AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844207723
Éditeur : Thierry Magnier

Note moyenne : 3.61/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Un village à l'abri d'une centrale nucléaire qui emploie les adultes. Sven se baigne en catimini dans le lac qui borde la centrale, l'eau y est très chaude malgré l'hiver. Un jour une explosion pétrifie tout. Seuls survivants, Sven (tombé opportunément dans une champignonnière), sa petite soeur, Siloé, opportunément punie par sa nourrice et enfermée à la cave, Grégoras, débile léger, qui travaillait dans les caves à vin de la ferme. Sven retrouve sa soeur qui a noué... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Virgule-Magazine
09 juin 2016
  • 4/ 5
Le village de Sven, c'est celui où vivent les ouvriers de la centrale nucléaire qui domine le paysage de ses tours. Paysage gris, miséreux, morbide, inquiétant. Un jour, la vie se fige dans une immense explosion : plus de centrale, plus de maisons, plus rien. Sven et sa soeur, Siloé, ainsi qu'un ouvrier agricole, Grégoras, sont miraculeusement épargnés, mais ils choisissent de se cacher pour échapper aux hommes vêtus de combinaisons blanches qui ratissent le terrain. Au même moment, un médecin de l'hôpital de la ville la plus proche décide de partir à la recherche de la jeune femme dont il est amoureux, une institutrice qui se trouvait en visite avec sa classe à la centrale au moment du drame.
L'avis d'Alexis, 14 ans : Ce roman terrifiant, où seul l'homme inspire la terreur, nous montre tous les côtés des centrales nucléaires qui sont gardés au secret. Cette réalité brute est parfois dure à admettre : âmes sensibles, s'abstenir !
L'avis de la rédaction : Ce récit difficile et sombre, mais captivant, manie subtilement l'ironie pour dénoncer les dérives du nucléaire. Les histoires des différents personnages sont très habilement entremêlées pour créer le suspense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Gr3nouille2010
05 février 2012
  • 4/ 5
Je ne pensais pas pouvoir écrire une chronique sur un "petit" livre mais ça ne devrait pas poser de poser de problèmes finalement car j'ai beaucoup apprécié cette lecture ! Je l'ai lu en à peine une heure, sans pouvoir le lâcher !
Sven & sa petite soeur, Siloé, habitent près d'une centrale nucléaire. de temps en temps, le jeune garçon désobéit à ses parents pour se baigner dans le lac malgré les symptômes qui lui apparaissent mystérieusement depuis.. En effet, il perd ses cheveux mais comme il n'est pas alarmé par ce détail, il continue d'y aller. Lorsqu'un jour, la centrale explose, tout le village est rasé. Il n'y a plus âme qui vive. Les rares survivants sont envoyés directement à l'hôpital. du moins, quand les militaires les trouve.. Sven est tombé accidentellement dans une champignonnière, lors de l'explosion, ce qui lui a sauvé la vie. Siloé était punie par sa nourrice dans la cave & Grégoras travaillait dans la ferme de ses parents, comme à son habitude. Ils se retrouvent tous les trois, seuls. Car Sven, qui a pris la place de leader dans leur petit groupe, ne veut pas que les autorités les trouve, il n'a pas confiance.. S'ensuit une lutte pénible, autant sur ses décisions que pour rester en vie, afin de trouver quelqu'un pour les aider.. Mais lorsque la chance leur sourit, on leur tourne le dos. Reste à savoir pourquoi..
L'histoire est courte mais complète. Même si je reste encore sur des questions par rapport à cette fin inacceptable, révoltante. On suit le parcours de Sven a travers le village inhabité mais aussi d'un médecin, Yougor, qui ne pense qu'à l'institutrice qu'il a rencontré le matin même & qui allait à la centrale pour une visite guidée d'école.. Leurs chemins vont finir par se croiser & c'est tout ce qu'on pouvait leur souhaiter de mal car ce médecin sera bien utile à Siloé.. On ne voit pas défiler les pages tellement l'histoire est prenante. Malgré ce chaos total, les personnages ont de l'humour à leur façon & ils sont très attachants.
Tous les personnages ont un petit quelque chose d'attendrissant.
Sven est un petit garçon courageux & innocent. Sa peur l'empêche de raisonner comme il le devrait dans de telle circonstance & on ne peut même pas lui en vouloir.
Siloé est très drôle. Elle ne comprend pas encore vraiment le sens de certains mots ou de certaines phrases & ses conclusions en deviennent rigolotes.
Grégoras est un peu arriéré. Miraculé à la naissance, il a toujours tout appris de lui-même & à toujours travaillé pour ses parents à la ferme. Il a beaucoup de chance & est loin d'être bête ! Il a une grande force de vie même si ce n'est pas écrit sur son front..
Le seul point négatif par rapport à ça, c'est qu'à aucun moment ils ne s'inquiètent réellement de leur sort, ni de la disparition de tout le monde, y compris de leurs parents. Mais je pense que l'histoire ne va pas aussi loin. Car l'auteur aurait pu effectivement donner plus de détails, surtout sur la fin mais je ne pense pas que c'était le but recherché.. Je ne sais pas. En tout cas, ça ne m'a pas dérangé pour apprécier ce livre !
La fin m'a choqué, je ne m'attendais pas à ça (le résumé ici n'est pas le même que sur mon livre, la fin ici est décrite mais sur mon livre elle ne l'est pas..) J'aurai voulu savoir pourquoi les avoir laissé comme ça alors qu'ils avaient besoin d'aide & savoir ce qu'il se passe ensuite pour eux donc. Mais c'est ce qui fait aussi la beauté de ce roman. On se pose des questions logiques mais il n'y a rien à savoir de plus. Rien qu'on ne puisse se douter déjà..
L'écriture de l'auteur est fluide. Ca aurait pu être un court roman mais difficile à lire.. Là, ce n'est pas le cas. On est dans l'histoire dès le début, on est avec les personnages & on traverse tout avec eux. J'ai passé un agréable moment avec ce roman.
Lien : http://laviedeslivres.cowblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Joana
14 mars 2011
  • 5/ 5
Dans un village paisible, tout près d'une centrale nucléaire, entouré d'une belle forêt de résineux, vivent des enfants. Un soir, une explosion ce produit, toute la région est touchée, la mort, le silence et la désolation y règne. Mais l'armée arrive, fermant le site et ls routes d'accès, des hommes en blanc cherchent d'éventuels survivants.
Dans ce roman, on suit le destin de plusieurs personnages plongés dans le chaos. Il y a, Sven qui aime se baigner dans le lac malgré l'interdiction de ses parents, et qui échappe à la mort en tombant dans un trou sur le chemin du retour. Puis, Siloé sa petite soeur, qui s'est gravement blessé et Grégoras à moitié fou. Sven a peur des hommes en blanc et ne veut pas être « pris » par eux, donc il entraîne Siloé et Grégoras dans une fuite. Et puis il y a Yougor, le jeune dermatologue, qui se lance dans dans une folle recherche, pour trouver la jeune institutrice dont il est amoureux, il brave les interdits et les frontières installées.
Ce court roman, impressionnant, nous fait penser à la catastrophe de Tchernobyl et celle qui vient de se produire au Japon. le sujet est traité de manière réaliste, les habitants travaillant à la central avant la catastrophe, sont atteints de maladies de peau, perdes leurs cheveux ou leurs dents. C'est vraiment affreux, car les militaires quadrillent la zone, sans état d'âme et ne veulent pas sauver des personnes condamnés à mourir. On s'attache aux enfants livrés à eux-mêmes tout en les sachant condamnés à mourir. L'action est décrite par paragraphes courts. L'écriture est simple, compréhensible et élégante. Un roman qui m'a vraiment touché, surtout pas le sort de ses enfants, mais aussi parce-qu'un village entier a été détruit, et beaucoup de personnes sont mortes simplement à cause de l'explosion d'une centrale. Un roman à lire et à relire, à faire découvrir !
Lien : http://lecturesdejoana.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MIOP
09 février 2012
Un roman qui nous interpelle sur le risque nucléaire peut-être à venir mais déjà survenu. Il fait songer à la catastrophe de Tchernobyl du 26 avril 1986, ses conséquences sanitaires et écologiques.
La psychologie des personnages est extrêmement bien décrite. Des enfants et des adultes confrontés à une situation exceptionnelle, mais qui demeurent avant tout «humains»; c'est à dire fraternels, solidaires et courageux. C'est un récit sans longueur, d'une écriture ciselée et dense. le lecteur reste en haleine jusqu'au dernier mot.
Commenter  J’apprécie          40
Vermeer
09 juillet 2016
  • 3/ 5
Roman présenté comme de la science-fiction mais en est-ce vraiment ? Sven vit en Europe centrale près d'une centrale nucléaire. Il adore se baigner dans un lac tout proche malgré l'interdiction car les eaux sont chaudes même en plein hiver. Pourtant, il perd ses cheveux. Dans le village, il naît beaucoup d'enfants "différents".
Une explosion décime tous les villages alentours. Sven essaie de survivre avec sa soeur Siloé et un enfant handicapé.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Christophe Léon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Léon
Rencontre avec Christophe Léon autour de "Silence, on irradie !"
autres livres classés : catastrophe nucléaireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Delit De Fuite

Qui est l'auteur

Florance Cadier
Christophe Léon
Benoit severac

7 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Délit de fuite de Christophe LéonCréer un quiz sur ce livre