AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.17/5 (sur 103 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Ardennes , 1960
Biographie :

Née en 1960 dans les Ardennes, Christine Pedotti, éditrice, a fondé en collaboration avec Anne Soupa le Comité de la jupe pour lutter contre la discrimination à l'égard des femmes dans l'Eglise catholique, puis la Conférence des baptisé-e-s de France pour susciter la conscience et la responsabilité des catholiques.

Rédactrice en chef de la revue Témoignage chrétien. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages sur la foi catholique et a dirigé le département religieux des éditions Fleurus-Marne.

Elle est chevalier de la Légion d'honneur depuis le 1er janvier 2014.

Ajouter des informations
Bibliographie de Christine Pedotti   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5 | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Au programme : L'édito de Patrick Cohen - Où va l'argent de l'inflation ? Invité : Alexandre Bompard - Président-directeur général de Carrefour • Inflation, pénuries : le PDG de Carrefour face à la crise • Les marques distributeurs, un remède anti-inflation ? • Inflation : encore plus de hard discount ? Invitée : Nathalie Goulet - Sénatrice UDI de l'Orne • Une sénatrice espionnée par le Qatar ? La Story de Mohamed Bouhafsi - Une patiente morte de faim au CHU de Dijon ? Le 5/5 : Invitée : Christine Pedotti - Directrice de la rédaction de “Témoignage Chrétien” • Nouveau scandale dans l'Église • Midterms sous haute-tension aux USA • Tennis : l'exploit de Caroline Garcia • La potion magique de Novak Djokovic

+ Lire la suite

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
« Si j’ai raconté la Bible, c’est pour permettre au lecteur et à la lectrice moderne de découvrir le texte, de l’entendre. » (p. 13)
Commenter  J’apprécie          110
Christine Pedotti
(...) Christine Pedotti, directrice de 'Témoignage chrétien', avait lancé une pétition pour qu'une telle commission* puisse exister. Elle y dénonce notamment un autoritarisme absolu dans l'Eglise, avec "l'idée d'un pouvoir qui s'exercerait de droit divin" de la part du prêtre.
"L'abus sexuel sur mineur est lu, par les autorités ecclésiastiques, comme un péché contre la pureté et la chasteté, et non comme un attentat contre une personne, un crime. Au fond, ce qui est stigmatisé dans l'Eglise, c'est le péché contre la pureté", ajoute-t-elle.
(...)
• article de Laure Daussy

-------

* CIASE (Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise - depuis 02/2019 )
Commenter  J’apprécie          92
Jésus ,dont la caractéristique est précisément de s'intéresser aux gens, à leur vie, à leurs histoires, à leurs blessures avant de s'inquiéter de ce que dit la loi religieuse ou les grands principes de la morale de son temps.Il guérit pendant le sabbat, se laisse approcher par les lépreux, se laisse toucher par une femme en situation d'impureté rituelle parce qu'elle a des pertes de sang, permet à une femme de mauvaise réputation de répandre du parfum sr ses pieds....En son temps, Jésus fait scandale parce qu'il fait passer la vie avant la loi. Qu'avez-vous fait de lui?
Commenter  J’apprécie          60
« — Excuse-moi, ô Éternel, Seigneur Très-Haut, mais vraiment, je ne suis pas doué pour les discours. Je parle lentement, j’hésite, je bégaie, c’est comme ça depuis toujours, depuis que je suis un enfant. Crois-moi, ça ne date pas d’hier, ni d’aujourd’hui, ce n’est pas un prétexte.
Mais l’Éternel balaya l’argument.
— Crois-tu que je ne sache pas ce que font les hommes avec leur bouche ? N’est-ce pas moi qui les ai créés ? Les hommes naissent, ils entendent ou sont muets, ils voient ou sont aveugles, je le sais. N’essaie donc pas de m’apprendre qui peut parler et qui ne le peut pas. Maintenant, ça suffit, fais ce que je te dis. Et quand il te faudra parler, je t’indiquerai ce que tu auras à dire. Allez ! en route.
Devant une telle insistance Moïse aurait pu renoncer à faire valoir son point de vue. Qui oserait entrer ainsi en débat avec l’Éternel ? Mais c’était mal connaître Moïse et sans doute l’Éternel l’a-t-il choisi à cause de cela ; une tête dure. »
Commenter  J’apprécie          50
Une messe célébrée au bout de l'an, à la date du premier anniversaire de la mort, dit bien tout ce que cette première année a de douloureux.
C'est l'année de toutes les premières fois sans celui qui n'est plus là, premier anniversaire célébré sans lui, premieres vacances, premier Noël...
Dans ce temps du passage, j'ai marché tantôt dans la nuit, tantôt dans la lumière.
Chaque pensée du monde d'avant est une douleur. Parce que la mort a été d'une absolue brutalité, mon monde a été fendu en deux sans qu'il y ait rien entre l'avant et l'après.
Commenter  J’apprécie          50
Le deuil est une marée noire. Elle est là, elle dérive lentement et on sait que tôt ou tard elle va arriver, frapper la côte et couvrir tout ce qu'elle touchera de son épaisse couche visqueuse.
Commenter  J’apprécie          60
« Je vais donc vous raconter la Bible comme je l’aime, pleine de passion et de fracas, de haine et de tendresse, de violence et d’humour. » (p. 14)
Commenter  J’apprécie          60
Parmi eux, un homme s'avance, rien ne le distingue vraiment des autres. Il a une trentaine d'année, un accent un peu lourd qui trahit son origine, il est de Galilée. A ses fortes mains, aux épaules puissantes, sans doute peut-on deviner un artisan... Comme les autres, il ploie les genoux sous la main de Jean et se laisse immerger dans le courant. Il surgit de l'eau ruisselant, les yeux grands ouverts. Un bref instant, on pourrait croire que tout l'éclat du soleil de midi se concentre sur lui. Jean, peut-être a vu quelque chose. Il demeure quelques instants immobile, suit des yeux l'homme qui regagne la rive. Mais, au pied de Jean-Baptiste, le suivant déjà s'impatiente. A regret, Jean quitte du regard l'homme qui d'un pas puissant et sûr s'éloigne vers le désert.
Commenter  J’apprécie          40
Le « cas Marie Madeleine » est sans doute l’illustration la plus évidente de l’implacable mouvement d’effacement des femmes qui a commencé très tôt dans l’histoire des premières communautés croyantes et qui perdure encore aujourd’hui.
Doit-on l’imputer au modèle culturel patriarcal et masculiniste dominant dans la culture antique ? Certainement. Mais on demeure troublé de voir la puissance libératrice que Jésus a fait jaillir se briser sur un tel mur d’incompréhension et de déni. Le plus dérangeant étant de constater qu’aujourd’hui ce mur résiste envers et contre tout.
Commenter  J’apprécie          30
Heureusement qu'au jour de la Résurrection [Marie-Madeleine et les autres femmes] ne se sont pas tues ; heureusement qu'elles ont enseigné les disciples ! Paul d'ailleurs sait bien que quelque chose a changé lorsqu'il écrit dans la lettre aux Galates : "Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ : il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a ni esclave ni homme libre, il n'y a ni homme ni femme ; car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus." Il dit bien que, "dans le Christ", les différences qui jusque-là étaient absolues et déterminaient une hiérarchie entre les juifs et les mécréants, les hommes libres et les esclaves, les hommes et les femmes sont abolies. Pourtant, force est de constater que les usages n'ont pas été modifiés. Les chrétiens n'ont pas transformé les sociétés même quand ils y sont devenus majoritaires. Ils ont coulé leurs règles et leurs pratiques dans celles de leur temps... et les femmes sont retournées au silence. Sans conserver aucun privilège de l'extraordinaire préférence que Jésus avait montrée à leur égard.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Christine Pedotti (150)Voir plus

Quiz Voir plus

Asterix chez les pictes

Comment démarre l'aventure dans le village gaulois?

Sous la pluie
Sous la neige
Sous le vent
Sous le soleil

10 questions
147 lecteurs ont répondu
Thème : Astérix, tome 35 : Astérix chez les Pictes de Jean-Yves FerriCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..