Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2848016914
Éditeur : Tourbillon (2012)


Note moyenne : 4.2/5 (sur 35 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le cœur de Geoffroy... j'ai toujours une idée intéressante!

Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèl... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (14)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Myrtle, le 25 février 2012

    Myrtle
    Adèle est ma nouvelle héroïne favorite! Avec son sourire plein de malice, ses bêtises et son cynisme, elle m'a redonné le sourire! Bravo aux auteurs capables d'introduire de l'humour noir dans une BD destinée aux jeunes sans faute de goût! Tout est délicieusement grinçant, sans trop exagérer!
    Une excellente découverte, à faire découvrir à tous, dès 10 ans!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par canel, le 15 juin 2012

    canel
    Entre Mafalda, Pico Bogue, Greg Heffley ('Journal d'un dégonflé'), Kid Paddle, se trouve Adèle ! MORTELLE ADELE !
    Une petite gamine aussi redoutable quand elle montre les dents, qu'adorable (mais c'est plus rare !) avec ses grands yeux noirs et ses couettes rousses.
    Elle n'a pas de copines, mais des têtes de turc, un ami imaginaire, un "bébé lion", un petit admirateur, un père et une mère... autant de victimes potentielles pour exercer son sadisme, pour balancer des reparties vachardes et/ou pleines de sagesse. Mais elle sait aussi se faire gentille et tendre... de loin en loin.
    Dessins très agréables, punchy, colorés, aérés, et format poche avec couverture souple.
    Un régal d'humour noir, de lecture détente, à proposer dès 10 ans.
    Je vais bien sûr me jeter sur la suite : L'enfer, c'est les autres. Deux tomes parus à ce jour et le prochain pour septembre, il me semble.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Tiboux, le 01 novembre 2012

    Tiboux
    Je ressors ce premier tome entièrement sous le charme de la petite Adèle. En même temps, cela ne pouvait pas être autrement. Mon compagnon est lui complètement fan de cette chipie. D'ailleurs, nous devons cette découverte à Liyah du blog Les lectures de Liyah.
    Depuis un moment, je suis à la recherche de bandes dessinées qui seraient susceptible de plaire à mon homme. Il n'aime pas lire les romans classiques, il préfère là où il y a des images, et si l'humour est au rendez-vous, ça lui convient amplement pour passer le temps.
    Lors d'un visionnage de vidéo sur la chaîne de Liyah, je suis tombée sur Adèle. Vu les compliments de cette blogueuse, je l'ai ajouté sur ma liste d'envie. Très vite, j'ai acquis les deux premiers tomes. Mon chéri les a englouti en quelques minutes, et il a complètement adoré. En ce qui me concerne, je ne les ai pas ouverts pour garder la surprise lorsque je sentirai que c'est le moment de m'y plonger.
    Aujourd'hui, ce fut l'instant idéal pour découvrir enfin la petite chipie des Éditions Tourbillon. En vous passant les détails, il me fallait de la légèreté, d'humour, une lecture ultra rapide, et naturellement Adèle s'est imposé comme une évidence.
    (Photo sur le blog) Dès que je suis tombée sur cette planche, ci-dessus, j'ai immédiatement souri à sa vue. C'est tout à fait moi dans mes mauvais jours. Je n'aime personne, et j'aime pas tout le reste. A ce moment précis, c'est bien parti, je pense que je vais passer un super moment avec ce petit livre.
    Une quinzaine de minutes plus tard, le verdict se révèle très très positif. C'était tout ce qui me fallait à cet instant précis. Un pur régal pour se détendre.
    (Photo) Cette planche illustre parfaitement bien l'ambiance de cette bande dessinée. Personnellement, je trouve qu'elle démontre la personnalité d'Adèle à merveille. Une vrai petite chieuse... Une enfant qu'il faut à tout prix avoir dans son champ vision. Elle a une imagination débordante. Grâce à toutes ces manigances, j'ai retrouvé la pêche, je me sens plus légère.
    Que pensez-vous de cette petite scène ?
    Déjà, il suffit de regarder la couverture pour comprendre le personnage d'Adèle. L'illustration est évocatrice et suffit amplement à cerner ce petit bout.
    En plongeant dans ce premier tome, je m'attendais à lire un scénario complet. En faite, je suis tombée sur une série d'anecdotes qui permettent de cerner Adèle, son caractère bien trempé, sa façon de percevoir le monde et la manière dont elle l'appréhende.
    C'est une excellente entrée dans cet univers.
    Il faut que j'avoue des petites choses suite à cette découverte. D'une part, j'ai accroché à ce type de lecture. C'est frais, léger, bourré d'humour. Cela m'encourage à poursuivre sur cette voie. A savoir, découvrir d'autres bandes dessinées et pourquoi des mangas également. Jusqu'ici, je pensais que ce format, n'était pas conçu pour moi. J'aime, et je raffole de romans dépourvus d'illustration. Après cette première expérience, je crois qu'il faut que je me lance dans de nouvelles aventures. Au moins pour voir ce qu'il en ressort...
    (Photo) Je termine avec ma planche favorite.
    Dès que je suis tombée dessus, je ne sais pas pourquoi mais j'ai explosé de rire...
    Avec la première scène, je me suis demandée mais qu'est ce qu'elle a encore trafiqué. Et quand, je descend mon regard sur la suite de la scène. Adèle m'a achevé avec sa spontanéité.
    C'est trop bon !
    Merci au papa d'Adèle, Antoine Dole pour cette petite merveille.
    Je ne sais pas où il tient ses idées, mais c'est génial tout simplement.
    De plus, j'aime énormément le crayon de la maman, Isabelle Mandrou.
    Les illustrations sont simples mais tellement réussies que j'adhère complètement. Par ailleurs, les expressions collent à l'ambiance de cette BD.
    Au final, j'adore Adèle, je suis sous son charme. J'adore son humour décalé, ses répliques, sa répartie à toute épreuve. Elle est différente, mais si attachante au bout du compte. Mortelle Adèle est du bonheur bourré de fraîcheur à mettre entre toutes les mains.

