AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782917663189
Éditeur : Les deux Zeppelins (01/09/2015)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Recueil contenant 30 saynètes et micro-nouvelles parues lors des saisons 1 et 2 du blog "Les deux Zeppelins" entre novembre 2013 et août 2015.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marpesse
  26 septembre 2015
Qu'est-ce que la Célesticide? Une "machine infernale", inventée par le plus gros soiffard de tous les temps, qui ne pouvait se contenter des liquides qu'offrait la Terre : une vis qui perfore les nuages et happe leur humidité.
Les textes que nous propose ce recueil sont d'une imagination débordante. Les Deux Zeppelins ont réuni les récits de Francis Thievicz, parus lors des saisons 1 et 2 et, dès la préface, on nous avertit que les feuillets que nous allons découvrir sont les "témoignages de la myriachotomie dont souffrait leur auteur". Car Francis Thievicz est aussi étrange que ses personnages... Tératologue, créature obscure, "famélique, hébétée"" qu'on croise aussi rarement que le Yéti dans l'Himalaya.

Les saynètes sont regroupées dans l'ordre inverse de leur parution. Je les ai lues comme un livre hébreu, en partant de la fin. Et, dès les premières lignes, on sourit : quelle est cette drôle d'omelette que mange l'un des personnages? De quelle crème s'enduit Aurore, à qui sa mère répétait toujours qu'elle n'était pas un monstre?
C'est un voyage incroyable, dans un monde totalement onirique et fou. Plus on avance dans la lecture, plus les textes se débrident et perdent pied avec la réalité, l'auteur étant totalement obsédé par les rêves. Les corps s'évaporent par la force du songe ; les têtes explosent quand on pénètre dans la pièce des rêveries... Vous irez vers plus de réel si vous commencez la lecture par le début du livre.
Comment ne pas aimer lire, surtout quand c'est bien écrit, l'histoire de ce géant hydrocéphale dont le chapeau contient notre réalité ("Dans l'univers feutré")? Et même quand le sens de la micronouvelle n'est pas immédiat, on se laisse prendre par les mots de ces univers déchiquetés, ténébreux et étranges.
Neuf exemplaires de La Célesticide? On se sent appartenir à une confrérie de privilégiés. Un conseil : suivez le vol des Deux Zeppelins de plus près... Il n'est sans doute pas trop tard pour embarquer.
"Que la sainte Torpeur soit brusquée!" (“Escapologie par le ronflement”)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Roverac
  15 octobre 2015
Merci à Jesus Christ d'avoir donné la vie à Mr Francis Thievicz , qui, par sa plume inonde mes yeux de bonheur et de joie.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MarpesseMarpesse   26 septembre 2015
Pfeuh: Interjection désespérantiste signifiant tout à la fois le désarroi, la frénésie et l'envie de se crever un oeil.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : oniriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
162 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre