AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mona de Pracontal (Traducteur)
ISBN : 222622002X
Éditeur : Albin Michel (2011)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 451 notes)
Résumé :
Quand Jason, Piper et Leo arrivent au camp des Sang-Mêlé, ils ne savent pas du tout ce qui les attend. Apparemment, ce serait le seul endroit où les enfants des dieux grecs seraient en sécurité. Car Jason est le fils de Zeus, Piper la fille d'Aphrodite et Leo, fils d'Héphaïstos... Ils ont été choisis pour une quête bien dangereuse pour des demi-dieux inexpérimentés. Leur mission ? Délivrer Héra, la reine des Dieux, victime d'une terrible malédiction... Dès leur prem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (73) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
28 octobre 2016
  • 5/ 5
Depuis ma lecture du dernier tome de Percy Jackson de Rick Riordan, je n'arrête pas de tourner en rond. Il faut dire aussi que ce gamin aux yeux couleurs de l'océan et au tempérament d'un grand héros me manque énormément. Alors imaginez vous ma surprise quand j'ai découvert qu'il y avait une autre série du même genre et qui plus est, en la suite tant attendu. J'ai sauté de joie et crier comme une dingue partout dans la maison, et même je me suis faite engueulée tellement je criais fort. MDR. Pas grave. L'important c'est que dés l'arrivée de ce trésor dans ma petite ile, je suis allée le chercher, en cachette, et je l'ai dévoré tout le long de la nuit. Alors vous pensez bien que le lendemain matin, c'est café sur café. Mais je ne m'en pleins pas. Cette suite est une vraie petite bombe. Et je l'ai adoré. Bref laissez moi vous faire entrer dans le monde de Héros de l'Olympe.
Tout d'abord, je vous invite à découvrir le synopsis de ce premier tome. Après les vacances mouvementées, combats obliges, les amours qui débutent, Percy Jackson disparaît mystérieusement. Inquiète, sa petite amie Annabeth fait le tour du globe pour le retrouver. C'est ainsi qu'elle débarque devant un bus scolaire où elle doit récupérer trois demis dieux. Jason, Piper et Léo. Néanmoins, quelque chose de bizarre est arrivé à Jason, il est amnésique. Il se réveil dans ce fameux bus de délinquants juvéniles, entourés de Léo, qui serait son meilleur ami et de Piper sa soit disante petite amie. Tous les trois sont allés visiter un canyon lorsque Dylan un esprit du vent déguisé en élève pour l'occasion ainsi que ses complices les attaquent et kidnappent le Coach Hedge un satyre de type protecteur. Et c'est ainsi que quelque instant plus tard Annabeth et Butch un autre demi dieux arrivent sur place pour retrouver Percy qu'ils cherchent en vain depuis un an déjà. A la place, ils ne découvrent que les trois demi-dieux et finissent par les amener à la Colonie des Sangs mêlés. Là Bas Les trois sangs-mêlés vont découvrir leur identité, Piper est une fille d'Aphrodite, Léo un fils d'Héphaïstos et le plus intéressante, c'est que Jason est un fils de Zeus, mais tous les demis dieux vont alors comprendre que deux camps existent sans que l'autre sache quoique ce soit l'un de l'autre, vu que par le passé les grecs et les romains ne cessaient de se faire la guerre. Mais, Rachel, la nouvelle Oracle de Delphes énonce une prophétie des plus lugubres. Ils vont alors se voir confier la délicate quête de sauver Héra la reine des dieux prisonnière de Gaïa et de ses enfants titans pour empêcher la fin du Monde Olympien et Mortel avant le solstice d'hiver. de nombreuses épreuves et des obstacles monumentaux vont se dresser sur leur passage. Car pour sauver Héra, ils vont devoir aussi sauver le père de Piper qui lui aussi a été kidnapper et qui sert de rempart pour anéantir les demi-dieux qu'ils sont. Mais Gaïa est prête à reprendre vie et murmure dans le vent, son complice, que bientôt ce sera la fin du règne des dieux. Pour combattre la mère maléfique des titans, Jason va devoir retrouver au plus vite la mémoire. Car ce héros romain est le chouchou d'Héra et fut envoyé par cette dernière à la colonie pour réunifier les deux camps grec et romain afin de sauver le monde du danger titanesque qui plane sur eux tous. Vont ils réussir ?
Passons maintenant aux personnages de ce tome. Bien entendu en général, je commence par le héros, mais ici, ils sont tellement nombreux, que je vais faire une entorse à mon règlement, et débuter par le plus mystérieux et le plus énigmatique d'eux tous.
Jason Grace, est un jeune homme très intéressant que l'on découvre petit à petit dans ce livre par ses souvenirs qui remontent à la surface. Il est le fils de Jupiter mais aussi le frère de Thalia, il a été offert à Héra par son père à l'âge de 2 ans pour apaiser la colère de celle-ci alors qu'il avait fait deux enfants mortels et surtout dans la même famille. Jason est né quand Zeus son père était sous sa forme romaine ce qui explique que Jason parle le latin couramment et appelle tous les dieux grecs par leurs nom romain. Héra confia tout d'abord Jason à Lupa (la mère des loups et des anciens Remus et Romulus) puis il fut envoyé au Camp Jupiter. Après treize années passé dans ce camp et avoir atteint le grade de préteur, il est pris par Héra qui lui vole sa mémoire et est envoyé dans un bus de l'École du Monde Sauvage où il se retrouve main dans la main avec Piper qui croit être sa petite amie et Léo leur ami à tous les deux, bien que leur amitié n'est qu'un tour joué par la Brume. C'est le plan d'Héra pour ramener la paix entre Grecs et Romains : échanger le leader grec et le leader romain. Jason va très vite devoir accomplir une quête pour sauver la déesse, ce qu'il fait avec succès. Sa mémoire lui revient petit à petit. Il va ensuite rester à la Colonie, attendant que le navire Argo II soit prêt pour rejoindre le Camp Jupiter. C'est un jeune homme au grand coeur, qui n'hésite pas une seule seconde à aller au devant des ennuis afin d'aider ses amis. C'est un personnage très attachant et surtout très sensible. La perte de sa mémoire, pose certes problème à la quête, mais cela ne l'empêche pas de découvrir qu'il est capable de voler, tels Superman. Par ailleurs, il m'a vraiment touché du fond du coeur.
Piper, est une jeune fille qui elle aussi m'a touché par sa gentillesse, mais cela ne veut pas dire qu'elle n'a pas de caractère. C'est l'une des nombreuses fille d'Aphrodite et possède un caractère prometteur pour la suite. Car si au début, elle fait tout pour passer inaperçue et s'enlaidir elle va vite se mettre au premier plan. Elle possède un fort pouvoir d'enjôlement lui permettant de persuader les gens de faire ce qu'elle veut rien qu'en parlant. Elle peut aussi résister à ce pouvoir exercé par quelqu'un d'autre. Elle est à moitié Cherokee par son père qui n'est autre que le célèbre un acteur Tristan McLean. Malheureusement, celui-ci s'est fait enlever par les légions de Gaïa qui veulent contraindre Piper à trahir ses amis ainsi qu'Héra pour le sauver, choix qu'elle se refuse à faire jusqu'à la fin. Finalement Piper et ses amis sauvent à la fois la déesse et son père. Piper utilise un poignard nommé Katoptris, ayant appartenu à la célèbre reine Hélène de Troie, qui lui donne des visions de l'avenir. Malgré son coté petite fille à papa, douce et tendre, Piper cache en réalité un caractère très fort, et très intense. Elle est drôle et intelligente, alors quand vous voyez deux petits gars dont l'un ne se rappele même plus de son age, une gamine avec un peu plus qu'un petit poids dans la tête, eh bin çà aide dans une quête. C'est une gamine loyale et c'est cette conviction et ce trait de caractère qui m'a plut le plus chez elle.
Ensuite vient Léo. Ce gosse est un vrai chef d'orchestre pour tout ce qui parle de travail manuel. Il a un vrai don. C'est l'un des nombreux fils d'Héphaïstos, mais son plus grand talent réside dans le fait qu'il est un faiseur de feu, ce qui n'est pas arrivé depuis 1666. Héra a gardé un oeil sur Léo depuis sa tendre enfance sous la forme de Tía Callida, une baby-sitter psychopathe et cruelle. La mère de Léo meurt quand celui-ci a 8 ans, mort causée par Léo, qui déclencha un feu à cause de la frayeur que Gaïa, la mère de toute la nature, lui imposa.. Depuis la mort de sa mère, il passe de famille d'accueil à famille d'accueil, et ne cesse de faire des fugues. Après qu'il fut reconnu par son père à la colonie, il va vite découvrir qu'un dragon cause pas mal de dégâts dans la colonie, aussi se sachant très habile de ses mains et fort bon en mécanique, il répare le dragon de bronze qu'il nomme Festus et découvre par ce dernier pour l'en remercier le Bunker 9 la nuit précédant le début de la quête que Jason, Piper et lui doivent accomplir. À la fin de cette fameuse quête, il avoue à ses camarades de bungalow et donc à ses frères et soeurs, qu'il est un faiseur de feu, et leur montre alors le Bunker 9. C'est là qu'il entreprend de construire l'Argo II, avec comme figure de proue la tête de Festus qui a subi d'énormes dommages durant la quête. C'est un garçon adorable et charmant qui joue le rôle du bouffon de service. Il aime que tous ceux qui sont autour de lui rient. Il est un ami loyal, doué de ses mains, et surtout, il est attachant. Je l'ai adoré.
Bien entendu je ne peut pas parler des personnages de ce nouveau livre sans parler d'Annabeth. Percy ayant disparu, Annabeth le recherche activement. Elle reçoit un rêve qui lui dit d'aller au Grand Canyon, où le garçon à la chaussure en moins sera la réponse. Or ce garçon n'est pas Percy mais Jason. Ce n'est qu'après la quête de Jason, quelques jours plus tard qu'elle comprendra ce qu'est devenu Percy. Elle reste six mois sans aucun signe de vie de sa part, mais participe à la construction de l'Argo II pour la Grande Prophétie. Ici, nous retrouvons une Annabeth des plus inquiète quand au sort de son chéri Percy. Pourtant elle ne laisse pas tomber puisqu'elle va alors partir à sa recherche en faisant le tour du globe. Mais, à coté de cela, elle ne se laisse pas abattre, car pour elle, elle sent qu'elle se doit d'être forte pour leurs amis à tous.
Sans compter le satyre Gleeson Hedge qui par son caractère haut en couleur , m'a plus d'une fois fait rire . En effet, ce satyre est du genre à péter les plombs, pour un oui, ou pour un non. C'est vraiment explosif. Mais il sait aussi se montrer tendre et attentionné, comme avec le père de Piper.
Mais à part cela, on a d'autre personnages aussi imposants, même s'ils font partis des méchants, Borée divinité du Vent du Nord qui vit à Québec en compagnie de ses enfants demi-dieux et dieux qui le servent, le roi Midas qui est lui aussi revenu des morts grâce à Gaïa , les cyclopes, Chioné fille De Borée et déesse de la neige, décrite comme très belle et plaisant beaucoup à Léo ainsi qu'Eole dieu de l'Air, ou encore Médée une sorcière antique revenue à la vie grâce à Gaïa, et bien d'autre encore.
Bref, vous l'avez compris, on se retrouve avec des personnages assez imposants, mais qui mettent en valeur dans ce roman, la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et puis bien entendu, l'intrigue du tome.
Tout d'abord, la plume de Rick Riordan est toujours aussi enchanteresse. C'est comme une chanson qui passe à la radio et dont on ne peut s'empêcher de fredonner le refrain à toute heure du jour ou de la nuit. de par sa fluidité et par sa légèreté, très vite on se laisse emporter. Elle m'ensorcelle toujours autant que dans Percy Jackson. Moi qui pensais qu'il y aurait une grande différence, bin raté. le rythme est très soutenu par les diverses actions, les rebondissements, les drôleries et espiègleries, l'amour, les retournements de situations, les traîtrises, etc, je n'ai pas eut un seul instant de répits. C'est vraiment très entraînant. L'univers déjà très riche de Percy Jackson, devient plus riche encore tant par sa mythologie très bien détaillée avec explications comme à l'école, tant par les descriptions tellement bien décrite que l'on aurait l'impression de voir le décors ou les actions divers défilées sous nos yeux ahuris de lecteurs. Par ailleurs, on se retrouve avec de nouveaux personnages tout aussi passionnant que les anciens que l'on retrouve avec plaisirs, que l'on redécouvre, même. Comme quoi la plume de l'auteur est une véritable exaltation.
Ensuite parlons un peu de la romance entre les divers protagonistes. Alors comme pour la série Percy Jackson, l'auteur Rick Riordan à mit en avant l'amitié, la loyauté, et surtout le courage. Mais ici, on se retrouve avec un début de romance pour le moins enjôleur. Effectivement, Jason s'est vu la mémoire effacée par Héra, et pour rendre plus crédible sa supercherie, elle a fait en sorte que ce jeune héros soit amoureux de Piper qui est une fille de sa fille Aphrodite. Mais si au tout début de l'histoire l'amour qu'il y avait entre Jason et Piper n'était qu'un coup monté, petit à petit, ils vont apprendre à se connaître réellement à se faire confiance et surtout à s'apprécier l'un et l'autre. de tel sorte qu'à la fin du tome, ils sortent véritablement ensemble. Mais le plus risible dans cette histoire, c'est de voir que soit disant les grecs et romains ne peuvent pas s'entendre, or ici, un couple composé des deux camps sont ensemble et ressentent un amour vrai et réel. C'est vraiment magnifique. Comme quoi de l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas. Bref, j'ai vraiment apprécié de voir cela, de me rendre compte que deux camps que tous opposent peuvent se trouver des points communs. C'est une des plus belle leçon de vie que Rick Riordan nous donne au travers de ce premier opus.
Enfin, l'intrigue du tome, cette dernière tourne essentiellement comme à son habitude autour d'une quête très importante pour la survie de nos jeunes héros. Néanmoins, on pourrait dire qu'elle tourne aussi autour de la disparitions de Percy, et donc de Jason pour son camp. Mais il y a plus que cela. Car en réalité, ces deux là ont été échangés par Héra la reine de dieux. Alors vous vous imaginez bin que quand cette dernière est prisonnière d'un maléfice, Jason va aller à sa rencontre afin de la sauver elle, mais aussi afin de récupérer sa mémoire. Car même s'il va au devant du danger, Jason va sans cesse se demander qui il est véritablement, s'il à des parents, des frères, des soeurs, des amis. Tout cela va sans cesse lui faire travailler. Alors quand le moment de la vérité va sonner, vous vous doutez bien qu'il va en ressentir une joie infinie. Bin oui quoi ! Imaginez que vous vous leviez sans souvenirs aucun de votre passé, et cela du jour au lendemain, comment allez vous réagir ? Alors quand vous récupérez votre mémoire, c'est une joie des plus pure que vous ressentez.. Mais dans cette quête pour délivrer Héra, mais aussi dans sa quête pour découvrir qui il est réellement, il est accompagné de Piper qui se croit amoureuse de lui, à cause de Héra avec sa brume, mais aussi de Léo le plus prodigieux fils d'Héphaïstos. Et ne dit on pas l'union fait la force ? Alors quand tous les trois vont aller à la rescousse de la reine des dieux, qu'ils vont traverser ensembles des moments durs, douloureux, infranchissables, impossible, ils vont pouvoir mettre leur compétences au service des uns des autres, et surtout aider le pauvre Jason à se découvrir lui même. Car chaque étape qu'ils franchissent, c'est une nouvelle part de son passé qui lui revient. Malgré le fait qu'il y ait eut une double quête dans cette histoire, c'est cette quête de soit, je parle bien entendu de Jason, que j'ai le plus apprécié. On s'identifie facilement à lui, du moins pour ceux qui sont à la recherche de leur moi intérieur. Mais ma partie préférée c'est le chantage d'Héra qui quémande de l'aide à Jason en échange de ses souvenirs. Bref, une double intrigue très bien menées, rythmée par de l'action, des combats, de l'humour, des rebondissements, etc. J'ai adoré.
En conclusion, moi qui ai adoré les aventures de Percy Jackson, je ne fut pas déçut de ce début de suite. le titre le héros perdu peut aussi bien convenir à Percy qu'à Jason. L'écriture est toujours aussi sublime, malgré le manque flagrant de monsieur Percy et ses répliques à vous tordre ou de celles de Grover. Mais bon. On ne peut pas tout avoir dans la vie. A coté de cela, et pour combler le vide je dirai, on a quand même une histoire riche en personnages, en actions, informations et aussi fine dans l'écriture. Les révélations sont données au compte goutte comme cela vous n'avez qu'une envie, c'est de lire cette histoire prenante et captivante afin de trouver des réponses. En bref, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, et j'ai hâte de lire la suite, qui d'ailleurs va traiter du cas de Percy amnésique lui aussi. Alors sur ce, à la prochaine pour ma chronique sur le tome deux des aventures de Héros de l'Olympe.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissSomerhalder
04 février 2013
A tous ceux qui ont lu et adoré comme moi les aventures de Percy Jackson : N'hésitez plus une seule seconde, foncez acheter ce livre. Vous ne serez absolument pas déçu car il s'agit là d'un vrai petit bijou, d'une vraie petite merveille à lire de toute urgence.
Tout comme vous tous, le fait que ce soit un livre écrit par Rick Riordan me donnait vraiment envie de le lire,mais, la ressemblance du résumé par rapport à Percy Jackson m'intriguait aussi. J'avais un peu peur que ce ne soit un copier-coller de la saga avec comme seule différence les prénoms des personnages qui changeaient mais pas du tout !
Jason semble être un adolescent comme les autres pour ses camarades jusqu'au jour où il se réveille dans un car, avec, à ses côtés une jolie jeune fille dont il ne se souvient pas du tout et son meilleur amie qu'il ne connaît absolument pas. D'ailleurs, problème de taille : il ne sait pas du tout qui il est ! Qui est-il ? Où est-il ? Que fait-il dans ce car ? A-t-il des parents ? Des frères ? Des soeurs ? Il n'en sait absolument rien ! Mais, le temps n'est pas aux questions car, à peine réveillé, Jason, sa petite-amie, Piper et son meilleur ami, Léo se voient attaqués par des monstres inquiétants ! Peu de temps après avoir vaincu ces monstres, des jeunes viennent à leur rescousses et leur apprennent qu'ils ne sont autre que des Demi-Dieux et qu'il est temps de rejoindre la colonie des Sangs-Mêlés.
A partir de ce moment là, les problèmes s'enchaînent : quelques allusions sont faites au sujet de Jason qui ne devrait pas se trouver à la colonie mais également d'un membre de la colonie disparu : Percy Jackson au même moment où Jason se réveille dans le car mais ce n'est pas tout : Jason connaît des choses étonnantes que peu de personnes connaissent mais appellent également les Dieux sous leur nom romain, fait très intrigant. Nos trois héros ont aussi des visions plutôt inquiétantes : Héra prisonnière quémandant l'aide de Jason en échange de ses souvenirs.
Comme nous pouvions nous en douter, nos trois héros partent alors à la recherche d'Héra mais l'aventure se révélera beaucoup plus corsée qu'ils ne l'imaginaient. le délai pour la sauver est très courts, quelques jours tout au plus et leurs connaissances très maigres voire insuffisantes... Y parviendront-ils ?
Comme vous l'avez sans doute compris, je n'ai pas du tout été déçue par cette série dont un atout est le lien avec la saga Percy Jackson. On ne fait pas comme si toutes les aventures de Percy n'avaient pas existées, bien au contraire et c'est probablement ce lien qui fait une bonne partie du charme de cette nouvelle saga car, on veut tous savoir ce qu'il est advenu de Percy en plus de connaître la suite des aventures de Jason, Piper et Léo !
Les personnages sont aussi beaucoup plus hauts en couleur que dans la saga Percy Jackson. Malgré tous ses problèmes, Percy était un adolescent presque comme ceux de la colonie et c'est son humour qui faisait tout le charme du personnage mais ici c'est très différent. Tout d'abord, nous n'avons pas l'impression d'avoir un seul héros, mais trois et cette impression est d'autant plus renforcée que la narration se fait du point de vue de Jason mais également de Piper et Léo. de plus, chacun d'entre eux porte vraiment un très lourd passé (même si Jason ne s'en rappelle pas) et tout ce passé a vraiment des conséquences directes sur l'histoire et la rend encore plus prenante car nous voulons savoir quel sera leur choix, s'ils parviendront à mener à bien leur mission tout en tentant de sauver le reste,...
L'écriture est toujours aussi sublime même s'il manque l'humour légendaire de Percy. Cet humour est remplacé par la richesse de l'histoire et par la finesse de l'auteur qui parvient à nous dévoiler les informations au compte goutte, nous obligeant à poursuivre notre lecture pour avoir des réponses à toutes nos questions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
HanaShinoLili
19 août 2014
  • 5/ 5
Personne n'a pu échapper au succès de "Percy Jackson le Voleur de Foudre", aussi bien en librairies qu'au cinéma. Écrire une saga fantastique ayant pour trame la mythologie grecque, voilà le pari osé de Rick Riordan. Si j'avoue n'avoir ni vu ni lu les aventures de Percy, cela ne m'a nullement gêné dans ma lecture des Héros de l'Olympe. Je suis très surprise, car je ne m'attendais pas à autant aimer les aventures de nos trois demi-dieux!
Même si nous avons trois personnages principaux, c'est Jason qui est le plus mis en avant : il représente une sorte de leader pour les autres et cela bien malgré lui. Il ne m'a pas particulièrement tapé dans l'oeil car dans l'ensemble il est assez insignifiant et banal. En revanche, son amnésie a éveillé ma curiosité, je voulais en connaître plus sur son passé et ses origines. Quant à Piper, c'est le dilemme qui la tiraille qui la rend si intéressante. Elle est sensible et touchante, mais j'ai trouvé qu'elle n'avait que le prénom de Jason à la bouche. Gardons le meilleur pour la fin : j'ai eu un gros coup de coeur pour Léo. Il a tout ce que je cherche chez un personnage de roman : une bonne dose d'humour (qui cache souvent des blessures secrètes), une vive intelligence, de la malice et le petit plus qui le rend unique - ici, son don pour la mécanique et l'habilité de ses dix doigts. Tout m'a fait craquer chez lui, et c'est dommage qu'il soit souvent mis à l'écart par le couple Jason-Piper parce qu'il est particulièrement attachant.
La quête des trois ados est également peuplée de nombreux personnages de la mythologie grecque ou romaine. Tout d'abord il y a les dieux de l'Olympe qui s'adressent à leurs enfants à travers leurs rêves. Ils se sont adaptés au XXIème siècle et sont modernisés avec beaucoup d'humour. Notons également la présence de célèbres mortels comme le roi Midas ou la magicienne Médée. Souvent, on constate qu'ils sont très excentriques voire fous et perturbent nos demi dieux. Ces derniers vont devoir aussi se mesurer à de nombreux monstres aussi moches que terrifiants tels que les cyclopes ou les Gégéneides. Rick Riordan truffe son oeuvre de référence à la mythologie antique, et il maîtrise parfaitement le sujet. Bravo!
Le style de l'auteur est toujours teinté d'humour sans jamais être lourd. Sa plume est très agréable à lire, à la fois moderne et jeunesse. On n'a jamais le temps de s'ennuyer, il n'y a pas de longueurs ; péripéties et combats s'enchaîenent à un rythme infernal. Tous les deux chapitres, on change de point de vue : on passe de Jason à Piper, puis de Piper à Léo et on recommence. Ainsi chacun des personnages apparaît régulièrement et même si Jason est beaucoup mis en valeur, il n'éclipse pas ses deux compagnons.
Beaucoup de révélations sont faites sur le passé de Jason et celui de Léo. Pour ceux qui se poseraient la question "Est il nécessaire d'avoir lu "Percy Jackson" pour attaquer cette suite?", je vous rassure : non. L'univers est le même et comme nous le découvrons en même temps que Jason, Piper et Léo, les néophytes s'y retrouverons très facilement. Quant aux fans de Percy, ils retrouverons Annabeth mais pas son petit ami... du moins pas tout de suite.
On assiste à un combat final épique comme je les aime : de la bagarre, une course contre la montre et bon nombre de monstres de méchants et de monstres que nos héros vont éliminer à coeur joie. Les dernières pages du livre laissent présager de nouveaux dangers toujours plus périlleux. de nouvelles batailles en perspective donc, pour mon plus grand plaisir.
Je crois que vous l'aurez compris, ce premier tome est un véritable coup de coeur. Je brûle d'impatience de retrouver nos trois héros dans le deuxième tome!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fauteuil
08 août 2015
  • 5/ 5
J'avoue avoir été assez décontenancée au début par ce brusque changement par rapport au dernier tome de Percy Jackson. (J'en profite pour préciser qu'il n'est pas indispensable d'avoir lu la saga que je viens de citer, mais je le conseille quand même afin de bien connaître les personnages et de savoir ce qu'il s'est passé précédemment et ainsi prendre pleinement plaisir en découvrant Héros de l'Olympe.) J'ai donc découvert ce premier tome et ai été surprise par le début. Néanmoins, la suite devient rapidement intéressante et on se laisse facilement happer par l'histoire.
On suit cette fois Jason, Piper et Léo, trois amis qui ont une vie normale, vont au lycée, etc... Seulement, il y a un petit bémol. Dès notre lecture, on découvre que Jason est amnésique. On assiste à son point de vue et à son hébétude dans les premières pages.
L'action et les rebondissements affluent dès le tout début du livre. Ce roman devient donc addictif et fascinant très rapidement. Enfin normalement. Pour ma part, j'ai été un peu dérangée par ces premiers chapitres, ne retrouvant pas les mêmes protagonistes que dans Percy Jackson. Ce qui m'a un peu rebutée au début. J'ai été cependant très vite réconfortée, bien qu'un peu inquiétée par les informations divulguées au cours de cette lecture. La suite des événements m'a entièrement comblée, et j'ai été complètement entraînée par l'histoire.
Pour ce qui est du style et de l'écriture, c'est très différent de Percy Jackson, sans être décevant. Contrairement à la saga précédente, il s'agit d'un récit à la troisième personne du singulier, ce qui laisse place à moins d'humour, mais nous permet ainsi de s'attacher à (presque) tous les personnages. On assiste au point de vue des trois ados Jason, Piper et Léo. L'écriture est fluide sans être exceptionnelle et le style sympathique.
Les personnages sont, je trouve, moins attachants que dans Percy Jackson (pour l'instant), notamment Jason qui m'est totalement antipathique (allez savoir pourquoi...).
L'intrigue est tout simplement excellente ! Elle est travaillée et bien ficelée, parfaitement équilibrée entre action et suspense. Et pleine de rebondissements.
En clair : j'ai été entièrement conquise par ce premier tome. Une agréable surprise qui annonce un récit passionnant et une grande aventure ! J'ai retrouvé avec grand plaisir l'univers de Rick Riordan, mêlant mythologie grecque et modernité. Un excellent début de série !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
antoinecharlebois
04 décembre 2012
Héros de l'Olympe : le héros perdu
Incroyable. Qu'y a-t-il de mieux qu'une bonne guerre entre dieux et demi-dieux? le premier tome de «Héros de l'Olympe» vous en mettra plein la vue côté guerre épique.
Le livre raconte l'aventure de Jason, un demi-dieu, qui croyait bien être un simple adolescent coincé à l'École du Monde Sauvage. Il ne se doutait guère qu'il allait être impliqué dans un combat sans merci pour délivrer la déesse Héra. L'auteur Rick Riordan est aussi l'écrivain de la très populaire série : Percy Jackson. Ce livre est en quelque sorte la deuxième partie de la série «Percy Jackson». Il se peut fort bien que cette série vous évoque quelque chose car le premier tome a été fait en film.
Le livre est très bien construit et l'action est présente à tous moments. L'action est décrite avec énormément de précision ce qui nous permet d'accrocher et de croire aux évènements décrits. Malgré tout, il y a quelques longueurs. le meilleur exemple est lorsque Jason rencontre Borée, il y a énormément de dialogue qui ne mène à rien. Malgré tout, les bons moments d'action outrepassent les petites longueurs. Toute cette action nous fait dire : Mais que va-t-il se passer?
Les personnages sont attachants et bien décrit. En fait, il y a un seul mot pour décrire les personnages et c'est : Wow! le roman étant adressé aux adolescents permet au lecteur de s'identifier facilement aux personnages. de plus, les personnages vivent certains problème que les adolescents vivent, comme : l'apparence physique et même la recherche de qui ils sont vraiment.
Bref, ce livre est très bon grâce à l'action abondante et aux magnifiques personnages, mais traîne en longueur à certains moments. Je vous conseille ce livre si vous aimé la mythologie et le fantastique. Ne craignez rien si vous n'êtes pas un connaisseur en mythologie, car il y a un glossaire.
Antoine Charlebois
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations & extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
CallaCalla04 février 2012
- Non, non et non! s' exclama-t-elle. Elle m' a dit qu'il serait la. Elle m'a dit que si je venais ici, je trouverais la reponse.
- Annabeth, grommela Crane Rase en pointant du doigt vers les pieds de Jason, regarde.Jason n'y avait plus trop pense mais, effectivement, il lui manquait sa chaussure gauche, soufflee par l'eclair. Son pied ne lui faisait pas mal, mais il etait noir comme un bloc de charbon.
- Le type a la chaussure en moins, dit Crane Rase. C'est lui, la reponse.
- Non, Butch, insista la fille. C'est impossible. Je me suis fait rouler. (Elle regarda le ciel comme s'il lui avait fait du tort.) Que me voulez-vous? hurla-t-elle. Qu'avez-vous fait de lui?
La passerelle trembla et les chevaux hennirent.
- Annabeth, dit Butch, faut qu'on y aille. On emmene ces trois-la a la colonie et on reflechira plus tard. Les esprit de la tempete pourraient revenir.
Elle ragea en silence un instant, avant de grommeler:''D'accord.''
- On reglera ca plus tard, ajouta-t-elle en gratifiant Jason d'un regard hostile.
La-dessus elle tourna les talons et se dirigea vers le char.
Piper secoua la tete.
- C'est quoi son probleme a celle-la? Qu'est-ce qui se passe?
- Franchement, rencherit Leo.
- Faut qu'on evacue, dit Butch. Je vous expliquerais en route.
- Je ne pars avec elle, dit Jason en montrant la blonde d'un geste. On dirait qu'elle veut me tuer.
Butch marqua une hesitation.
- Annabeth est reglo, dit-il ensuite. Vous devez etre indulgents avec elle. Elle a eut une vision qui lui disait de venir ici et de chercher un gars avec un chaussure en moins. C'etait sence resoudre son probleme.
- Quel probleme? demanda Piper.
- Elle cherche un de nos pensionnaires qui a disparu il ya trois jours, expliqua Butch. Elle est morte d'inquietude. Elle esperait le trouver le trouver la.
- Qui ca? demanda a son tour Jason.
- Son copain, dit Butch. Un type qui s'appelle Percy Jackson.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Pays_des_contesPays_des_contes04 mai 2011
- Parlons-en maintenant, si vous le voulez bien, dit Jason. Monsieur Chiron, vous m’avez dit que le plus grand danger se préparait. Le dernier chapitre. Vous ne pouvez tout de même pas penser à quelque chose de pire qu’une armée de Titans, dites-moi ?
- Oh, fit Rachel d’une petite voix. Par les dieux. La femme, c’est Héra. Bien sûr. Son bungalow, sa voix. Elle s’est montrée à Jason au même moment.
- Héra ? grogna Annabeth, plus féroce encore que Seymour le léopard. C’est elle qui t’a utilisée ? Et qui a fait ça à Piper ?
- Je crois que Rachel a raison, dit Jason. La femme que j’ai vue avait l’allure d’une déesse. Et elle portait une cape en peau de chèvre. C’est le symbole de Junon, si je ne me trompe ?
- Ah bon ? fit Annabeth avec une moue méfiante. Première nouvelle.
Chiron hocha la tête à contrecœur.
- Si, dit-il, de Junon, l’aspect romain d’Héra, dans son état le plus guerrier. La cape en peau de chèvre était un symbole du soldat romain.
- Héra serait prisonnière ? demanda Rachel. Qui aurait bien pu capturer la Reine des dieux ?
Annabeth croisa les bras.
- Je ne sais pas qui c’est, mais on devrait peut-être le remercier. S’il peut réduire Héra au silence…
- Annabeth, elle fait toujours partie des olympiens, prévint Chiron. A plusieurs égards, c’est elle, le ciment qui unit la famille. Si elle est effectivement prisonnière et en danger, les bases de notre monde risquent d’être ébranlées. La stabilité de l’Olympe, jamais très grande au meilleur des cas, pourrait s’effriter. Et si Héra a demandé à Jason de l’aider…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ElionaEliona07 avril 2012
Jason pensait qu'après la bataille du mont Diablo, rien ne pouvait l'effrayer ou le troubler davantage.
Or sa soeur gisait à ses pieds, gelée. Il était encerclé de monstres. Il avait cassé son épée d'or et l'avait remplacée par un bout de bois. Il disposait d'environs cinq minutes avant que le roi des géants déboule et les tue tous. Il avait déjà joué son atout maître en faisant appel aux foudres de Zeus lorsqu'il avait affronté Encélade, et il doutait d'avoir la force nécessaire ni le concours du ciel pour renouveler cet exploit. Ce qui lui lassait comme seuls soutiens une déesse captive et geignarde, une pseudo-petite amie armée d'un poignard et Léo, qui avait l'air de croire qu'il pouvait repousser les armées de l'ombre avec des Tic Tac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
CallaCalla04 février 2012
- Je suis Cal! grogna Tête de Boeuf, l'air très content de lui, comme s'il avait passé beaucoup de temps à mémoriser cette phrase.
- C'est le diminutif de Calaïs, expliqua le dieu de l'amour. Malheureusement, mon frère ne peut pas dire des mots de plus de deux syllabes...
- Pizza! Hockey! Tuer! renchérit Cal.
- ... ce qui comprend son propre nom.
- Je suis Cal, répéta Cal. Et lui, c'est Zétès. Mon frère!
- La vache! dit Léo. Ça faisait presque trois phrases, là, mon pote! Accroche-toi!
Cal grogna, visiblement très fier.
- Pauvre bouffon, marmonna son frère. Ils se moquent de toi. Mais c'est pas grave. Je m'appelle Zétès, qui est le diminutif de Zétès. Et la petite dame, là (il gratifia Piper d'un clin d'oeil qui ressemblait à un tic nerveux) elle peut m'appeler comme elle veut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
justineevaleojustineevaleo27 mai 2013
Il sentit comme une force le tirer au creux de son ventre, et la pression atmosphérique chuta si abruptement que ses tympans tintèrent. Midas devait le sentir, lui aussi, car il se releva et attrapa ses oreilles d'âne à deux mains.
- Aïe ! Qu'est-ce que tu fabriques ? Mon pouvoir est suprême, ici !
Le tonnerre gronda. Dehors, le ciel vira au noir.
- Tu connais un autre bon usage de l'or? demanda Jason.
Midas dressa les sourcils, soudain intéressé.
- Nan ?
- C'est un excellent conducteur d'électricité.
Jason brandit son javelot et le plafond vola en éclats. Un éclair fendilla le toit comme s'il s'agissait d'une simple coquille d’œuf, toucha la pointe du javelot de Jason, puis ricocha en arcs d'énergie électrique qui déchiquetèrent les canapés. Des blocs de plâtre se détachèrent du plafond. Le lustre grinça, sa chaîne rompit et Midas hurla quand il le reçut sur les épaules. Le cristal se changea immédiatement en or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Rick Riordan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Riordan
Payot - Marque Page - Rick Riordan - L'épée de l'été
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Héros de l'Olympe : Le Héros Perdu

Léo est le fils...

D'Hermès
D'Hesphaïstos
D'Appolon

8 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Héros de l'Olympe, tome 1 : Le héros perdu de Rick RiordanCréer un quiz sur ce livre