    Lien : http://bookmetiboux.blogspot.fr/2012/11/chronique-mortelle-adele-tom..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

  • Par trust_me, le 24 mai 2012

    trust_me
    Adèle, c'est un prénom qui rime avec « cruelle ». En gros, le prénom idéal pour le personnage imaginé par Tan et Miss Prickly. Parce que leur gamine, niveau cruauté, elle s'y connait. Opérer des poupées à cœur ouvert, enterrer le chat vivant ou le jeter par la fenêtre pour voir s'il retombe sur ses pattes, ça ne lui fait pas peur. Sa devise ? J'aime : personne / J'aime pas : tout le reste. Ses têtes de turcs préférées sont ses camarades de classes et surtout ses parents. Ne comptez pas sur elle pour obtenir le moindre compliment. Attendez-vous plutôt à entendre à tout moment une réflexion vacharde et bien sentie qui appuie là où ça fait mal.
    Voila donc une nouvelle BD jeunesse qui dépote. Humour noir, cynisme et répartie mordante, Adèle est une petite terreur qui ne donne pas dans la tiédeur. Les gags, ultracourts, s'enchaînent de façon très nerveuses et les quelques strip verticaux de deux cases sont des modèles d'efficacité (voir exemples ci-dessous). Après, je dois bien reconnaître que je ne suis pas fan du dessin très passe-partout et des couleurs d'une grande fadeur. Mais bon, l'essentiel est ailleurs.
    J'aime bien les productions jeunesse politiquement incorrectes, surtout quand elle sont intelligemment troussées, comme c'est le cas ici. Et les enfants aussi sont preneurs, beaucoup plus qu'on ne le croit. Encore faut-il qu'ils aient la maturité suffisante pour comprendre l'ironie et l'acidité du propos. Dans le cas contraire, en prenant tout au premier degré, ils vont à l'évidence ne pas accrocher du tout !
    Adèle, c'est en quelque sorte la petite sœur de Félicien Moutarde. Lui aussi s'y connaît en humour noir et en cynisme, je vous en avais parlé il y a quelque temps. Vous voila prévenus. Si vous cherchez des lectures « poil à gratter » pour surprendre vos enfants, ces deux références sont incontournables !


    Lien : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2012/05/mortelle-adele.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par zabeth55, le 06 mai 2014

    zabeth55
    Une sympathique BD très aérée mettant en scène une véritable petite peste.
    Tout le monde en prend pour son grade avec Adèle : ses parents, son chat, son amoureux, ses copines…. Elle leur en fait voir de toutes les couleurs avec un cynisme hors du commun et un humour décapant.
    Sourire aux lèvres assuré du début à la fin !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

> voir toutes (3)

Videos de Antoine Dole

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Antoine Dole

Pénélope Bagieu chronique La femme à barbe de Juliette Inigo et Antoine Dole.








Sur Amazon
à partir de :
5,83 € (neuf)
2,80 € (occasion)

   

Faire découvrir Mortelle Adèle, Tome 1 : Tout ça finira mal par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz