Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 236474038X
Éditeur : Thierry Magnier (2012)


Note moyenne : 3.26/5 (sur 62 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quoi de mieux pour réconcilier cinq adolescents en rupture avec la vie qu’une rando en montagne avec Jeff, un éducateur bienveillant ? Le projet est alléchant pour Jennifer, Lisa, Mariam, Damien et Lukas qui semblent presque enthousiastes. Il faut marcher, camper, faire... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (32)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par canel, le 16 septembre 2012

    canel
    Cinq ados d'un institut spécialisé, trois filles et deux garçons, encadrés d'un moniteur, s'aventurent pour une randonnée de quelques jours dans les Pyrénées. Beaucoup de longues marches, des pauses, du camping, des disputes pour des broutilles entre filles et garçons. Et puis de bons moments de complicité, de vraie détente... Les personnalités s'affichent à mesure que la fatigue se fait sentir, les vieilles blessures d'enfance se ravivent chez certains... La tension monte pour le lecteur, l'angoisse va crescendo dans ce paradis vert perdu "là-haut sur la montagne", au milieu de rien. On craint un drame, interne à ce minuscule groupe ou une menace extérieure (animal ? intempérie ?)...
    Un thriller-ado sans temps morts, qu'on a envie de dévorer non-stop, à l'atmosphère de plus en plus flippante. Bon moment de lecture. La raison des alternances de narration au présent et au passé, malgré l'unité de temps et de lieu, dans les dernières pages, m'a échappé - hormis le fait qu'elle perturbent le lecteur et accélèrent les pulsations cardiaques ? Je ne suis pas certaine de vouloir m'arrêter à cette fin, telle qu'elle est suggérée...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par teamberthelecture33, le 19 décembre 2014

    teamberthelecture33
    Un éducateur nommée Jeff, le jour de la rentrée scolaire du mois de Septembre veut emmener cinq jeunes : Jennifer, Lisa, Meriam , Damien et Lukas en randonnée pour quatre jours afin qu'ils deviennent plus solidaires et arrêtent leurs enfantillages. Au début, les cinq jeunes répliquent mais ils finissent par accepter. Les deux premiers jours se passent sans heurt malgré la fatigue et la soif .Mais à partir du troisième jour, tout bascule car leur éducateur disparaît au moment de trois détonations. Les jeunes sont très inquiets et Damien par à sa recherche… Il revient avec Jeff sur ses épaules, à bout de souffle. Ils se solident tous pour venir en aide a l'éducateur. A un moment, ils rencontrent deux voitures qu'ils leur proposent de l'aide mais ils les kidnappent et il y a un gros suspens à la fin.
    Je vous conseille de lire ce livre : « La randonnée ». Au début cette histoire est vraisemblable. Une originalité du roman réside dans l'alternance de l'emploi des temps du présent et du passé pour proposer une chronologie déstructurée des événements, avec de nombreux retours en arrière, souvent de tous petits bonds dans le temps, permettant ainsi d'expliquer une situation présente, des réactions, ou d'illustrer le récit d'un des personnages. Si ces effets de style conduisent parfois à relire certains passages pour se repérer dans le temps, ils contribuent à la tension du récit et donnent des accents cinématographiques à la narration.
    Dans l'ensemble, il s'agit d'un petit roman facile à lire, dont la trame est plutôt prenante et tient le lecteur en haleine, mais qui aurait gagné à être plus long afin d'aller plus loin dans chacun des aspects qui ne sont qu'esquissés ici.
    Dounia
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par Jangelis, le 27 septembre 2014

    Jangelis
    Non !
    Ca commence comme une histoire assez banale, un animateur qui a insisté pour emmener 5 ados "en difficulté" en rando. Vivre ensemble, en baver un peu, ça doit leur faire découvrir autre chose.
    La 1e partie, le sujet est assez intéressant, la vie et la cohabitation de ces six personnes. Avec quelques allusions à leur passé, à leur mal-être, que j'attendais de voir développé.
    Sauf que, est-ce dû à l'écriture, j'ai eu du mal à m'y intéresser. Je languissais de passer à autre chose, je n'aurais pas dû !
    2e partie : l'animateur disparaît, la peur monte. Ca tourne un peu au thriller, heu ce n'était pas ça que j'avais commencé à lire.
    Dernière partie : il semble qu'on comprenne avant les ados ce qui se passe, l'angoisse continue à monter.
    Jusqu'à une fin totalement glauque, et en même temps seulement évoquée. Et d'ailleurs, j'ai relu trois fois, et à mesure, j'étais de moins en moins sûre de ce que je devais comprendre :-/
    Quel est l'intérêt d'un tel roman ?
    Décourager les initiatives de ce type ? Dommage
    Faire avancer le discours écolo et pro nature ? Il me semble avoir lu des tas d'autres textes plus agréables et au moins aussi efficaces dans ce but.
    Je regrette, je vois que ce livre est souvent apprécié ; pour ma part, je ne trouve rien à sauver là-dedans !! Même pas de plaisir de lecture.
    Je regrette d'autant plus que jusqu'à présent, je disais toujours que les livres édités par Thierry Magnier sont le seuls que j'offre les yeux fermés, même sans les avoir lu avant. Je sais qu'il les contrôle tous avant de les éditer, et je n'ai eu jusque là que des plaisirs de lecture, voire des coups de coeur. Mais il est certain que je ne voudrais pas avoir offert ceci à de jeunes lecteurs !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 8         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par MMChretien, le 13 octobre 2014

