Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Motorô Mase


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 5.00/5
    Par Missbouquin, le 15/01/2014


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    Série terminée en 10 tomes, ce manga pour les adultes (seinen) m’a frappé par son originalité et son ambiance à la limite du thriller et de la science-fiction.

    Dans une société japonaise dystopique, le gouvernement souhaitait que chaque citoyen prenne conscience de leur chance d’être en vie. Pour cela, une loi a été mise en place, dite la "Loi pour la prospérité nationale" et un système a été créé : à l’entrée à l’école primaire, chaque écolier est vacciné. Il y a une chance sur mille que ce vaccin soit mortel, et se déclenche entre 18 et 25 ans. Ceux qui tombent sous le coup de cette loi et de ce hasard vont recevoir l’Ikigami, un préavis de mort, qui leur indique qu’il leur reste 24h avant de mourir. A eux de choisir comment ils vont les employer, sachant qu’ils sont étroitement surveillés pour les empêcher de commettre un acte désespéré … Ce système est soit-disant bénéfique pour la santé de la société, qui voit les crimes diminuer et la natalité augmenter …

    Le héros que nous suivons est un jeune fonctionnaire chargé de distribuer l’Ikigami et donc de se retrouver face à face avec les condamnés à mort et leurs familles. Tous deviennent égaux face à la mort : un guitariste qui commençait à percer, une jeune femme qui laisse une petite fille avec un mari inutile, le jeune premier dévoué à la cause nationale et heureux de se sacrifier pour la nation, etc.

    Chaque tome de ce manga comporte deux histoires de vies fauchées en pleine force de l’âge. Mais en fil rouge, nous suivons l’évolution de Fujimoto le fonctionnaire qui, petit à petit, commence à douter du bien fondé de cette loi du hasard. Mais le système ne laisse pas impunément le doute s’insinuer dans son esprit …

    J’ai dévoré les premiers tomes, un peu mal à l’aise par cette idée de base qui n’est ni plus ni moins qu’un crime institutionnalisé. Comment une société a pu produire un système aussi arbitraire, à la limite de l’absurde ? Comment penser qu’en tuant arbitrairement, on puisse rendre la société meilleure ? Rien d’étonnant à ce que ceux frappés d’Ikigami réagissent mal la plupart du temps … Le plus difficile est que l’on finit par s’attacher à chaque personnage, même si l’on sait qu’il est impossible pour eux d’échapper à cette mort …

    On finit par mettre tous nos espoirs dans le jeune Fujimoto pour que ce système bouge enfin, change. Or cet espoir est un peu déçu car le manga tourne un peu en rond : l’auteur accumule les situations, brosse un portrait très complet de ce Japon fictionnel, désespère son lecteur à chaque histoire, mais tout est un peu trop lent.

    Enfin je vous laisse sur une question qui découle de cette lecture : que ferions-nous de nos dernières 24H ? Serions-nous désespéré, prêt au sacrifice, déterminé à laisser sa marque, comme les personnages du manga ?

    Un manga que je vous conseille malgré le bémol que j’ai souligné car il vaut le détour pour le concept et la qualité du graphisme …


    Lien : http://missbouquinaix.wordpress.com/2014/01/04/le-premier-manga-du-samedi/

    Critique de qualité ? (12 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par Magenta, le 10/01/2013


    Kyo-Ichi Kyo-Ichi de Motorô Mase

    Première expérience du manga pour moi, grâce à masse critique et Babelio que je remercie.

    Noir, très noir... Voilà comment je qualifierais cette histoire et son illustration.
    On y parle de monstres revenants, immortels sauf si on les incendies, de vengeance aussi sur fond d'histoire familiale d'un petit employé sans prétentions, un peu surpassé par les désirs de son épouse de voir leur fils réussir à l'école à tout prix et par le manque de dialogue avec celui-ci.

    J'ai du mal avec les mangas, je n'avais pas du tout accroché il y a quelques années lors d'une première lecture, non aboutie d'ailleurs.
    Cette fois, je l'ai lu d'une traite mais je pense que je choisirai une histoire me convenant mieux pour la prochaine fois. Je ne suis pas fan des tortures, du sang et de la violence en général.
    Mais je dirais que l'opportunité offerte par masse critique a porté ses fruits, je relirai des mangas!

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Yumiko, le 31/12/2012


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    Voilà un manga qui me faisait de l'oeil depuis un moment. Il a fait beaucoup parler de lui à sa sortie et comme j'adore les seinen difficile de résister. Ce premier tome met le récit en place et nous présente la politique de ce pays et son idée des Ikigami, préavis de mort. Nous suivons des gens qui apprennent qu'ils vont mourir et le fonctionnaire qui leur annonce leur mort.
    L'intrigue est vraiment prenante avec les capsules qui sont injectées aux enfants pour exploser dans certains cas à une date fatidique. L'idée étant que les gens profitent de leur vie avec cette épée de damoclès au-dessus de leur tête et de faire ainsi baisser le taux de criminalité. S'ils ont décidé de prévenir les gens 24h avant leur mort, c'est parce qu'ils pensent qu'ils pourront ainsi profiter de ce dernier laps de temps pour finir en beauté leur vie. Seulement, cela n'est pas le souhait de tout le monde.
    J'ai adoré le fait qu'on suive autant des gens en instance de mort que le fonctionnement du système. Franchement, tout fait froid dans le dos même si l'idée de bas de pousser les gens à vivre leur vie joyeusement est intéressante. Les gens qui vont mourir réagissent de différentes façons face à cette nouvelle et cela nous montre toute la noirceur de l'âme humaine quand il est confronté à la mort.
    Pour l'instant je suis emportée par le récit et j'ai hâte de poursuivre pour savoir ce qui nous attends encore. On sent que des réflexions s'enclenchent quant à cette politique si particulière et il pourrait bien y avoir beaucoup de rebondissements.
    En bref, ce premier tome met le récit en place mais cela ne l'empêche pas d'être déjà très prenant et novateur. J'ai hâte de poursuivre avec ce récit sombre qui fait réfléchir et nous met face à notre propre peur de la mort...

    Critique de qualité ? (8 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Natacha851, le 09/04/2014


    Heads, tome 1 Heads, tome 1 de Motorô Mase

    Jun-Ichi est un jeune homme un peu timide ayant une vie simple.
    Il commence une histoire d'amour avec une jolie vendeuse en papeterie et ils décident de vivre ensemble.
    Jun-Ichi se rend donc dans une agence immobilière et là...c'est le drame !
    Il se prend une balle en pleine tête.
    Un mois plus tard, il se réveille, sauvé grâce à une opération qui fut réalisé pour la première fois...sur lui.
    Malheureusement, le cobaye commence à ressentir des effets secondaires indésirables.

    J'ai hésité un moment à l'emprunter à la bibliothèque et puis finalement, je me suis décidée et n'en suis pas déçue.
    Dire que je fus étonnée lors de ma lecture serait beaucoup dire.
    On s'attend un peu aux événements qui se déroulent.
    Mais le personnage de Jun-Ichi m'a plu et c'est plutôt la façon dont il va gérer ses symptômes qui m'intéresse.

    Ma curiosité a donc suffisamment été piquée pour me donner envie de continuer ma découverte de cette série.
    Bon point.

    Critique de qualité ? (7 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Shan_Ze, le 19/02/2014


    Heads, tome 1 Heads, tome 1 de Motorô Mase

    Jun-ichi Naruse est un jeune homme timide. Il est tombé amoureux de Mégumi Hamura, une petite vendeuse. Malgré sa timidité, ils forment bientôt un couple heureux et envisagent de vivre ensemble. Mais au cours d’un braquage, pour sauver une petite fille, il se jette devant elle pour la protéger et prend une balle dans la tête. Quand il se réveille, quelques semaines plus tard, il apprend qu’il a subi une greffe du cerveau. Petit à petit, il se rend compte qu’il change…

    L’idée de départ est originale, on suit avec curiosité ce jeune homme très (trop) gentil. L’histoire commence vraiment avec la greffe mais il était nécessaire de planter le décor. Je savais que la série ne faisait que 4 tomes donc un déroulement assez rapide. Certains moments se répètent mais le suspens monte lentement et sûrement. La fin laisse envisager pas mal de choses et donne envie de se jeter sur le second tome.

    J’aime bien le dessin de Motorô Mase, que j’avais découvert dans Ikigami, mais je ne peux m’empêcher de comparer avec ce dernier. J’ai préféré Ikigami dans le déroulement de l’histoire mais ici, il ne fait que suivre le roman de Keigo Higashino. En effet, Heads est l’adaptation d’un roman de Keigo Higashino, un auteur japonais qui a aussi écrit La maison où je suis mort autrefois aux éditions Actes sud noirs (que j’ai bien envie de lire par curiosité).

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Mero, le 24/06/2013


    Heads, tome 1 Heads, tome 1 de Motorô Mase

    Heads est une magnifique manga psychologique qui redonne ses lettres de noblesse au seinen. La lecture de ce premier tome s'annonce être passionnante sur sa durée. L'histoire nous fait découvrir la vie de Junichi Naruse, un jeune homme gentil à la personnalité effacée, qui voit sa vie basculer après avoir survécu à un braquage qui tourne mal.
    En souhaitant éviter la mort certaine à une petite fille, celui-ci n'hésite pas à la protéger en se mettant sur la trajectoire du coup de feu, mais malheureusement elle touche le lobe droit de son cerveau en le faisant plonger dans le coma.

    Aussi paradoxal que cela puisse paraître, Junichi va recevoir une greffe de cerveau, une toute première dans le milieu chirurgical. C'est à cause ou grâce à cette transplantation que le héros va survivre à son opération. Mais à cet instant quelque chose en lui va profondément changer... la bonhommie et la sensibilité qui le caractérisaient s’effacent subitement au profit d'une nouvelle personnalité qui émane de lui, un nouvel attrait de sa personnalité qu'il n'arrive pas à contrôler...

    " Quelqu'un d'autre habite dans son cerveau... "

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Softymel, le 09/11/2012


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    En suivant Fujimoto, donc le travail est de distribuer les Ikigami, on suit le fil de sa pensée, au sujet de ce système. Complètement intégré au système, au départ, il ne se pose pas tellement de question, car il a toujours connu ce système, et que depuis son plus jeune age, on lui a fait comprendre que c'était un bon système, qui aide le pays.

    Mais suite à sa prise de poste en tant que messager, on sens qu'il commence à se poser quelques questions. On suit donc son quotidien, découvrant petit à petit le monde dans lequel il vit.

    C'est une société plutôt effrayant que celle d'"Ikigami"! Vraiment je n'aimerai pas y vivre... Mais ce premier volume est plein de promesses, le sujet est intéressant, et j'ai vraiment hâte de lire la suite!

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par lilimarylene, le 12/09/2012


    Ikigami, tome 2 Ikigami, tome 2 de Motorô Mase

    Ce deuxième tome tient les promesses du premier volume : une histoire de fond passionnante qui interroge sur un pouvoir politique puissant qui a des méthodes extrêmes et discutables, et des histoires individuelles chargées en émotion, qui ne font que renforcer le sentiment d'injustice concernant le principe des Ikigamis. J'apprécie de suivre également le personnage de Kengo Fujimoto, car on sent qu'on est au début d'une série de doutes et d'interrogations, qui seront passionnants à observer. Et il faut pour l'instant saluer le talent de l'auteur qui parvient à nous raconter des histoires très différentes les unes des autres : on sent que son imagination est fertile et qu'il a de quoi nous surprendre encore dans les prochains volumes.


    Lien : http://surlestracesduchat.blogspot.fr/2012/09/ikigami-preavis-de-mort-tome-2....

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par lilimarylene, le 10/09/2012


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    J'ai reçu plusieurs encouragement enthousiastes pour lire cette série, et voilà, je m'y mets enfin ! Après lecture de ce premier tome, je dois avouer que je ne m'attendais pas tout à fait à ça. Je pensais qu'on serait davantage dans une société futuriste, avec un rythme calqué sur des films d'action comme "La mémoire dans la peau" par exemple. En fait, il y a bien un volet politique fort dans ce manga, qui dénonce les dérives d'un pouvoir qui préfère sacrifier ses jeunes pour garantir un soi-disant équilibre, et surtout la façon dont ce pouvoir manipule les habitants pour déshumaniser ces exécutions en règle. Mais ce manga a surtout un côté humain et sensible en prenant le temps d'entrer dans l'esprit et les sentiments des gens qui reçoivent l'Ikigami. Les deux histoires de ce premier tome sont très intéressantes, mais aussi très différentes : la première est violente, horrible, désolante, tandis que la deuxième est émouvante, poétique et touchante aussi. On sent que l'auteur a du potentiel pour raconter des histoires intéressantes dans les prochains volumes, et nous montrer à travers ces histoires combien les méthodes de ce pouvoir autoritaire sont absurdes et injustes. Un premier tome qui a su happer mon intérêt et titiller ma curiosité...je continue !


    Lien : http://surlestracesduchat.blogspot.fr/2012/09/ikigami-preavis-de-mort-tome-1....

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par zazaone, le 26/10/2013


    Ikigami, tome 3 Ikigami, tome 3 de Motorô Mase

    Les histoires se suivent et se répètent.
    L'auteur semble explorer les différentes façons de réagir face à l'annonce de sa propre mort. Certes, c'est intéressant mais j'ai fini par me lasser.

    Même si on sent les prémices de la rébellion, principalement chez le perso principal, c'est trop lent, trop long. C'est pourquoi j'ai laissé tomber cette série il y a quelques années.

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par zazaone, le 26/10/2013


    Ikigami, tome 2 Ikigami, tome 2 de Motorô Mase

    Passé le plaisir de la découverte du tome 1, ce tome 2 a des relents de redite. Je m'étais étonnée moi-même à ne pas retrouver mon plaisir intact à le lire, attendant sans doute plus.

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Ys, le 31/01/2013


    Kyo-Ichi Kyo-Ichi de Motorô Mase

    Un garçon au visage monstrueux, qui attire à lui des adolescents rendus à demi invincibles pour constituer une sorte de secte cruelle, ne tolérant aucune offense. Le principe de ce manga était prometteur, mais son traitement ne m'a pas vraiment convaincue.
    Bien sûr, des thèmes intéressants sont esquissés, tout particulièrement la manière dont le monde des adultes, en infligeant trop de pressions à ses enfants, en oubliant de leur accorder une réelle estime, une attention digne de ce nom, risque de se les aliéner, voire de créer des monstres lorsque leurs instincts les plus noirs sont récupérés à mauvais escient. Bon. C'est intéressant, mais ce n'est pas révolutionnaire non plus, et il aurait fallu un traitement beaucoup plus en nuances, en ambiguïtés, pour donner un poids réel à la démonstration. Ici, on obtient un récit d'horreur somme toute assez banal, à mi-chemin entre Ring et Sa Majesté des Mouches, mais qui n'a pas la puissance terrifiante de ces deux références, ne serait-ce que par le manque de profondeur de personnages somme toute assez clichés et une action qui ne s'écarte guère des codes du genre.
    C'est dommage, car j'aurais vraiment aimé pouvoir me laisser fasciner par ce Kyo Ichi, qui au fond aurait eu beaucoup pour me plaire.

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Ubikson, le 05/06/2012


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    "Dans notre pays, une loi entend assurer la prospérité de la prospérité de la nation en rappelant à tous à tous la valeur de la vie."

    Que va-t-on faire de ses dernières 24 heures ? Voila, en gros, la question que pose ce manga, en proposant à chaque tome, deux histoires de condamnés, en plus de celle d'un porteur d'ikigami qui vit ces évènements de près ou de loin.

    La 1ère de ce tome, celle qui ouvre la série, m'a semblé extrêmement violente, mais aussi très addictive. Un souffre-douleur découvre qu'il a reçu l'ikigami et décide alors de se venger de ses anciens tortionnaires...

    La 2nde, par opposition, parait presque gnangnan, à savoir deux amis réunis par la musique, qui voient leur relation malmenée par l'apparition du succès, jusqu'au moment où l'un d'entre eux reçoit l'ikigami...

    Le gros plus de cette série est qu'elle ne parait pas si irréaliste que ça. Le concept de l'ikigami, quelque peu malmené par le héros, Fujimoto, porteur de mauvaises nouvelles, est souvent revu avec une simplicité et une philosophie bien nippones par son supérieur hiérarchique.
    Le but de l'ikigami est de se souvenir qu'il ne faut pas gâcher sa vie. Simple, clair, tranchant.

    Un manga coup de poing.

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par zazaone, le 26/10/2013


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    Découvert il y a quelques années, pris au hasard sur les étagères de ma librairie BD/mangas préférée, j'avais été enthousiasmé par ce livre.

    Un Japon futuriste, totalitaire, aux règles de vie et de mort intrigantes, réalistes. Des personnages qui, derrière des allures froides, presque impersonnelles laissaient bouillonner leurs non-dits, leurs émotions. Des situations intrigantes.

    Bref, je m'étais jetée sur le tome 2 avec envie.

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par verodew, le 23/08/2013


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    Incroyable !! Un manga absolument fabuleux...

    L'ikigami est un document qui annonce au destinataire qu'il ne lui reste plus que 24h à vivre, en effet, toute la population quand elle est enfant reçoit un vaccin dans lequel est injecté une micro-capsule qui tuera le receveur entre ses 18 et 24 ans. Mais seule une infime partie de ces gens mourront de cette façon, comment réagissent-ils face à cette annonce de leur mort ??

    Un véritable chef d'oeuvre, je ne pouvais plus le lâcher, vite que je puisse emprunter le second tome.

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par idevrieze, le 11/01/2013


    Kyo-Ichi Kyo-Ichi de Motorô Mase

    Un thriller palpitant, et horrible

    Je connaissais Motorô Mase via sa saga Ikigami et je le trouvais déjà bien cruel. Mais je ne connaissais pas du tout Kyo Ichi. Et maintenant, je dois dire que je comprends mieux son style bien particulier. En effet, nous avons ici un père de famille qui ne discute quasiment plus que par email avec son fils. Mais lors d’une de ses sorties, il tabasse un homme (Kyo-Ichi) qui meurt. Mais en fait, non, il ne meurt pas et s’acharne lui demander de s’excuser, et décide de tuer tout ce qui se trouve autours de lui.

    Autours de cet acharnement contre notre père de famille, on voit déjà une critique du système d’éducation japonais avec des enfants qui sont toujours au cours du soir, un manque de dialogue avec les parents, ce qui favorise, selon l’auteur, je pense, un certain désespoir, une jeunesse perdue. Et c’est ce filon qu’il développera dans ce manga là. Ces jeunes perdus seront pris en main par quelque chose de diabolique. La question est : les parents iront ils à combattre cette force là ?

    Un manga à la beauté acide.

    Bien entendu, le trait de crayon de Motorô Mase étant précis, incisif, magnifique tout de même bien que ce soit particulièrement dérangeant (pour faire court, c’est vraiment destiné à un public averti, certaines scènes peuvent choquer), on ne peut s’empêcher d’admirer la mise en scène et à garder le suspense jusqu’à la fin. Autre caractéristique de l’auteur, il vous laissera justement sur votre fin, et sur votre réflexion. A vous, j’ai envie de dire de poursuivre l’histoire dans votre esprit. Certains en seront déçus. Moi pas du tout. J’adore quand on me laisse en cours de route, parfois.

    Petit bonus, vous aurez un épisode de ma petite saga fétiche Ikigami. Vous aurez donc le loisir de découvrir un peu plus le travail de l’auteur.


    Lien : http://labibliodekoko.blogspot.fr/2013/01/kyo-ichi-la-marque-du-diable-de-mot...

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par boutentrain, le 03/04/2012


    Ikigami, tome 1 Ikigami, tome 1 de Motorô Mase

    Le pitch de ce manga est typique japonaise, dans le sens où ce genre d'intrigue est déjà apparu. Je pense notamment à Battle royal.

    En effet, ici une loi fut créer dans le but que les générations vivent pleinement leurs vie. Cela aura ou devra avoir pour conséquence de diminuer la délinquance et d'augmenter la productivité du pays. La loi en question s'appelle : "loi pour la sauvegarde de la prospérité nationale". Cette loi à le principe suivant, dès leur plus jeunes ages tout les enfants se voie octroyer un vaccin. Dans 0.1 % des seringues une nano capsule est présente et déclenchera une explosion dans l'artère pulmonaire autour des 19 -24 ans de la futur victime.

    On retrouve notre personnage principal Fujimoto qui travaille au sein de l'état civil qui s'occupe de délivrer l'acte de préavis de mort, l'IKIGAMI 24 heures avant que la victime ne meurt. Je n'en dis pas plus sur ce volume pour laissez les gens le découvrir. L'intrigue est assez horrible, mais c'est aussi ce qui m'a donné envie de le lire. Les passages où Fujimoto délivre l'ikigami sont assez dur également. On retrouve la détresse des parents et des jeunes qui vont bientôt mourir. Certains pensent à ce venger, d'autres on des derniers actes plus respectueux. On en arrive ensuite vers la fin du premier volume et on commence à voir que Fujimoto se pose des questions existentielles sur la nature de cette loi.

    On en déduit que Fujimoto, va surement se révolter contre cette loi à un moment ou à un autre. Il me tarde de connaitre la suite en espérant qu'il n'y aura pas trop de volume, qui à termes, ferait s’essouffler la série.


    Lien : http://boutentraindelalecture.blogspot.com/b/post-preview?token=-iiqeTYBAAA.S...

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Natacha851, le 23/02/2014


    Ikigami, tome 5 Ikigami, tome 5 de Motorô Mase

    Ce tome me semble être un tournant dans la série.

    Depuis le début Fugimoto semble en proie au doute sur son activité professionnelle, à savoir, la livraison d'Ikigami qui sont des préavis de mort.
    Ici, son chef le met en garde et nous apprend par la même occasion, qu'à force d'exprimer tout haut ses sentiments ou ses doutes sur son travail, il risque d'attirer l'attention de la police spéciale.
    Ces derniers ont la mission de mettre la main sur les "éléments dégénérés", à savoir les opposants de la prospérité nationale ou ceux qui semble l'être de près ou de loin.
    Autant dire que cette information nous donne une idée encore plus précise de cette Etat qui tue 1 jeune personne sur 1000 pour inculquer à ceux qui restent la valeur de la vie.

    Ce tome est aussi l'occasion de voir deux profils différents qui reçoivent le fameux Ikigami.
    L'un est un artiste qui s'oppose à cette obligation et l'autre est un partisan de la prospérité nationale.
    Il est vraiment intéressant de voir comment l'un et l'autre réagit face à ce préavis de mort et donne une tournure plus politique à la série.

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Natacha851, le 28/09/2013


    Ikigami, tome 4 Ikigami, tome 4 de Motorô Mase

    Nous nous retrouvons encore face à deux vies bousculées par l'intrusion de l'Ikigami.
    Un professeur qui souhaitait être le meilleur et le plus attentionné, se trouvant suspecté d'être un voyeur et une jeune femme, mère de famille qui essaye de joindre les deux bouts.
    Hormis le coté tragique de ces morts ayant peu de sens, elles en trouvent malgré tout pour les survivants.

    Nous voyons aussi dans ce tome, le ressentiment de Fujimoto à l'égard de l'ikigami.
    Pour le moment, ce ne sont que des pensées qu'il se fait à lui même mais aura-t-il le courage de se rebeller ?

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Mero, le 03/07/2013


    Ikigami, tome 10 Ikigami, tome 10 de Motorô Mase

    Voici le dernier tome de cet excellent thriller d'anticipation sociale. Motorô Mase clôture son oeuvre par une fin riche en rebondissements et en réflexions. Les deux derniers tomes ont été particulièrement intéressants sur la critique sociale du pays au travers du bien fondé de la prospérité nationale. Je regrette pour ma part que les tomes précédents n'aient pas plus approfondis le sujet en ne laissant que le préavis de mort de 24 heures comme seul fil conducteur. Les histoires personnelles auraient pu être mieux renforcées sur les privations forcées et l'astreinte de cette loi au quotidien, c'est ce qu'il m'a le plus manqué en lisant les deux très bons derniers tomes qui abordent l'aspect politique et militaire.

    C'est grâce à Heads que j'ai entrevu le potentiel incroyable de ce mangaka, Ikigami est une oeuvre aboutie qui m'a fait aimé ce style télévisuel, construit comme une série policière feuilletonnée en deux parties avec une narration intéressante à chaque fin. Une uchronie subtilement travaillée sur la psychologie de ses protagonistes.

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)




Faire découvrir Motorô Mase par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz