AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.38/5 (sur 79 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Yonkers, New York , le 29/03/1957
Biographie :

Elizabeth Hand est une romancière de science-fiction et de fantasy.

Elle étudia l’écriture de pièces de théâtre à l’Université Catholique de Washington. Après avoir travaillé à la Smithsonian Institution, elle déménagea dans le Maine dans un cottage rustique au bord d’un lac.

Là-bas, Elizabeth Hand commença l’écriture de nouvelles, et celle du nom de "Dernier été à Mars Hill" (Last Summer at Mars Hill, 1994) fut récompensée en 1995 par le prix Nebula et le prix World Fantasy du meilleur roman court.

Elle est l'auteur de plusieurs nouvelles récompensées par de nombreux prix et d'une dizaine de romans acclamés par le public et la critique outre-Atlantique.

En 1995, son roman "L'Éveil de la Lune" (Waking the Moon) a obtenu le prix James Tiptree, Jr.. Pour ses nouvelles, elle a obtenu deux prix Nebula et quatre prix World Fantasy.

"L'ensorceleuse" (Mortal Love, 2004) est son deuxième roman traduit en français.

Elle a aussi écrit quelques novélisations de films célèbres: "Anna et le Roi" (Anna and the King, 1998), "L’Armée des 12 Singes" (12 Monkeys, 1995), "The X-Files - Le Film" (X-Files : Fight the Future, 1998), "Millenium: Le nouvel avènement" (Millenium : The Frenchman, 1997), "Catwoman" (2004).

site officiel: http://elizabethhand.com/
Twitter: https://twitter.com/liz_hand
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Elizabeth Hand   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Meet Author Elizabeth Hand


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
En terrain inconnu, toujours écouter les gens qui en savent plus que toi.
Commenter  J’apprécie          310
Grady pensa à ces arbres centenaires coupés à blanc par ces crétins du Massachusetts qui, en dépit de la loi, tenaient à ce que rien ne vienne troubler le panorama dont ils jouissaient depuis le balcon de leurs résidences secondaires. Les gens pouvaient être d'une stupidité...
Commenter  J’apprécie          00
En l'an 2035, 99% de la population mondiale a été décimée par un mal mystérieux qui a rendu la surface du globe inhabitable. Contraints de se réfugier sous terre, les survivants de l'apocalypse mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps : en remontant à l'an 1996, ils espèrent découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir.
James Cole est désigné pour cette dangereuse mission.
De retour en 1996, Cole rencontre Jeffrey Goines, fils rebelle d'un illustre savant, et une psychiatre, le Dr Kathryn Railly. D'abord convaincue que le "voyageur" souffre d'un délire de persécution aigu, la jeune femme découvre progressivement le bien-fondé de ses étranges prophéties.
Entraînant Kathryn avec lui, Cole va tenter de trouver le sens d'une image d'enfance qui le hante depuis des années, et de décrypter les mystérieux signaux lancés par une association secrète connue sous le nom d' "Armée des 12 singes".
(quatrième de couverture du volume paru aux éditions "Presses Pocket" en 1996)
Commenter  J’apprécie          30
- "Décrivant ses cercles de plus en plus vastes
Le faucon n'entend plus le fauconnier
Toutes choses s'écroulent et le centre s'effondre
L'anarchie est lâchée sur le monde
La sombre marée de sang déferle
Et partout submerge
La cérémonie de l'innocence..."

- Extrait du poème "Le Nouvel Avènement" de William Butler Yeats -
Commenter  J’apprécie          30
Elle secoua la main, essayant de se débarrasser de cette gouttelette de sang, mais à ce moment même la tache sur son pouce se déplaça, se coagula en une brillante perle rouge pourvue de pattes noires et de deux perles noires luisantes à la place des yeux. Ses antennes articulées s'agitaient furieusement [...]
Commenter  J’apprécie          20
Mes parents s’étaient mariés par amour, ils étaient devenus inséparables depuis le lycée d’Astoria, dans le Queens. Ma mère en avait gardé l’accent, certes atténué, mais qui jurait avec son délicat visage entouré de boucles ardentes. C’était une beauté irlandaise vieille école. Pas comme mon père qui mesurait un mètre quatre-vingt-dix pieds nus, des pieds particulièrement affreux et qui, en dépit de ses diplômes de Saint-Bonaventure et Fordham et de son poste élevé chez IBM, ressemblait plus à Victor Mac Laglen qu’à Jack Kennedy.
Commenter  J’apprécie          00
C’était tellement simple et aussi un peu cruel de penser que des actes si anodins restaient si efficaces depuis tant de millénaires pour engendrer la discorde.
Commenter  J’apprécie          10
Ici ses responsabilités consistaient en une certaine forme de vigilance, une éternité de surveillance et d’attente d’un ennemi qui semblait ne jamais arriver. Un ennemi qui pouvait aussi bien ne plus exister du tout.
Commenter  J’apprécie          00
"Ce sont des trucs de malade, Cass", me dit-il, quand j'allai les récupérer. Il me tendit l'enveloppe kraft contenant la planche-contact et les tirages, en évitant de croiser mon regard. "T'es vraiment barrée."
Commenter  J’apprécie          00
Je ne regardais jamais les gens dans les yeux. Et n'aimais pas non plus qu'on me regarde. Cela m'indisposait et me rappelait ce grand œil flottant au-dessus du pré désert.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Elizabeth Hand (150)Voir plus

Quiz Voir plus

L'info juste ?

Dernière minute : Alain Delon a décidé de se retirer dans un monastère au Tibet. Devenu lama, ...

il médite en pleine conscience
il pratique le Hatha-Yoga
Il agite les moulins à prière
Il moud le kawa
Il vient nous servir à boire

1 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : informations insolitesCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}