AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203001127
Éditeur : Casterman (04/05/1993)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 1025 notes)
Résumé :
Après une expédition en Amérique du Sud, les membres de cette expédition sont frappé d'un mal étrange. A chaque attaque, on retrouve à leur pied des morceaux de cristal. On pense croire qu'il s'agirait-là de la malédiction de Rascar Capac, la momie Inca qu'ils auraient ramené.

Tintin, Haddock et Tournesol se rendent chez le dernier membre de l'expédition pas encore frappé du fameux mal. Cependant, un violent éclair éclate et une boule de foudre vient ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
greg320i
04 août 2016
★★★★★
★★★★★
Les sept boules de Pétanque -Ou la prise de conscience éveillée d'Hergé du symbolisme du chiffre sept .
Auto-parodisiaque critique affriolante de vérité .
Mais précision, sans me jeter sur le cristal pour autant : juste un doigté de déduction et un brin de folie. Ou non.De toute façon, c'est trop tard : Allons-y, c'est parti mon Titi !
Je vous y prends, je vous y prends vous,,oui vous qui lisez Tintin tranquillement, innocemment, assis sur vos certitudes d'une lecture passive mais vous demandant sans cesse si Hergé s'est censuré parfois ou s'est rendu coupable d'inclure plusieurs théories ou complot dans les propos de son héros à houppette .
Allez savoir, peut-être ?
Ma réponse quant-à-moi est toute faite: OUI, je crois.
Oui, tel Mulder le répétant de son ton le plus sérieux , moi aussi je crois à l'étrange, aux choses qui vous cause du tord, au hasard retord qui ne vous tombe dessus justement jamais au hasard.
Tels ces fientes de pigeons tombant sur la tête du capitaine ( voir le temple du soleil , la suite de ce prélude )
J'élude qu'elle ne sont pas,finalement, si innocentes que ça ces mouettes rieuses aux sourires carnassiers : Tremblez pauvres humains devant ces tirs plus précis qu'un missile Scud de leur oeil revanchard . ( Franquin via Gaston l'avez bien saisi lui)
Bizarre , vous avez dit bizarre ?
La présence avant l'heure d'Anne Rice avec le fameux coup de la momie, ici mise en théologie avec ces explorateurs ratés,effrontés , rameutant leur science sans conscience, en toute confiance ; pour l'affront sacré envers une civilisation bien paisible,, ne demandant rien de plus finalement qu'un peu de paix et de Soleil purificateur pour leur peau.
Et voilà donc sept gaillards ramenant la malédiction d' Otzi parmi nos contrées .
Ces incapables, des fous . Voilà tout. Après tout, bien fait pour eux pour leur sort malheureux. ( pied de nez personnel )
Et si la sucette mystérieuse de cette album se situait dans la traduction ?
de l'hébreu shabbat,le chiffre sept se paie votre tête, tout comme celle de Tournesol élevé bien au delà du niveau du sol lors d'un banal jeu des chaises musicales à mi parcours de l'aventure . Vous n'y êtes pas ?
Zhou la boule enflammée par la cheminé ! Un cadeau de Noël de l'individu armé d'une hotte et de grosses bottes, cagoulé, rentrant habituellement et furtivement par ce conduit vers le 24 décembre? Perdu.
Non, l'individu ici, à demi nu, efflanqué par le manque de bonnes graisses saturées, vient conclure et offrir sa terrible et dernière prophétie .

Paré à virer dans la paranoïa la plus pure , Hergé dès lors, va conduire alors -tel le maître cruel à son fidèle compagnon- nos amis sur de bien étranges pistes et autres terrains escarpés pour s'esquinter les pieds et faire suer avidement (évidemment,,) notre bonne troupe .

Par ici la soupe: suivant votre degré et votre soif de connaitre le dénouement de leur trépidante escapade semé d'embûches vers les Andes,vous lirez peut-être avec Tintin et les siens -sans oublier le petit chien- l'histoire d'un Temple où sommeille le côté vermeil et sanglant de cette curieuse recherche de fleurs de Tournesol.
Bien qu'à ce dernier propos j'en pense ouvertement qu'ils agissent en secret pour opter à celle du pavot . Ha, Hergé, sacré suppôt ! Sucré de dents ,salé dehors . Toi alors . .
En parallèle de quoi , rappelons-le au passage pour la parabole à l'horreur, l'humour des Dupont-Dupond brothers cherchant de même dorénavant l'ami Tryphon grâce à son pendule de Foucault ( une théorie encore ! ) retrouvé perdu, oui vous avez bien lu, sur de navrants sommets ou d'invraisemblables cimes remarquables . Voir d'autres monts où selon les intéressés jumeaux " paraîtrait-t-il qu'il se situe dans un endroit où il fait très chaud "
En fait, prétexte banal pour un bûcher triomphal en guise de buffet final : Jeanne d'Arc elle-même l'a déjà lu et pas forcément aimé, c'est dire .

Bref, une fois de plus, l'air de rien , Hergé s'est bien gaussé d'une liberté totale pour nous les mettre . .les boules .

Dixit ailleurs " C'est le plus effrayant album jamais conçu par Hergé, notamment à cause de l'apparition fantomatique de Rascar Capac. " (Olivier Delcroix 2004)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          274
Crazynath
14 mars 2016
★★★★★
★★★★★
J'ai toujours beaucoup aimé les deux albums consacrés à la malédiction de Rascar Capac qui va entrainer Tintin et Haddock jusqu'au fin fond du Pérou.
Mais l'histoire commence bel et bien en Belgique, où Haddock a endossé son costume de nouveau riche ou plutôt de gentleman farmer. Il a encore de la peine à s'habituer à sa nouvelle condition, et des qu'on le "chatouille" un peu, le naturel, à savoir son charmant caractère reprend le dessus pour notre plus grand plaisir. Pour l'instant, la seule préoccupation de ce marin en retraite semble être de percer les secrets d'un illusionniste qui se produit au Music Hall.
Cependant, très vite les évènements vont s'enchainer et nos héros vont se retrouver mêlés à un curieux fait divers. Les membres d'une expédition de retour des Andes sont tous atteints les uns après les autres d'un mal mystérieux.
Je me rappelle avoir frémi plus d'une fois, quand petite fille, je voyais cette affreuse momie dans la villa du professeur Bergamotte.
On retrouve dans cet épisode deux personnages qui vont régulièrement faire des apparitions dans les aventures de Tintin : le général Alcazar, reconverti en lanceur de poignards, et la Castafiore qui assure avec talent son rôle de cyclone ambulant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
frandj
20 mai 2016
★★★★★
★★★★★
Je connais presque par coeur tous les albums de Tintin, lus et relus à diverses périodes de ma vie. A l'exception des premiers et des derniers, leur valeur me semble très bonne ou même excellente. C'est mon opinion d'adulte. Toutefois, je voudrais pouvoir retrouver mes réactions au moment de mes premières lectures, dans toute leur candeur. Il est bien difficile de revivre en pensée le "choc" de la découverte initiale. Il n'y a que Proust pour nommer précisément sa "madeleine"... Je me souviens très bien, par exemple, de la toute première aventure dont j'ai eu connaissance: c'était "On a marché sur la Lune" dans l'édition originale, mais ce n'est pas celle que j'ai préférée. Non, il y en a eu d'autres qui, à l'époque, m'avaient laissé des émotions beaucoup plus intenses.
Je pense surtout aux "Sept boules de cristal". Cet album, je n'en disposais pas personnellement à la maison quand j'étais très jeune; par chance, je l'avais déniché chez notre voisine. J'avais été aussitôt fasciné par cette histoire. Elle est librement inspirée de la prétendue malédiction des pharaons contre l'équipe d'égyptologues dirigée contre Howard Carter - je l'ai compris beaucoup plus tard. En tout cas, je me souviens notamment du début de l'album (au music-hall), de la disparition successive des sept savants, de la hideuse et fascinante momie de Rascar Capac, de l'énorme orage (accompagné du phénomène de foudre en boule) chez le professeur Bergamotte, de l'enlèvement du professeur Tournesol... Quoique l'aventure se déroule "chez nous" - et non dans un pays lointain - le mystère, le fantastique et même l'exotisme imprègnent fortement le récit. Tout me semblait captivant. Quant au graphisme, c'est la "ligne claire" d'Hergé - c'est tout dire...
Quant à la suite de cette aventure, "Le temple du soleil", elle se déroule en Amérique du Sud et accentue encore les impressions de dépaysement et d'exotisme; c'est aussi une très grande réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
cicou45
29 octobre 2011
★★★★★
★★★★★
Album précédent celui du Temple du Soleil, le lecteur apprend ici le début de l'histoire qui démarra par l'envoi d'une expédition en Amérique du Sud afin d'étudier le peuple inca.
Ces derniers pillèrent un temple, mais dans un seul but scientifique, afin d'étudier et de dévoiler au monde les pratiques de ce peuple aujourd'hui disparu. Grossière erreur car si les Incas ont bel et bien disparus, leurs descendants 'Les Fils du Soleil", eux, sont toujours en vie et sont bien décidés à protéger le secret de leurs ancêtres.
Aussi, un mystère plane lorsque, de retour en Europe, tous les membres de l'expédition, tombent les uns après les autres, dans un étrange sommeil. le seul membre de l'expédition qui n'ait pas encore été touché à ce jour par cette étrange malédiction, est le professeur Bergamotte, un très bon ami du professeur Tournesol. Aussi, ce dernier, Tintin, Milou , le capitaine Haddock et des deux Dupont et Dupond se rendent-ils chez lui afin de veiller à sa sécurité ; sécurité qui se révélera vaine puisque le professeur est lui aussi atteint de ce puissant mal. Indice cependant à ne pas négliger : à chaque fois que cela s'est produit, des morceaux de boule de cristal, d'où le titre de l'album, ont été retrouvés auprès de la victime. Mais en tant que victime, celui-ci ne sera pas le seul puisque le professeur Tournesol, bien que n'ayant pas pris part à l'expédition, est enlevé et que la momie de Rascar Capac, qui se trouvait chez lz professeur Bergamotte, s'est volatilisée.
Aventure pleine de rebondissements et très agréable à lire. Un conseil, si vous commencez à la lire, enchaînez directement avec la suite, "Le Temple du Soleil", sinon vous risquez de rester sur votre faim, et, en ce qui me concerne, j'ai horreur de ça. En tout cas, superbe ! N'y aurait-il pas une influence égyptienne dans tout cela avec les étranges morts qui subvinrent après la violation de la pyramide de Toutânkhamon...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
BrunoA
03 avril 2013
★★★★★
★★★★★
Le premier album de Tintin que j'ai eu entre les mains était les sept boules de cristal. On y découvre un univers et une ambiance particulière et les aventures qu'on y suit mèneront Tintin et le capitaine Haddock au Pérou, sur les traces du professeur Tournesol, enlevé pour avoir commis le sacrilège de se parer du bracelet sacré de l'Inca.
On y découvre un capitaine Haddock transformé, devenu châtelain, qui fréquente le music-hall et porte (difficilement) le monocle.
On y retrouve le général Alcazar reconverti en lanceur de couteau et flanqué d'un assistant nommé Chiquito qui se révlera être Rupac Inca Huaco.
L'étrange mal qui frappe les membres de l'expédition Sanders-Hardmouth n'est pas sans rappeler celle qui frappa ceux qui entrèrent dans le tombeau sacré de Toutankhamon et on a plaisir à suivre ces aventures jusqu'au port de Callao où les Dupondt apprennent ce qu'est le guano..
Commenter  J’apprécie          210
Citations & extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
kathykathy19 novembre 2011
La Castafiore :
- "Mesdames et messieurs je vais avoir l'honneur de vous interpréter le grand air des bijoux de Faust. : A - A - A - AH ... je ris... de me voir si belle... en ce miroir...."
Capitaine Haddock :
- "Formidable, hein ? "
Tintin :
- " Oui, c'est le mot..."
Capitaine Haddock :
- "Je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que je l'entends, je pense à un cyclone qui s'est un jour abattu sur mon bateau, alors que je naviguais dans la mer des Antilles..."
La Castafiore :
- "Réponds-moi... Réponds-moi... Réponds, réponds, réponds vite ! "
Milou :
- "WOU - OU - OOUU - OUH - WOOUU"......

(succulents les dialogues (p. 19) et avec les images... c'est encore meilleur...!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
genougenou29 septembre 2013
Passager du train - Ça finira mal toute cette histoire, vous verrez…
Tintin - Qu’est-ce qui finira mal ?
Passager du train - Et bien, cette histoire de momies… Souvenez-vous de Tout-Ankh-Amon, jeune homme !… Songez à tous ces égyptologues qui sont morts mystérieusement après avoir ouvert le tombeau de ce pharaon… Vous verrez, la même chose arrivera à ceux qui ont violé la sépulture de cet Inca…
Tintin - Vous croyez ?
Passager du train - J’en suis sur !… Aussi, pourquoi ne laisse-t-on pas ces gens tranquilles ?… Que dirions-nous si les Égyptiens ou les Péruviens venaient, chez nous, ouvrir les tombeaux de nos rois ?… Hein, que dirions-nous ?…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Arsene07Arsene0711 juillet 2015
Dans des milliers de lunes viendront sept étrangers au visage pâle, et ils profaneront la demeure sacrée de Celui-qui-déchaîne-la-foudre. Et ces profanateurs emporteront le corps de l'Inca dans leur lointain pays. Mais la malédiction divine s'attachera à leurs pas et les poursuivra par-delà les mers et les monts... Et le jour où, dans un éclair éblouissant, Rascar Capac aura déchaîné sur lui-même le feu purificateur et sera retourné à son élément primitif, ce jour-là sonnera pour les impies l'heure du châtiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
kathykathy19 novembre 2011
Le policier :
"C'est un de vos amis qu'ils ont enlevé ?"
Capitaine Haddock :
"C'est Tournesol, malheureux ! ... Tournesol ! ... Une crème d'homme!... Un coeur d'or ! ... Et c'est lui que ces misérables ont enlevé ! ... Et pourquoi ? ... Pourquoi, tonnerre de Brest ? ..." (p 55)
Commenter  J’apprécie          80
ClioInoClioIno16 avril 2015
Haddock : Vous voyez ? ... Voilà la porte de la buvette ... (Haddock ouvre une porte qui donne sur un mur) Un décor, tonnerre de tonnerre de Brest ! ...
Tintin : Voyons, serait-ce par ici ?
Haddock : Mille millions de mille milliards de mille sabords (le décor est tombé sur Haddock) Tonnerre de tonnerre de Brest ! et tout ça à cause de cette espèce d'individu de général de tonnerre de Brest !
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Tintin, presque...

Tintin est ... ?

rapporteur
reporter

5 questions
309 lecteurs ont répondu
Thème : HergéCréer un quiz sur ce livre
. .