AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.76 /5 (sur 49 notes)

Nationalité : Belgique
Biographie :

Caroline Valentiny est psychologue, auteure et conférencière.

Professeure de langue, elle est titulaire d'un master en psychologie. Elle est psychologue au sein de l’Université catholique de Louvain.

Elle a publié un récit dans lequel elle raconte sa dépression sévère à la fin de l’adolescence, "Le jour où ma tête est tombé dans un trou" (2009) réédite sous le titre "Voyage au bord du vide" (2015), et un essai philosophique, "Schizophrénie, conscience de soi, intersubjectivité" (De Boeck, 2017).

"Il fait bleu sous les tombes" (2019) est son premier roman.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Il fait bleu sous les tombesCaroline Valentiny Éditions Albin Michel Alexis, un jeune homme de 20 ans, vient de mourir. Enterré dans un cimetière de campagne, il perçoit encore la vie autour de lui et guette la visite de ses proches. Pour tenter d'apaiser son chagrin, sa mère retrace le parcours de son fils et retrouve son mentor, un professeur d'université trouble et charismatique. Premier roman. ©Electre 2020 https://www.laprocure.com/fait-bleu-sous-tombes-caroline-valentiny/9782226447944.html
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Cricri124   29 mai 2020
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
Jamais dans le passé il ne s’est trouvé sans voix devant l’élégance des tournures d’esprit d’un étudiant imberbe. Une telle clairvoyance surprend chez un garçon qui semble pendu à un cintre.



[Chapitre 2]
Commenter  J’apprécie          210
Cricri124   29 mai 2020
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
Il expirait sans fin. Doucement il se posait. Comme un baiser peut être, comme la note la plus basse que peut gémir un violoncelle. Son cœur ne battait plus. Le souffle de son désir s’échappait dans les graves. Ses yeux ne cherchaient plus. Le monde battait encore, mais en dehors de lui. Il l’entendait, alentour, sans plus rien dire, sans rien faire. En lui, petit à petit, montait le silence.



[Chapitre 2]
Commenter  J’apprécie          190
Cricri124   30 mai 2020
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
Il n’y a jamais de bonne raison pour s’excuser d’être là où on est.



[Chapitre 2]
Commenter  J’apprécie          180
Cricri124   26 mai 2020
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
C’était un bel après-midi de printemps. Les feuilles des arbres bruissaient légèrement sous la brise et le soleil accrochait ses rayons sur les pierres tombales comme si tout devait durer toujours. Il vint à peine à l’esprit de Madeleine qu’un tel endroit puisse recéler tant de beauté. Elle abandonna le prêtre à ses étranges paroles et laissa son esprit la porter jusqu’aux cimes des arbres. Là, il se pouvait que son fils ne fût pas mort. Elle s’appuya un peu plus fort sur le bras de son mari. D’une légère pression de la main il lui fit savoir qu’il la soutenait. Mais depuis quelques jours plus rien ne soutenait Madeleine.

Elle regarda distraitement la première pelletée de terre s’éparpiller sur le bois du cercueil. Elle songea à s’allonger près d’Alexis et à laisser la terre la recouvrir à son tour. Dieu sait pourquoi elle ne le fit pas. Sans doute ne raisonnait-elle plus très juste. Car il n’est pas juste qu’une mère continue à se promener à la surface du monde quand son fils dort dessous.



[Chapitre 1]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
TheReadingBee   28 décembre 2019
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
S'il n'entend pas, s'il n'entend plus, elle chantera quand même, et ce chant d'amour pour son fils endormi ne s'épuisera jamais, même plus tard, quand elle sera vieille, elle continuera de chanter, elle sera mère à jamais d'un enfant, d'un jeune homme, elle restera prise dans ces commencements-là puisque aucune ride sur le visage d'Alexis ne viendra lui dire c'est bon, maman, tu peux te reposer, regarde, ça va, tu as bien fait ton travail.
Commenter  J’apprécie          60
noid   09 août 2015
Voyage au bord du vide de Caroline Valentiny
Je m'assieds deux minutes sur un banc pour reprendre mon souffle. Mais au moment où je m'assieds, le paysage s'assied avec moi. Les couleurs tombent, la brise se fige, l'odeur des arbres disparaît, comme ça, sans prévenir.
Commenter  J’apprécie          60
Francedewepion   30 décembre 2019
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
Elle eut soudain envie que sa fillette fût là, juste à côté d'elle, à bavarder pour rien de sa voix tendre et fluette. Elle eut envie de sentir son petit corps chaud se pousser contre elle et chercher sa chaleur. C'était une envie animale, instinctive, c'étai un besoin si primitif et si familier qu'il lui fit venir les larmes aux yeux.
Commenter  J’apprécie          40
Lirealaurore   22 décembre 2019
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
Car il n est pas juste qu une mère continue de se promener à la surface du monde quand son fils dort dessous.
Commenter  J’apprécie          54
Feartheworld   25 décembre 2019
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
L'existence de son petit dans le monde n'a-t-elle été qu'un rêve, un espoir sublime, une étoile filante?
Commenter  J’apprécie          50
TheReadingBee   28 décembre 2019
Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny
Quand votre enfant meurt, peu importe son âge, et même s'il était devenu presque un homme et que sa force vous émerveillait quand il vous serrait dans ses bras, il redevient le tout petit sur lequel vous étiez censée veiller, et vous savez soudain que vous avez failli, que le protéger était ce que vous auriez du faire, que c'était même la seule chose que la vie exigeait vraiment de vous, vous, sa mère.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..