15)voir plus