AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 1035 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Alexandra Ivy est le nom de plume de Deborah Raleigh, une écrivaine américaine de fantasy.

Alexandra Ivya obtenu une licence en Études théâtrales à l’université Truman avant de décider qu’elle préférait donner vie à ses personnages sur une feuille de papier que sur scène.

Elle est l'auteur de 33 livres pour Kensington Publishing. Elle a publié sous ce nom sa série de Bit-Lit Guardians of Eternity.

Elle écrit également des romans historiques sous le nom de Deborah Raleigh.

Elle vit à Ewing, dans le Missouri avec son mari David, et leurs deux fils, Chance et Alexander.


Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Les Imaginales 2013 : Rencontre avec Alexandra Ivy 4/4 Les Imaginales 2013 : Rencontre avec Alexandra Ivy 4/4.
Citations et extraits (87) Voir plus Ajouter une citation
Milka2b   24 avril 2012
Les gardiens de l'éternité, Tome 1 : Dante de Alexandra Ivy
- Ne baisse pas ta garde. Et ne t'eloigne pas de moi.

- Je crois que je vais vomir.

- Dans ce cas, tu peux t'eloigner un peu...dit-il en reculant d'un pas. C'était une facon de parler.



Elle ne put s'empecher de sourir de ses taquineries. Il cherchait simplement à apaiser la terrible tension qui s'était emparée d'elle.



- L'amour, ce doit etre pour le meilleur et pour le pire, railla-t-elle à son tour.

- L'amour a ses limites, repondit-il.

- Merci.
Commenter  J’apprécie          160
Gazoul   18 février 2012
Les gardiens de l'éternité, Tome 2 : Viper de Alexandra Ivy
- Levet...(Elle s'apprêtait à exiger qu'il trouve un endroit plus ^sur où s'abriter, mais fut brusquement interrompue par un rugissement qui déchira la nuit.) Qu'est-ce que c'était ça?

Levet bondit de sa chaise et se précipita pour ouvrir la porte.

- Les hurlements des damnés. Ou un vampire extrêmement en colère. Ca semble provenir du garage.

- Le garage...( Shay se releva lentement, le ventre soudain noué d'appréhension.) Oh.

- Qu'est-ce qu'il y a? demanda Levet.

- Il est possible que j'ai rencontré quelques difficultés avec la voiture de Viper.

- Quel genre de voiture?

- Une porsche, je crois. Qu'est-ce que ça peut faire?

Levet leva les yeux aux ciel.

- Nom de Dieu.

Shay fronça les sourcils en voyant la gargouille attraper une miche de pain frais et se diriger vers l'escalier qui menait au sous-sol.

- Où est-ce que tu vas?

- Chercher refuge contre la tempête qui approche.

Un autre rugissement se fit entendre, et Shay appuya une main contre son ventre crispé.

- Tu viens juste de me promettre que tu allais rester pour me protéger.

Levet émit un petit bruit chargé de mépris.

- Tu as détruit la Porsche d'un homme. Débrouille-toi toute seule.

- Traître, lança Shay en le regardant battre en retraite.

Sa voix résonnait encore dans la cuisine lorsque la porte de derrière s'ouvrit à la volée et que Viper entra dans la pièce, précédé d'une énergie qui fit naître un frisson sur la peau de la jeune femme.

En dépit de ses bonnes résolutions, Shay ne s'empêcher de reculer contre le comptoir voisin en le voyant s'avancer vivement.

- Qu'est-ce que tu as fait? (Il s'arrêta à quelques pas d'elle, comme s'il n'était pas du tout sûr de pouvoir se contenir s'il s'approchait plus. Shay agrippa le comptoir derrière elle, tout en reconnaissant à contrecoeur que même dans sa colère il était d'une beauté terrible. Elle dut presque faire un effort pour se retenir de le toucher juste pour se rappeler qu'il était bien réel, et non le fruit de ses fantasmes.) Tu as voulu jouer aux auto-tamponneuses avec, ou quoi?

Shay se forca à reprendre ses esprits.

Pitoyable. Absolument pitoyable.

- Je n'ai pas l'habitude de conduire une voiture à levier de vitesses.

- Alors tu as foncé dans tous les arbres et tous les fossés que tu as trouvé sur ton chemin?

Shay pinça les lèvres devant son ton cinglant. Magnifique ou non, il y avait des moments où il était carrément insupportable.

- Ce n'est pas à ce point.

- Elle est bonne pour la casse.

- Je veux bien reconnaître qu'elle a quelques bosses et égratignures, mais elle n'est pas bonne pour la casse pour autant.

Viper plissa ses yeux couleur de nuit.

- La boîte de vitesse est foutue, le levier irréparable, le...

- OK, il y a des problèmes, l'interrompit Shay, en tressaillant intérieurement au souvenir du nombre de fossés et d’arbres qu'elle avait en effet réussi à trouver. Mais ce n'est qu'une voiture.

- Ce n'est qu'une voiture?! (Il la regarda d'un air éberlué, comme si elle parlait une langue étrangère.) C'est comme si tu disais qu'un Picasso n'est qu'une croute comme une autre. C'est...C'était un chef-d'oeuvre.

- C'est toi qui m'as ordonné de prendre une voiture et de m'en aller.

- Je ne savais pas qu'il était nécessaire de spécifier qu'elle me soit rendu en un seul morceau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Hillel   21 juillet 2014
Les Sentinelles, tome 1 : Forgé dans le sang de Alexandra Ivy
-Peut-être que vous avez un tout petit brin de charme, reconnut-elle à contrecœur.

Le péché à l'état pur couvait dans ses yeux noisette.

-Je n'ai rien de petit, Callie. laissez-moi vous le prouver.
Commenter  J’apprécie          100
Sio   21 juillet 2012
Les gardiens de l'éternité, Tome 1 : Dante de Alexandra Ivy
- J'avoue que, chez toi, l'entêtement est un art. Mais j'ai eu quatre siècles pour peaufiner le mien. Tu n'as aucune chance de me battre sur ce terrain-là.

- Quatre siècles ce n'est rien, face à une femme, rétorqua-t-elle avec un sourire encore plus supérieur.
Commenter  J’apprécie          90
Elwing   08 juillet 2011
Les gardiens de l'éternité, Tome 2 : Viper de Alexandra Ivy
- Je m'en veux d'interrompre une scène aussi touchante mais ces chiens de l'enfer ne vont pas attendre que vous ayez fini de vous bécoter. Alors à moins que vous ayez l'intention de me clouer un morceau de rosbif au cul et de me faire courir de-ci de-là pour faire diversion, je vous suggère qu'on se prépare à se battre.

(Levet)
Commenter  J’apprécie          80
pnainan   20 juin 2011
Les gardiens de l'éternité, Tome 1 : Dante de Alexandra Ivy
-Si ce doigt s'aventure un peu plus bas, ton passage sur terre sera considérablement raccourci.

Il émit un ricanement et baissa la main à contrecœur.

-Tu sais, Abby, un jour, tu oublieras de dire non. Et ce jour-là, je compte bien te faire crier de plaisir.
Commenter  J’apprécie          80
Saiwhisper   30 avril 2018
Les Dragons de l'éternité, tome 1 : Baine de Alexandra Ivy
- On prétend que l'amour est douloureux.

La gargouille ricana.

- Ridicule. C'est une magie magnifique qui emplit le monde de joie. C'est pour ça que j'aurai autant de succès. La magie constitue mon plus grand talent.

Commenter  J’apprécie          80
pnainan   20 juin 2011
Les gardiens de l'éternité, Tome 1 : Dante de Alexandra Ivy
-Tiens, tiens, si j'avais imaginé te voir un jour à quatre pattes, mon amour...,lâcha une voix moqueuse et traînante depuis le seuil du salon. Une posture fascinante qui invite à toutes sortes d'activités délicieuses...

Abby ferma les yeux et poussa un long soupir. Décidément, elle était maudite...Ce ne pouvait être que ça. Rien d'autre n'aurait pu expliquer que le sort s'acharne ainsi sur elle.
Commenter  J’apprécie          60
magsi   08 octobre 2012
Les gardiens de l'éternité, Tome 1 : Dante de Alexandra Ivy
— Dante, je suis à toi depuis le moment où

j’ai franchi le seuil de ce manoir pour y

trouver un pirate qui m’attendait.

— Mon amour… pour l’éternité.

— Et ta déesse, ajouta-t-elle en l’embrassant.

N’oublie pas que je suis ta déesse.
Commenter  J’apprécie          40
Chib   23 juillet 2015
Les Sentinelles, tome 1 : Forgé dans le sang de Alexandra Ivy
Ça avait débuté quand il avait à peine cinq ans et avait compris que ses frères étaient destinés à devenir les héritiers de son père alors qu’il était condamné à une existence oppressante au milieu de nulle part, entouré par des serfs superstitieux qui, après avoir jeté un regard à ses yeux singuliers, avaient affirmé que sa mère avait couché avec un démon.



Les péquenauds ignorants.



Il avait été assez facile de se débarrasser de Boris et Viktor. Ces deux-là s’étaient comportés comme des tyrans impitoyables avec lui, mais avaient aussi été bêtes comme des pots. Et dès que Zak avait commencé à entrer en possession de ses pouvoirs, ça n’avait été qu’une question de temps avant qu’il puisse les mettre dans la tombe.



Il s’était occupé de Boris tout simplement en faisant apparaître sa défunte maîtresse dans les bois. L’idiot était tombé de cheval de stupeur et s’était cassé le cou. Pour Viktor, ça s’était révélé un peu plus compliqué, mais Zak avait trouvé par hasard le corps d’un braconnier qui avait récemment été tué et s’en était servi pour éloigner Viktor des écuries et lui tordre le cou.



Il n’avait jamais songé que son père refuserait de faire de lui son héritier. Après tout, il était le seul fils survivant.



Mais le salopard avait informé Zak avec froideur qu’il ne permettrait jamais qu’un sale gosse difforme prétende à son titre.



Cette fois, Zak avait pris les choses en mains, littéralement, étranglant son père avant de cacher le corps. Quelques heures plus tard, il avait utilisé ses pouvoirs pour s’assurer que son père apparaissait le temps de proclamer officiellement Zak son héritier, puis il avait laissé son cadavre s’écrouler au sol
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Bienvenue dans ma petite boutique des horreurs !

La petite Reagan en voit de toutes les couleurs. Aurait-elle perdu la raison ou serait-elle la proie d'un mal plus profond ? Seul le père Karras semble capable de l'aider à affronter ses démons. (roman de William P. Blatty,)

L'esprit du mal
Dimiter
L'exorciste
Legion

10 questions
38 lecteurs ont répondu
Thèmes : horreur , epouvante , tueur en série , littérature , vampires , zombiesCréer un quiz sur cet auteur