Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Homeric (11)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par Nyxlapolicecomicsansms, le 13/07/2012

    Le loup mongol de Homeric

    Le chien lape bruyamment, m'avait dit un ami, aboie sous la peur, gémit sous les coups. Le loup, lui, aspire l'eau en silence, hurle ses amours sous la lune et affronte la mort sans une plainte. Jamais il ne se laissera passer un lien autour du cou et préfèrerait mourir que négocier sa liberté.

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par TwiTwi, le 05/04/2013

    Le loup mongol de Homeric

    Les jours passèrent à observer les grands troupeaux de saïgas, et les fauves qui les suivaient, scrutant à travers le mirage des brumes, l'antilope blessée, affaiblie ou trop jeune. La nuit, nous regardions les étoiles ; écoutions la brise qui glissait haut dans le ciel ; le campagnol farfouillant au seuil de ses galeries, indécis ; ou le jappement d'une hyène. Et quand la lune se montrait, nous distinguions les silhouettes prédatrices qui hachuraient de leurs pas incessant le plateau infini. Les lendemains, c'était comme si nous avions rêvé : à perte de vue, pas une ombre sur laquelle accrocher le regard. Seul le bourdonnement des mouches nous maintenait en éveil.

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation


  • Par Copernic, le 06/05/2011

     Homeric Homeric

    Pour parler à un cheval, il n'y a pas besoin de mots. C'est une étreinte charnelle qui alimente nos rêves.

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation


  • Par TwiTwi, le 05/04/2013

    Le loup mongol de Homeric

    Tu nous agaces tel le taon sur les couilles de l'étalon.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par TwiTwi, le 01/08/2011

    Zingaro : 25 ans (8DVD) de Homeric

    Ses caravanes, sa musique, ses chevaux, lui donnent l'apparence du cirque, mais ici le spectacle est un rituel, la musique une vocation, et l'amour des chevaux une religion.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par TwiTwi, le 05/04/2013

    Le loup mongol de Homeric

    L'étalon noir décocha quelques morsures dans le vide pour remettre un peu d'ordre parmi ses fiancées. Râblé, la crinière longue et ondulante, le toupet fourni qui s'effilochait jusqu'au bout du nez et lui cachait une partie de l’œil gauche, on supputait la petite frappe autoritaire et jalouse.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation


  • Par THoniger, le 13/01/2014

    Dictionnaire amoureux du cheval de Homeric

    Un cheval, c'est malcommode au centre et dangereux aux deux extrémités. Ian Fleming.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par Touffedelys, le 05/12/2013

    Dictionnaire amoureux du cheval de Homeric

    Dans leurs robes de soie bleue nouées d'une ceinture orange, le chapeau relevé sur le haut du front, mèche noire en contrepoint d'un sourire éclatant de loup assoiffé d'amour, l'on dirait des bouquets de soleil tombés du ciel. Lorsqu'ils chevauchent, à l'amble ou au grand galop, les Mongols sont debout. Des points d'exclamation qui volent. Et dans le vent qui tourbillonne à la suite des panaches en flèche, des refrains qui ribouldinguent, car les cavaliers chantent leurs joies, le sol, le ciel, l'amour, la beauté de leurs chevaux.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par Touffedelys, le 05/12/2013

    Dictionnaire amoureux du cheval de Homeric

    Le délié de ses reins, le charbon de ses crins, l'arc ébène et brasillant de son col hissé d'un foulard de soie pourpre, de volupté, vous faisaient fondre. Sous lui, le plancher tagadoumait de ce rythme à trois temps inversé que ses sabots administraient, quatre lames bleu nuit, maîtresses de toutes les horloges de l'univers. A l'envers, il galopait vers la nuit, s'y fondait, jetait sur nous le grand manteau de son ombre, le néant soudain, interrompu par le marteau d'un forgeron sur l'enclume!

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par Touffedelys, le 05/12/2013

    L'aventure de Mazeppa de Homeric

    Pour parler à un cheval, il n'y a pas besoin de mots. C'est une étreinte charnelle qui alimente nos rêve.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par Tostaky61, le 10/07/2014

    Le loup mongol de Homeric

    Il ne pousse pas des serres au caneton égaré dans le nid d'un aigle

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation





Faire découvrir Homeric par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz

    La Curée d'Emile Zola

    Paru en 1872, La Curée, deuxième roman de la série des Rougon-Macquart d'Emile Zola se déroule en 1851. Il dépeint les milieux enrichis et spéculateurs à Paris peu après le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte. Ceci est:

    •   parfaitement exact
    •   faux
    •   partiellement exact: le roman se passe en 1869, peu avant la guerre
    •   La Curée est bien d'Emile Zola mais est un roman indépendant qui ne fait pas partie du cycle des Rougon-Macquart

    25 questions - 110 lecteurs ont répondu
    Thème : littérature française , rougon-macquart , xixème-xxème siècles

    Créer un quiz sur cet auteur.