AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2019109972
Éditeur : Hachette Jeunesse (2016)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 879 notes)
Résumé :
Les monstres sont toujours décidés à tuer
les demi-dieux.

Percy et ses amis Annabeth, Grover et Thalia
se retrouvent face à un horrible manticore. Ils
n'ont la vie sauve que grâce à l'intervention de
la déesse Artémis et de ses Chasseresses. Mais,
lorsque Annabeth puis Artémis disparaissent, une
nouvelle quête semée d'embûches s'annonce : Percy
devra plus que jamais se méfier des manipulations <... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (95) Voir plus Ajouter une critique
florencem
08 avril 2016
  • 4/ 5
Jusqu'à présent les Percy Jackson ne m'ont jamais déçue. Je me les garde donc comme petits plaisirs de temps à autre. Et avec ce troisième tome, aucune déception à l'horizon. Rick Riordan a, une nouvelle fois, réussi à me charmer avec ses jeunes demi-dieux qui se rapprochent de plus en plus de la fatidique guerre entre les Titans et les Dieux.
Le début du tome commence assez fort. J'étais un peu décontenancée parce qu'on rentre tout de suite dans le vif du sujet, car Percy, Annabeth et Thalia sont en mission. Quelques mois se sont écoulés depuis la fin du second tome, et j'avoue que je m'attendais à un petit topo de ce que nos jeunes héros avaient pu faire durant cette « absence ». On l'apprend par la suite, pas de soucis de ce côté-là, mais du coup pour se remettre dans le bain, ce n'est pas évident. Cependant, j'ai vite oublié ce détail, car au bout de quelques pages, les choses sérieusement commencent déjà à arriver. Nous rencontrons de nouveaux personnages, dont quelques dieux qui n'étaient pas encore apparus, plusieurs événements « dramatiques » se produisent, avec une prophétie à l'horizon et bien sûr une quête. Que seraient des héros sans quête ?
Impossible donc de s'ennuyer. le rythme est soutenu jusqu'au bout, il y a de l'action, un brin d'humour, un style fluide et dynamique, une imagination toujours à la hauteur, et cette facilité déconcertante de s'approprier la mythologie gréco-romaine. Rick Riordan poursuit ses aventures sans fausse note. Il approfondit ses personnages, nous permet d'en découvrir encore plus sur son univers, continue à introduire des personnages de la mythologie, et arrive à suivre sa trame principale sans aucun soucis. La guerre qui se profile est dans tous les esprits, et je dirais que si le tome deux nous avait un peu préparé à cela, le troisième tome entre vraiment dedans. La guerre est là, il n'y a plus aucun doute et il va falloir y faire quelque chose. Cette touche dramatique qui plane au dessus de nos héros est assez plaisante car elle apporte une nuance moins « enfantine », moins colonie de vacances à l'histoire. Il est assez facile d'oublier que la plupart des personnages ont entre 13 et 16 ans, même si Rick Riordan n'oublie pas d'ajouter de-ci, de-là des préoccupations adolescentes. On reste dans de la littérature jeunesse sans pour autant infantiliser le récit.
Côté personnage, Percy est toujours à la hauteur. Il mûrit, prend plus possession de ses pouvoirs, s'implique aussi plus dans son rôle de fils de Poséidon. Il est vraiment agréable de le voir grandir même s'il commet toujours des erreurs. Il apprend, parfois de façon douloureuse, mais il va de l'avant et surtout il reste fidèle à lui-même, n'hésitant pas à braver certains dangers pour ses convictions. J'ai vraiment hâte de voir comment les choses vont évoluer pour lui. Thalia, par contre, n'est pas un personnage que j'apprécie. Elle est trop sur la défensive, trop en colère, trop « je veux tout gérer ». Sa relation avec Percy est pour le coup assez tendue même si le garçon fait d'énormes efforts pour ne pas envenimer les choses. Annabeth est vraiment LE personnage féminin qui ressort de la saga pour moi, et personne d'autre ne pourra l'égaler. Zoé et Bianca, deux nouveaux personnages, ont par contre amené un peu de fraîcheur. Leurs deux histoires s'intègrent bien à la trame principale et ce sont des personnages secondaires à la hauteur. Je me suis surtout attachée Zoé que Percy trouve assez semblable à Thalia mais personnellement je ne vois pas trop la ressemblance !