    MMChretien
    Cinq adolescents en difficulté, trois filles et deux garçons, partent accompagnés de Jeff, leur éducateur, pour une randonnée de quelques jours à la montagne. Cette excursion, proposée par le centre spécialisé dans lequel ils vivent, doit leur permettre de changer d'air, de sortir de leur quotidien, de se confronter à la nature et d'apprendre à vivre ensemble. Face à des adolescents malmenés par la vie qui se montrent peu motivés, ne cessent de se plaindre, de dénigrer ce qui les entoure et de se chamailler, Jeff redouble de bonne volonté pour éviter les conflits, valoriser les jeunes et les rendre acteurs de leur séjour. Toutefois, la promenade va prendre un tour inattendu, et les adolescents vont devoir puiser en eux-même et se montrer solidaires pour faire face à une situation dramatique.
    Ce roman propose une curieuse association, pas totalement convaincante, entre un roman sur les problématiques adolescentes, et un thriller angoissant. Chacun de ces deux aspects aurait pu, traité à part, fournir la matière de deux bons romans jeunesse, mais le lecteur reste là un peu sur sa faim puisque ni l'un ni l'autre n'est pleinement développé. On aurait apprécié connaître davantage les personnages des adolescents, dont le passé familial douloureux, qui a causé chez eux des traumatismes et a forgé leur caractère, est à peine évoqué au gré des souvenirs qui leur reviennent au cours de l'excursion. de même, les amateurs de suspense, de tension rythmée, d'angoisse ou encore de frisson, ont là aussi à peine le temps d'avoir l'eau à la bouche puisque cette dimension intervient assez tard dans l'histoire, qui s'achève bien vite sur une fin plutôt réussie mais qui aurait pu être retardée.
    Une originalité du roman réside dans l'alternance de l'emploi des temps du présent et du passé pour proposer une chronologie déstructurée des événements, avec de nombreux retours en arrière, souvent de tous petits bonds dans le temps, permettant ainsi d'expliquer une situation présente, des réactions, ou d'illustrer le récit d'un des personnages. Si ces effets de style conduisent parfois à relire certains passages pour se repérer dans le temps, ils contribuent à la tension du récit et donnent des accents cinématographiques à la narration.
    Dans l'ensemble, il s'agit d'un petit roman facile à lire, dont la trame est plutôt prenante et tient le lecteur en haleine, mais qui aurait gagné à être plus long afin d'aller plus loin dans chacun des aspects qui ne sont qu'esquissés ici.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par LaFameuse3emeVerte, le 19 décembre 2014

    LaFameuse3emeVerte
    Jeff, un éducateur, propose à cinq jeunes ados en rupture avec la vie de l'accompagner quelques jours pour faire une randonnée en forêt. Les cinq jeunes se montrent peu motivés; ils se plaignent tout le temps, se chamaillent... Jeff se montre patient et redouble de bonne volonté. Au fil des jours, ils vont avoir des doutes car des bruits mystérieux proviennent de la forêt; ils se sentent épiés.L'histoire prend alors une tournure inattendue : Jeff va disparaître subitement. Les ados vont devoir résister et se montrer solidaires face à cette situation dramatique et mystérieuse.
    Après un début (trop) lent où l'auteur prend son temps en évoquant les histoires personnelles des cinq jeunes, l'histoire devient angoissante à souhait, nous perturbe afin de nous plonger dans la détresse et l'urgence de la situation. La fin brutale et inattendue reste, même après plusieurs lectures, trop énigmatique. Cependant, La Randonnée qui, grâce à son suspense bien maîtrisé, reste à conseiller.
    Robin et Théophile
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique


Critiques presse (2)


  • Telerama , le 16 mai 2012
    Une angoisse diffuse monte. Le danger prend plusieurs visages, hommes et nature entre chien et loup. Au final, l'utopie explose dans la pire sauvagerie, le roman d'aventures vire à la tragédie initiatique. Aussi rude dans son propos que subtile dans sa forme.
    Lire la critique sur le site : Telerama
  • Ricochet , le 17 avril 2012
    Un roman très fort.
    Lire la critique sur le site : Ricochet

> voir toutes (9)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Babibel34, le 07 décembre 2014

    C' est un bon livre il est intrigent, l' histoire est crédible et les textes sont compréhensible

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Jangelis, le 27 septembre 2014

    La pente est parfois rude. Les jeunes doivent user de toutes leurs forces pour la gravir. Batailler avec les épineux qui accrochent leur vêtements. Réajuster les sacs à dos. S'affranchir de la souffrance physique, d'une respiration haletante, de l'envie de tout plaquer, d'envoyer paître l'éducateur et de s'asseoir pour ne plus bouger - jamais.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par beroune, le 27 juillet 2013

    Un ours en plein milieu de la rivière.
    Il se redresse. Surpris. Sur la défensive. Les tentes. L'odeur du feu de bois éteint. Cet animal sur la terre ferme. Raide comme un piquet. Il connaît. Danger. Un homme. Il pointe son museau. Le plus haut possible. La truffe brillante. Il respire. Fort. Jauge. Hume. Ouvre la gueule. Crache. Sa lange. Ses dents. Il grogne. Rouspète. Menace.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par FrancaisMatisse, le 13 novembre 2014

    P7 : Un éperon rocheux situé face au versant nord d une montagne boisée fait offices d aire de stationnement .

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par clochette76, le 10 juillet 2012

    "Des moments comme ceux-ci nettoient la boue accumulée en soi pendant des mois, voire des années. A cette hauteur, le monde est minéral et végétal. Le lieu où la terre finit et le ciel commence."

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Christophe Léon

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Christophe Léon

Rencontre avec Christophe Léon autour de "Silence, on irradie !"








Sur Amazon
à partir de :
7,98 € (neuf)
5,04 € (occasion)

   

Faire découvrir La randonnée par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz