AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Douzens , 1952
Biographie :

"Issu d’un milieu familial modeste, je garderai toujours le respect que l’on doit aux personnes de sa propre condition. C’est à Douzens, petit village de l’Aude niché au pied de la montagne d’Alaric, que je suis né en 1952. Comme celles des gosses de mon âge, mon enfance et mon adolescence se sont déroulées dans cette commune à vocation essentiellement viticole qui a, petit à petit, imprégné mon subconscient. Aujourd’hui encore, il me suffit de prêter l’oreille, et les piaillements de la sortie d’école reviennent me rappeler de merveilleux instants d’insouciance. De ces jeux sont nées des amitiés que le temps n’a pu et ne pourra défaire.
Je ne m’étendrai pas sur ma vie professionnelle car elle présente peu d’intérêt pour le lecteur, mais elle m’a permis de nouer des amitiés indéfectibles. Maintenant, une nouvelle page s’écrit : celle de la liberté. Ce « temps libre », je le consacre à ma famille et, bien sûr, à mon adorable petite-fille. Quand ses sourires fascinants ne peuplent pas mes journées, je m’installe à mon bureau et, si le syndrome de la page blanche ne pollue pas mon inspiration, j’invente des contes, je rêve, j’écris..."

Pour son premier roman "Sous le velours l'épine", publié en 2014, il a obtenu le Grand prix de Femme actuelle et le Prix spécial du jury Roman de l'Académie des Jeux floraux de Toulouse
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
oran   20 mars 2017
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Des centaines de livres étaient rangés là, dans un alignement parfait. J'examinai cette bibliothèque magnifique qui réunissait les grandes œuvres classiques de la littérature française : Hugo, Balzac, Sand, Zola et autres Lamartine et Voltaire... Plus bas, se côtoyaient Verlaine et Rimbaud au-dessus des aînés e anticonformistes Rabelais et Villon. Au milieu du rayonnage, deux volumes étaient positionnés de face : Les Fleurs du Mal et les traductions d'Edgar Poe de Baudelaire.
Commenter  J’apprécie          60
FDB2014   30 juillet 2014
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
La haine est un mal dont on ne guérir pas facilement, dit-elle. Elle vous ronge, elle dénature vos pensées.
Commenter  J’apprécie          50
FDB2014   30 juillet 2014
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Il faut que le peuple français réagisse ! pensai-je. Qu'il se réveille ! Qu'il se rende compte de la situation dramatique dans laquelle il se trouve ! Je ne devais plus me sentir étrangère au douloureux dilemme qui hantait sûrement la conscience collective.
Commenter  J’apprécie          20
persane77   06 juillet 2014
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Une 4 ème de couverture prometteuse... Il y a mieux dans le genre. Je l'ai lu sans plaisir. Beaucoup de longueurs inutiles ainsi qu'une mise en scène tirée par les cheveux. Livre suivant...

Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   04 décembre 2018
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Depuis quelque temps, je traverse une période difficile et j’éprouve l’impérieux besoin de me claustrer. Cette semaine d’isolement m’a permis de faire le point sur mon passé, mon enfance. J’ai fouillé dans les tiroirs à la recherche de vieilles photos, et dans les profondeurs de ma mémoire pour revivre les instants de bonheur partagés avec ma mère. J’ai mis mon muscle cérébral à rude épreuve pour lui extirper les mots de tendresse et d’amour dont elle m’avait gratifié.
Commenter  J’apprécie          10
FDB2014   30 juillet 2014
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
A quelques pas de la guillotine, tapies dans l'obscurité, je devinais les ombres statufiées des représentants de la loi.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   04 décembre 2018
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Mon mari est mort, lui aussi. Il me manque énormément… Je n’ai jamais pu accepter son absence. Je vous l’avoue franchement, j’aurais préféré l’oublier complètement et refaire ma vie avec un autre homme. Tout aurait été bien plus simple pour moi. Avec un autre compagnon, j’aurais pu construire une nouvelle vie, élever des enfants qui auraient bousculé notre paisible quotidien. Une vie banale et linéaire, sans grandes surprises, avec des joies et des peines, comme dans toutes les familles, vous comprenez. Mais ne vous méprenez pas ! Je ne vais pas vous jouer le refrain de la veuve éplorée. Je ne vis pas dans l’ombre de son spectre, me pâmant devant sa photo jaunie posée sur le buffet, ou passant des heures dans un coin de cimetière jusqu’à la tombée du jour…
Commenter  J’apprécie          00
FDB2014   24 juillet 2014
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Le jour commence à décliner alors qu'il n'est que dix-sept heures. De gros nuages noirs recouvrent la ville d'un voile bas et opaque. J'entre dans le hall de la gare Matabiau, mes pensées aussi sombres que les cumulus qui vomissent leurs trombes d'eau.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   04 décembre 2018
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Je m’intéresse peu à cette foule remuante et bruyante, qui, du reste, ne me voit pas plus que je ne la vois. Je n’ai pas envie de côtoyer les gens, de leur parler et de supporter leurs jérémiades. J’ai besoin d’être seul ! Seul avec moi-même, seul avec mes souvenirs. Si autrefois le spectacle offert par la rue et les gares suscitait en moi un intérêt particulier, aujourd’hui ce divertissement me semble complètement futile et vide de sens. Je me serais bien passé de venir m’agglutiner à ces usagers pressés qui me poussent, me bousculent.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   04 décembre 2018
Sous le velours, l'épine de Alain Roquefort
Mon esprit vagabondait. Je n’avais jamais éprouvé cette sensation étrange, ressenti ce bien-être à l’écoute d’un récit me plongeant dans un passé inconnu, et qui pourtant me laisse une impression de déjà-vu, ou plus exactement de déjà entendu. Le sentiment que cette histoire a préalablement marqué ma vie.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Saint-Tropez ... brillez pour nous !

Peut-être que tout a commencé lorsque Colette, séduite par ce village isolé de pêcheurs, y achète, en 1926, une maison qu'elle baptise ...

la maison de Claudine
La Vagabonde
La Treille muscate

11 questions
12 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..