Ce tome trois apporte aussi quelques petits « mystères ». Il y a certains événements et certaines révélations qui donnent un peu de piment à l'histoire. de quoi accrocher encore plus le lecteur. J'apprécie aussi que Rick Riordan continue à approfondir, de façon certes minime mais toujours présentes, certains des personnages secondaires. Cela étoffe les dits personnages, bien entendu, mais aussi l'univers de l'auteur. Et puis, j'avoue qu'en apprendre toujours un peu plus permet de mieux appréhender certains comportements, et c'est toujours quelque chose que j'apprécie.
Un tome trois vraiment réussi, donc, et je pense que je poursuivrais très prochainement l'aventure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Korto23
02 mars 2011
Une chose est sûre et certaine, je deviens accro à la série et à l'auteur ! J'ai adoré le film et dévoré les deux premiers tomes de Percy Jackson !
Plusieurs mois se sont écoulés entre le deuxième volet et celui-ci. L'aventure débute aux vacances de Noël avec Grover qui a trouvé deux nouveaux sang-mêlés : Nico et Bianca di Angelo. Percy, Annabeth et Thalia sont chargés de les ramener en vie jusqu'à la Colonie des Sang-Mêlés afin qu'ils puissent suivre un entraînement. Malheureusement, ils se font attaqués par un Manticore (lion au visage d'humain à la queue de serpent). Ils sont dans une mauvaise posture jusqu'à ce qu'Artémis et ses Chasseresses les sauvent de justesse, ce qui entraîne la disparition d'Annabeth ! Artémis, sentant un danger arrivé, part à la chasse d'un redoutable monstre. Elle confie la tâche à Apollon – son frère jumeau – de ramener Thalia, Percy et ses Chasseresses à la colonie.
Après le jeu du « Capture-étendard », l'Oracle vient prédire une nouvelle prophétie lançant Thalia, Grover, Zoé et Bianca dans une nouvelle quête. Percy décide des les suivre pour sauver Annabeth du danger qu'il a vu dans un de ses rêves.
Certains nouveaux personnages font leur apparition aux côtés de Percy, d'Annabeth et de Grover : Thalia – fille de Zeus punk et impulsive devenue Chasseresse afin que la fameuse prophétie ne soit pas la sienne, Zoé – Chasseresse mystérieuse, Hespéride et fille d'Atlas (elle a été chassée du jardin lorsqu'elle a voulu aider Hercule à voler les pommes d'or), certains Dieux qui n'étaient pas très présents dans les tomes précédents, Bianca – fille d'Hadès devenue Chasseresse pour pourvoir vivre un peu pour elle-même et ne plus être la soeur protectrice de Nico – fils d'Hadès adorant jouer à MythoMagic. du côté obscur de la force, de nouvelles créatures apparaissent également : le Manticore Thorn, le Sanglier qu'Hercule a combattu jadis, le Titan Atlas, …
Nico n'est pas très présent dans ce tome et ayant le sentiment d'avoir été trahi par Percy, il décide de fuir la colonie en montrant un bref aperçu de ses pouvoirs. Mon petit doigt me dit qu'on le retrouvera dans les prochaines aventures de Percy aux côtés de Luke (je peux me tromper, bien sûr !).
Dans ce volume, on se confronte à un Percy plus mature le rendant plus émouvant avec une touche d'adulte. de nouvelles légendes sont abordées, les Dieux sont bien caricaturés et je ne vous cache pas mes fous rires lors de la lecture des titres surprenants et originaux de chaque chapitre !
Ce que j'admire le plus chez Rick Riordan est qu'il interprète les mythes grecs de sorte à les transposer dans la vie moderne. Il possède une plume enfantine mais captivante qui attire facilement les adolescents ou les adultes ayant gardés une part d'enfant en eux !
Lien : http://bibliodekorto.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Paroledunelivrophage
15 octobre 2016
  • 5/ 5
Je me suis laissée une journée de répit, et bien entendu j'ai repris le cours de ma lecture avec le tome trois des aventures de Percy Jackson. Bon, bin ce que je peux dire, c'est qu'avec lui, on n'est pas prêt de s'ennuyer un seul instant. Il nous emmène dans des endroits que l'on ne pourrait jamais s'imaginer qu'ils existent, en compagnie de personnes tout aussi intéressant que lui, et encore mieux, à travers tout le globe. Cette cervelle d'algue me plaît de plus en plus, je dois bien vous l'avouer. de plus, ce gosse est si chou, si humoristique, que même l'adulte que je suis n'a pu résister à son charme. Ce jeune chef de meute est vraiment intéressant à découvrir, et à travers ses yeux, on redécouvre des choses, des sentiments qui parfont ont été oublié à force de s'en prendre plein les doigts. Bref, si je continue comme çà, vous allez en avoir mare de mes crétineries. Aussi, je vous invite à découvrir la suite.
Tout d'abord, parlons un peu du synopsis du tome. Dans ce tome, nous nous retrouvons en compagnie de Percy, Grover, Annabeth et de la petite nouvelle Thalia. Une prophétie sinistre à été dévoilée, parlant d'un enfant de l'un des trois dieux principaux. Zeus, Poséidon et Hadès. Mais si jusqu'à présent là où il n'y avait qu'un, désormais, il y en a deux. Un soir au camp, la petite troupe Percy et compagnie se retrouve face à un être des plus monstrueux, un horrible manticore. Ils n'ont la vie sauve que grâce à l'intervention de la déesse Artémis et des ses légendaires Chasseresses. Mais quand, quelque jours plus tard, Annabeth puis la déesse de la chasse disparaissent, une nouvelle quête sur fond de prophétie est annoncée. Une nouvelle aventure semée d'embûches s'annonce alors pour Percy, Thalia et Grover, afin de sauver leur amie et la déesse elle même. Percy devra se méfier plus que jamais des manipulations et des pièges du seigneur des titan Chronos. C'est ainsi que Percy, Grover et Thalia aidés des Chasseresses d'Artémis vont se lancer à corps perdu dans le monde des humain et se battre pour retrouver Annabeth et la déesse Artémis qui ont été capturer par Atlas et son armée. Réussiront-ils ? Ou bien perdront-ils leurs amie à tout jamais ?
La dessus, nous pouvons passer aux personnages qui pullulent notre récit.
Tout d'abord, notre cher Percy qui je dois dire à pris un sacré coup de galon. Même si jeune homme reste chou, il est devenu plus mature que jamais. Mais ce que j'ai adoré, c'est que l'on pourrait se poser comme question, c'est est ce qu'il ne serait pas entrain de tomber amoureux de la belle Annabeth. Par ailleurs, son humour sarcastique est toujours aussi présent que depuis le premier tome, et je dois avouer qu'à de multiple reprises j'ai ri à ses paroles. Et puis, il faut dire que sure sa tête, plane une prophétie des plus sinistres. Alors, oui ce gosse qui en bave grave, se voit devenir de plus en plus mature et important qu'en a l'histoire. Il prend possession de pouvoirs plus importants et s'implique aussi plus dans son rôle de fils de Poséidon. Mais ce que j'aime par dessus tout c'est que ce môme, reste lui même. Et cela malgré toutes les bourdes qui lui tombent dessus, mais aussi malgré tout le pouvoir qu'il possède. En bref, il ne se prend pas la tête.
Thalia, c'est la fille de Zeus. Maintenant qu'elle est réapparut, elle pourrait être le demi dieu dont la fameuse prophétie parle. Si je dis réapparut, c'est parce qu'à l'époque où Luke, Annabeth et elle venaient vivre au camp des sang mêlés, elle s'est fait tuer et Zeus l'a transformer en arbre majestueux pour garder la colonie. Mais depuis le tome deux où l'arbre avait été empoisonné, et que la mythique toison d'or l'avait guéri, elle est réapparut. Aujourd'hui, c'est pour sauver sa copine Annabeth et la déesse de la chasse Artémis qu'elle voyage aux cotés de Percy. C'est une jeune femme forte, volontaire, qui n'a pas peur de foncer dans le tas si cela est nécessaire. Elle la réplique exact de Percy mais au féminin, à la différence prés qu'elle est plus réfléchie. Un peu comme Annabeth. Elle cherche à toujours tout commander, et sa colère ne se dissipe que très peu. Alors les relations entre elle et Percy n'est pas facile, et ce même si le gamin fait tout pour que cela ne s'envenime pas.
Grover, lui, est toujours égal à lui même. Il est drôle, bien malgré lui, ses répliques sont assez cocasses il est vrai. Il est du genre à faire la chochotte, mais néanmoins, si ses amis ont besoins de lui, il répond prétend, même s'il à une peur bleu de tout. En bref, c'est un gardien dans toute sa splendeur.
Annabeth, dans ce tome est prisonnière, mais cela n'étouffe pas son coté combatif. Bien au contraire ! Elle garde bon espoir que le champion du camp, Percy, vole à son secours. Et puis il faut dire qu'elle essaye de ramener Luke dans le droit chemin. Pas facile.
Justement parlons de Luke. Luke le traître, celui qui est désormais du coté de la force obscure de la force. Toujours entrain de chercher le moyen de ramener Chronos à la vie. Il n'a pas hésiter à enlever Annabeth, dont d'ailleurs il n'écoute même pas les conseils. Pas plus qu'il n'a hésité à faire de même avec Artémis, dont elle c'est de porter le poids du monde sur ses épaules à la place d'Atlas. Il est toujours aussi fourbe, mesquin, cruel, imbu de pouvoir et de sa personne. Mais c'est surtout un gosse tourmenté, qui cherche à se faire bien voir à sa façon, mais qui en réalité, agit mal. On le retrouve plus amoché que jamais, et plus tourmenté aussi.
Enfin, on retrouve les personnages secondaire habituel, Monsieur D, Chiron, les pensionnaires du camp, Zoé une Chasseresse, les dieux, et d'autres personnages aussi mythiques qu'eux, tels que les Chasseresses d'Artémis, Atlas, etc. Et puis il y a l'apparition de nouveaux personnages avec Bianca et son frère Nico di Angelo les enfants d'Hadès. Et mais on se retrouve avec quatre enfants de dieux principaux là ? Non ? du coup question importante qui se pose, elle est pour qui la prophétie sinistre ?En bref, Rick Riordan, à su très bien travaillé ses personnages, et les à rendu très imposants de part leurs caractères, que par les histoires mythiques que l'on entendait sur eux dans les histoires que l'on nous racontait sur eux dans les livres d'histoires.
Maintenant que c'est chose faite, passons au points concernant le roman en lui même avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien entendu l'intrigue de cet opus.
Tout d'abord, parlons un peu de la plume de Rick Riordan. Depuis qu'il a commencer à écrire les aventures de ce jeune garçon, la plume de Rick Riordan est fluide et légère. La lecture se fait facilement et les pages défilent rapidement. On sent qu'il n'y a pas de temps morts, et les nombreux rebondissements, actions, quiproquos, etc, sont là pour en témoigner. L'action prend un peu de temps pour démarrer, mais dés que cela se fait, elle démarre au quart de tour. Les descriptions sont très bien écrites et on entre très facilement dans l'histoire. Par ailleurs, le livre possède un univers très riche, qui n'a eut de cesse de s'enrichir au grès des tomes et de pages. Je me suis sentie vivre en lisant ce livre. Et je suis sincèrement tomber sous le charme de l'écriture de Rick Riordan.
Ensuite, en ce qui concerne la romance entre les personnages, bin comme pour les autres tomes, nada. Par contre on y trouve de très belles amitiés qui ne cessent de grandir au fils des tomes. On en a même de nouvelles qui commencent à se former. Bien entendu la plus vieille de toutes est celle qui concerne Percy et Grover qui se sont connus en sixième, puis celle de Percy et d'Annabeth qui se sont trouvés lors du premier tome, ensuite celle d'Annabeth et de Thalia qui se sont connues bien entendu bien avant que les choses commencent dans le tome un, ou encore celle entre Percy et Thalia qui doivent apprendre à se connaître et à faire des compromis, etc, etc. Bref, Rick Riordan a sut vraiment mettre le point sur l'amitié en avant au travers des opus passés, et j'espère que cela va continuer dans les prochain tomes.
Enfin, parlons un peu de l'intrigue en elle même. Tout commence par une petite réunion entre Percy, Grover, Annabeth, Thalia et tout à coup un manticore les attaque. Là apparaît comme par enchantement Artémis la déesse de la chasse et ses fabuleuses Chasseresses qui leurs viennent en aide. Par la suite Artémis et Annabeth sont enlevées par Luke. La première va alors porter le poids du monde sur ses épaules, jusqu'à l'arrivée du héros, et la seconde devenir la confidente souffre douleur du kidnappeur. Puis un petit détour par une école et on se retrouve avec deux nouveaux demis dieux dans les parages en les personnes des enfants d'Hadès. Comme quoi, Percy mène une vie très mouvementée depuis qu'il s'est réellement découvert. le monde pour lui, est un territoire de danger. Entre les actions et les rebondissements à gogo, l'intrigue de ce livre va vous transporter dans un monde peuplé aussi bien par des monstres que par des dieux. Menée tambour battant, avec nombreuses scènes de combats sur fond d'humour, vous vous sentirez transporter sur un petit nuage. Encore une excellente intrigue que Rick Riordan nous a concocter pour le plus grand bonheur des fans de Percy Jackson et on en redemande encore.
En conclusion, j'ai adoré ce livre. Comme tous les autres. Tout y est pour faire de cette saga, une saga superbe et inoubliable. J'ai aimé les nombreuse scènes d'actions, les personnages aussi attachants les uns que les autres, la plume, l'amitié qui est le point central des tomes, etc. J'ai pris plaisir à lire les aventures de plus en plus douloureuses de Percy, de le voir évoluer, d'ailleurs j'ai bien l'impression qu'il est amoureux celui là. ET surtout découvrir ou plutôt redécouvrir les histoires sur les dieux et les personnages importants de la mythologie grecque. Comme quoi Rick Riordan à fait un travail titanesque et à su retranscrire ses recherches dans un monde moderne. Magique, voilà le mot que j'utilise pour décrire un Percy Jackson. Sue ce, à la prochaine pour ma chronique suivante.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
colorandbook
19 mai 2016
  • 5/ 5
J'ai vraiment adoré ce roman. Un troisième tome encore meilleur que les précédents . J'aime énormément cette superbe saga jeunesse.
L'histoire est prenante, dès que l'on rentre dedans impossible de décrocher. J'ai trouvé que les personnages on évolués et son plus mature.
L'écriture est toujours aussi addictive.
L'histoire étais très prenante encore une fois.



Les personnages : J'aime énormément les personnages, je suis de plus en plus attachée à eux au fils des tomes.
Ils sont touchants et ils ont bien évolués en maturité, même s'il reste parfois impulsifs et immatures...
J'aime leurs caractères bien trempés
Percy : C'est le personnage principal de la saga. C'est un jeune garçon qui a à présent 14 ans, c'est le fils de Poséidon. J'adore son caractère, il est drôle, courageux et loyal. J'adore Percy, même si parfois il est un peu trop tête brûlé et qu'il se sacrifie trop pour les autres.
Annabeth : C'est la fille d'Athéna et l'amie de Percy.
C'est une jeune fille adorable, touchante, loyale, intelligente et courageuse.
On la voit moins dans ce tome, mais on découvre une facette intéressante de sa personnalité.
Grover : C'est un satyre, il est sans aucun doute, mon personnage chouchou.
Il est drôle, loyal et puis j'adore toutes ses réactions qui me font beaucoup sourire, il est adorable.
On le voit beaucoup dans ce tome.
On le retrouve beaucoup plus courageux et toujours aussi drôle.
Zoé : C'est une fille qui a un caractère très fort. C'est une chasseresse, le bras droit d'Artémis, déesse de la chasse.
Encore une fois, il y a certaines de ces réaction que je n'ai pas comprise et que j'ai trouvé un peu exécive parfois. Malgré ça, elle reste touchante.
Thalia : C'est la fille de Zeus.
Une jeune fille au apparence dures, mais qui cache une réel sensibilité et une fragilité derrière son masque.
Je lai trouvée touchante et réellement bien travaillée.
Bianca : C'est une jeune fille orpheline.
Elle a toujours pris soin de son petit frère Nico, mais elle décide de devenir chasseresse au côté d'Artémis, afin de pouvoir enfin vivre sa vie. C'est une jeune fille courageuse avec la tête sur les épaules. Je l'ai bien aimée.
Luke: C'est un jeune garçon, fils d'Hermès.
Il a trahit tout le monde.
Dans ce tome on vois qu'il a évolué, on comprend mieux ces choix.
On le retrouve plus faible et amoché. Il ma vraiment touché dans ce tome.
On a aussi de nombreux personnages secondaire. Entre Nico, le frère de Bianca touchant et adorable. Chiron, le protecteur de notre petite troupe. Artémis, la déese de la chasse qui est en mauvaise posture. Dionysos, qui me fais toujours autant sourire avec son attitude et ses remarques. Blackjack, le pégasse de Percy. Et Apollon qui est a mourir de rire. Et bien entendu les méchants qui mette des bâtons dans les roues de Percy et ses amis.


L'histoire : Pour commencer, on retrouve Percy, Thalia, Annabeth et Grover qui se rendent dans une école, afin de ramener Bianca et Nico deux jeune sang-mêlé à la colonie. Mais tout ne se passe pas comme prévue. Ils vont se faire attaquer par un manticore. Les chasseresse et Artémis, déesse de la guerre leur viennent en aide.
Malheureusement, Annabeth disparaît avec le manticore.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette partie fraiche et pleine d'action
Percy, Thalia, les chasseresses que Bianca a rejoins, Grover et Nico, se rendent alors à la colonie sans Artémis qui doit retrouver le monstre. On les suit quelque temps à la colonie. J'ai aussi bien apprécié ces passages avec parfois des moments touchants et à d'autre moments de l'action et des découvertes sur se qui se passe dans ce monde.
Puis viens une prophétie, Artémis à disparu. Zoé prend alors une quête pour la retrouver accompagné de Grover, Bianca, Thalia et une autre chasseresse. Percy est alors mis de côté, ce qu'il a du mal à accepter, car il veut absolument retrouver sa Annabeth, on découvre alors un Percy touchant. Ceux que j'ai vraiment aimé. Il décide alors de les suivre malgré tout.
A partir de là, on suit leur périple pour essayer de se sortir vivant de cette aventure et réussir à sauver La déesse et Annabeth. Avec l'aide de certains dieu il vont découvrir un chemain seme embûche ou tous le monde prends des risques. C'est remplie d'action et de rebondissements.
On suit de nombreux combats, des mésaventures, de l'action, des retournements de situation jusqu'à la fin.
Avec cette histoire on est plongé dans l'action, on tremble avec nos personnages, on a peur pour eux, on veux absolument savoir ce qui va leurs arriver.




L'auteur : Je suis toujours aussi fan de cette auteur.
Sa plume est complètement addictive.
Le héros s'adresse directement à nous, ce que j'ai bien aimé. Il à une plume fraiche. Il réussit à me plonger dans son histoire au point que je ne veux plus en sortir. J'adore ses titres de chapitre qui sont souvent comiques.




Conclusion : C'est un Troisième tome encore mieux que les précédents.
J'aime énormément cette saga, elle est remplie d'aventures et de combats.
Le monde est vraiment très bien travaillé et développé.
Les personnages sont attachants.
Ce tome ci est remplie d'action.
L'amitié y a une place très importante, ainsi que l'amour et les relations familiales.
On ne s'ennuie jamais dans ce roman, un réel page turner.
Je le conseil vivement, même très vivement, l'auteur à su créer un univers génial et des aventures extraordinaires, palpitante, prenante et remplie de rebondissements.
Lien : https://colorandbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Isaya
11 mai 2013
  • 4/ 5
Dans ce troisième tome, Percy Jackson et ses proches doivent combattre la puissance grandissante de Cronos et de ses sbires, leur ancien ami Luke en tête. La colonie est en danger, méfiance et danger permanents sont de rigueur pour tout le monde.
On retrouve avec plaisir les personnages qu'on commence à bien connaître : Percy, Annabeth, Grover, dont les caractères s'affirment. Thalia, la dernière venue de la bande, se découvre elle aussi un peu plus. Ils sont accompagnés ici par de nouvelles recrues : les Chasseresses d'Artémis, amazones féministes et fâchées, menées par Zoé Nightshade, qui bien sûr porte en elle un lourd secret. Leur quête les emmène d'un bout à l'autre des Etats-Unis. On y croise des monstres de légende, des dieux mythiques et des ennemis terrifiants.
La recette est toujours la même, mais force est de constater qu'elle fonctionne, et plutôt bien ! L'intrigue est prenante, l'humour est toujours au rendez-vous (la gaucherie et la maladresse de Percy dans les situations sentimentales sont particulièrement croustillantes) et la "mise au goût du jour" des mythes grecs est toujours aussi intéressante. J'espère que cela ne s'essoufflera pas dans les deux prochains tomes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121

Les critiques presse (1)
SciFiUniverse11 avril 2012
Une aventure un peu plus intense (moins d’action plus de interactions entre personnages clés) et construite sur des choix personnels qui semblent montrer une morale un peu facile mais porteuse. Bien sympathique, même si ce n’est pas de la grande littérature.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations & extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
gouelangouelan09 octobre 2016
- Mais comment ça marche, a demandé Nico. Je croyais que le soleil était une énorme boule de gaz en feu !
Apollon a pouffé de rire et lui a ébouriffé les cheveux.
- Cette rumeur a dû naitre du surnom que me donnait Artémis, elle me traitait de "grosse boule de gaz en feu". Plus sérieusement, fiston, c'est une question de point de vue; est-ce qu'on parle astronomie ou philosophie ? Tu veux parler astronomie ? Bof, quel intérêt ? Tu veux parler de la façon dont les humains se représentent le soleil ? Voilà qui est passionnant ! Pour eux, beaucoup de choses dépendent du soleil : c'est lui qui les réchauffe, qui fait pousser leurs récoltes et tourner leurs moteurs, qui donne à tout un air, comment dire, plus ensoleillé, justement. Le char est fabriqué avec es rêves que les humains nourrissent sur le soleil, fiston. Tous les jours, il traverse le ciel d'est en ouest, éclairant toutes ces pauvres vies humaines. Le char est une manifestation de la puissance du soleil, telle que les mortels la perçoivent. Tu me suis ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
3447344706 mars 2013
-Monsieur D., a dit Grover avec stupeur. Vous... vous nous avez sauvés.
-Hum. J'espère que je n'aurai pas à le regretter, satyre. Et maintenant, Percy Jackson, en route. Je vous ai fait gagner quelques heures, au maximum.
-L'Ophiotauros, ai-je dit. Pouvez-vous le ramener à la colonie ?
-Je ne m'occupe pas des transports de bétail, a rétorqué Monsieur D. en plissant le nez.
-Mais où devons-nous aller ?
Dionysos a regardé Zoé.
-Oh, a-t-il dit. Je crois que, ça, la Chasseresse le sait. Il faut entrer là-bas ce soir au coucher du soleil, vous savez, sinon tout est perdu. Maintenant au revoir. Ma pizza attend.
-Monsieur D.
Il a levé le sourcil.
-Vous m'avez appelé par mon nom, ai-je dit. Vous m'avez appelé Percy Jackson.
-Absolument pas, Peter Johnson. Et maintenant, fiche-moi le camp !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
lounesslouness23 mars 2012
Sans réfléchir, j'ai dégainé Turbulence et fait volte-face en assénant un coup d'épée.
La fille que je venais d'essayer de couper en deux a laché son kleenex en hoquetant.
- La vache ! a-t-elle crié. Ca te prends souvent d'essayer de tuer les gens qui se mouchent ?
La premiere chose qui m'est venue a l'esprit, c'est que mon épée ne l'avait pas blessée. Elle avait traversé son corps sans rien lui faire.
- Tu es mortelle ! me suis-je écrié.
Elle m'a regardé avec incrédulité.
- Mais qu'est ce que tu racontes ? Evidemment que je suis mortelle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Claire-una-voltaClaire-una-volta06 février 2013
Il s’est éclairci la gorge puis a levé le bras dans un geste théâtrale avant de déclamer :
"L’herbe verte perce la neige
Artémis implore mon aide
Je suis trop cool."
Il nous a souri, attendant nos applaudissements.
-Le dernier vers n’a que quatre syllabes, a fait remarquer Artémis.
-Vraiment ?
Apollon a froncé les sourcils.
-Vraiment. Que penses-tu de : Je suis un tel frimeur ?
-Non, non. Ça ferait six syllabes. Hum
Il s’est mis à marmonner tout seul. Zoé Nightshade s’est tournée vers nous
-Le seigneur Apollon est dans une période « haïku » depuis son voyage au Japon. Ce n’est rien comparé à la fois où il s’est rendu à Limerick. Si je devais entendre encore une seule comptine commençant par : Il était une fois une déesse de Sparte…
-J’ai trouvé ! a annoncé Apollon. Je suis super-cool. Cinq syllabes !
Il s’est incliné, très content de lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
gouelangouelan10 octobre 2016
- [...] Ton défaut mortel est la loyauté, Percy. Tu sacrifieras le monde pour sauver un ami. Chez un héros de la prophétie, c'est très, très dangereux.
J'ai serré les poings.
- Ce n'est pas un défaut, ai-je protesté. C'est pas parce que je veux aider mes amis...
- Les défauts les plus dangereux sont ceux qui sont des qualités avec modération, a dit la déesse. Le mal est facile à combattre. Le manque de sagesse...voilà qui est bien plus difficile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Rick Riordan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Riordan
Payot - Marque Page - Rick Riordan - L'épée de l'été
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Percy jackson 3

qui n'est pas une chaseresse

zoé
bianca
annabeht

2 questions
140 lecteurs ont répondu
Thème : Percy Jackson, Tome 3 : Le sort du titan de Rick RiordanCréer un quiz sur ce livre