Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2800147377
Éditeur : Dupuis (2012)


Note moyenne : 3.87/5 (sur 15 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Emprisonnés à tort, les hommes du Léviathan réussiront-ils à s’évader ? Injustement accusé de piraterie, l'équipage du Léviathan est emprisonné sous bonne garde dans un pénitencier. Ils n'auraient jamais dû s'attaquer au baleinier affrété par le gouverneur d’Ushuaïa ! L... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par 10clap, le 02 janvier 2013

    10clap
    Je n'avais pas lu les trois premiers tomes lorsque j'ai découvert celui-ci, mais cela ne m'a absolument pas dérangé. En effet, l'histoire est fluide et agréable à lire.
    Mathieu Bonhomme maitrise bien son travail avec des cadrages presque cinématographiques et aéré qui permettent de rentrer très facilement dans cette aventure, lisible par tous. Les dessins ne m'ont pas éblouie, mais ils restent simples, efficace et permettent également une lecture confortable. Les couleurs sont un peu sombre, mais correspond assez bien à ce huis clos.
    Les personnages sont intéressants. On s'attache vite à Esteban, Malin et courageux. La mise en scène d'une femme très intrigant qui nous donne envie d'en savoir un peu plus quant à son histoire et à son destin. En revanche, les gardiens de prison sont un peu trop idiot à mon goût.
    L'auteur avait écrit des histoires un peu plus fantastique et nous livre, avec Esteban, un récit un peu trop simple à mon gout, mais pleine d'adrénaline.
    J'attends tout de même la suite avec intérêt.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par yvantilleuil, le 06 septembre 2012

    yvantilleuil
    Après deux tomes édités chez Milan sous le label Treize étrange et un voyage rebaptisé “Esteban” suite à l'arraisonnement du baleinier par Dupuis, c'est à présent un changement de cap scénaristique que propose Matthieu Bonhomme (Le Marquis d'Anaon, Omni-visibilis, “Messire Guillaume”). Si le commandant de cette saga a su prouver qu'il avait le pied marin lors des trois premiers volets de ce récit initiatique qui raconte l'histoire d'un jeune orphelin qui rêvait de devenir harponneur, il décide de rejoindre la terre ferme lors de ce quatrième tome.
    L'aventure du jeune Esteban se poursuit en effet en Patagonie, là où l'équipage du Léviathan a échoué. Après avoir échappé à l'emprisonnement grâce à son oncle Tonto, le jeune indien décide donc d'aider ses amis à s'évader du bagne d'Ushuaia en se faisant enrôler comme gardien de prison. Si Matthieu Bonhomme passe habilement du récit maritime à un huis-clos carcéral, il livre surtout un récit qui à de quoi faire jalouser la récente série concept sur le thème de l'évasion dirigée par David Chauvel.
    Encore prisonniers des glaces lors du tome précédent, les personnages de cette saga se retrouvent maintenant pris au piège dans une prison en Terre de Feu. Si l'auteur propose un univers carcéral assez classique et un scénario qui ne recherche pas forcément l'originalité, il démontre cependant une nouvelle fois cette capacité à exceller dans la simplicité. Il installe tout d'abord un univers crédible, dont la dureté n'a rien à envier au quotidien à bord d'un baleinier, ainsi qu'une tension qui monte crescendo au fil des pages. du capitaine charismatique du Léviathan, victime des maltraitances de ses geôliers, à la femme du général, en passant par la mission périlleuse d'un héros tentant de déjouer la surveillance des gardes, le travail au niveau des personnages est proche de la perfection.
    Si la mise en scène est également exemplaire, c'est surtout le talent graphique de Matthieu Bonhomme qui n'en finit pas de me séduire. Passant de grands espaces marins à un environnement carcéral avec une aisance déconcertante, il continue de faire des merveilles avec ce trait simple et efficace qui donne vie à une extraordinaire aventure humaine. Et pour couronner le tout, il y a l'admirable colorisation de Delphine Chedru, qui parachève le tout et contribue à plonger cette histoire dans une ambiance qui s'installe au diapason du scénario.
    Un album que vous pouvez retrouver dans mon Top de l'année !

    Lien : http://brusselsboy.wordpress.com/2012/07/18/matthieu-bonhomme-esteba..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Bibliotekana, le 30 juillet 2013

    Bibliotekana
    Dans ce quatrième tome, on continue à suivre Esteban, mais cette fois sur la terre ferme et non plus en mer. On retrouve les baleiniers du Léviathan dans un bagne, « au bout du monde », où toute tentative d'évasion est presque impossible. Esteban, qui a réussi à s'échapper grâce à son oncle Tonto, n'a pas pu rester longtemps parmi les siens. L'envie de sauver ses compagnons a été la plus forte. Mais on ne peut pas plus entrer que sortir d'un bagne… Pourtant, grâce à son ingéniosité, notre petit héros va réussir à se faire enrôler et pourra donc s'approcher au plus près des prisonniers. Mais de là à réussir à les faire sortir…
    Encore une fois, le personnage d'Esteban est mis en valeur, son courage, sa ténacité et sa candeur font de lui quelqu'un d'attachant. On peut regretter - pour les amoureux des mers - cette incursion hors du milieu maritime, où les trois premiers tomes étaient un régal pour les paysages grandioses, d'océans et de tempêtes.
    Mais cela reste un plaisir de retrouver Esteban, et puis la suite promet sûrement un retour vers un autre voyage hors du milieu terrestre !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par buldozaure, le 14 février 2013

    buldozaure
    Nous retrouvons Esteban alors que ces compagnons sont enfermés dans une prison argentine. Arrivera-t-il à les délivrer?
    C'est avec un immense plaisir que nous suivons Esteban pour la suite de ses aventures...

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par flavie982, le 23 décembre 2012

    flavie982
    Un quatrième tome aux couleurs plus sombres que les précédents mais Mathieu Bonhomme à travers Esteban sait nous raconter une histoire magnifique, pleine de courage dans un environnement hostile. Esteban est aussi un excellent conteur, donnant à voir la vie des bergers puis les horribles conditions de vie des prisonniers.
    Les personnages secondaires du personnel de la prison sont terrifiants par leur violence, créant ainsi un fort contraste avec le personnage d'Esteban qui semble avoir toujours une forme d'innocence et de naîveté très touchante. La femme du général donne une vision très particulière, troublante de la vie dans ce milieu pour les femmes.
    Je suis peut-être juste un peu déçue que la relation entre Esteban et le Capitaine ne soit pas plus approfondie, plus explicitée après la révélation du 3ème tome.

    Lien : http://vivelesbetises2.canalblog.com/archives/2012/12/23/25978297.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique


Critiques presse (5)


  • Actualitte , le 21 août 2012
    Le résultat de ce quatrième volet est aussi beau que palpitant : de la toute grande BD d'aventure, qui coupe le souffle.
    Lire la critique sur le site : Actualitte
  • BoDoi , le 09 août 2012
    […] Voici sans conteste une des meilleures séries « intergénérationnelles » du moment.
    Lire la critique sur le site : BoDoi
  • BDGest , le 11 juillet 2012
    Esteban est de retour, fidèle à lui-même. Une série qui s’impose comme une évidence tant elle est pétrie de qualités !
    Lire la critique sur le site : BDGest
  • Telerama , le 04 juillet 2012
    Grande gueule anarchiste, amoureux du beau geste, le capitaine semble sorti d'une aventure d'Hugo Pratt, et comment ne pas s'attacher à Esteban, brave cœur et fichu caractère, tiraillé entre ses racines indiennes et la nouvelle vie qui s'offre à lui. Epatant !
    Lire la critique sur le site : Telerama
  • Sceneario , le 03 mai 2012
    Ce tome 4 nous donne l'envie de partager l'aventure au côté d'Esteban. Ce récit est des plus réussis.
    Lire la critique sur le site : Sceneario

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

Lire un extrait

> voir toutes (9)

Videos de Matthieu Bonhomme

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Bonhomme


Rencontre avec Mathieu Bonhomme pour "Esteban" - Journée spéciale BD Fnac - Télérama
Retrouvez Mathieu Bonhomme sur Fnac.com : livre.fnac.com Rencontre avec l'auteur. "A l'époque ou la chasse à la baleine se faisait encore à la voile et à la rame, Estéban, jeune indien qui rêve de devenir harponneur, parvient à se faire engager comme mousse à bord du baleinier le Léviathan. Un récit à la hauteur de Stevenson ou de Melville. Dès 9-10 ans. " LAURENT de FNAC le Mans Vidéo : par FnacTV à la Fnac St Lazare








Sur Amazon
à partir de :
8,41 € (neuf)
8,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Esteban, tome 4 : Prisonniers du bout du monde par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (31)

  • Ils veulent le lire (1)

> voir plus

Quiz