Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2266112732
Éditeur : Pocket (2003)


Note moyenne : 3.65/5 (sur 46 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Gilles Goëlo, aujourd'hui chevalier de Tournemine, surnommé le Gerfaut, héros de la guerre d'Indépendance en Amérique, est enfin prêt pour la promesse de mariage qu'il a faite à Judith de Saint-Mélaine.
La gloire lui sourit, sa renommée de bravoure est arrivée ju... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Gwen21, le 20 mai 2014

    Gwen21
    Avant que ne soit publiée la série d'Aldo Morosini, l'antiquaire amateur de joyaux, Juliette Benzoni choisissait rarement un personnage principal masculin. Or ici, le héros, c'est Gilles Goélo, le fils bâtard d'un seigneur breton.
    C'est donc les aventures tumultueuses de ce jeune et intrépide jeune homme que le lecteur est invité à suivre. La première conséquence sur la narration est un caractère fatalement plus viril, surtout quand il s'agit ici de prendre part à la guerre d'Indépendance américaine, une page d'histoire que je connaissais mal et que j'ai été heureuse d'approfondir.
    Gilles, tant brave que beau, s'illustre au pays de Pocahontas aux côtés des plus grands capitaines, Lafayette en tête. Il y gagnera ses quartiers de noblesse et laissera-là son habit de bâtardise pour revêtir de plein droit celui du chevalier de Tournemine de la Hunaudaye.
    J'ai beaucoup aimé ce cycle et particulièrement ce premier tome. Déjà, je suis très « 18ème siècle et absolutisme » donc c'est du taillé sur mesure pour moi. Ensuite, j'avoue que suivre un héros plutôt qu'une héroïne a apporté ce qu'il fallait de nouveauté et de piquant pour éveiller et alimenter ma curiosité. Juliette Benzoni parvient à conserver à son roman historique un caractère de romance très affirmé tout en le rendant très masculin. Un beau cru.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          5 25         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Gwen21, le 18 août 2014

    Gwen21
    Après un premier tome très riche en action avec pour fil rouge la guerre d'Indépendance américaine, ce second volet nous ramène en Europe, plus exactement en France et en Espagne.
    Gilles, notre héros, ayant reconquis ses quartiers de noblesse en se couvrant de gloire auprès de Lafayette outre-Atlantique, est désormais surnommé le "Gerfaut" et tel ce majestueux et intrépide rapace, il est bien déterminé à aller jusqu'au bout de ses ambitions : retrouver sa fiancée, briller à Versailles et racheter le domaine familial de la Hunaudaye.
    Un roman d'aventures trépidant qui a la particularité de plonger le lecteur au cœur de la troublante et célèbre affaire du "collier de la Reine" qui valut à Marie-Antoinette de faire les frais de l'un des pires scandales de l'histoire de France.
    Aventures, romance, complot, histoire... autant d'ingrédients réunis avec brio par Juliette Benzoni pour une lecture récréative passionnante ; j'ai envie d'ajouter "comme d'hab".
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 26         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Shaitana, le 28 décembre 2010

    Shaitana
    Adolescente à l'époque, j'ai continué ma découverte du monde littéraire de Juliette Benzoni avec cette série.
    Je n'ai pas été déçue : amour, intrigues, aventures...
    Bref, Juliette Benzoni confirme son talent pour nous faire rêver.
    Ah, comme j'aurais aimée être dans les bras de ce gerfaut et vivre toutes ses aventures trépidantes.
    Ayant revu l'adaptation il y a peu, je confirme que Laurent le Doyen fait un très beau gerfaut.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (23)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par rkhettaoui, le 17 mars 2014

    Le rang cela s’acquiert... Le monde, on y entre. Quant à la qualité, si je sais lire sur un visage, et je me flatte d’être d’une certaine force à cet exercice, je crois que vous n’en manquez pas autant que vous le croyez et que vous ferez honneur à mon jugement.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 17 mars 2014

    Je crains les paroles qui pourraient être prononcées et que, peut-être, je contrôlerais mal. Je crains surtout… d’avoir la preuve formelle qu’elle ne m’a jamais aimé. Oh ! ce n’est pas que j’aie conservé beaucoup d’illusions à ce sujet mais elle ne me l’a jamais dit et j’ai peur que, dans sa colère, elle ne laisse libre cours à ses véritables sentiments. J’aime mieux avoir tort, sur toute la ligne, et pouvoir lui conserver un peu de tendresse.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 17 mars 2014

    L’impression que ce corps appartenait au sien depuis toujours, qu’il lui fallait le rejoindre, se souder à lui pour qu’il ne s’écartât plus jamais… C’était un besoin presque douloureux, comme la faim ou la soif. Tout son être se tendait, avide de saisir, d’étreindre, de soumettre.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 17 mars 2014

    À travers les siècles, ils n’ont jamais su faire que cela : tuer. Et aussi piller, violer, détrousser, incendier… Des maudits, des damnés qui ont trop longtemps défié Dieu. Tous pareils… tous semblables depuis leur fameux Gerfaut ! Tous !

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 26 novembre 2013

    S’il souhaitait si fort devenir riche, d’ailleurs, ce n’était pas pour le plaisir de thésauriser mais pour s’offrir tout ce que la fortune représentait de bien-être, d’éclat et de beauté introduits dans la vie de chaque jour…

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (10)

Videos de Juliette Benzoni

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni

Catherine & Arnaud - une séquence I (de feuilleton) Catherine Legoix's first innocent love was Michel de Montsalvy - brutally killed. Nine years later she finds a wounded knight - who is none other than his younger brother: Arnaud de Montsalvy. It's love at first sight.








Sur Amazon
à partir de :

3,80 € (occasion)

   

Faire découvrir Le Gerfaut, tome 2 : Le Collier pour le diable par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz