AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B0092IZCCW
Éditeur : Pontificio Istituto Biblico (31/03/1999)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ce mince ouvrage propose quarante-quatre textes en langue sumérienne, selon des formes graphiques diverses copiées des versions originales : les signes cunéiformes ne sont donc pas normalisés pour l'impression. La plupart des textes sont accompagnés de translittérations, mais la traduction incombe à l'étudiant. La seconde moitié du volume est constituée d'une liste des signes rencontrés dans l'anthologie (et seulement ces signes-là), d'une utile liste alphabétique d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  15 juin 2016
Un "reader" dans l'édition universitaire anglo-saxonne est un recueil de textes dans une langue que l'on est en train d'apprendre. Il est destiné aux étudiants, en groupe ou solitaires. Ce livre se compose de 44 textes en cunéiforme, classés par difficulté croissante, et parfois translittérés, parfois donnés tels quels. Pour les déchiffrer, une liste des signes limitée à ceux que le livre contient est ajoutée à la fin du volume, suivie d'une liste alphabétique des valeurs phonétiques dans notre écriture, ce qui est irremplaçable, et d'un glossaire donnant le sens des mots sumériens en anglais et en akkadien (un niveau modeste d'anglais suffit à se débrouiller). Enfin, une indispensable liste de noms propres, lieux, personnes, dieux, temples, permet au lecteur de s'y retrouver. Les documents produits sont des déclarations officielles de rois et de gouverneurs dédiant divers objets ou bâtiments à des dieux, ou chantant victoire (on trouve le texte de la fameuse "Stèle des Vautours" d'Eannatum) - pour la plupart, ce qui se justifie par le caractère formulaire et un peu figé du langage, qui facilite l'apprentissage. Vers la fin (textes 30 à 44) on trouvera des documents nommés "Ditila", documents légaux ou économiques , les uns résultant d'une sentence rendue à la fin d'un procès, les autres faisant état de transactions commerciales ou de sacrifices : l'écriture y est plus cursive et la langue bien plus complexe. Un livre indispensable pour l'étude, d'autant qu'on n'y trouve aucune traduction !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   17 juillet 2016
Noms de dieux et de temples.
d. ama-ushumgal-an-na : "Seigneur-dragon du Ciel".
d. nin-gnish-zi-da : "Seigneur de l'arbre véritable" ; Gnishbanda ; fils de Ninazu : un dieu-serpent du monde souterrain ; le dieu patron de Gudea. Ce dernier apparemment introduisit ce dieu dans le pantheon de Lagash pour justifier sa prise de pouvoir.
E2-engur-ra : "temple de l'abîme". temple de Nanshé situé à Sulum près de Lagash, construit par Enmetena.
E2-gneshtu-shu-du7 : "la maison qui perfectionne l'esprit", temple d'Enki à Ur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : SumériensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
498 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre